Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite du président de la Commission Nationale des Droits Humains au village sinistré de Gabagoura : Compassion et soutien aux populations sinistrées


visiteLes fortes précipitions du 26 Août dernier ayant occasionné des inondations dans la capitale Niamey surtout dans le village de Gabagoura continuent de susciter la compassion des uns et des autres. Le président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), Pr Khalid Ikhiri et les autres membres de l'institution ont effectué, hier matin, une visite au niveau de ce village pour constater l'ampleur des dégâts causés par cette pluie et témoigner leur soutien aux personnes sinistrées.
À leur arrivée sur le lieu du sinistre, le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid Ikhiri et la délégation qui l'accompagne ont été accueillis par le chef du village Gabagoura, M. Adamou Saley. La réalité parle d'elle-même. Plusieurs maisons sont effondrées, le lieu est devenu inhabitable ; les quelque effets restants (matelas, meubles...) sont exposés au soleil et les travaux de dégagement des voies sont en cours pour faciliter la circulation. Certaines personnes continuent de fouiller dans les décombres pour récupérer ce qui peut l'être. Pour le chef du village ce sinistre est lié à la destruction des digues de protection du village qui ont cédé. A cela s'ajoute le manque de voies d'évacuation des eaux vers le fleuve. Le chef du village a salué l'esprit de fraternité et de solidarité qui est manifesté à l'endroit de la population. « Dieu merci, le village n'a déploré aucune perte en vie humaine excepté quatre blessés légers qui se sont actuellement rétablis » a-t-il confié.
Le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid Ikhiri, s'est ensuite rendu à la Medersa du village de Gabagoura où se trouve l'équipe médicale qui s'occupe des éventuels malades, avant de se rendre chez le chef du village où la distribution des kits se poursuit. Le kit comprend deux bâches, un seau, une bouillard, trois pagnes, une dizaine de morceau de savon, des couvertures et des habits destinés aux petits enfants. Le chef du village a salué la visite du président de la CNDH et surtout la promptitude avec laquelle les autorités nigériennes ont pris à bras le corps la situation. A cet effet, a-t-il ajouté, 33 tonnes d'aliments ont été distribuées aux sinistrés, estimant que la situation alimentaire est « satisfaisante ». Aussi, l'OIM a apporté 232 kits pour accompagner la population à surmonter cette épreuve.
Selon le chef du village à la date du 29 Août, le sinistre a touché 290 concessions, 400 familles, plus d'un millier de sinistrés et une centaine de petits ruminants emportés ou ensevelis. Au terme de cette visite, le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid Ikhiri, a indiqué qu'ils sont venus témoigner leur soutien à l'endroit de la population de Gabagoura qui a été touchée durement par ce sinistre qu'elle n'a jamais connu depuis 60 ans. Ce désastre, a-t-il dit est lié au changement climatique, dont les effets se ressentent surtout au niveau des pays les moins avancés. Il a ajouté que les responsables de cette situation notamment les pays les plus avancés doivent conformément à la Justice internationale payer à travers des actions de compensation. Pr Khalid Ikhiri a souligné que les catastrophes naturelles touchent aujourd'hui plusieurs pays du monde. Ce phénomène dévastateur et ses conséquences comme les inondations et la sécheresse demandent beaucoup d'efforts et de sacrifices à nos pays.
Pour sa part, le chef du village du Gabagoura, M. Amadou Saley, a cité entres causes cette inondation le phénomène naturel notamment le changement climatique, les koris qui ont débordé en amont, les fortes précipitations et surtout le manque de voies d'évacuation d'eau. « La seule voie et unique qui relie le village au fleuve n'a pas supporté la quantité d'eau enregistrée », a-t-il expliqué. Par ailleurs, il a salué ce déplacement « inoubliable » du président de la CNDH et le geste symbolique qu'il a fait à l'endroit de la population du village du Gabagoura.
Mamane Abdoulaye(onep)
31/08/17

Société

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

Avant de quitter Niamey pour Accra, le Président de la République, chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé dans la matinée, la réunion du Conseil national de Sécurité. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères ainsi que des hauts responsables des Forces de défense et de sé...

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

"Zinder Saboua", est le programme consacré à la ville de Zinder qui accueille cette année la fête nationale tournante du 18 décembre, date anniversaire de la proclamation de la République du Niger. Dans la perspective de cet événement, un concours a été lancé au mois janvier 2018 pour le choix du logo de l'événement. Ce concours a connu son épilogue hier après-midi avec la remise du logo officiel au président du comité d'organisation de...

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la p…

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la politique sanitaire sur la période 2018-2019

Le ministre de la Santé Publique, M. Idi Illiassou Mainassara et le Représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger, Dr Pana Assimawé ont procédé hier matin à la signature du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019. Cet acte marque le début d'un nouveau cycle de budget Programme entre le Niger et l'OMS aligné aux documents stratégiques nationaux notamment le Plan de Développement Economique et So...

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Les praticiens définissent l'obésité comme « une surcharge graisseuse anormale qui entraîne une augmentation de poids dépassant d'au moins 10% le poids théorique idéal. L'augmentation du poids peut être brusque ou progressive ». ......Pour lire la suite abonnez- vous

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l…

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l'élaboration de la politique foncière

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé, vendredi 16 février dernier dans l'après midi au palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture des états généraux du Foncier rural au Niger. Tenue du 13 au 16 février 2018, ces assises ont pour objectif de permettre aux différents acteurs du foncier au Niger de conduire des échanges sur le bilan de vingt-cinq ans de mise en œuvre des princ...

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigér…

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigériens

En mission au Niger du 15 au 23 février au Niger, une délégation parlementaire française notamment le groupe d'amitié France-Niger sous la direction du vice-président du groupe, M. Jean Francois Mbaye, a eu une séance de travail le 16 février dernier avec le groupe d'amitié, Niger France dans la salle de Commission des Affaires Economiques et du Plan (CAEP) de l'Assemblée Nationale. Peu après, les mêmes parlementaires français ont été r...

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : …

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : «Le colloque est une rencontre des experts sur le document issu de ces consultations populaires en vue de sa validation».

Monsieur le Ministre, un colloque sur la renaissance culturelle se tient depuis hier à Niamey. Quel est l'objet principal de cette rencontre?Merci de l'occasion que vous me donnez de parler de cette importante rencontre qui est une étape décisive du processus d'élaboration participative de notre document de programme. Il vous souviendra que ce document constitué de deux parties : le diagnostic et la feuille de route en deux Programmes a...

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de …

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste seront traqués, identifiés, appréhendés et traduits devant les

Depuis un certain temps, nous observons une recrudescence de comportements attentatoires à la cohésion sociale sur les réseaux sociaux et les médias, notamment des discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste mettant en péril la quiétude sociale et le vivre ensemble cher à nos concitoyens.Aussi, me fais-je le devoir de rappeler à tous que, depuis la nuit des temps, les différentes composantes de notre peuple ont n...

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale rencontre les artistes du groupe Touma…

Le ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale rencontre les artistes du groupe Toumastim et du studio Chap-Chap : Soutien aux artistes qui œuvrent pour la visibilité nationale et africaine

Le ministre de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, M. Assoumana Mallam Issa a rencontré hier matin dans la salle de réunion du ministère les artistes internationaux du groupe Toumastim et de studio Chap-Chap. L'objectif de cette rencontre est d'encourager les artistes de Studio Chap-Chap et de groupe Toumastim afin de leur donner une visibilité nationale.Dans une allocution de circonstance, le ministre de...

Tillabéri : Le ministre de l'Environnement et du développement Durable sur trois (3) sites de récupération de terre

Tillabéri : Le ministre de l'Environnement et du développement Durable sur trois (3) sites de récupération de terre

Le lundi 12 Février dernier, le ministre de l'Environnement et du Développement Durable s'est rendu dans la région du fleuve ; M. Almoustapha Garba, est allé s'enquérir du niveau d'exécution des travaux de récupération des terres par les populations sous financement du projet d'appuis au développement local/Kandadji (KADL/K). ......Pour lire la suite abonnez- vous

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.