Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Pénurie de gaz à Niamey : Un casse-tête pour les consommateurs


Gaz-pnurie 2252De longues files de voitures, de motocyclistes et autres piétons devant les points de vente de gaz, d'interminables rangées de bonbonnes de gaz butane devant les dépôts de vente. Nous sommes aux alentours du rond-point Maurice Delens en ce lundi après-midi. Comme dans cette zone, nombreux sont les quartiers de la capitale où le gaz est introuvable. Depuis quelques années, Niamey vit de façon récurrente des pénuries de gaz butane, ce malgré que ce combustible soit produit au Niger. Une situation que ne comprennent pas les associations de défense des droits de consommateurs et surtout les usagers de plus en plus tournés vers cette source d'énergie, dont l'utilisation est encouragée par les pouvoirs publics.
La pénurie de gaz butane est constatée depuis la semaine dernière au niveau des points de vente, occasionnant une flambée des prix de cette source d'énergie fort prisée dans des ménages moyens de la capitale et des autres grands centres urbains du pays. À Niamey, cette pénurie qui perdure affecte durement les ménages. Selon un client trouvé sur les lieux « le prix de vente de la bouteille B6 (6 kg) communément appelée « petite bouteille » officiellement de 2000 FCFA est négocié en ce moment entre 2500 et 3000 FCFA, soit une hausse allant de 500 à 1000 FCFA. Mme Amina est une ménagère. Avec sa bouteille vide sur la tête, elle attend impatiemment devant un magasin de distribution de gaz au quartier Yantala. « Il est temps que le gouvernement s'implique dans cette situation car cela fait plusieurs jours que je défile ainsi sans succès pour remplir ma bouteille. Vivement que les autorités publiques fassent vite pour trouver une solution à ce problème parce que pour ma famille et moi, le gaz est plus propre et plus économique que le charbon de bois », réplique-t-elle, l'air agacé.
Le Gaz se fait rare sans qu'aucune personne ne puisse fournir les raisons valables, mais selon un livreur rencontré au niveau d'un point de vente et qui a requis l'anonymat, cette situation de pénurie est due à « un retard accumulé par les transporteurs qui sont chargé de livrer le produit ici à Niamey. A ce jour ils ne sont pas encore rentrés ». Au niveau de ce point de vente, ce sont les bouteilles de Sonihy et Niger gaz, utilisés par la majorité des foyers, qui se font rares. Seulement les bouteilles de Gani-Gaz étaient disponibles. Même incompréhension également du côté des consommateurs, devant le dépôt du plus grand distributeur du gaz butane du quartier Kouara-Kano, le nommé Omar. « Ça fait trois jours que je suis derrière le gaz. Je tourne par-ci par-là, je ne trouve toujours pas et je suis à la troisième journée. Omar est devenu une référence dans tout l'arrondissement communal, car il a un grand dépôt, j'étais sûr de trouver ici. Malheureusement...», a confié Philippe, un chef de famille.
« Le gaz est beaucoup utilisé, je me demande pour quelle raison le gaz est devenu si rare», confie Omar le distributeur. «Voici pratiquement une semaine que je traine ma bonbonne pour chercher le gaz, finalement nous n'allons plus pouvoir préparer pour nos enfants. On trouve rarement le bois de chauffe dans ma zone, et en cette période de pluie, il est difficile de cuisiner avec. Vraiment on ne comprend plus rien», se lamente Fatouma Amadou. «Je ne comprends rien, le gaz est introuvable, le gaz est devenu si rare. Pour l'avoir, il faut se réveiller vers peut –être 7h ou 8 heures du matin et personne ne vous renseigne sur cette crise », se plaint Abdel, un citoyen libanais.
Pour M Hamadi Youssef de l'Association pour la Promotion et la Diffusion des Droits des Consommateurs du Niger (APDDCN) Sawki, qui vise à contribuer à la lutte contre la vie chère et à faire la promotion des produits locaux et de leur production en qualité et en quantité, « le choix est clair, le gouvernement doit autoriser les distributeurs à vendre le gaz au prix réel ». Ce prix réel tournerait autour de 6 000 FCFA pour la bonbonne de 12Kg, vendue actuellement à moins de 4 000 et 3000f la bonbonne de 6 Kg qui est à 2000f. «Entant que source d'énergie, le gaz a beaucoup d'avantages comparé aux autres sources comme le bois ou le charbon. Il reste et demeure le combustible le plus utilisé après le bois de chauffage dans les ménages car ne coutant pas cher et disponible, en temps normal, presque dans tous les coins et recoins des quartiers de Niamey. Le marché de ce produit a favorisé la création des petites entreprises qui permettent principalement aux jeunes sans emplois de gagner leurs pains quotidiens », explique Mr Hamadi Youssef.

Aïssa Abdoulaye Alfary (ONEP)
16/08/2017

Société

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au …

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali : Pour la stabilité et la sécurité dans les zones frontalières

Les communautés Peule et Touaregue Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali ont procédé, hier après-midi, au Ministère de l'Intérieur, à la signature d'un Accord de paix mettant définitivement fin à la situation de tension et de belligérance qui prévaut entre elles depuis un certain temps. La signature de cet accord supervisée par le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, ...

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Les habitants des quartiers Cité Chinoise et Lazaret ont eu la peur de leur vie suite à un incendie qui s'est déclaré au niveau de la station d'essence ORIBA sur la voie principale menant au rond point de la Cité Francophonie. C'est un incendie d'une rare intensité qui s'est déclenché hier aux environs de 11heures. Heureusement, le feu a été circonscrit grâce à la promptitude, l'abnégation et le professionnalisme des éléments de la prot...

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et …

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et efficace

Les pièces d'état civil constituent des documents essentiels pour tout citoyen dans la mesure où elles garantissent le droit d'appartenance à une Nation, à une communauté et à une famille. Au Niger, en dépit des progrès réalisés par l'Etat en matière de délivrance des pièces d'état civil, force est de constater que la problématique est toujours d'actualité. C'est pour maitriser cette question extrêmement importante dans la gouvernance d...

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs tr…

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs travaux de recherche

Le collège des écoles doctorales organise depuis hier à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines les journées des écoles doctorales de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). C'est le Vice-recteur de l'UAM, Chargé de la Recherche et des Relations Extérieures, Pr. Rabani Adamou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence des directeurs des écoles doctorales, de M. Fréderic Colin de l'Université Libre de Bruxelles, des ens...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Exté…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur

La République du Niger a appris avec préoccupation la décision du gouvernement des Etats Unis d'Amérique de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme Capitale de l'Etat d'Israël et le transfèrement de son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.Le Ministère des Affaires Etrangères du Niger rappelle à cet égard les pertinentes Résolutions adoptées sur la question Israélo Palestinienne notamment les Résolutions 465, 476, et 478 du Conseil de ...

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

La population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd'hui est en train de prendre de l'ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l'Assemblée natio...

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a présidé vendredi dernier la cérémonie d'ouverture du 1er Symposium de cardiologie sur les facteurs de risque cardiovasculaire organisé par la Société nigérienne de cardiologie. C'était en présence des membres du gouvernement, du président de la Société nigérienne de cardiologie Pr. Touré Ali Ibrahim, et des invités venus de la sous région.Dans son intervention, le Premier minis...

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PN…

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PNSD)

Le Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) organise depuis le 6 décembre 2017 un forum national de la Sécurité et de la Défense. C'est le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture dudit forum en présence du directeur du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa. L'objectif visé à travers ce forum est d'échanger sur les questions...

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA …

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA en vivres et produits d'entretien au profit des sinistrés

Avec le soutien financier de l'USAID, l'ONG World Vision a apporté, dimanche dernier, un appui en biens non alimentaires composés entre autres de couvertures, d'ustensiles de cuisine, nattes, savon et autres produits l'hygiène aux populations des arrondissements communaux III, IV et V de Niamey, victimes d'inondation. Cet appui d'une valeur de 50.000 dollars soit 27 millions de francs CFA entièrement financé par l'USAID est destiné aux ...

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des ét…

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des états généraux du foncier du Niger

Les membres du comité national du code rural (CNCR) ont tenu, hier à Niamey, la 4ème session ordinaire dudit comité. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M Abouba Albadé, président du Conseil national du code rural qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers et des membres statutaires...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.