Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

8ème Réunion du Comité Technique de Coordination de la Lutte Antiacridienne dans la Région du Liptako-Gourma (CTCLAA) : Reflexions sur la lutte contre les ennemis de cultures dans l'espace communautaire


alg-1Les travaux de la 8ème Réunion du Comité Technique de Coordination de la Lutte Antiacridienne dans la Région du Liptako-Gourma (CTCLAA) ont eu lieu hier matin au Palais des Congrès de Niamey. Le thème de cette réunion est : « Les Fléaux Emergents dans les Etats du Liptako-Gourma : biologie, écologie, capacités de destruction des productions végétales et stratégies de lutte ». L'ouverture des travaux a été présidée par le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage M. AlbadéAbouba en présence du Directeur général de l'Autorité de développement intégré de la région du Liptako-Gourma (ALG), M. Oua Saidou, du Haut-Commissaire à l'Initiative 3N (Les Nigériens Nourrissent les Nigeriens) M. Ali Bety, et de plusieurs membres du Gouvernement
Les experts des pays membres qui participent à cette 8ème Réunion du CTCLAA auront à examiner l'état de mise en œuvre des recommandations de la précédente réunion du comité ; le bilan de la campagne de protection des végétaux 2016-2017 ; la programmation de la campagne de protection des végétaux 2017-2018 qui est en cours. Ils auront également, après des exposés introductifs qui seront animés par des conférenciers de très haut niveau, à échanger sur les fléaux émergents comme les oiseaux granivores et les mouches de fruits, notamment sur leur biologie et leur écologie, l'impact de leurs dégâts sur les cultures et les pâturages, les méthodes de prévention, de lutte ainsi que sur les moyens de lutte contre ces destructeurs. « Je vous engage tout particulièrement à en tirer tous les enseignements pertinents afin d'élaborer les stratégies adéquates pour mieux coordonner les interventions de part et d'autre des limites territoriales des Etats membres de l'ALG et d'améliorer très sensiblement les conditions de production agro-sylvo-pastorales vitales pour nos laborieuses populations rurales », a dit le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage M. Albadé Abouba aux experts à l'ouverture de la réunion.

Il a succinctement présenté l'ALG, avant rappeler les objectifs qui lui sont assignés et qui visent l'intégration régionale pour un développement harmonieux à travers la sécurité alimentaire, le désenclavement, la protection de l'environnement et le développement social de la zone. Depuis 2011, a rappelé le ministre d'Etat, les Chefs d'Etat des pays membres envisageaient l'élargissement de l'espace géographique d'intervention de l'Autorité du Liptako Gourma sur l'ensemble des territoires des Etats membres. C'est ainsi que la deuxième Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Autorité de développement intégré de la Région du Liptako-Gourma (ALG), tenue à Niamey en janvier 2O17, se fondant sur les analyses et conclusions pertinentes de la neuvième (9eme) Session Extraordinaire du Conseil des Ministres, a entériné la nouvelle orientation qui consacre la mutation de l'ALG. Il s'agit, selon lui, de faire de cette organisation un outil des plus performants, dans le contexte géopolitique actuel pour la lutte contre les principaux fléaux qui freinent le plein épanouissement des populations de cet espace. Ces fléaux sont la faim, la pauvreté, les trafics en tous genres et l'insécurité, ainsi que leurs corollaires que sont le crime organisé, et la violence sous toutes ses formes. « Le nouveau cadre institutionnel et juridique de l'ALG et l'élargissement du champ d'intervention qui intègre désormais les questions préoccupantes de sécurité dans notre espace commun, traduisent concrètement la vision clairvoyante et pragmatique de nos Chefs d'Etat, face aux différents défis des temps actuels», a déclaré M. Albadé Abouba.

Pour le Ministre d'Etat, cette rencontre s'inscrit parfaitement dans cette dynamique tendant à faire de notre espace un cadre de développement harmonieux et novateur par la mise en œuvre de mesures hardies, afin de sauvegarder les moyens d'existence des populations et renforcer les conditions d'un développement économique et social durable. « La protection des cultures pluviales, des cultures irriguées, des denrées stockées ainsi que celle des pâturages demeure un impératif dans notre recherche constante d'amélioration de la productivité et donc de l'efficacité de la production agropastorale de notre espace » a-t-il précisé. C'est conscients du grave danger que représentent les ravageurs et autres ennemis des cultures que les Etats du Liptabo-Gourma ont mis en place et entretenu des structures de protection des végétaux avec l'appui des Partenaires Techniques et Financiers et des Institution spécialisées. Les actions mises en œuvre sur le terrain ont permis de contenir ces fléaux mais aussi de minimiser les dégâts de ces ravageurs sur les cultures et les pâturages.
Le Ministre d'Etat Albadé Abouba s'est réjoui de la création du Comité Technique de Coordination de la Lutte Antiacridienne (CTCLAA) dans les Etats membres de l'ALG, car a-t-il dit, il représente une initiative salutaire qu'il faut pérenniser. Ce Comité constitue en effet un cadre privilégié de concertation, de partage et d'échanges d'informations qui offre aux experts des pays membres, l'opportunité de mieux combattre les fléaux naturels susceptibles non seulement d'anéantir les espoirs de bonnes campagnes agro-sylvo-pastorales et hydrauliques, mais aussi de déstructurer notre écologie, nos économies voire même nos sociétés. Albadé Abouba s'est dit convaincu, qu'au regard de la qualité des Experts, les discussions seront menées avec toute la rigueur scientifique et la technicité requises, afin que les conclusions et recommandations qui seront issues des travaux soient pratiques, pertinentes et adaptées aux capacités des services des Etats membres chargés de la lutte antiacridienne.

En outre, les réflexions doivent contribuer à la définition et à la mise en place des mécanismes de financement durable de la lutte phytosanitaire sous toutes ses formes, notamment la lutte préventive contre les différentes espèces de ravageurs des cultures, des pâturages et des stocks des denrées dans la sous-région. A ce niveau, il est hautement indiqué de privilégier une démarche respectueuse de l'environnement afin d'assurer la préservation du potentiel de productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques. Pour sa part, le Directeur général de l'ALG M. Oua Saidou, a mis en exergue les méfaits de ces déprédateurs des cultures. D'après lui, les attaques de nature diverse que subissent les plantes prennent de plus en plus de l'ampleur et ont des impacts négatifs sur la productivité des exploitations agricoles et des pâturages, contribuant ainsi à la réduction des disponibilités alimentaires pour les humains et le bétail.alg-2

Parmi ces ravageurs, a-t-il expliqué, le criquet pèlerin est l'un des plus redoutables fléaux, en raison de son aptitude migratoire et de sa puissante capacité de destruction des végétaux. A côté de celui-ci, les oiseaux granivores, les mouches de fruits, les chenilles légionnaires connaissent une forte recrudescence et menacent la sécurité alimentaire et la croissance économique des agropasteurs, et, partant nos pays. M. Oua Saidou a notamment parlé des missions du Comité technique de coordination de la lutte antiacridienne (CTLAA) dans les Etats membres du Liptako-Gourma, qui a été créé par Décision n°05/013/PCM/ALG du 30 décembre 2005 pour répondre au besoin de faire face aux fléaux naturels. Ce Comité a pour mandat de définir un système de suivi-évaluation, de veiller à la cohérence entre les différents programmes nationaux, de faire des propositions en vue de l'amélioration des programmes nationaux, de veiller à la consolidation des données de suivi environnemental, de définir et mettre en œuvre un système adéquat d'échanges d'expériences et de partages d'informations en collaboration avec les partenaires techniques et financiers et de faire des suggestions pour développer le partenariat.

Depuis la création du CTCLAA, sept (7) rencontres annuelles ont pu se tenir en dépit des difficultés financières qui ont parfois, empêché, leur organisation. Ces réunions donnent l'opportunité aux Experts de la protection des végétaux d'échanger leurs expériences, de renforcer leur partenariat et de formuler des recommandations pertinentes pour une meilleure prise en compte de la protection des végétaux dans les politiques et stratégies de développement agro-sylvo-pastorales de notre espace sous-régional.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
18/07/17

Société

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventi…

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventions face aux crises

Le Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA) organise depuis hier, au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le CILSS, les Organisations professionnelles agricoles et pastorales et d'autres partenaires au développement, une concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des man…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des manifestations pour et contre la loi des finances et appelle la classe politique au dialogue

Conformément à sa mission définie dans la Constitution du Niger et qui consiste à veiller à la promotion et à l'effectivité des droits et des libertés, la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), préoccupée d'une part, par le péril grave que certains agissements font peser sur l'unité nationale et la cohésion sociale, et, d'autre part par la persistance et l'acuité des crises socio-économiques, a rendu publique, hier après-midi, ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

Avant de quitter Niamey pour Accra, le Président de la République, chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé dans la matinée, la réunion du Conseil national de Sécurité. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères ainsi que des hauts responsables des Forces de défense et de sé...

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

"Zinder Saboua", est le programme consacré à la ville de Zinder qui accueille cette année la fête nationale tournante du 18 décembre, date anniversaire de la proclamation de la République du Niger. Dans la perspective de cet événement, un concours a été lancé au mois janvier 2018 pour le choix du logo de l'événement. Ce concours a connu son épilogue hier après-midi avec la remise du logo officiel au président du comité d'organisation de...

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la p…

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la politique sanitaire sur la période 2018-2019

Le ministre de la Santé Publique, M. Idi Illiassou Mainassara et le Représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger, Dr Pana Assimawé ont procédé hier matin à la signature du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019. Cet acte marque le début d'un nouveau cycle de budget Programme entre le Niger et l'OMS aligné aux documents stratégiques nationaux notamment le Plan de Développement Economique et So...

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Les praticiens définissent l'obésité comme « une surcharge graisseuse anormale qui entraîne une augmentation de poids dépassant d'au moins 10% le poids théorique idéal. L'augmentation du poids peut être brusque ou progressive ». ......Pour lire la suite abonnez- vous

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l…

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l'élaboration de la politique foncière

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé, vendredi 16 février dernier dans l'après midi au palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture des états généraux du Foncier rural au Niger. Tenue du 13 au 16 février 2018, ces assises ont pour objectif de permettre aux différents acteurs du foncier au Niger de conduire des échanges sur le bilan de vingt-cinq ans de mise en œuvre des princ...

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigér…

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigériens

En mission au Niger du 15 au 23 février au Niger, une délégation parlementaire française notamment le groupe d'amitié France-Niger sous la direction du vice-président du groupe, M. Jean Francois Mbaye, a eu une séance de travail le 16 février dernier avec le groupe d'amitié, Niger France dans la salle de Commission des Affaires Economiques et du Plan (CAEP) de l'Assemblée Nationale. Peu après, les mêmes parlementaires français ont été r...

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : …

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : «Le colloque est une rencontre des experts sur le document issu de ces consultations populaires en vue de sa validation».

Monsieur le Ministre, un colloque sur la renaissance culturelle se tient depuis hier à Niamey. Quel est l'objet principal de cette rencontre?Merci de l'occasion que vous me donnez de parler de cette importante rencontre qui est une étape décisive du processus d'élaboration participative de notre document de programme. Il vous souviendra que ce document constitué de deux parties : le diagnostic et la feuille de route en deux Programmes a...

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de …

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste seront traqués, identifiés, appréhendés et traduits devant les

Depuis un certain temps, nous observons une recrudescence de comportements attentatoires à la cohésion sociale sur les réseaux sociaux et les médias, notamment des discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste mettant en péril la quiétude sociale et le vivre ensemble cher à nos concitoyens.Aussi, me fais-je le devoir de rappeler à tous que, depuis la nuit des temps, les différentes composantes de notre peuple ont n...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.