Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Démographie : Comment le Niger peut tirer parti du dividende démographique, selon le FMI


enfants-population-niger-demographie-unicefLe Niger est au début de sa transition démographique. Selon un rapport du FMI publié le 21 juillet dernier, l'accélération et la gestion de la transition démographique au Niger par la promotion d'un environnement propice à une croissance forte et durable sont essentielles pour tirer parti du dividende démographique, mais aussi pour atteindre les objectifs macroéconomiques essentiels d'un programme de financement appuyé par la Facilité élargie de crédit. Le rapport précise que la forte croissance de la population et une diminution significative du taux de mortalité sont des tendances démographiques qui vont permettre à la « fenêtre» du dividende démographique de s'ouvrir au Niger. « Mais très lentement, après 2020, pour se maintenir éventuellement au-delà de 2100 ». Aussi, pour saisir au mieux cette opportunité, le rapport recommande notamment de maintenir la stabilité macroéconomique pour jeter les bases d'un environnement propice au développement du secteur privé ; de mettre en place des politiques publiques permettant de maintenir le cap vers le dividende démographique, d'investir dans l'éducation, les services de santé, et de construire des infrastructures destinées à accompagner le développement du secteur privé.
Le rapport a en outre expliqué que le dividende démographique est en général abordé dans deux cadres. D'abord, « les changements dans la structure par âge de la population suite à la baisse du taux de fécondité et du taux de mortalité infantile, pourrait se traduire par une fenêtre d'opportunité pour une croissance rapide du revenu par habitant et une réduction de la pauvreté ». Ensuite, « en l'absence de fortes politiques gouvernementales pour accompagner la génération des plus âgés et d'un transfert intergénérationnel du revenu, la population active confrontée à une période de retraite plus longue est incitée à épargner des actifs. De tels actifs peuvent permettre d'augmenter le revenu par habitant et stimuler la performance économique, entraînant un développement durable ».
Selon le rapport, le Niger se retrouve dans le premier cadre et son actif économique le plus important pourrait bientôt être sa population. En effet explique le document du FMI, « à mesure de son évolution démographique, le pays pourrait bénéficier d'une solide croissance, si les politiques sont conçues pour exploiter ce potentiel (Thakoor et Wakeman-Lin, Finance & Développement, mars 2016). Ce d'autant plus que selon la même source, le Niger connaît une forte croissance démographique. «Il pourrait devenir dans un avenir proche le pays le plus peuplé de l'UEMOA ».

Baisse du taux de mortalité

Aussi, le rapport annonce que le Niger est sur le point de franchir la première étape de sa transition démographique, comme en témoigne la baisse rapide du taux de mortalité enregistrée récemment. « Jusqu'en 1985, à la différence de la tendance observée dans d'autres régions du monde, notamment en Afrique Subsaharienne (AfSS), le taux de mortalité des moins de 5 ans au Niger s'est stabilisé à un niveau très élevé de 319 décès pour 1.000 enfants. Toutefois, depuis 1985, le taux de mortalité a fortement baissé pour se situer à environ 87 décès pour 1.000 enfants en 2015, rattrapant ainsi les taux moyens de mortalité de l'UEMOA et de l'AfSS », ajoute le rapport. Ce recul du taux de mortalité peut s'expliquer selon la même source par l'amélioration des niveaux de vie, notamment un meilleur accès à l'eau potable, aux réseaux d'assainissement, et une meilleure qualité de l'alimentation, de l'accès accru aux soins de santé, une plus forte sensibilisation aux vaccins, les programmes de compléments nutritionnels pour enfants, et un meilleur accès au traitement des maladies courantes (comme le paludisme). « En revanche, la deuxième étape de la transition démographique ne s'est pas encore concrétisée », en raison du taux de fécondité important qu'enregistre le pays.
Le rapport relève également que l'immigration est relativement faible au Niger, qui constitue pourtant l'une des voies d'accès vers l'Europe par la Libye. « Ces mouvements transfrontaliers constituent, au même titre que les naissances et les décès, un autre mode de concrétisation de la transition démographique, du fait de leur impact sur la taille et la structure de la population », ajoute le document. Citant l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), il indique que « seuls 1,8 % de Nigériens vivaient à l'étranger en 2015, la majorité d'entre eux se trouvant au Bénin, au Togo, et au Nigéria. Ceux qui émigrent en Amérique du Nord et en Europe sont essentiellement des étudiants qui ont décidé de rester dans leurs pays d'accueil une fois leurs études terminées ». Le ratio de migrations nettes est de -0,3 émigrant pour 1.000 personnes, ce qui selon le rapport est très faible par rapport à d'autres pays similaires, tels que le Mali dont le taux est de -2,1 émigrants pour 1.000 personnes.
Dans le domaine de l'urbanisation, avec une population urbaine qui augmente de 5,4 % par an en 2015, en raison essentiellement de l'exode rural et/ou de l'expansion de zones rurales en villes, le rythme d'urbanisation reste inférieur à celui de pays comparables.

Des opportunités et des défis

Quant à la structure des âges, elle révèle un moindre niveau de transformation et devrait rester pyramidale et dominée par les jeunes au-delà de 2050. Le pourcentage de la population en âge de travailler (PPAT) serait tout juste supérieur à 50 % en 2050 indique le document. Le PPAT au Niger devrait augmenter pour passer de 47 % en 2015 à 53,5 % en 2050, soit 10 points de pourcentage en-dessous des niveaux moyens prévus dans les régions d'Asie du Sud-Est et d'Amérique latine et Caraïbes. D'ici 2050, la population âgée de 15 à 24 ans aura atteint 20 % de la population totale, indique le rapport du FMI qui précise que l'augmentation du nombre des jeunes nécessite davantage d'investissements.
En somme, selon le rapport du FMI, l'évolution démographique du Niger présente des opportunités à long terme, mais d'importants défis devront être relevés avant de pouvoir tirer parti du dividende démographique.
Ainsi, pour le rapport, le Niger « doit notamment renforcer sa résilience pour être moins sensible aux chocs exogènes, mettre en place des politiques qui assurent la création d'emplois pour la jeunesse de plus en plus nombreuse et une éducation de meilleure qualité, et accroître une main-d'œuvre mieux formée qui pourrait être plus inclusive avec une plus forte représentation des femmes ».

Plus précisément, le rapport indique que le Niger devra mettre en œuvre plusieurs politiques suivantes afin de tirer parti au maximum de sa transition démographique. Il s'agit notamment de mettre en place des politiques pour accélérer la transition démographique ; promouvoir la stabilité macroéconomique afin de jeter les bases d'une croissance forte, durable, et inclusive ; investir dans le capital humain afin de renforcer la productivité de la main-d'œuvre ; réaliser une solide transformation structurelle de l'économie et de la société et créer des emplois en encourageant la contribution du secteur privé ; profiter de l'intégration régionale pour accéder à un marché plus vaste et développer les possibilités d'échanges commerciaux ; et enfin de développer le secteur financier en mettant en œuvre les plans récemment adoptés.

Par Fatouma Idé(onep)
28/07/17

Société

Communiqué de presse du Ministère des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des nigérien…

Communiqué de presse du Ministère des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des nigériens à l'extérieur : Le Niger condamne fermement l'attentat à Mogadiscio ayant fait plus de 300 morts et de centaines blessés

Suite à l'attentat horrible qui a frappé Mogadiscio le 14 octobre 2017 et occasionné plus de 300 morts et de centaines blessés, le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur présente, au nom du Président de la République du Niger, du Gouvernement et du peuple nigérien ses condoléances émues aux Gouvernement, au peuple somalien, aux familles des personnes décédées et se...

Cérémonie de remise officielle au Gouvernement du projet de document du Schéma d'Aménagement Foncier (SAF) de la région …

Cérémonie de remise officielle au Gouvernement du projet de document du Schéma d'Aménagement Foncier (SAF) de la région de Dosso : Une avancée vers la finalisation du schéma d'aménagement du territoire national

Le projet de document du schéma d'Aménagement Foncier (SAF) de la région de Dosso, a été remis officiellement hier au ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, Président du Comité National du Code Rural, M. Albadé Abouda, en vue de son adoption par décret. La cérémonie de remise de ce document a enregistré la présence des représentants des partenaires techniques et financiers.« Nos félicitations pour l'élaboration d'un...

Interview de la ministre de la communication, à l'occasion du 59è anniversaire de la Radio nationale ''La Voix du Sahel'…

Interview de la ministre de la communication, à l'occasion du 59è anniversaire de la Radio nationale ''La Voix du Sahel'', le 18 octobre 2017 : "Les organes de presse publics, notamment l'ORTN, prennent une part active (...) à l'information et à la s

A l'occasion de ce 59ème anniversaire, madame la ministre, quel est votre message à l'endroit du Personnel et des auditeurs de la Voix du Sahel ?A l'endroit du Personnel tout d'abord, c'est un message de félicitations et d'encouragements. Car le travail remarquable que ce personnel abat quotidiennement, avec professionnalisme et dévouement, mérite bien d'être salué. Surtout au regard aussi du rôle prépondérant que joue la Radio national...

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de …

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de l'institution

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini a reçu, hier en audience, des membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).L'objet de cette audience, est de transmettre au Premier Ministre, le Rapport d'activités de l'instance de régulation des médias pour les années 2015 et 2016. Au sortir de la rencontre, le Président du CSC M. Abdourahamane Ousmane a expliqué que la loi fait obligation au CSC de produir...

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'ex…

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'excellents résultats enregistrés par la région

C'est le site de l'Institut qui a servi de cadre à cette cérémonie présidée par le Secrétaire Général Adjoint sortant de la Région en présence du Préfet, de la représentante du Directeur Général de l'Institut, du Directeur Régional de la Santé Publique, du Directeur des Etudes, des cadres régionaux, des partenaires au Développement , des parents d'élèves, des étudiants et de plusieurs autres Invités.Plusieurs interventions ont été enreg...

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Not…

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu'elle a gagné à l'issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l'USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs commu...

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est…

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi

Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compag...

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Du 24 au 27 septembre dernier s'est déroulée à Istanbul en Turquie la deuxième conférence de l'association des Médiateurs des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Le Niger a pris activement part à ce grand rendez-vous, par l'entremise du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga. On rappelle que la première réunion du réseau des Médiateurs de l'OCI s'était tenue en avril 2014 à Islamabad au Pakistan.A ...

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Le cour royale de Birni N'konni vient de procéder à l'intronisation de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada. Une grande cérémonie a été organisée pour la circonstance. Le public était si massif que les organisateurs ont préféré déplacer les festivités en lieu plus ouvert notamment au stade de foot de Konni.Tambara signifie «Amazone» en terme claire une femme combattante qui fait montre d'esprit de créativité et combativité.Née en 1962 à ...

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposi…

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposition aux risques et les déplacements forcés'', thème retenu

A l'instar de la communauté internationale, notre pays commémore, chaque année, la Journée Internationale de Prévention des Catastrophes, célébrée cette année ce vendredi 13 octobre. Instituée depuis 1989, suite à un appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Journée Internationale de prévention des catastrophes vise à sensibiliser les populations sur les risques de catastrophe. C'est aussi l'occasion de partager les expérience...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.