Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et confisqués : Couper les sources du financement de la criminalité transnationale


justLe ministère de la Justice organise du 25 au 28 juillet à Niamey, un atelier de formation des acteurs de la chaine pénale sur le recouvrement et la gestion des avoirs criminels saisis et confisqués. La cérémonie d'ouverture a eu lieu, hier matin au Palais du 29 juillet, sous la présidence de M. Chaibou Mamane, Directeur de cabinet du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, en présence du Chargé de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France au Niger, M Yannick Mervel.
Organisé au profit d'une trentaine d'acteurs de la Justice nigérienne grâce au soutien financier de la coopération française, l'atelier vise à les outiller pour mieux lutter contre le financement des activités terroristes, contre l'économie criminelle nationale et transnationale. En ouvrant les travaux de ladite session de formation, le directeur de cabinet du ministre de la Justice a souligné l'ampleur et la gravité des actions des groupes criminels. Il a surtout fait remarquer le caractère fragmentaire et obsolète des efforts déployés au niveau mondial pour combattre les groupes criminels dont la capacité d'adaptation n'est plus à démontrer en se référant justement à une déclaration de l'ancien secrétaire général de l'ONU tenu dans la préface de la convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et les protocoles y afférents.
M Chaibou Mamane a expliqué que c'est la gravité du problème de la criminalité transfrontalière et la nécessité d'améliorer les mécanismes de lutte et de faciliter le recouvrement des produits du crime qui ont conduit à l'adoption de la convention des Nations Unies contre la criminalité transfrontalière. Ladite convention et bien d'autres exigent des Etat-parties qu'ils adoptent d'une part, de mesures efficaces pour combattre le crime organisé et qu'ils mettent en place un cadre législatif et institutionnel appropriés pour endiguer les sources du financement du crime organisé d'autre part selon le représentant du ministre de la Justice. Ces Etat-parties doivent plus spécifiquement, dans le cadre de leurs systèmes juridiques propres, adopter des mesures qui permettent de confisquer les produits du crime, les biens, les matériels et autres instruments destinés à la commission de crime, de confisquer les produits découlant du blanchiment des capitaux et de les geler et saisir.
Conscient de la gravité de ce phénomène, le Niger a, selon le directeur de cabinet, entrepris une vaste réforme de son dispositif juridique pour y intégrer les incriminations prévues, mettre en place les juridictions spécialisées. C'est le cas du pôle judiciaire spécialisé en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée en 2011 et un pôle judiciaire spécialisé en matière économique et financière en 2015. Le directeur de cabinet a rappelé les multiples dispositions légales prises par le Niger comme la loi créant l'agence centrale de gestion des saisies, gels, confiscations et recouvrement des avoirs. «L'opérationnalité de cette structure nationale de gestion des biens saisis, confisqués ou gelés n'est désormais qu'une question de temps car, le décret portant organisation et fonctionnement a été adopté en conseil des ministres le 14 juillet dernier» a dit M Chaibou Mamane qui s'est réjoui de constater que cette structure bénéficie du soutien et de l'appui du partenaire habituel du Niger qu'est l'ambassade de France.
Pour sa part, le chargé de la coopération et d'action culturelle à l'ambassade française au Niger a souligné que la criminalité organisée est une des principales menaces à la sécurité humaine entravant le développement, l'état de droit et la démocratie. M Mervel a aussi déclaré que l'accès aux moyens de communication et de transfert de fonds est un facteur qui favorise à la fois la criminalité transnationale et rend particulièrement plus difficile la lutte contre cette criminalité, un combat dans lequel la France est véritablement engagé aux côtés du Niger. Parlant de l'appui de la France au Niger, le chargé de coopération a indiqué que son pays soutient le Niger à travers les projets JUSSEC (Justice et sécurité en région sahélo-saharienne) et ACTS (Appui à la coopération transfrontalière au Sahel). A l'endroit des participants, M Mervel a souligné qu'ils sont des praticiens acteurs de cette lutte qui nécessite « une collaboration interservices accrue et dans le respect des règles de droit ».
Il les a encouragés dans leur travail avant d'affirmer la nécessité que chaque acteur individuel ou étatique s'engage dans ce combat pour que la lutte contre la criminalité soit efficace et efficiente. C'est pour lui un beau défi à relever ensemble. Le chargé de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France a exprimé une fois de plus ses remerciements au ministre de la Justice, Garde des Sceaux pour son engagement solide en matière de lutte contre les menaces terroristes et les grands trafics.

Zabeirou Moussa(onep)
26/07/17

Société

Décès de Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Sociale (CESOC) : Obsèques officielles, ce matin…

Décès de Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Sociale (CESOC) : Obsèques officielles, ce matin, à la mémoire de l'illustre disparu, en présence du Président de la République

La dépouille mortelle de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Sociale (CESOC), décédé, le dimanche 19 novembre 2017, à Paris des suites d'une maladie, est arrivée à Niamey, hier dans l'après-midi, par un vol d'Air France. Elle a été accueillie à l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, dans une atmosphère de consternation et de recueille...

Visite de travail du ministre d'Etat, ministre en charge de l'Intérieur dans le département de Bilma (région d'Agadez) :…

Visite de travail du ministre d'Etat, ministre en charge de l'Intérieur dans le département de Bilma (région d'Agadez) : Des échanges enrichissants avec la population du Kawar sur les questions de migration clandestine et les projets de développement

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a effectué, du lundi 20 au mardi 21 novembre 2017, une visite de travail dans le département de Bilma, région d'Agadez. Il était à la tête d'une importante délégation composée notamment de l'ambassadeur de l'UE, de l'ambassadeur de France au Niger, du chargé d'affaires de l'ambassade...

Communiqué de presse du Ministère en charge de l'Intérieur et de la Sécurité Publique : Trois (03) morts et de nombreux …

Communiqué de presse du Ministère en charge de l'Intérieur et de la Sécurité Publique : Trois (03) morts et de nombreux blessés dans une bagarre entre agriculteurs et éleveurs, dans la commune rurale de Maijirgui (Tessaoua)

Le Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique et des Affaires Coutumières et Religieuses a le regret d'informer la population que suite à un conflit entre agriculteurs et éleveurs dans le village de Débi et alentours (Commune rurale de Maijirgui) Département de Tessaoua, une rixe a opposé dans la journée du lundi 20 novembre 2017 ces deux (2) communautés.On déplore malheureusement un (1) mort du côté agriculteurs ...

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les …

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les fondements et les missions de l'Etat en Afrique

Le Département de Philosophie de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université Abdou Moumouni de Niamey organise, depuis lundi dernier, en collaboration avec le laboratoire d'Etude et de Recherche en Philosophie, Culture, Communication et Société, un colloque international pluridisciplinaire pour discuter sur une thématique dont les contours de la réflexion constituent indéniablement les préoccupations des Etats africains....

Atelier de validation du Plan d'action sur l'emploi en santé et la croissance économique : Vers la validation du Plan ré…

Atelier de validation du Plan d'action sur l'emploi en santé et la croissance économique : Vers la validation du Plan régional d'investissement sur les ressources humaines de la santé et du secteur social

Le ministre de l'Emploi du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar, a présidé, hier matin, à l'Hôtel Soluxe, la cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation et d'identification des priorités pour le Niger du plan d'action de mise en œuvre des recommandations de la Commission de haut niveau des Nations Unies sur l'emploi en santé et la croissance économique. Cette rencontre qui vise à permettre au Niger de disposer d...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre l…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) : Indignation et ferme condamnation de la CNDH contre la vente aux enchères de migrants africains comme esclaves en Libye

La commission Nationale des Droits humains (CNDH) a rendu publique, hier après-midi à Niamey, une déclaration relative aux informations relayées par des médias internationaux, faisant état d'une vente aux enchères de migrants en Libye. C'est le rapporteur de la CNDH, Dr Moussa Hamidou Talibi Moussa, qui a lu la déclaration en présence du président et des autres membres de l'institution.La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) r...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunic…

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : Deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) prêtent serment

Le président de la Cour d'Appel de Niamey, M. Gayakoye Abdourahamane Sabi a présidé, hier matin à ladite Cour, la cérémonie de prestation de serment de deux membres du Conseil National pour la Régulation des Télécommunications et de la Poste (CNRTP) à savoir M. Boubacar Sabo et Tahirou Garka Ibrahim, désigné au titre de la Présidence de la République. C'était en présence de la présidente du Conseil d'Administration de l'ARTP et de plusi...

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Nécrologie : Décès, hier à Paris, de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du CESOC

Au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons, avec une profonde tristesse, le décès de M. Moussa Moumouni Djermakoye, président du Conseil Economique et Social (CESOC), également président de l'Alliance Nigérienne Pour la Démocratie et le Progrès (ANDP Zaman Lahiya) ; décès survenu, hier en fin d'après-midi, à Paris, en France, des suites d'une maladie.Onep20/11/17

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Et…

Cérémonie de remise de distinction au Représentant résident de la FAO au Niger par le ministre en charge des Affaires Etrangères et de la Coopération : Dr Lassaad Lachaal, fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger

Après un séjour de deux ans au service de la coopération au développement entre le Niger et l'Organisation des Nation Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture en qualité de représentant de la FAO, Dr Lassaad Lachaal, qui est en fin de mission a été fait Officier dans l'ordre national du mérite du Niger. C'est le ministre des Affaires Etrangère, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Ya...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extéri…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères de la Coopération de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur : Le gouvernement condamne la vente aux enchères de migrants africains et demande aux autorités libyennes de faire toute la lu

Le gouvernement du Niger a appris avec consternation les révélations au sujet de la vente aux enchères de migrants africains présents sur le territoire de l'Etat de Libye comme esclaves.Le gouvernement fortement indigné par ces pratiques avilissantes, condamne sans réserve de tels actes qui rappellent les heures sombres de l'histoire de l'humanité. Le gouvernement du Niger réprouve toute forme d'atteinte à la dignité, à l'intégrité et à...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.