Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Tribune : Le combat planétaire contre les changements climatiques : l'engagement du Niger



Almoustapha-GarbaLes changements climatiques, avec comme corollaire des impacts néfastes sur les populations et les ressources naturelles, constituent une véritable menace pour notre planète. Ils demeurent par conséquent des défis majeurs à relever par nos pouvoirs publics. Le combat se veut planétaire et impose une synergie d'actions de l'ensemble des nations et des principaux acteurs du développement durable. C'est dans cette optique que des stratégies efficientes de lutte contre ce fléau mondial sont mises en œuvre par les décideurs régionaux pour accompagner les pays dans leurs efforts de recherche de solutions appropriées aux différentes problématiques découlant des changements climatiques. L'atteinte des objectifs de développement durable qu'ambitionnent nos pays, pris individuellement, est à ce prix.
Le signal fort d'une telle ambition est venu des Chefs d'Etat réunis au Sommet Africain de l'Action, le premier du genre, organisé en faveur d'une Co-émergence continentale sur les changements climatiques. La vision des Chefs d'Etat est axée sur la création d'un cadre adéquat, susceptible de favoriser la résolution des questions liées à la sécurité alimentaire et à la résilience aux changements climatiques. Elle vise notamment à privilégier la promotion d'actions concrètes à l'endroit des populations des pays africains, face à la dégradation vertigineuse des terres et à l'avancée effrayante du phénomène de désertification.
L'Afrique sahélienne en général et le Niger en particulier sont frappés de plein fouet par ces facteurs, avec comme impacts la faible productivité agricole, l'insécurité alimentaire et une paupérisation à grande échelle de nos laborieuses populations.
Devant l'ampleur des conséquences liées aux changements climatiques, le Niger, à travers une préconisation stratégique ayant pour objectif essentiel d'accroître la performance de son économie, s'est donc pleinement engagé dans la lutte contre la désagrégation continue de notre écosystème. Pour ce faire, il a élaboré et adopté un Cadre Stratégique de Gestion Durable des Terres et un plan d'investissement. Le coût des actions préconisées dans ce document de référence s'élève à deux mille huit cent quarante-deux (2 842) millions de dollars US pour la période 2015 – 2029.
Véritable outil d'aide à la décision, cette approche se veut d'abord programmatique. Mieux, elle mise sur le choix judicieux des investissements sur la Gestion Durable des Terres au Niger. Il s'agit par cette approche de permettre une coordination plus harmonieuse et cohérente l'allocation des ressources pour le financement et l'amplification des actions de Gestion Durable des Terres par les différents organismes gouvernementaux et les partenaires de développement. Aussi, ce cadre stratégique met-il en exergue les leviers déterminants susceptibles de booster les actions prioritaires des investissements prévus dans cette opération de grande envergure.
Toujours est-il que les principales articulations de cet outil d'aide à la décision s'inspirent de la vision du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou MAHAMADOU, une vision portée par le Programme de Renaissance du Niger. Par ailleurs, il est en parfaite harmonie avec les politiques sectorielles en la matière, tels que le Plan de Développement Economique et Social (PDES), la Contribution Déterminée au niveau National (CDN) du Niger sur les Changements Climatiques, la Politique Nationale de l'Environnement et du Développement Durable (PNEDD), l'Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens », le Document de Programmation Pluriannuel des Dépenses (DPPD 2016-2018) ainsi que le Plan Annuel de Performance.
C'est dire qu'il s'agit d'un important dispositif de plaidoyer pour accroitre l'investissement de l'Etat au profit de la Gestion Durable des Terres à l'horizon 2030. L'objectif ultime est d'améliorer la synergie des interventions, en évitant les duplications des actions et d'utiliser de façon plus judicieuse les ressources financières.
Aussi, l'engagement des partenaires à accompagner le Niger dans le processus de mise en œuvre de Gestion Durable des Terres mérite-t-il d'être salué. Ces engagements se chiffrent, entre autres, à la réalisation de 213.000 ha/an de terres dégradées à récupérer, de 37.000 ha/an de dunes à fixer et de 350.000 ha/an de Régénération Naturelle Assistée (RNA) sur une capacité actuelle de 75.000 ha de terres dégradées annuellement récupérées.
Les ambitions sont réelles, mais la visibilité des acquis et le gap à résorber pour atteindre les objectifs de l'engagement de Bonn (3,2 millions d'ha de terres dégradées à récupérer pour le Niger) restent encore un grand défi, en dépit des efforts importants qui ont été faits. C'est pourquoi, le Niger s'est résolument engagé vers une meilleure consultation avec ses partenaires.
Au nombre de ces consultations, figure l'organisation d'une Conférence internationale sur la désertification et l'économie verte, prévue du 4 au 6 décembre 2017. Fruit d'une consultation entre le Président de la République du Niger, Son Excellence Issoufou MAHAMADOU et la Secrétaire Générale de la Francophonie, Son Excellence Madame Michaëlle JEAN, à l'occasion du XVIème Sommet de la Francophonie, tenu à Antananarivo (Madagascar) en novembre 2016.
L'objectif général de la Conférence est d'échanger, à un haut niveau de décision, sur les expériences et les pratiques des pays du Sahel en matière de lutte contre la désertification et de promotion de l'économie verte. Cette conférence fera également un plaidoyer en faveur de la mobilisation des ressources nécessaires à la lutte contre la désertification et la promotion de l'économie verte dans les pays du Sahel. Aussi, la conférence sera une opportunité pour réaffirmer les engagements des pays du sahel sur la Neutralité de Dégradation des Terres (NDT).
Cette conférence regroupera les pays de la région du Sahel présentant des similitudes de problèmes environnementaux et de désertification et désireux de promouvoir l'économie verte. La réunion verra aussi la participation de plusieurs partenaires au développement qui apporteront les appuis nécessaires à la lutte contre la désertification et la promotion de l'économie verte.
Tout en exprimant d'avance nos remerciements à tous nos partenaires pour leur accompagnement et leur sollicitude et, nous leur réitérons notre engagement à continuer, conformément aux orientations données par la communauté internationale, le combat pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable.
C'est donc persuadé du fait que les tâches qui nous attendent au cours des prochaines années sont exaltantes que nous renouvelons notre profonde gratitude à chacun et à tous pour le soutien indispensable pour l'atteinte des objectifs de lutte contre la dégradation des terres et la désertification.

Almoustapha Garba, Ministre de l'Environnement et du Développement Durable

04/08/17

Société

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Uni…

Réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS), à New York (Etats Unis) : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou met en exergue les actions de la Fondation Guri Vie Meilleure

Après avoir pris une part active au Forum mondial sur la nutrition infantile, à Montréal, au Canada, au cours duquel elle a plaidé en faveur d'une nutrition infantile abondante et de qualité, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou se trouve depuis lundi à New York, aux Etats Unis d'Amérique, pour honorer de sa présence la réunion de haut niveau de l'Organisation des Premières Dames d'Afrique contre le VIH/SIDA (OPDAS) qui se tient en ...

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (C…

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences

Après cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la...

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Cure salée, In'Gall édition 2017 : «Le pastoralisme comme vecteur de paix au Sahel», thème retenu

Le Premier ministre chef du gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a présidé, le samedi dernier, la cérémonie de lancement officiel de la Cure Salée ou Tinekert, grand rassemblement des éleveurs. La cure salée, l'évènement annuel le plus important de la localité de In 'Gall s'est tenue comme à l'accoutumée au pied de la petite palmeraie sous la Présidence du Premier ministre chef du gouvernement SEM Brigi Rafini qui pour la circonstance était...

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ens…

«Il n'y a donc aucun doute à reconnaitre la place qu'occupe le pastoralisme dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble», déclare SE. Brigi Rafini, Premier ministre, Chef du Gouvernement

«Chers Invités ;Chers Eleveurs ;Population d'Ingall ;Par la grâce de Dieu, nous nous retrouvons, à nouveau, à Ingall, comme il est de coutume, pour la traditionnelle Cure salée. Je voudrais me réjouir de la qualité de l'accueil dont nous avons été l'objet, et saluer cette population d'Ingall si généreuse et si hospitalière ; une générosité et une hospitalité jamais démenties. Générosité et hospitalité légendaires des habitants, auxquell...

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Cure salée, édition 2017 : Le Premier ministre visite les stands d'exposition et le CSI d'Ingall

Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la fête annuelle des éleveurs communément appelée ''Cure Salée'' se poursuivent activement à Ingall. Le thème de cette édition 2017 est « Pastoralisme, vecteur de paix au Sahel». Présent à Ingall, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, après avoir donné le coup d'envoi des manifestations, a effectué plusieurs visites, samedi dernier. C'est ainsi qu'il a visit...

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

Décès de notre confrère Joseph Seydou Allakaye : La presse nigérienne perd un de ses grands ''baobabs''

C'est avec une profonde consternation que la Rédaction de l'ONEP a appris la disparition, vendredi dernier du journaliste Joseph Seydou Allakaye, des suites d'une maladie. L'enterrement a eu lieu, le samedi 16 septembre après-midi au cimetière de Yantala, à Niamey. Il laisse une veuve, des orphelins et des petits-fils. Cité parmi les doyens de la presse nigérienne, Joseph Seydou Allakaye, a fait ses premier pas dans la presse nationale ...

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissa…

Intervention de la Première Dame au Forum Mondial sur la Nutrition Infantile (GCNF) à Montréal, au Canada : Hadjia Aissata Issoufou appelle les partenaires pour un accompagnement conséquent des programmes d'alimentation scolaire et de nutrition infan

La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou participe au Forum mondial sur la nutrition infantile (GCNF) qui se tient du 17 au 21 septembre 2017 à Montréal au Canada. A cette occasion, la première Dame a prononcé un discours devant une assistance constituée de la Présidente du Forum mondial sur la Nutrition, du Directeur du Centre d'excellence du PAM, des ministres issus des pays participants, des représentants du corps diplomatique et des...

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouv…

Le Chef de l'Etat préside deux cérémonies de prestation de serment : Le 1er président de la Cour de Cassation et un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle, renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a présidé vendredi dernier, dans la matinée deux cérémonies de prestation de serment : la première concernant un nouveau membre de la Cour de cassation et la seconde un nouveau membre de la Cour Constitutionnelle. Les prestations de serment se sont déroulées dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères.Pour le 1er acte de ces deux cérémonies, c'es...

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et parti…

Lancement officiel de l'approche ''Police de proximité'' projet REGARDS à Bankilaré : Pour une gestion efficace et participative de la sécurité communautaire

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Mohamed Bazoum, a procédé, samedi dernier à Bankilaré, au lancement officiel de l'approche Police de proximité à travers le projet « Renforcement de l'Engagement des Communautés pour la Gestion Alerte des Risques de Déstabilisation Sociales et Sécuritaires » (REGARDS). La cérémonie de lancement s'es...

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Plaidoyer en faveur de l'adoption des textes sur la communication

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, hier matin, une rencontre de plaidoyer pour informer et sensibiliser les participants sur la nécessité d'adopter des textes. Cette rencontre s'est déroulée dans la salle de réunion du CSC, en présence de représentants des institutions et ministères.Le président du Conseil Supérieur de Communication, M. Abourahamane Ousmane, a fait part dans son intervention que « plusieurs avant...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

A la découverte du village de Tapoa : Un village t…

A la découverte du village de Tapoa : Un village touristique riche de sa biodiversité

Jadis un petit village habité par les gourmantchés, Tapoa est aujourd'hui un camp forestie...

vendredi 11 août 2017

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune…

Le marché hebdomadaire de Alambaré dans la Commune Rurale de Tamou : Un carrefour de brassage entre plusieurs ethnies et peuples de différents pays

Situé à environ 15 km du chef-lieu de la Commune rurale de Tamou, département de Say, le v...

vendredi 11 août 2017

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les f…

Transformation de l'arachide à Dosso : Quand les femmes développent l'industrie du ''tigadigué''

Pâte d'arachide, le tigadégué est beaucoup utilisé dans la cuisine au Niger, particulièrem...

vendredi 28 juillet 2017

L'air du temps

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit la ''Pilule'' et le chicha, vive le wifi-club !

Exit les escapades démentielles à la ''Pilule'' et les virées dans les lieux vaporeux des ...

vendredi 15 septembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.