Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Prévisions saisonnières 2017 pour l'Afrique de l'Ouest : Les experts tirent sur la sonnette d'alarme bien avant le... déluge


d-2-1Des pluies abondantes et des inondations sont enregistrées depuis le début de la campagne agricole dans notre pays. Ces pluies ayant entrainé des dégâts matériels importants sont aujourd'hui une grande préoccupation, un véritable souci au Niger, particulièrement à Niamey, la capitale. Et pourtant, les prévisions météorologiques ont tiré sur la sonnette d'alarme bien avant le... déluge. Ce sont d'ailleurs, les grandes conclusions du 4ème Forum des prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques pour la zone soudano-sahélienne (PRESASS) tenu du 15 au 19 mai 2017, à Accra au Ghana.
Ce forum organisé par le Centre Régional AGRHYMET(CILSS), le Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (ACMAD), les Agences Nationales de la Météorologie et de l'Hydrologie du Ghana, en collaboration avec les experts des pays de l'Afrique de l'Ouest et du Centre en charge du suivi et de l'élaboration des informations agro-hydro-climatiques, les représentants des Organismes des Bassins fluviaux de la sous-région et auquel ont pris part la communauté de réduction des risques de catastrophes et des agences d'aide humanitaire a prévu cette année une saison avec des cumuls pluviométriques globalement excédentaires. Mieux, la rencontre a pointé du doigt toutes les zones rouges en Afrique de l'Ouest pendant cette campagne.
Ainsi, selon les PRESASS, des cumuls pluviométriques excédentaires sont attendus dans les zones couvrant le Nord Ghana, le Nord Togo, le Nord Bénin, la moitié Est du Burkina Faso, l'Ouest Nigéria, l'Ouest Niger, le Centre Mali, le Sud Mauritanie, la Gambie, le Nord Sénégal, le Sud Tchad et l'Est Cameroun. Des dates de début de saison précoces sont attendues dans les mêmes zones, élargies à toute la bande agricole du Niger, au Nord Nigeria et au Centre Tchad.
Des cumuls pluviométriques excédentaires attendus dans l'Ouest du Niger
Des écoulements moyens ou supérieurs à la moyenne des trente dernières années sont attendus sur les bassins fluviaux de la région ouest-africaine, en dehors du bassin du fleuve Mono (Togo et Bénin) et de la partie inférieure du fleuve Volta (dans sa partie ghanéenne principalement). Ainsi, les parties supérieures, moyennes et inférieures du bassin du Sénégal, la partie moyenne du bassin du fleuve Niger, le haut et moyen bassin de l'Ouémé (Bénin), et le haut bassin de la Volta devront connaître des écoulements supérieurs à la moyenne. Dans le bassin du Lac Tchad, la partie sud du sous bassin de l'affluent Logone, la partie aval du système Chari-Logone ainsi que le sous bassin de la Komadougou-Yobé devraient également connaître des écoulements au-dessus de la moyenne. Quant au bassin inférieur du fleuve Niger et le sous bassin de la Bénoué (Cameroun et Nigeria), les bassins moyens et inférieurs de la Volta, les bassins côtiers de la Comoé, la Sassandra, le Bandama ainsi que le fleuve Gambie, des écoulements moyens sont attendus.
Il y aura donc des écoulements importants, mais les tendances probables données par le forum font ressortir également un risque de sécheresse. Ainsi, les pays de la partie Ouest de la bande Sahélo-soudanienne devraient s'attendre à une fin de saison précoce anormale; alors que partout ailleurs, des dates de fin de saisons tardives anormales sont plus probables. Il est en outre attendu que des séquences sèches longues anormales soient observées pendant la phase d'installation des cultures dans toute la zone Sahélo-soudanienne de l'Afrique de l'Ouest. La majeure partie du Burkina Faso, l'extrême Sud Mali et les parties Nord de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Togo et du Bénin devrait aussi connaître des séquences sèches longues dans la deuxième moitié de la saison des pluies.
Relativement au risque de sécheresse, les PRESASS annoncent que les conséquences pouvant découler « des déficits hydriques ... pourraient affecter l'installation, la croissance et les rendements des cultures, de même que la mise en place des pâturages dans les zones concernées ».

Quant aux séquences sèches attendues vers la fin de la saison et l'arrêt précoce des pluies, elles pourraient aussi selon la même source être favorables au développement de certains ravageurs des cultures, comme la chenille mineuse d'épis du mil.

Ailleurs, sur le bassin du Mono et la partie inférieure du bassin de la Volta (Ghana, Togo et Benin), les écoulements déficitaires à moyens attendus pourraient,selon les PRESASS, entrainer des baisses dans la disponibilité de la ressource en eau pour les utilisateurs locaux (gestionnaires de barrages, irrigation, etc.),
Le Forum a fait des prévisions, mais aussi plusieurs recommandations. Ainsi, par rapport aux inondations, il recommande «un suivi rapproché des seuils d'alerte est recommandé pour renforcer la gestion anticipative des inondations dans les zones à fort risque identifiées. Des seuils d'alerte existent pour la majeure partie de ces zones, mais ils méritent d'être actualisés ».

Des recommandations à prendre en compte

D'après les PRESASS, le risque d'inondation étant associé à la fois au débordement des cours d'eau et aux pluies intenses, il est vivement recommandé notamment de veiller à éviter aux animaux les risques de noyade, de prévenir les épizooties à germes préférant de bonnes conditions humides ; qu'une collaboration forte soit entretenue entre les services hydrologiques et météorologiques pour la mise en place des systèmes intégrés de suivi et d'alerte précoce du risque d'inondation.
Au regard des maladies comme le choléra, la malaria, la dengue, les parasites (comme la bilharziose), les diarrhées et la fièvre de la vallée du Rift pour les animaux qui peuvent se développer dans les zones où une saison plus humide est attendue, le forum insiste sur l'information et le renforcement des capacités des systèmes de santé nationaux et sur la sensibilisation des systèmes de protection sociale, de la population, des décideurs et l'encouragement de la collaboration entre les services de météorologie et de santé.
«Il est également recommandé de mettre en place, en particulier dans les zones potentiellement isolées durant la saison des pluies, des stocks de moustiquaires, d'antipaludéens, de chlore et d'autres produits de traitement de l'eau, de suivre la qualité de l'eau et d'assurer l'assainissement, le drainage et le curage des caniveaux».
S'agissant des zones pouvant connaitre des séquences sèches une installation tardive et/ou à fin précoce de la saison des pluies, le forum demande de prendre des dispositions pour résorber les déficits de production potentiels, notamment à travers la promotion du maraichage, de l'agroforesterie, d'activités génératrices de revenus, un bon suivi des marchés et des prix et la mise en place de stocks locaux de sécurité.
Enfin, le Forum a fait plusieurs autres recommandations aux agriculteurs, éleveurs, autorités, Projets, ONG pour valoriser les opportunités.
C'est dire qu'en Afrique de l'ouest qui bat tous les records de forums, ateliers, séminaires et autres rencontres, il suffit de prendre en considération les conclusions de ces rencontres, d'arrêter de les ranger pour de bon dans les tiroirs pour éviter certainement beaucoup de catastrophes.

Par Idé Fatouma(onep)
14/07/17

Société

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'un…

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'une valeur de 70 millions de francs CFA

Dans le cadre de ses actions humanitaires touchant plusieurs domaines, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, a fait le samedi dernier un important don au Centre de Santé Intégré de Kalley nord Abidjan de Niamey. Ce don composé d'un lot de matériel et consommables médicaux, dont un tricycle médicalisé une couveuse etc. La valeur de l'ensemble du matériel est estimée à 70 millions de francs CF...

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouverne…

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouvernement l'application intégrale des protocoles d'accord signés

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) s'est réunie, le samedi 21 avril 2018, en session extraordinaire à la Bourse du Travail Boureïma Maïnassara de Niamey afin d'examiner la situation sociale du Niger. Pour rappel, l'ITN et le gouvernement qui ont signé trois protocoles d'accord –le 7 février 2018, le 2 novembre 2018 et le 16 avril 2015- ont repris les négociations le 20 novembre 2017.Tout au long de ces négociations, les de...

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des progra…

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N : Aperçu sur les actions engagées par l'Etat dans le cadre du plan de soutien aux populations

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions ...

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d…

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d'insuffler une nouvelle dynamique dans la lutte contre la corruption

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier après- midi dans la Salle des délibérations du Conseil de Cabinet de la Primature, à l'installation du Conseil d'orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption. Le Conseil est présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement.En prenant la parole à cette occasion, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a d'abord rappelé...

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.