Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier régional de formation sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques : Reflexions sur la facilitation d'échanges sur la sécurité nucléaire régionale


rencontreLa Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA), en collaboration avec l'Agence International de l'Energie Atomique(AIEA), organise, depuis hier à Niamey, un atelier régional de formation sur l'utilisation d'une approche basée sur les risques liés aux menaces nucléaires et radiologiques. Cette formation qui durera quatre(4) jours réunit des cadres supérieurs de plusieurs pays africains ; elle leur permettra entre autres, d'initier et de développer un réseau d'entraide africain en vue de faciliter les échanges sur la sécurité nucléaire régionale.
L'atelier de Niamey constitue une opportunité pour les participants qui vont ainsi maitriser les techniques d'élaboration, d'utilisation et d'actualisation d'une menace de référence. L'ouverture des travaux de cet atelier a été présidée par la présidente de la HANEA, Mme Mindaoudou Zeinabou, en présence du Représentant de l'AIEA, M. Ricky Séo, du Haut-Commissaire à l'Initiative 3N, M. Ali Bety, du Président de la Commission Nationale pour la Collecte et le Contrôle des Armes Illicites (CNCCAI), des députés Nationaux, des Conseillers à la Présidence et à la Primature et des experts de l'Agence
International de l'Energie
Atomique(AIEA).
Dans son discours d'ouverture, la présidente de la HANEA, a rappelé que les sciences et techniques nucléaires (STN), comme le confirment toutes les analyses de l'agence, permettent de façon incontestable, d'assurer le bien-être de l'humanité, à travers les contributions inestimables qu'elles apportent dans les domaines de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la santé humaine, des mines, de l'énergie, de l'industrie, de l'environnement, de la sureté et de la sécurité pour ne citer que ceux-là.
Selon Mme Zeinabou Mindaoudou, le Président de la République ayant longtemps travaillé dans le domaine, promeut depuis l'avènement de la 7ème République les applications pacifiques de l'énergie atomique pour le développement économique et social national et régional. En 2015, a-t-elle rappelé, les Nations Unies ont adopté un nouvel ensemble d'objectifs mondiaux en vue d'éradiquer la pauvreté, de protéger la planète, et de garantir la prospérité pour tous.
L'AIEA joue un rôle très actif pour permettre à la communauté internationale d'atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODDs), en aidant les pays à utiliser les techniques nucléaires et isotopiques, contribuant ainsi, de façon directe, à la réalisation de neuf sur les dix-sept ODDs adoptés. Dans le cadre des activités relatives aux applications pacifiques des STN, une certaine quantité de matières nucléaires et d'autres matières radioactives, ainsi qu'un grand nombre de sources sont utilisés, d'où l'importance pour les Etats de développer un régime efficace de sécurité nucléaire, incluant une culture du risque, mais surtout, de mettre en œuvre avec l'appui des partenaires, des mesures très efficaces pour s'assurer que ce type de matières n'est pas détourné.
Reconnaissant que les risques existent comme partout ailleurs, Mme Mindaoudou Zeinabou a indiqué que cela ne doit pas nous faire renoncer à nos nobles objectifs. « Il est alors nécessaire de réduire au minimum la vulnérabilité de nos pays, et de prendre toutes les mesures nécessaires, pour que ces matières ne tombent pas entre les mains d'acteurs non autorisés ou malveillants » a déclaré la présidente de la HANEA.
En effet, avec la mondialisation et l'interconnexion à outrance, les personnes mal intentionnées et les groupes terroristes, font preuve de beaucoup d'imagination. La communauté internationale est consciente qu'ils disposent aujourd'hui de connaissances et de capacités matérielles, leur permettant de renforcer leurs structures, et d'élargir leurs réseaux, dans le but de mettre la main sur des matières dangereuses. Mme Mindaoudou Zeinabou a précisé que le Niger se félicite de la collaboration très fructueuse qu'il entretient avec l'AIEA, et elle a tenu à exprimer sa gratitude à l'agence plus particulièrement au département en charge de la sureté et la sécurité nucléaire, pour les efforts méritoires que son personnel déploie pour le bien-être de l'humanité toute entière. « Les profondes mutations qui s'opèrent aujourd'hui dans le monde sur le plan de la menace nucléaire et radiologique doivent nous interpeller au plus haut niveau, afin de tenir nos pays prêts à faire face à des défis majeurs », a-t-elle déclaré.
Pour cet atelier, d'éminents experts de l'AIEA qui ont été dépêchés à Niamey pour entretenir les participants sur les meilleures techniques disponibles, les méthodes disponibles, les méthodes d'analyse de la vulnérabilité des installations, d'identification des menaces ; de préparation de scénarios d'attaques par des agresseurs potentiels, de typologie d'évènements, d'acteurs et de cibles mais aussi sur la place de mesures dissuasives. «Vous avez la responsabilité en tant que cadres de haut niveau concernés par cette problématique dans vos pays respectifs, de tout mettre en œuvre pour la réussite de cette activité », a dit Mme Zeinabou Mindaoudou aux participants. Auparavant, le Secrétaire General de la HANEA a, dans son mot de bienvenue, présenté succinctement l'Agence, précisant qu'elle assure la liaison avec toutes les institutions internationales travaillant dans le domaine nucléaire.
« Notre pays exploite depuis plus de quarante ans un immense gisement d'uranium, et utilise les sciences et techniques nucléaires dans divers domaines de la vie socio-économique, tels que le diagnostic et le traitement médical, la détection, la localisation et l'évaluation des minerais, le sondage, le contrôle non destructif, pour ne citer que ceux-là ». Aujourd'hui, a dit le SG, plusieurs indices de thorium et d'uranium sont mis en évidence dans plusieurs localités de notre pays, laissant espérer de nouveaux gisements importants qui pourront faire passer notre pays de la cinquième à la première place des pays ayant la plus grande réserve mondiale. Depuis son installation, la HANEA s'est attelée à faire en sorte que les énormes bénéfices liés aux applications des sciences et techniques nucléaires, n'occultent pas les risques spécifiques qui leur sont liés. Ainsi cette structure a élaboré et soumis pour adoption plusieurs textes législatifs et règlementaires en vue de mettre aux normes internationales le cadre légal et institutionnel du Niger.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
25/07/17

Société

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé la réunion de dialogue politique entre l'Etat du Niger et ses partenaires techniques et financiers du secteur de l'eau et de l'assainissement qui s'est tenue, hier matin à Niamey. Cette réunion a pour objectif de tenir un dialogue franc et sincère entre les deux parties pour, ensemble, trouver les solutions à même de rendre le secteur de ...

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre…

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre du mérite du Niger

La ministre du Plan, Mme Aichatou Kané Boulama, a présidé, mercredi dernier dans la soirée, au Grand Hôtel de Niamey, la cérémonie de décoration de M. Siaka BAKAYOKO, Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger en fin de mission dans notre pays. La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des membres du corps diplomatique résidant au Niger, des représentants des organisat...

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projet…

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projets ferroviaires structurants et communs en prélude au forum Chine-Afrique 2018

Les ministres en charge des transports ferroviaires de la sous-région, ainsi que les représentants de la CEDEAO, de l'UEMOA et du G5 Sahel, ont tenu hier matin, dans les locaux du palais des congrès de Niamey, une réunion de travail en prélude au forum Chine-Afrique de septembre 2018 à Beijing. Cette journée de travail a permis d'examiner et d'adopter la liste des projets structurants retenus par les experts, d'examiner et d'adopter le ...

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des …

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des journées portes ouvertes

Comme chaque année, le Niger commémore, demain 23 juin, la Journée Africaine de la Fonction Publique. A la veille de cette célébration, la ministre de la Fonction Publique, Mme Kaffa Christelle Rakiatou Jackou, a livré un message commémoratif. Le thème de la journée retenu par l'Union Africaine cette année est « combattre la corruption dans les institutions publiques avec la participation des parties prenantes et la promotion du leaders...

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs c…

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels : Renforcement des capacités des éléments des FDS impliqués dans la lutte contre la corruption

Une session de formation consacrée aux « techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels » a été organisée le 19 juin dernier à Niamey. Avec le soutien financier de l'Union Européenne, cette formation qui durera deux semaines renforcera les capacités des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, à savoir le pôle judiciaire spécialisé dans la lutte ...

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lu…

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lutte pour l'éradication du fléau

Le comité scientifique du Réseau d'Eradication de la Fistule (REF) a présenté hier matin à la Fondation Tattali Iyali le résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018. C'était en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, marraine de la lutte contre la fistule obstétricale au Niger et championne en Afrique.Le Niger est engagé dans la lutte contre la fistule. C'est...

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l…

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l'allure d'un véritable aéroport militaire, selon Kalla Moutari

Le ministre de la défense nationale a effectué hier une visite à la base aérienne 101 du groupement aérien national de Niamey (GAN). M Kalla Moutari, qu'accompagnait le Chef d'état-major des armées, le Général de corps d'armée Ahmed Mohamed, est allé rencontrer les soldats des airs des Forces armées nigériennes pour s'imprégner de leurs conditions de travail. Le ministre a également visité les troupes en service au sein des différents d...

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

A l'instar des autres pays du monde, le Niger a célébré hier 19 juin, la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. Plusieurs activités ont été organisées, au Centre National de Référence de la Drépanocytose (CNRD) de Niamey, pour la célébration de cette journée. Discours, animations culturelles, visites, dons, étaient notamment au programme. Ces activités ont eu lieu en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, pr...

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un …

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un programme conjoint pour lutter contre la pauvreté et la faim

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en Italie, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou s'est rendu hier matin au siège du Programme alimentaire mondial (PAM) en plein cœur de la capitale italienne, Rome. Sur place, le président Issoufou a pris part à une série d'activités. Ainsi le Chef de l'Etat a eu d'abord une réunion de travail avec le Directeur exécutif du PAM, M David Beasley, avant de partic...

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à l…

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à la dignité humaine, à la liberté et à la justice» déclare le président Issoufou

En marge de la session annuelle du Conseil d'administration du PAM, les Nations Unies ont célébré le centenaire de Mandela. Présent au siège du PAM, le Président Issoufou a pris part au lancement de cet anniversaire, où il a conjointement procédé avec les responsables des Agences onusiennes, au lancement de l'exposition photo sur la vie de Mandela.Dans une brève intervention à cette occasion, le Président de la République a souligné la ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Banditisme rampant

Banditisme rampant

Mais enfin, qu'est ce qui se passe dans la tête de tous ces jeunes qui espèrent pouvoir ga...

vendredi 22 juin 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.