Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite du président de la Commission Nationale des Droits Humains au village sinistré de Gabagoura : Compassion et soutien aux populations sinistrées


visiteLes fortes précipitions du 26 Août dernier ayant occasionné des inondations dans la capitale Niamey surtout dans le village de Gabagoura continuent de susciter la compassion des uns et des autres. Le président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), Pr Khalid Ikhiri et les autres membres de l'institution ont effectué, hier matin, une visite au niveau de ce village pour constater l'ampleur des dégâts causés par cette pluie et témoigner leur soutien aux personnes sinistrées.
À leur arrivée sur le lieu du sinistre, le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid Ikhiri et la délégation qui l'accompagne ont été accueillis par le chef du village Gabagoura, M. Adamou Saley. La réalité parle d'elle-même. Plusieurs maisons sont effondrées, le lieu est devenu inhabitable ; les quelque effets restants (matelas, meubles...) sont exposés au soleil et les travaux de dégagement des voies sont en cours pour faciliter la circulation. Certaines personnes continuent de fouiller dans les décombres pour récupérer ce qui peut l'être. Pour le chef du village ce sinistre est lié à la destruction des digues de protection du village qui ont cédé. A cela s'ajoute le manque de voies d'évacuation des eaux vers le fleuve. Le chef du village a salué l'esprit de fraternité et de solidarité qui est manifesté à l'endroit de la population. « Dieu merci, le village n'a déploré aucune perte en vie humaine excepté quatre blessés légers qui se sont actuellement rétablis » a-t-il confié.
Le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid Ikhiri, s'est ensuite rendu à la Medersa du village de Gabagoura où se trouve l'équipe médicale qui s'occupe des éventuels malades, avant de se rendre chez le chef du village où la distribution des kits se poursuit. Le kit comprend deux bâches, un seau, une bouillard, trois pagnes, une dizaine de morceau de savon, des couvertures et des habits destinés aux petits enfants. Le chef du village a salué la visite du président de la CNDH et surtout la promptitude avec laquelle les autorités nigériennes ont pris à bras le corps la situation. A cet effet, a-t-il ajouté, 33 tonnes d'aliments ont été distribuées aux sinistrés, estimant que la situation alimentaire est « satisfaisante ». Aussi, l'OIM a apporté 232 kits pour accompagner la population à surmonter cette épreuve.
Selon le chef du village à la date du 29 Août, le sinistre a touché 290 concessions, 400 familles, plus d'un millier de sinistrés et une centaine de petits ruminants emportés ou ensevelis. Au terme de cette visite, le président de la Commission Nationale des Droits Humains, Pr Khalid Ikhiri, a indiqué qu'ils sont venus témoigner leur soutien à l'endroit de la population de Gabagoura qui a été touchée durement par ce sinistre qu'elle n'a jamais connu depuis 60 ans. Ce désastre, a-t-il dit est lié au changement climatique, dont les effets se ressentent surtout au niveau des pays les moins avancés. Il a ajouté que les responsables de cette situation notamment les pays les plus avancés doivent conformément à la Justice internationale payer à travers des actions de compensation. Pr Khalid Ikhiri a souligné que les catastrophes naturelles touchent aujourd'hui plusieurs pays du monde. Ce phénomène dévastateur et ses conséquences comme les inondations et la sécheresse demandent beaucoup d'efforts et de sacrifices à nos pays.
Pour sa part, le chef du village du Gabagoura, M. Amadou Saley, a cité entres causes cette inondation le phénomène naturel notamment le changement climatique, les koris qui ont débordé en amont, les fortes précipitations et surtout le manque de voies d'évacuation d'eau. « La seule voie et unique qui relie le village au fleuve n'a pas supporté la quantité d'eau enregistrée », a-t-il expliqué. Par ailleurs, il a salué ce déplacement « inoubliable » du président de la CNDH et le geste symbolique qu'il a fait à l'endroit de la population du village du Gabagoura.
Mamane Abdoulaye(onep)
31/08/17

Société

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de …

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de l'institution

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini a reçu, hier en audience, des membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).L'objet de cette audience, est de transmettre au Premier Ministre, le Rapport d'activités de l'instance de régulation des médias pour les années 2015 et 2016. Au sortir de la rencontre, le Président du CSC M. Abdourahamane Ousmane a expliqué que la loi fait obligation au CSC de produir...

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'ex…

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'excellents résultats enregistrés par la région

C'est le site de l'Institut qui a servi de cadre à cette cérémonie présidée par le Secrétaire Général Adjoint sortant de la Région en présence du Préfet, de la représentante du Directeur Général de l'Institut, du Directeur Régional de la Santé Publique, du Directeur des Etudes, des cadres régionaux, des partenaires au Développement , des parents d'élèves, des étudiants et de plusieurs autres Invités.Plusieurs interventions ont été enreg...

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Not…

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu'elle a gagné à l'issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l'USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs commu...

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est…

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi

Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compag...

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Du 24 au 27 septembre dernier s'est déroulée à Istanbul en Turquie la deuxième conférence de l'association des Médiateurs des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Le Niger a pris activement part à ce grand rendez-vous, par l'entremise du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga. On rappelle que la première réunion du réseau des Médiateurs de l'OCI s'était tenue en avril 2014 à Islamabad au Pakistan.A ...

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Le cour royale de Birni N'konni vient de procéder à l'intronisation de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada. Une grande cérémonie a été organisée pour la circonstance. Le public était si massif que les organisateurs ont préféré déplacer les festivités en lieu plus ouvert notamment au stade de foot de Konni.Tambara signifie «Amazone» en terme claire une femme combattante qui fait montre d'esprit de créativité et combativité.Née en 1962 à ...

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposi…

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposition aux risques et les déplacements forcés'', thème retenu

A l'instar de la communauté internationale, notre pays commémore, chaque année, la Journée Internationale de Prévention des Catastrophes, célébrée cette année ce vendredi 13 octobre. Instituée depuis 1989, suite à un appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Journée Internationale de prévention des catastrophes vise à sensibiliser les populations sur les risques de catastrophe. C'est aussi l'occasion de partager les expérience...

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réu…

4ème Congrès de la Fédération des Associations et Unions des Jeunes Avocats d'Afrique : Les jeunes avocats africains réunis à Niamey pour parler de la traite des personnes et de la migration

Niamey abrite depuis hier et ce pour quatre jours le 4ème congrès de la fédération africaine des associations et unions des jeunes avocats (FA-UJA). Organisé sous le haut patronage du Président de la République, premier magistrat du Niger, SE Issoufou Mahamadou, et sous le parrainage du ministre de la Justice, garde des Sceaux Marou Amadou, le congrès se tient sous le thème d'actualité « Migrations et traites de personnes ». C'est la gr...

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les condi…

Visites du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur dans les unités de la Police Nationale : Constater de visu les conditions de travail des agents

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses M. Mohamed Bazoum a effectué hier matin une série de visites au niveau de trois unités de la Police Nationale. Le ministre Mohamed Bazoum qu'accompagne le Commissaire Général de la Police Souley Boubacar, Directeur général de la Police Nationale, est allé s'enquérir des conditions de travail du personne...

Journées parlementaires à l'Assemblée nationale : Sensibilisation des parlementaires sur le projet de loi de protection …

Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, l'honorable Liman Ali Mahaman a présidé hier matin l'ouverture d'une journée d'information sur le projet de loi de protection de la jeune fille en cours de scolarisation. Cette rencontre vise à informer et sensibiliser les parlementaires sur les enjeux d'une telle loi, mais aussi de recueillir les conseils et les suggestions de la représentation nationale sur la question. La cérémonie...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.