Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le métier de "docker" ou "yan dako" : Gagner sa vie à la sueur de son front


Docker 0006Le métier de docker attire de plus en plus de jeunes, pour l'essentiel venus des villages et horizons divers du pays et même des pays voisins. Communément appelés "yan dako" en Haoussa et "kaya-kaya" en Zarma, les dockers prennent leur quartier général au niveau des marchés, de l'autogare ou des grands entrepôts de la capitale. Activité très physique, le métier de docker est toutefois mal rémunéré. Mais ceux qui l'exercent se satisfont, en attendant de trouver mieux.
On est aux premières heures de la journée autour du grand marché de Niamey. L'endroit est déjà animé. Un groupe de jeunes gens attendent l'arrivée des gros camions pour décharger les marchandises, tandis que d'autres s'attèlent à charger les petits camions qui acheminent les produits vers des magasins.
Ousmane Abdoulaye, un docker originaire du Mali est occupé à décharger un gros camion contenant des tonnes de vivres. Il dit exercer ce métier depuis plus de 10 ans et travaille dans une équipe de 7 ou 10 personnes pour décharger ou charger les gros et petits camions. « Nous travaillons de jour comme de nuit, car à tout moment un camion peut venir de l'étranger et les commerçants nous sollicitent à tout moment pour le décharger, et nous sommes toujours à leur disposition », confie-t-il. Par jour, ce docker peut gagner entre 4.500FCFA et 6.000FCFA. Les frais de déchargement varient selon la quantité et la nature de la marchandise. Et il faut pour cette équipe au moins 3 heures de temps pour décharger un gros camion.
Juste à côté de Ousmane Abdoulaye, un autre docker du nom de Rabiou Ibrahim venu de Maradi qui dit exercer cette activité pour chercher de quoi subvenir à ses besoins et aider sa famille qu'il a laissée au village. « C'est une activité qui demande beaucoup d'effort physique et qui est très dure, avec beaucoup de risques et des conséquences sur la santé surtout quand on prend de l'âge » témoigne Rabiou, qui précise qu'il s'occupe du déchargement des sacs de mil, de riz, des cartons et d'autres marchandises avec ses amis ressortissants du même village. Le prix du déchargement d'un camion est fixé à 50.000f CFA, selon Rabiou. Ce dernier se réjouit de n'avoir jamais eu de problème dans son métier qu'il aime bien et qui lui permet de gagner sa vie. « Etre yan-dako, c'est mieux que d'aller quémander auprès des autres ou de tendre la main dans les rues ou pire encore d'aller voler », dit fièrement Rabiou.
De son coté, Idrissa un autre jeune affirme : « je fais toutes les d'activités que je trouve dans ce marché, plus précisément le métier de docker ». Idrissa transporte à longueur de journée sur sa tête des sacs de vivres pour les amener au niveau des magasins. L'effort physique est tel que les dockers prennent souvent des remontants le matin avant de commencer le travail car disent-il, ça leur permet d'avoir de la force, de travailler dur sans se fatiguer aussi. «Pour décharger un gros camion, on constitue un groupe de 8 personnes et on arrive à le décharger en 4h de temps » dit-il, tout en précisant que par jour leur équipe décharge au moins trois camions, ce qui leur permet de gagner individuellement jusqu'à 10.000 francs CFA par jour.
Au marché de Katako, malgré les difficultés d'accès à cause des travaux du chantier du 3ème échangeur, une forte ambiance règne et les dockers en font partie. Il y en a qui poussent des charrettes chargées des vivres pour les transporter au niveau des magasins, pendant que d'autres déchargent des sacs de céréales, de ciments...etc. « Ces personnes exercent ce travail toute la journée malgré les dangers qu'ils bravent», dit Issaka Ibrahim. «Un sac, un carton ou une marchandise peut leur tomber dessus ; elles peuvent faire un faux pas, et glisser ou même tomber. Moi, je décharge les sacs de ciment et les matériaux de construction», explique-t-il, le corps enveloppé de poussière du ciment.
« J'exerce toute sorte d'activité qui demande de l'effort physique, je travaille dur pour pouvoir gagner ma vie, car il n'y a pas de sot métier », déclare Issaka Ibrahim même si il estime que leur travail est mal payé. Boubacar, un autre jeune homme, dit exercer ce métier faute de trouver mieux. « C'est un métier qui a beaucoup de risque, récemment un de nos amis a eu des fractures au niveau de son bras en transportant un sac mil de 100kg », témoigne-t-il. Son équipe arrive à décharger au moins 2 gros camions par jour et chacun gagne 4.000 francs CFA voire 5.000 FCFA. De gros efforts et de d'innombrables risques, disons mal payés.
Yacine Hassane
Rabi Assoumane Hamani
16/08/2017

Société

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé la réunion de dialogue politique entre l'Etat du Niger et ses partenaires techniques et financiers du secteur de l'eau et de l'assainissement qui s'est tenue, hier matin à Niamey. Cette réunion a pour objectif de tenir un dialogue franc et sincère entre les deux parties pour, ensemble, trouver les solutions à même de rendre le secteur de ...

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre…

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre du mérite du Niger

La ministre du Plan, Mme Aichatou Kané Boulama, a présidé, mercredi dernier dans la soirée, au Grand Hôtel de Niamey, la cérémonie de décoration de M. Siaka BAKAYOKO, Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger en fin de mission dans notre pays. La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des membres du corps diplomatique résidant au Niger, des représentants des organisat...

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projet…

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projets ferroviaires structurants et communs en prélude au forum Chine-Afrique 2018

Les ministres en charge des transports ferroviaires de la sous-région, ainsi que les représentants de la CEDEAO, de l'UEMOA et du G5 Sahel, ont tenu hier matin, dans les locaux du palais des congrès de Niamey, une réunion de travail en prélude au forum Chine-Afrique de septembre 2018 à Beijing. Cette journée de travail a permis d'examiner et d'adopter la liste des projets structurants retenus par les experts, d'examiner et d'adopter le ...

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des …

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des journées portes ouvertes

Comme chaque année, le Niger commémore, demain 23 juin, la Journée Africaine de la Fonction Publique. A la veille de cette célébration, la ministre de la Fonction Publique, Mme Kaffa Christelle Rakiatou Jackou, a livré un message commémoratif. Le thème de la journée retenu par l'Union Africaine cette année est « combattre la corruption dans les institutions publiques avec la participation des parties prenantes et la promotion du leaders...

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs c…

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels : Renforcement des capacités des éléments des FDS impliqués dans la lutte contre la corruption

Une session de formation consacrée aux « techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels » a été organisée le 19 juin dernier à Niamey. Avec le soutien financier de l'Union Européenne, cette formation qui durera deux semaines renforcera les capacités des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, à savoir le pôle judiciaire spécialisé dans la lutte ...

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lu…

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lutte pour l'éradication du fléau

Le comité scientifique du Réseau d'Eradication de la Fistule (REF) a présenté hier matin à la Fondation Tattali Iyali le résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018. C'était en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, marraine de la lutte contre la fistule obstétricale au Niger et championne en Afrique.Le Niger est engagé dans la lutte contre la fistule. C'est...

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l…

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l'allure d'un véritable aéroport militaire, selon Kalla Moutari

Le ministre de la défense nationale a effectué hier une visite à la base aérienne 101 du groupement aérien national de Niamey (GAN). M Kalla Moutari, qu'accompagnait le Chef d'état-major des armées, le Général de corps d'armée Ahmed Mohamed, est allé rencontrer les soldats des airs des Forces armées nigériennes pour s'imprégner de leurs conditions de travail. Le ministre a également visité les troupes en service au sein des différents d...

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

A l'instar des autres pays du monde, le Niger a célébré hier 19 juin, la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. Plusieurs activités ont été organisées, au Centre National de Référence de la Drépanocytose (CNRD) de Niamey, pour la célébration de cette journée. Discours, animations culturelles, visites, dons, étaient notamment au programme. Ces activités ont eu lieu en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, pr...

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un …

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un programme conjoint pour lutter contre la pauvreté et la faim

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en Italie, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou s'est rendu hier matin au siège du Programme alimentaire mondial (PAM) en plein cœur de la capitale italienne, Rome. Sur place, le président Issoufou a pris part à une série d'activités. Ainsi le Chef de l'Etat a eu d'abord une réunion de travail avec le Directeur exécutif du PAM, M David Beasley, avant de partic...

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à l…

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à la dignité humaine, à la liberté et à la justice» déclare le président Issoufou

En marge de la session annuelle du Conseil d'administration du PAM, les Nations Unies ont célébré le centenaire de Mandela. Présent au siège du PAM, le Président Issoufou a pris part au lancement de cet anniversaire, où il a conjointement procédé avec les responsables des Agences onusiennes, au lancement de l'exposition photo sur la vie de Mandela.Dans une brève intervention à cette occasion, le Président de la République a souligné la ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Banditisme rampant

Banditisme rampant

Mais enfin, qu'est ce qui se passe dans la tête de tous ces jeunes qui espèrent pouvoir ga...

vendredi 22 juin 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.