Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs


Gaz-pnurie 2252De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce malgré que ce combustible soit produit au Niger. Une situation que ne comprennent pas les associations de défense des droits de consommateurs et surtout les usagers de plus en plus tournés vers cette source d'énergie, dont l'utilisation est encouragée par les pouvoirs publics.
La pénurie de gaz butane est constatée depuis la semaine dernière au niveau des points de vente, occasionnant une flambée des prix de cette source d'énergie fort prisée dans des ménages moyens de la capitale et des autres grands centres urbains du pays. À Niamey, cette pénurie qui perdure affecte durement les ménages. Selon un client trouvé sur les lieux « le prix de vente de la bouteille B6 (6 kg) communément appelée « petite bouteille » officiellement de 2000 FCFA est négocié en ce moment entre 2500 et 3000 FCFA, soit une hausse allant de 500 à 1000 FCFA. Mme Amina est une ménagère. Avec sa bouteille vide sur la tête, elle attend impatiemment devant un magasin de distribution de gaz au quartier Yantala. « Il est temps que le gouvernement s'implique dans cette situation car cela fait plusieurs jours que je défile ainsi sans succès pour remplir ma bouteille. Vivement que les autorités publiques fassent vite pour trouver une solution à ce problème parce que pour ma famille et moi, le gaz est plus propre et plus économique que le charbon de bois », réplique-t-elle, l'air agacé.
Le Gaz se fait rare sans qu'aucune personne ne puisse fournir les raisons valables, mais selon un livreur rencontré au niveau d'un point de vente et qui a requis l'anonymat, cette situation de pénurie est due à « un retard accumulé par les transporteurs qui sont chargé de livrer le produit ici à Niamey. A ce jour ils ne sont pas encore rentrés ». Au niveau de ce point de vente, ce sont les bouteilles de Sonihy et Niger gaz, utilisés par la majorité des foyers, qui se font rares. Seulement les bouteilles de Gani-Gaz étaient disponibles. Même incompréhension également du côté des consommateurs, devant le dépôt du plus grand distributeur du gaz butane du quartier Kouara-Kano, le nommé Omar. « Ça fait trois jours que je suis derrière le gaz. Je tourne par-ci par-là, je ne trouve toujours pas et je suis à la troisième journée. Omar est devenu une référence dans tout l'arrondissement communal, car il a un grand dépôt, j'étais sûr de trouver ici. Malheureusement...», a confié Philippe, un chef de famille.
« Le gaz est beaucoup utilisé, je me demande pour quelle raison le gaz est devenu si rare», confie Omar le distributeur. «Voici pratiquement une semaine que je traine ma bonbonne pour chercher le gaz, finalement nous n'allons plus pouvoir préparer pour nos enfants. On trouve rarement le bois de chauffe dans ma zone, et en cette période de pluie, il est difficile de cuisiner avec. Vraiment on ne comprend plus rien», se lamente Fatouma Amadou. «Je ne comprends rien, le gaz est introuvable, le gaz est devenu si rare. Pour l'avoir, il faut se réveiller vers peut –être 7h ou 8 heures du matin et personne ne vous renseigne sur cette crise », se plaint Abdel, un citoyen libanais.
Pour M Hamadi Youssef de l'Association pour la Promotion et la Diffusion des Droits des Consommateurs du Niger (APDDCN) Sawki, qui vise à contribuer à la lutte contre la vie chère et à faire la promotion des produits locaux et de leur production en qualité et en quantité, « le choix est clair, le gouvernement doit autoriser les distributeurs à vendre le gaz au prix réel ». Ce prix réel tournerait autour de 6 000 FCFA pour la bonbonne de 12Kg, vendue actuellement à moins de 4 000 et 3000f la bonbonne de 6 Kg qui est à 2000f. «Entant que source d'énergie, le gaz a beaucoup d'avantages comparé aux autres sources comme le bois ou le charbon. Il reste et demeure le combustible le plus utilisé après le bois de chauffage dans les ménages car ne coutant pas cher et disponible, en temps normal, presque dans tous les coins et recoins des quartiers de Niamey. Le marché de ce produit a favorisé la création des petites entreprises qui permettent principalement aux jeunes sans emplois de gagner leurs pains quotidiens », explique Mr Hamadi Youssef.

Aïssa Abdoulaye Alfary (ONEP)
16/08/2017

Société

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Dialogue politique Etats-PTF : Une vision partagée pour rendre le secteur de l'eau et de l'assainissement performant

Le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé la réunion de dialogue politique entre l'Etat du Niger et ses partenaires techniques et financiers du secteur de l'eau et de l'assainissement qui s'est tenue, hier matin à Niamey. Cette réunion a pour objectif de tenir un dialogue franc et sincère entre les deux parties pour, ensemble, trouver les solutions à même de rendre le secteur de ...

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre…

Cérémonie de décoration du Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger: Siaka Bakayoko fait Officier de l'ordre du mérite du Niger

La ministre du Plan, Mme Aichatou Kané Boulama, a présidé, mercredi dernier dans la soirée, au Grand Hôtel de Niamey, la cérémonie de décoration de M. Siaka BAKAYOKO, Représentant Résident de la Banque Mondiale au Niger en fin de mission dans notre pays. La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des députés nationaux, des membres du corps diplomatique résidant au Niger, des représentants des organisat...

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projet…

Réunion des ministres des transports ferroviaires : Les pays de l'UEMOA, la Mauritanie et le Nigeria se dotent de Projets ferroviaires structurants et communs en prélude au forum Chine-Afrique 2018

Les ministres en charge des transports ferroviaires de la sous-région, ainsi que les représentants de la CEDEAO, de l'UEMOA et du G5 Sahel, ont tenu hier matin, dans les locaux du palais des congrès de Niamey, une réunion de travail en prélude au forum Chine-Afrique de septembre 2018 à Beijing. Cette journée de travail a permis d'examiner et d'adopter la liste des projets structurants retenus par les experts, d'examiner et d'adopter le ...

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des …

Célébration, demain samedi, de la Journée africaine de la Fonction Publique : Plusieurs activités au programme dont des journées portes ouvertes

Comme chaque année, le Niger commémore, demain 23 juin, la Journée Africaine de la Fonction Publique. A la veille de cette célébration, la ministre de la Fonction Publique, Mme Kaffa Christelle Rakiatou Jackou, a livré un message commémoratif. Le thème de la journée retenu par l'Union Africaine cette année est « combattre la corruption dans les institutions publiques avec la participation des parties prenantes et la promotion du leaders...

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs c…

Formation aux techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels : Renforcement des capacités des éléments des FDS impliqués dans la lutte contre la corruption

Une session de formation consacrée aux « techniques de lutte contre la corruption, le blanchiment, l'identification et la confiscation des avoirs criminels » a été organisée le 19 juin dernier à Niamey. Avec le soutien financier de l'Union Européenne, cette formation qui durera deux semaines renforcera les capacités des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, à savoir le pôle judiciaire spécialisé dans la lutte ...

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lu…

Présentation du résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018 : Des résultats appréciables dans la lutte pour l'éradication du fléau

Le comité scientifique du Réseau d'Eradication de la Fistule (REF) a présenté hier matin à la Fondation Tattali Iyali le résultat de la journée internationale de la fistule édition 2018. C'était en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, marraine de la lutte contre la fistule obstétricale au Niger et championne en Afrique.Le Niger est engagé dans la lutte contre la fistule. C'est...

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l…

Visite du ministre de la Défense Nationale à la base 101 du Groupe aérien national GAN : La Base prend de plus en plus l'allure d'un véritable aéroport militaire, selon Kalla Moutari

Le ministre de la défense nationale a effectué hier une visite à la base aérienne 101 du groupement aérien national de Niamey (GAN). M Kalla Moutari, qu'accompagnait le Chef d'état-major des armées, le Général de corps d'armée Ahmed Mohamed, est allé rencontrer les soldats des airs des Forces armées nigériennes pour s'imprégner de leurs conditions de travail. Le ministre a également visité les troupes en service au sein des différents d...

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

9ème Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose : Un guide et un appel pour une prise en charge de qualité

A l'instar des autres pays du monde, le Niger a célébré hier 19 juin, la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. Plusieurs activités ont été organisées, au Centre National de Référence de la Drépanocytose (CNRD) de Niamey, pour la célébration de cette journée. Discours, animations culturelles, visites, dons, étaient notamment au programme. Ces activités ont eu lieu en présence de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, pr...

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un …

Le Chef de l'Etat en visite au siège du PAM à Rome : Le Niger et le PAM conviennent d'élaborer et de mettre en œuvre un programme conjoint pour lutter contre la pauvreté et la faim

Poursuivant sa visite de travail et d'amitié en Italie, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou s'est rendu hier matin au siège du Programme alimentaire mondial (PAM) en plein cœur de la capitale italienne, Rome. Sur place, le président Issoufou a pris part à une série d'activités. Ainsi le Chef de l'Etat a eu d'abord une réunion de travail avec le Directeur exécutif du PAM, M David Beasley, avant de partic...

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à l…

Centenaire de Mandela au siège du PAM à Rome : « Le président Mandela a montré la voie à tous ceux qui sont attachés à la dignité humaine, à la liberté et à la justice» déclare le président Issoufou

En marge de la session annuelle du Conseil d'administration du PAM, les Nations Unies ont célébré le centenaire de Mandela. Présent au siège du PAM, le Président Issoufou a pris part au lancement de cet anniversaire, où il a conjointement procédé avec les responsables des Agences onusiennes, au lancement de l'exposition photo sur la vie de Mandela.Dans une brève intervention à cette occasion, le Président de la République a souligné la ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Banditisme rampant

Banditisme rampant

Mais enfin, qu'est ce qui se passe dans la tête de tous ces jeunes qui espèrent pouvoir ga...

vendredi 22 juin 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.