Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence-débat sur la répression judiciaire du terrorisme au Niger : Edifier les acteurs de la Justice sur les progrès réalisés


conference« La spécialisation de la répression judiciaire du terrorisme » et « Attaques, menaces, enquêtes, solutions et prévention : histoire du terrorisme au Niger » : ce sont là les thèmes d'une conférence-débat initiée par le procureur de la République près le pôle judiciaire antiterroriste et la criminalité transnationale organisée. Elle s'est tenue hier dans la salle d'audience du Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey ; elle était animée par M Mamane Aminou Koundy, Juge au pôle judiciaire antiterroriste et de M Samna Soumana Cheibou, procureur de la République près du pôle spécialisé en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée. La conférence-débat est essentiellement destinée aux acteurs de la justice nigérienne.
Le procureur Samna a justifié la tenue de cette conférence par le fait que le Niger constitue aujourd'hui une école dans la sous-région en matière de répression judiciaire du terrorisme. Le Niger est très bien apprécié par ses pairs au plan international pour ses efforts et surtout ses décisions courageuses dans la lutte contre le terrorisme sur le volet judiciaire. Malgré le manque des moyens, le Niger a mis en place une législation efficace et efficiente et des structures adéquates au point qu'on peut sans risque de se tromper dire qu'il est le bon chemin en la matière.
En organisant cette conférence-débat, le pôle antiterrorisme souhaite partager avec l'ensemble des acteurs de la Justice, l'expérience dont jouit le Niger en matière de lutte contre le terrorisme, une expérience qu'il exporte d'ailleurs vers d'autres pays, a dit le procureur car, a-t-il ajouté, certains pays ont formellement manifesté leur désir de venir s'inspirer de l'expérience du Niger.
L'objectif donc de cette conférence-débat, selon le procureur, est de permettre aux participants de comprendre la spécificité de la lutte contre le terrorisme en matière judiciaire, de connaitre les acteurs du pôle judiciaire antiterroriste, de comprendre son travail, son fonctionnement, ses avancées, ses insuffisances ou ses difficultés ainsi que les perspectives qui s'offrent à cette nouvelle instance judiciaire mise en place par notre pays.
Dans sa communication portant sur la spécialisation de la répression judiciaire du terrorisme, le Juge Koundy souhaite que les acteurs de la justice comprennent ce qu'est la répression judiciaire du terrorisme, les institutions, les mécanismes ainsi que les règles de procédures pénales en la matière et faire le point des activités menées et actions réalisées depuis que le pôle est installé et opérationnel. Le conférencier a mis en exergue le dilemme que pose la question de la répression du terrorisme qui est, quoi qu'on puisse dire, un genre nouveau d'infraction dans notre pays qui nécessite des efforts d'adaptation.
Quelles réponses apporter face au terrorisme en démocratie ? Faut-il privilégier les réponses militaires, judiciaires, en renseignement ou des réponses sociales ? Pour lui, c'est toutes les réponses qu'il faut au regard de la complexité de la question. Mais au plan judiciaire, c'est la mise en place d'institutions spécialisées que le Niger a choisie. C'est ainsi qu'il s'est doté en 2011 de deux structures : un service central de lutte contre le terrorisme et un pôle judiciaire antiterroriste. Ils ont tous deux une compétence nationale même si l'un relève du ministère de l'Intérieur et l'autre du ministère de la Justice.
Le pôle terroriste se compose de deux degrés. Le premier degré est dédié à la conduite de l'enquête et de l'information judiciaire tandis que le second disposant de deux chambres s'occupe du contrôle et du jugement. Il est en quelque sorte une cour d'assises sans jurés, a expliqué le conférencier. Au plan législatif, il a expliqué que le Niger a pris des mesures d'adaptation de la loi pénale définissant l'infraction terroriste et créant les institutions spécialisées pour apporter les réponses nécessaires à ces cas d'infractions d'un nouveau genre.
Depuis quelques années, le Niger a réalisé beaucoup de progrès dans la répression judiciaire du terrorisme en dépit des facteurs défavorables comme l'immensité du territoire, la porosité des frontières, le grand nombre de détenus du terrorisme (1401 en mars 2017), la mauvaise qualité des enquêtes. Pour lui, les perspectives sont prometteuses du fait de l'instauration de la bonne pratique, la bonne collaboration et la coopération judiciaire tant en interne qu'avec les autres pays.
Le procureur de la République, dans sa communication, a fait la genèse du terrorisme au Niger de 1962, date du code pénal nigérien, à 2011. Selon Samna Soumana Cheibou, déjà en cette période, les facteurs favorisants du terrorisme existaient au Niger. C'est entre autres l'immensité du territoire, les longues frontières difficilement contrôlables, le développement des groupes criminels et trafiquants de drogues dans le nord du pays, la rébellion, les coups d'Etat, l'existence des groupes armés d'autodéfense. Mais le premier acte véritablement terroriste enregistré au Niger date de 1993 avec le détournement d'avion de Nigeria Airways à Niamey, a précisé le conférencier. En cette période-là, le Niger ne disposait pas d'arsenal juridique adapté car ce n'est qu'en 2011 que les premiers jalons ont été posés.
Les attaques terroristes sont beaucoup plus récentes sur le territoire nigérien. Selon le procureur, les actions et activités terroristes sont interconnectées avec la criminalité internationale organisée qui s'est développée dans la sous région après la désintégration de la Libye, mais aussi les activités de groupes terroristes au nord du Mali et le sud-est du Nigeria. Malgré l'existence de ces foyers terroristes qui l'entourent et les incursions faites à l'ouest comme à l'est, le Niger fournit des efforts en matière de lutte contre le terrorisme. L'un des atouts du Niger, c'est son arsenal juridique et institutionnel qui lui permet, malgré les défis multiples, de mener une répression judiciaire efficace contre le terrorisme dans le respect des droits de l'homme.
Zabeirou Moussa(onep)
28/07/17

Société

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et parti…

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et participative de la sécurité communautaire

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, a procédé, samedi dernier à Bankilaré, au lancement officiel de l'approche Police de proximité à travers le projet « Renforcement de l'Engagement des Communautés pour la Gestion Alerte des Risques de Déstabilisation Sociales et Sécuritaires » (REGARDS). La cérémonie de lancement s'es...

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, hier matin, une rencontre de plaidoyer pour informer et sensibiliser les participants sur la nécessité d'adopter des textes. Cette rencontre s'est déroulée dans la salle de réunion du CSC, en présence de représentants des institutions et ministères.Le président du Conseil Supérieur de Communication, M. Abourahamane Ousmane, a fait part dans son intervention que « plusieurs avant...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.