Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Fin des travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017, du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : Un bilan réconfortant, en dépit que certaines contingences


cesocAprès cinq jours d'intenses activités, les travaux de la deuxième session ordinaire, au titre de l'année 2017 du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) ont pris fin, hier après-midi, au Palais des congrès de Niamey, sur une note de satisfaction générale. C'est le président de ladite institution, M. Moussa Moumouni Djermakoye qui a présidé la cérémonie de clôture desdits travaux. La fin de ces travaux coïncidant avec la fin de la mandature de CESOC, s'est déroulée en présence de plusieurs personnalités. Par cette cérémonie solennelle, «nous clôturons certes la plus courte des sessions ordinaires du CESOC, mais cependant l'une des plus riches en débats, observations, critiques et recommandations », a déclaré le président du CESOC lors de cette clôture.
L'exercice auquel les membres du CESOC viennent de se soumettre est, avant tout, pour une institution comme la nôtre, une exigence de reddition des comptes après cinq années d'intenses travaux. Cinq jours durant les participant ont développé, avec responsabilité et perspicacité, des propositions correctives claires et précises non seulement sur les méthodes et les outils de travail mis en œuvre durant le mandat qui finit, mais également et surtout ont porté une attention toute particulière à l'examen du rapport général d'activités de la période 2012-2017.
Dans son mot de clôture, le président du CESOC, a dit avoir retenu de cette mandature de nombreuses leçons essentielles dont en premier lieu la conviction que les commissions sont les éléments moteurs du CESOC. «Elles en sont, incontestablement, la véritable cheville ouvrière. De ce fait, la productivité et la qualité du travail de toute notre
Institution dépendent pour l'essentiel de leur efficacité et leur efficience», a-t-il reconnu.
Par conséquent, il urge selon lui, de changer de paradigme en créant toutes les conditions tendant à rendre les commissions réellement permanentes et surtout opérationnelles. En revanche, il doit être attendu d'elles beaucoup plus d'initiatives à travers par exemple l'élaboration et l'exécution d'un programme d'activités particulièrement celles prévues durant les périodes d'intersession. Pour ce faire, il faudrait estime le président du CESOC que l'appui administratif et technique à fournir aux commissions soit à la hauteur de leurs besoins notamment en informations et en documentation spécialisées. A cet égard, «nous nous emploierons à relever le niveau de conception et d'analyse des services concernés, en priorité ceux du département des sessions et des commissions. De même, les canaux de communication entre les différentes composantes de l'institution doivent être impérativement renforcés», a assuré M. Moussa Moumouni Djermakoye.
Le second volet des enseignements que le président du CESOC a tiré du mandat qui s'achève est celui relatif à la sempiternelle question du nombre insuffisant des saisines du CESOC par le Gouvernement et l'Assemblée Nationale. Pourtant, la complexité et l'urgence à résoudre certaines préoccupations économiques et sociales rendent impérieuse la nécessité de saisir pour avis, le Conseil Economique, Social et Culturel, conformément à l'esprit des textes en vigueur. «Je pense, très humblement, que la pluralité et la diversité des expériences individuelles de ses membres et le capital d'expertise du CESOC font aujourd'hui de cette institution, un excellent outil de conseil, de suggestions et de recommandations. Le CESOC, par ma voix, renouvelle sa totale disponibilité à recevoir, à étudier et à formuler des avis sur toute question rentrant dans le champ de ses compétences», a-t-il également assuré.
Parlant des manquements et insuffisances de cette institution durant ce mandat qui s'achève, le président du CESOC a souligné que son institution a sans doute péché par défaut en usant abondamment de la procédure d'auto-saisine sur les préoccupations d'intérêt national. Ainsi, les 105 recommandations que «nous avons formulées constituent une contribution substantielle aux orientations générales des politiques publiques et à l'amélioration des conditions de vie des populations nigériennes», a-t-il estimé, avant de souligner la nécessité quant à la présentation de ces recommandations en mettant davantage l'accent sur la compatibilité des exposés des motifs, des éléments de contexte, bref sur le diagnostic des situations. «Nous devons par conséquent élaborer et exécuter un programme de formations sur des thèmes y relatifs», a estimé M. Moussa Moumouni Djermakoye.
Le président du CESOC a rappelé aux conseillers qu'outre les recommandations et les avis, il est également attendu de cette institution, la réalisation d'études portant sur des questions économiques, sociales et culturelles. Le CESOC se doit donc de porter une attention particulière à la recherche de leur financement. Il doit par ailleurs prendre toutes les dispositions pour finaliser le plan d'actions de l'institution. Pour le président du CESOC, le bilan de cette mandature du Conseil est, somme toute, encourageant en dépit de certaines contingences.
«Le CESOC doit assumer davantage les responsabilités qui sont les siennes, et prendre plus d'initiatives, faire de l'imputabilité un objectif de gouvernance. Il doit surtout se libérer de l'emprise de l'immobilisme en période d'intersession», a-t-il indiqué. «Pour mériter davantage du capital de considération dont jouit notre institution, il faudrait que chaque conseiller, chaque membre du bureau, chaque cadre et agent joue pleinement sa partition en considérant que les fonctions qu'il exerce, dans une administration comme le CESOC, relève davantage du sacerdoce plutôt que de la sinécure » a-t-il ajouté. Il a souhaité que les membres de la nouvelle équipe aient suffisamment de ressources et d'inspiration nécessaires pour la réalisation de leur mission.

Mamane Abdoulaye(onep)
21/09/17

Société

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

Vendredi dernier, le Président de la république a offert une réception aux lauréats de la 8ème édition de l'excellence et du mérite 2017-2018, en présence de la marraine de l'excellence, la Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation ''Guri vie meilleure''.En s'adressant à ces excellents élèves, le Président de la république a rappelé que le Programme de la Renaissance a des grandes ambitions pour notre pays. «Pou...

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les ca…

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les cadres régionaux et les femmes leaders

Après la cérémonie d'ouverture de la 54ème édition de la Cure Salée qu'il a présidée dans la matinée, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a rencontré dans l'après midi, les cadres régionaux, les chefs traditionnels et les leaders d'opinion, avant de visiter un site de vaccination de bétail à quelques encablures du site de la Cure salée. De retour à Ingall, SE Brigi Rafini a rencontré les femmes leaders. Le Premier...

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développe…

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développement

Le Comité Indépendant des Jeunes de la Diaspora Nigérienne a tenu le weekend dernier au Palais des Congrès de Niamey, la 1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne. Placé sous le haut patronage de la Première dame Hadja Aissata Issoufou, le forum ayant pour thème « participation réelle et active de la jeunesse de la diaspora aux défis et aux opportunités du développement du Niger » a été présidé à son ouverture par s...

Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation : «Nous demandons aux militan…

Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation : «Nous demandons aux militants du SNECS de reprendre le chemin de la Fac, pour l'intérêt supérieur de l'enseignement supérieur et de la recherche et pour l'in

Suite au mouvement de grève déclenché par le syndicat national des enseignants, et chercheurs du supérieur (SNECS), le ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou a animé hier après midi un point de presse pour porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale la position du gouvernement par rapport à cette grève. Dans ce point de presse M. Yahouza Sadissou s'est appesanti ...

Lancement officiel de la Cure Salée : «Depuis sa 46ème édition, la cure salée n'enregistre que des progrès importants da…

Lancement officiel de la Cure Salée : «Depuis sa 46ème édition, la cure salée n'enregistre que des progrès importants dans tous les domaines», déclare le premier Ministre

La 54ème édition de la cure salée s'est tenue du 14 au 16 septembre dernier à Ingall. Le coup d'envoi a été officiellement donné le samedi 15 septembre dernier au cours d'une cérémonie grandiose qui s'est déroulée sous les auspices du Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini. C'est le ministre Délégué auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, chargé de l'Elevage M. Mohamed Boucha qui a prononcé ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.