Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse


cermonieLa 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d'ouverture de cette rencontre culturelle, s'est déroulée dans l'enceinte du Ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et de Modernisation Sociale. C'est M. Ganda Tahirou, représentant du ministre en charge de la Renaissance Culturelle qui présidé la cérémonie en présence des cadres du Ministère, du Directeur artistique du festival et des participants. Le festival «Rue Dance Niger» est un rendez-vous culturel qui permet aux jeunes d'exprimer leurs talents dans la danse mais aussi de diffuser le message culturelle dans notre pays.
Au cours de la cérémonie de lancement de cet événement culturel, le représentant du ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de Modernisation Sociale, M. Ganda Tahirou a expliqué que la danse peut être un art ou un divertissement, qui exprime des idées et des émotions ou raconte une histoire. Le Festival «Rue Dance Niger», s'inscrit dans ce sens. Il reste un moment privilégié où des danseurs se retrouvent en atelier de formation, pour discuter des questions sensibles liées à leur profession. « Cet événement s'inscrit aussi dans la politique de valorisation du patrimoine culturel de notre pays afin de conforter tous les Nigériens dans leur élan de vivre en harmonie et de faire face au seul défi du progrès », a-t-il indiqué.

«Quoi de plus normal, lorsqu'on sait que ce rendez-vous culturel, célèbre l'art chorégraphique et montre les formes et la beauté de se mouvoir, une occasion où danseurs, chorégraphes, metteurs en scène, scénographes, musiciens, comédiens et auteurs se retrouvent, sortent des lieux conventionnels que sont les salles de théâtre pour explorer en toute liberté l'espace public en prônant les valeurs locales », a ajouté le représentant du ministre. La 4ème édition du festival international, « Rue Dance Niger», est un échange socialisant qui s'inscrit dans un champ économique au sein duquel «nous devons faire valoir non pas nos droits, mais notre espace et la vitalité de l'ensemble du tissu économique culturel, des acteurs culturels sur tout le territoire de notre pays et sur les autres pays africains», a estimé M. Ganda Tahirou.

Pour sa part, le directeur artistique du festival, M. Mamane Sani Moussa, a indiqué que cet événement s'inscrit dans la politique de valorisation des valeurs culturelles du Niger afin de consolider tous les Nigériens dans leur élan de vivre en harmonie et de faire face au seul défi qui vaille : celui du progrès. Il précise que la danse est porteuse d'une énergie qui nous permet de nous dépasser, de sortir de nous - même et d'accéder à l'autre. «Je danse, tu danses, nous dansons... Depuis la nuit des temps, l'homme exprime ses émotions en bougeant son corps, ses bras, ses jambes, au rythme des percussions ou au son des violons. La danse fait partie de la vie et en raconte les peines, les joies, les victoires ou les défaites », a-t-il rappelé.

Pour le Directrice artistique du Festival, la danse est universelle car elle s'adresse à tous. « Quelle que soient ta couleur, ton origine, ta culture, ton éducation, que tu sois pauvre ou riche, jeune ou vieux, homme ou femme, la danse peut être ton moyen d'expression. La musique nous parle, elle raisonne en nous et nous meut d'une manière toute particulière. Il faut noter que juste après le lancement de cette édition «Rue Dance Niger», les festivaliers sont sortis pour une grande parade qui a pris sa source au Ministère en charge de la Culture avec comme point de chute, le CCFN en passant par les ronds-points ENA, Liberté, Maourey et l'Hôtel de Ville.
A noter que les activités s'étendront jusqu'au 16 septembre prochain dans différents endroits de la capitale comme le CCFN/JR, la place de la Concertation, Jardin public face Niger Télécom, la place Toumo, CSI Kirkissoye et Arrêt bus Haronbanda, etc.

Mamane Abdoulaye(onep)

14/09/17

Société

Flintlock 2018 : Les experts planchent sur la planification finale de l'exercice

Flintlock 2018 : Les experts planchent sur la planification finale de l'exercice

Le Niger accueille l'exercice Flintlock 2018. La cérémonie d'ouverture de la conférence de planification finale de cet exercice militaire international a eu lieu hier au Grand hôtel de Niamey sous la présidence du Chef d'état-major adjoint des armées, le général de brigade Issa Boulama en présence de plusieurs hauts responsables militaires américains, burkinabé, maliens et nigériens. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Réunion extraordinaire du Comité Consultatif General du Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur (CAME…

Réunion extraordinaire du Comité Consultatif General du Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur (CAMES) : Concertation sur les grands enjeux de l'heure

Depuis sa création il y a de cela cinquante ans, le Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur (CAMES), a toujours fait des efforts dans le cadre des reformes afin d'adapter les systèmes d'enseignement supérieur et de recherche africains aux standards internationaux. Pour continuer à œuvrer dans la même dynamique, des enseignants chercheurs et chercheurs technologues des universités, des centres et grandes écoles des vin...

Visite du Premier ministre au Centre National d'Energie Solaire (CNES) : Le Gouvernement s'engage à appuyer le centre po…

Visite du Premier ministre au Centre National d'Energie Solaire (CNES) : Le Gouvernement s'engage à appuyer le centre pour assurer la souveraineté énergétique au Niger

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini a effectué, dans la matinée du samedi dernier, une visite dans les locaux du Centre National d'Energie Solaire (CNES). Le Chef du gouvernement est allé s'enquérir de la situation de l'institution. A l'issue de cette visite M. Brigi Rafini a assuré de l'engagement du gouvernement à appuyer ce centre pour qu'il soit autonome financièrement afin de dégager des ressources permettan...

Rencontre entre le président de la CNDH et l'ambassadeur du Royaume d'Espagne au Niger : Echanges sur les questions de d…

Rencontre entre le président de la CNDH et l'ambassadeur du Royaume d'Espagne au Niger : Echanges sur les questions de droits humains au menu de la rencontre

Le président de Commission Nationale de Droits Humains (CNDH), Pr. Khalid Ikhiri a reçu vendredi dernier à son cabinet, l'ambassadeur du Royaume d'Espagne au Niger SE. Ricardo Mor Solà. Plusieurs questions liées aux droits humains ont été abordées au cours de cette rencontre. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Symposium sur la lutte contre les hépatites virales au Niger, sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata …

Symposium sur la lutte contre les hépatites virales au Niger, sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou : Concertation sur des stratégies de lutte contre le fléau

Un Symposium sur la lutte contre les hépatites virales au Niger, placé sous le haut patronage de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, a tenu ses travaux, hier après-midi, à la Salle Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères. Cette rencontre, organisée dans le cadre du partenariat entre le ministère de la Santé Publique et la Fondation Guri Vie Meilleure, témoigne de l'engagement de ces deux structures à s'investir pleinement d...

Inauguration de l'oasis des entrepreneurs par la Première Dame Dr Malika Issoufou : Un Centre dédié à la promotion de l'…

Inauguration de l'oasis des entrepreneurs par la Première Dame Dr Malika Issoufou : Un Centre dédié à la promotion de l'entrepreneuriat féminin

La Première Dame Dr Malika Issoufou a lancé officiellement, hier, les activités de l'Oasis des entrepreneurs et Empow'her du Niger. Centre de formation, d'accompagnement et de mise en relations pour les entrepreneurs avec pour slogan « les ressources à l'infini » et ayant pour marraine la Première Dame Dr. Malika Issoufou, l'Oasis des entrepreneurs est dédié à l'entrepreneuriat en général et celui des femmes plus particulièrement.Fruit ...

Poursuite de la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : Les députés sur les sites d'exposition pour e…

Poursuite de la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : Les députés sur les sites d'exposition pour encourager les producteurs

Lancée depuis le 10 janvier dernier à la place Toumo et au stade Général Seyni Kountché, la 7ème foire des maraichers de la région d'Agadez bat son plein à Niamey. Sur instruction du président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni, une douzaine d'élus du peuple membres de la Commission développement rural et environnement et leurs collègues de la Commission affaires sociales, ont rendu, hier après-midi, une visite aux exposants ba...

Atelier sur la gestion des inondations au Niger : Pour une meilleure mobilisation et coordination des interventions

Atelier sur la gestion des inondations au Niger : Pour une meilleure mobilisation et coordination des interventions

Comme d'autres pays, le Niger n'est pas épargné par la recrudescence et la récurrence des inondations et ses corollaires. Depuis 2012, le pays et ses partenaires s'activent dans la lutte contre les désagréments que causent ce phénomène naturel en déployant d'énormes d'efforts pour permettre à la population vulnérable d'accroitre sa résilience. C'est dans ce cadre que le Ministère de l'Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes...

Santé/Laits et farines infantiles contaminés à la salmonelle : Le Ministère de la Santé Publique interdit la vente de la…

Santé/Laits et farines infantiles contaminés à la salmonelle : Le Ministère de la Santé Publique interdit la vente de laits et farines des marques PICOT, CELIA et ILUMEL sur l'ensemble du territoire national

Dans un communiqué qu'il a rendu public, dimanche dernier, le Ministère de la Santé Publique, annonce que depuis quelques temps, des informations qui circulent font état de la vente, aussi bien en Europe qu'en Afrique, de laits et farines infantiles des gammes PICOT, CELIA et ILUMEL fabriqués et distribués par le laboratoire Lactalis. «Ces produits sont suspectés de contamination à la Salmonelle», prévient le ministre de la santé Publiq...

Remise de don par la Fondation Guri Vie Meilleure aux morgues de l'Hôpital National de Niamey et de l'Hôpital National d…

Remise de don par la Fondation Guri Vie Meilleure aux morgues de l'Hôpital National de Niamey et de l'Hôpital National de Lamordé : Des kits offerts par la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou à ces deux structures

La Fondation Guri Vie Meilleure de la Première Dame Hadjia Aïssata Issoufou Mahamadou a offert un don de kits de linceul destiné à la morgue de l'Hôpital National de Niamey (HNN) et à celle de l'Hôpital National de Lamordé (HNL). Le don a été réceptionné par le Secrétaire général Adjoint du Ministère de la Santé publique au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence du Secrétaire exécutif de la Fondation, des Directeurs généra...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Réseaux sociaux : le cocktail imbuvable du mensonge et de l'intox

Avec l'avènement de l'internet, et les innombrables plateformes d'informations plus rapide...

vendredi 19 janvier 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.