Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences


cesocAprès cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la mandature de CESOC, s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités. Par cette cérémonie solennelle, «nous clôturons certes la plus courte des sessions ordinaires du CESOC, mais cependant l'une des plus riches en débats, observations, critiques et recommandations », a déclaré le président du CESOC lors de cette clôture.
L'exercice auquel les membres du CESOC viennent de se soumettre est, avant tout, pour une institution comme la nôtre, une exigence de reddition des comptes après cinq années d'intenses travaux. Cinq jours durant les participant ont développé, avec responsabilité et perspicacité, des propositions correctives claires et précises non seulement sur les méthodes et les outils de travail mis en œuvre durant le mandat qui finit, mais également et surtout ont porté une attention toute particulière à l'examen du rapport général d'activités de la période 2012-2017.
Dans son mot de clôture, le président du CESOC, a dit avoir retenu de cette mandature de nombreuses leçons essentielles dont en premier lieu la conviction que les commissions sont les éléments moteurs du CESOC. «Elles en sont, incontestablement, la véritable cheville ouvrière. De ce fait, la productivité et la qualité du travail de toute notre
Institution dépendent pour l'essentiel de leur efficacité et leur efficience», a-t-il reconnu.
Par conséquent, il urge selon lui, de changer de paradigme en créant toutes les conditions tendant à rendre les commissions réellement permanentes et surtout opérationnelles. En revanche, il doit être attendu d'elles beaucoup plus d'initiatives à travers par exemple l'élaboration et l'exécution d'un programme d'activités particulièrement celles prévues durant les périodes d'intersession. Pour ce faire, il faudrait estime le président du CESOC que l'appui administratif et technique à fournir aux commissions soit à la hauteur de leurs besoins notamment en informations et en documentation spécialisées. A cet égard, «nous nous emploierons à relever le niveau de conception et d'analyse des services concernés, en priorité ceux du département des sessions et des commissions. De même, les canaux de communication entre les différentes composantes de l'institution doivent être impérativement renforcés», a assuré M. Moussa Moumouni Djermakoye.
Le second volet des enseignements que le président du CESOC a tiré du mandat qui s'achève est celui relatif à la sempiternelle question du nombre insuffisant des saisines du CESOC par le Gouvernement et l'Assemblée Nationale. Pourtant, la complexité et l'urgence à résoudre certaines préoccupations économiques et sociales rendent impérieuse la nécessité de saisir pour avis, le Conseil Economique, Social et Culturel, conformément à l'esprit des textes en vigueur. «Je pense, très humblement, que la pluralité et la diversité des expériences individuelles de ses membres et le capital d'expertise du CESOC font aujourd'hui de cette institution, un excellent outil de conseil, de suggestions et de recommandations. Le CESOC, par ma voix, renouvelle sa totale disponibilité à recevoir, à étudier et à formuler des avis sur toute question rentrant dans le champ de ses compétences», a-t-il également assuré.
Parlant des manquements et insuffisances de cette institution durant ce mandat qui s'achève, le président du CESOC a souligné que son institution a sans doute péché par défaut en usant abondamment de la procédure d'auto-saisine sur les préoccupations d'intérêt national. Ainsi, les 105 recommandations que «nous avons formulées constituent une contribution substantielle aux orientations générales des politiques publiques et à l'amélioration des conditions de vie des populations nigériennes», a-t-il estimé, avant de souligner la nécessité quant à la présentation de ces recommandations en mettant davantage l'accent sur la compatibilité des exposés des motifs, des éléments de contexte, bref sur le diagnostic des situations. «Nous devons par conséquent élaborer et exécuter un programme de formations sur des thèmes y relatifs», a estimé M. Moussa Moumouni Djermakoye.
Le président du CESOC a rappelé aux conseillers qu'outre les recommandations et les avis, il est également attendu de cette institution, la réalisation d'études portant sur des questions économiques, sociales et culturelles. Le CESOC se doit donc de porter une attention particulière à la recherche de leur financement. Il doit par ailleurs prendre toutes les dispositions pour finaliser le plan d'actions de l'institution. Pour le président du CESOC, le bilan de cette mandature du Conseil est, somme toute, encourageant en dépit de certaines contingences.
«Le CESOC doit assumer davantage les responsabilités qui sont les siennes, et prendre plus d'initiatives, faire de l'imputabilité un objectif de gouvernance. Il doit surtout se libérer de l'emprise de l'immobilisme en période d'intersession», a-t-il indiqué. «Pour mériter davantage du capital de considération dont jouit notre institution, il faudrait que chaque conseiller, chaque membre du bureau, chaque cadre et agent joue pleinement sa partition en considérant que les fonctions qu'il exerce, dans une administration comme le CESOC, relève davantage du sacerdoce plutôt que de la sinécure » a-t-il ajouté. Il a souhaité que les membres de la nouvelle équipe aient suffisamment de ressources et d'inspiration nécessaires pour la réalisation de leur mission.

Mamane Abdoulaye(onep)
21/09/17

Société

Communiqué de presse du Ministère des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des nigérien…

Communiqué de presse du Ministère des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des nigériens à l'extérieur : Le Niger condamne fermement l'attentat à Mogadiscio ayant fait plus de 300 morts et de centaines blessés

Suite à l'attentat horrible qui a frappé Mogadiscio le 14 octobre 2017 et occasionné plus de 300 morts et de centaines blessés, le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur présente, au nom du Président de la République du Niger, du Gouvernement et du peuple nigérien ses condoléances émues aux Gouvernement, au peuple somalien, aux familles des personnes décédées et se...

Cérémonie de remise officielle au Gouvernement du projet de document du Schéma d'Aménagement Foncier (SAF) de la région …

Cérémonie de remise officielle au Gouvernement du projet de document du Schéma d'Aménagement Foncier (SAF) de la région de Dosso : Une avancée vers la finalisation du schéma d'aménagement du territoire national

Le projet de document du schéma d'Aménagement Foncier (SAF) de la région de Dosso, a été remis officiellement hier au ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, Président du Comité National du Code Rural, M. Albadé Abouda, en vue de son adoption par décret. La cérémonie de remise de ce document a enregistré la présence des représentants des partenaires techniques et financiers.« Nos félicitations pour l'élaboration d'un...

Interview de la ministre de la communication, à l'occasion du 59è anniversaire de la Radio nationale ''La Voix du Sahel'…

Interview de la ministre de la communication, à l'occasion du 59è anniversaire de la Radio nationale ''La Voix du Sahel'', le 18 octobre 2017 : "Les organes de presse publics, notamment l'ORTN, prennent une part active (...) à l'information et à la s

A l'occasion de ce 59ème anniversaire, madame la ministre, quel est votre message à l'endroit du Personnel et des auditeurs de la Voix du Sahel ?A l'endroit du Personnel tout d'abord, c'est un message de félicitations et d'encouragements. Car le travail remarquable que ce personnel abat quotidiennement, avec professionnalisme et dévouement, mérite bien d'être salué. Surtout au regard aussi du rôle prépondérant que joue la Radio national...

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de …

A la Primature : Le Bureau du Conseil Supérieur de la Communication remet au Premier ministre le rapport d'activités de l'institution

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM Brigi Rafini a reçu, hier en audience, des membres du Bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC).L'objet de cette audience, est de transmettre au Premier Ministre, le Rapport d'activités de l'instance de régulation des médias pour les années 2015 et 2016. Au sortir de la rencontre, le Président du CSC M. Abdourahamane Ousmane a expliqué que la loi fait obligation au CSC de produir...

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'ex…

DIFFA Remise des attestations de réussite et prestation de serment des étudiants de l'Institut Supérieur de Santé : D'excellents résultats enregistrés par la région

C'est le site de l'Institut qui a servi de cadre à cette cérémonie présidée par le Secrétaire Général Adjoint sortant de la Région en présence du Préfet, de la représentante du Directeur Général de l'Institut, du Directeur Régional de la Santé Publique, du Directeur des Etudes, des cadres régionaux, des partenaires au Développement , des parents d'élèves, des étudiants et de plusieurs autres Invités.Plusieurs interventions ont été enreg...

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Not…

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu'elle a gagné à l'issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l'USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs commu...

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est…

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi

Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compag...

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Conférence de l'association des Médiateurs de l'OCI en Turquie : Me Ali Sirfi Maïga participe aux travaux

Du 24 au 27 septembre dernier s'est déroulée à Istanbul en Turquie la deuxième conférence de l'association des Médiateurs des Etats membres de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI). Le Niger a pris activement part à ce grand rendez-vous, par l'entremise du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga. On rappelle que la première réunion du réseau des Médiateurs de l'OCI s'était tenue en avril 2014 à Islamabad au Pakistan.A ...

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Birni N'konni : Cérémonie d'intronisation samedi au palais du chef de canton de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada

Le cour royale de Birni N'konni vient de procéder à l'intronisation de Tambara Rabi Souley Hassane Maifada. Une grande cérémonie a été organisée pour la circonstance. Le public était si massif que les organisateurs ont préféré déplacer les festivités en lieu plus ouvert notamment au stade de foot de Konni.Tambara signifie «Amazone» en terme claire une femme combattante qui fait montre d'esprit de créativité et combativité.Née en 1962 à ...

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposi…

13 octobre, Journée Internationale de Prévention des Catastrophes : '' Jamais aussi bien que chez soi : Réduire l'exposition aux risques et les déplacements forcés'', thème retenu

A l'instar de la communauté internationale, notre pays commémore, chaque année, la Journée Internationale de Prévention des Catastrophes, célébrée cette année ce vendredi 13 octobre. Instituée depuis 1989, suite à un appel de l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Journée Internationale de prévention des catastrophes vise à sensibiliser les populations sur les risques de catastrophe. C'est aussi l'occasion de partager les expérience...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Formation en Activités Génératrices des Revenus au…

Formation en Activités Génératrices des Revenus au centre Dimol : Donner espoir et soutenir l'autonomisation des femmes victimes de la fistule

La fistule est une maladie grave qui affecte les femmes suite aux mariages précoces, à l'e...

jeudi 5 octobre 2017

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 …

La Fistule Génitale Féminine au Niger : 700 à 756 femmes victimes chaque année

La Fistule Génitale Féminine est une infirmité temporaire ou permanente consécutive à un t...

jeudi 5 octobre 2017

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'…

L'ONG Dimol : Un exemple dans la réinsertion et l'accompagnement des femmes fistuleuses

Dimol est une organisation non gouvernementale nigérienne qui œuvre depuis plusieurs année...

jeudi 5 octobre 2017

L'air du temps

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Les frais scolaires : Entre surenchère et laisser-aller

Depuis plusieurs années, l'on assiste à une prolifération des écoles privées dans tous les...

vendredi 13 octobre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.