Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Démographie : Comment le Niger peut tirer parti du dividende démographique, selon le FMI


enfants-population-niger-demographie-unicefLe Niger est au début de sa transition démographique. Selon un rapport du FMI publié le 21 juillet dernier, l'accélération et la gestion de la transition démographique au Niger par la promotion d'un environnement propice à une croissance forte et durable sont essentielles pour tirer parti du dividende démographique, mais aussi pour atteindre les objectifs macroéconomiques essentiels d'un programme de financement appuyé par la Facilité élargie de crédit. Le rapport précise que la forte croissance de la population et une diminution significative du taux de mortalité sont des tendances démographiques qui vont permettre à la « fenêtre» du dividende démographique de s'ouvrir au Niger. « Mais très lentement, après 2020, pour se maintenir éventuellement au-delà de 2100 ». Aussi, pour saisir au mieux cette opportunité, le rapport recommande notamment de maintenir la stabilité macroéconomique pour jeter les bases d'un environnement propice au développement du secteur privé ; de mettre en place des politiques publiques permettant de maintenir le cap vers le dividende démographique, d'investir dans l'éducation, les services de santé, et de construire des infrastructures destinées à accompagner le développement du secteur privé.
Le rapport a en outre expliqué que le dividende démographique est en général abordé dans deux cadres. D'abord, « les changements dans la structure par âge de la population suite à la baisse du taux de fécondité et du taux de mortalité infantile, pourrait se traduire par une fenêtre d'opportunité pour une croissance rapide du revenu par habitant et une réduction de la pauvreté ». Ensuite, « en l'absence de fortes politiques gouvernementales pour accompagner la génération des plus âgés et d'un transfert intergénérationnel du revenu, la population active confrontée à une période de retraite plus longue est incitée à épargner des actifs. De tels actifs peuvent permettre d'augmenter le revenu par habitant et stimuler la performance économique, entraînant un développement durable ».
Selon le rapport, le Niger se retrouve dans le premier cadre et son actif économique le plus important pourrait bientôt être sa population. En effet explique le document du FMI, « à mesure de son évolution démographique, le pays pourrait bénéficier d'une solide croissance, si les politiques sont conçues pour exploiter ce potentiel (Thakoor et Wakeman-Lin, Finance & Développement, mars 2016). Ce d'autant plus que selon la même source, le Niger connaît une forte croissance démographique. «Il pourrait devenir dans un avenir proche le pays le plus peuplé de l'UEMOA ».

Baisse du taux de mortalité

Aussi, le rapport annonce que le Niger est sur le point de franchir la première étape de sa transition démographique, comme en témoigne la baisse rapide du taux de mortalité enregistrée récemment. « Jusqu'en 1985, à la différence de la tendance observée dans d'autres régions du monde, notamment en Afrique Subsaharienne (AfSS), le taux de mortalité des moins de 5 ans au Niger s'est stabilisé à un niveau très élevé de 319 décès pour 1.000 enfants. Toutefois, depuis 1985, le taux de mortalité a fortement baissé pour se situer à environ 87 décès pour 1.000 enfants en 2015, rattrapant ainsi les taux moyens de mortalité de l'UEMOA et de l'AfSS », ajoute le rapport. Ce recul du taux de mortalité peut s'expliquer selon la même source par l'amélioration des niveaux de vie, notamment un meilleur accès à l'eau potable, aux réseaux d'assainissement, et une meilleure qualité de l'alimentation, de l'accès accru aux soins de santé, une plus forte sensibilisation aux vaccins, les programmes de compléments nutritionnels pour enfants, et un meilleur accès au traitement des maladies courantes (comme le paludisme). « En revanche, la deuxième étape de la transition démographique ne s'est pas encore concrétisée », en raison du taux de fécondité important qu'enregistre le pays.
Le rapport relève également que l'immigration est relativement faible au Niger, qui constitue pourtant l'une des voies d'accès vers l'Europe par la Libye. « Ces mouvements transfrontaliers constituent, au même titre que les naissances et les décès, un autre mode de concrétisation de la transition démographique, du fait de leur impact sur la taille et la structure de la population », ajoute le document. Citant l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), il indique que « seuls 1,8 % de Nigériens vivaient à l'étranger en 2015, la majorité d'entre eux se trouvant au Bénin, au Togo, et au Nigéria. Ceux qui émigrent en Amérique du Nord et en Europe sont essentiellement des étudiants qui ont décidé de rester dans leurs pays d'accueil une fois leurs études terminées ». Le ratio de migrations nettes est de -0,3 émigrant pour 1.000 personnes, ce qui selon le rapport est très faible par rapport à d'autres pays similaires, tels que le Mali dont le taux est de -2,1 émigrants pour 1.000 personnes.
Dans le domaine de l'urbanisation, avec une population urbaine qui augmente de 5,4 % par an en 2015, en raison essentiellement de l'exode rural et/ou de l'expansion de zones rurales en villes, le rythme d'urbanisation reste inférieur à celui de pays comparables.

Des opportunités et des défis

Quant à la structure des âges, elle révèle un moindre niveau de transformation et devrait rester pyramidale et dominée par les jeunes au-delà de 2050. Le pourcentage de la population en âge de travailler (PPAT) serait tout juste supérieur à 50 % en 2050 indique le document. Le PPAT au Niger devrait augmenter pour passer de 47 % en 2015 à 53,5 % en 2050, soit 10 points de pourcentage en-dessous des niveaux moyens prévus dans les régions d'Asie du Sud-Est et d'Amérique latine et Caraïbes. D'ici 2050, la population âgée de 15 à 24 ans aura atteint 20 % de la population totale, indique le rapport du FMI qui précise que l'augmentation du nombre des jeunes nécessite davantage d'investissements.
En somme, selon le rapport du FMI, l'évolution démographique du Niger présente des opportunités à long terme, mais d'importants défis devront être relevés avant de pouvoir tirer parti du dividende démographique.
Ainsi, pour le rapport, le Niger « doit notamment renforcer sa résilience pour être moins sensible aux chocs exogènes, mettre en place des politiques qui assurent la création d'emplois pour la jeunesse de plus en plus nombreuse et une éducation de meilleure qualité, et accroître une main-d'œuvre mieux formée qui pourrait être plus inclusive avec une plus forte représentation des femmes ».

Plus précisément, le rapport indique que le Niger devra mettre en œuvre plusieurs politiques suivantes afin de tirer parti au maximum de sa transition démographique. Il s'agit notamment de mettre en place des politiques pour accélérer la transition démographique ; promouvoir la stabilité macroéconomique afin de jeter les bases d'une croissance forte, durable, et inclusive ; investir dans le capital humain afin de renforcer la productivité de la main-d'œuvre ; réaliser une solide transformation structurelle de l'économie et de la société et créer des emplois en encourageant la contribution du secteur privé ; profiter de l'intégration régionale pour accéder à un marché plus vaste et développer les possibilités d'échanges commerciaux ; et enfin de développer le secteur financier en mettant en œuvre les plans récemment adoptés.

Par Fatouma Idé(onep)
28/07/17

Société

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son…

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son Bureau régional accrédité qui travaille en harmonie avec l'ANAC du Niger dans la mise en œuvre des plans d'actions correctrices c

Niamey accueille, depuis le 16 et ce jusqu'au 20 juillet prochain, les activités entrant dans le cadre de la 5ème semaine de l'aviation civile dans la région Afrique et océan indien (AFI). Le lancement de ces activités qui s'est déroulé le lundi 16 juin au Palais des Congrès, a été présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini en présence de la Secrétaire générale de l'Organisation de l'aviation civile (OACI) Dr...

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse …

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse un bilan de la mise en œuvre des recommandations de la dernière session ordinaire du CBF

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, M Bazoum Mohamed conduisant une importante délégation, a participé aux travaux de la 6ème session ordinaire du comité bilatéral frontalier Niger-Algérie, tenue à Alger, les 15 et 16 juillet dernier. Le ministre d'Etat était aux côtés de son homologue algérien M Nouredine Bedoui.La session ordinaire du ...

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion …

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion des frontières au menu des travaux

Les travaux de la 6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien (CBF) ont débuté dimanche au Centre international des conférences Abdelatif Rehal (CIC) à Alger, pour discuter plusieurs dossiers relatifs au renforcement de la coopération sécuritaire et socio-économique au niveau des zones frontalières. La rencontre est présidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nour...

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisatio…

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisation en matière de lutte contre la migration irrégulière

Le président de l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement, M. Manou Nabara Hamidou a reçu une distinction des mains de l'ambassadeur de la Délégation l'Union Européenne en République du Niger. C'était hier au cours d'une cérémonie organisée par l'Union Européenne à travers sa délégation au Niger. Cette cérémonie coïncidant avec la célébration de la Journée Mondiale des Compétences des Jeunes, est une manière pour l'UE d'encourager ...

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concr…

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concrétisation du Programme électronucléaire du pays

La Ministre de l'Energie, Mme Amina Moumouni a reçu hier matin, des mains du Directeur général Adjoint de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), M. Miktail Chudakov, le Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire (INIR) du Niger en Phase 1. La cérémonie s'est déroulée en présence de la présidente de la Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA). Ce rapport contient des recommandations et des su...

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire rég…

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire régner l'ordre au niveau de certains carrefours de la capitale", déclare le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey

Baptisé du nom du premier Président de la République du Niger, et père de l'indépendance du pays, Diori Hamani, le troisième échangeur de Niamey est un méga projet structurant. Il a été inauguré le 3 avril 2018 par le Président de la République Issoufou Mahamadou qui en avait lancé les travaux le 26 juin 2015. La construction de cet échangeur rentre dans le cadre du programme "Niamey Nyala", ou Niamey la coquette. Sa réalisation, comme ...

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et t…

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et travailler chez eux

Le Centre de formation en agro-écologie de Winditan accueille, du 14 au 18 juillet 2018, un atelier national de réflexions et d'échanges sur l'immigration des jeunes. Cette rencontre qui regroupe une centaine de personnes, venant de toutes les régions du Niger est organisée par la Plateforme Paysanne du Niger (PFPN). Plusieurs membres du gouvernement dont, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, celui de l'Entrepr...

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des person…

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des personnes

Les Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville ont été mis en service le jeudi 12 juillet dernier lors d'une cérémonie présidée par le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, M. Ibrahim Diémé. Il s'est agi à travers la construction de cet important patrimoine sous-régional de contribuer entre autres à l'amélioration de la libre circulation des biens et des personnes, et de booster le développement socio-économique de l'e...

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

La réunion des membres du comité Zinder Saboua, chargé de l'organisation du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, qui aura lieu le 18 décembre 2018 à Zinder, s'est tenue hier, au siège dudit comité sis dans les locaux de l'ex Direction du Matériel des Travaux Publics. Il s'agit de faire le point avec les présidents des Commissions Spécialisées sur l'état d'avancement des travaux ; les activités des Commissions...

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des cons…

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des consommateurs

La société en charge de l'exploitation des eaux du Niger (SEEN) et son partenaire principal, la SPEN, ont invité hier matin la presse au niveau de l'usine de traitement d'eau de Goudel. L'objectif de cette rencontre était pour les responsables des deux sociétés de partager avec l'ensemble de la population sur les progrès techniques réalisés et ceux qui sont en cours, sur les qualités des prestations, les systèmes de contrôle et de surve...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Les candidats à l'heure de vérité

Les candidats à l'heure de vérité

Depuis mercredi dernier, les candidats aux examens du Baccalauréat se creusent la cervelle...

vendredi 13 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.