Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La Fondation Tattali Iyali : Engagement fort pour l'éradication de la fistule obstétricale


tataliDe 700 à 756 nouveaux cas par an, les statistiques en disent beaucoup sur l'ampleur de la fistule Obstétricale au Niger. Ses victimes : toutes des femmes très jeunes, mariées très jeunes et qui ont accouché très jeune d'un bébé mort né. Cette situation devenue une grande préoccupation n'a pas laissé indifférente la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, présidente de la fondation Tattali Iyali. Visites aux femmes fistuleuses vivant dans le Centre national de référence dégagé à cet effet, dons de toutes natures en faveur des patientes, Dr Malika a toujours été aux côtés de ces femmes abandonnées par leurs maris et leurs parents. Marraine de l'Eradication de la Fistule Obstétricale, elle a décidé de ne pas mener seule le combat, mais d'associer aussi toutes les Premières Dames de la CEDEAO.
Son action se comprend aisément. Car pour la présidente de la Fondation Tattali Iyali, « le drame des femmes souffrant de la FO ne doit laisser personne insensible surtout pas les Premières Dames d'Afrique. C'est pourquoi, elle s'est engagée à les recevoir à Niamey pour échanger et agir pour mettre fin au fléau. Docteur rappelle que « l'éradication de cette pathologie est en effet un appel du nouvel ordre mondial à travers les Objectifs du Développement Durable dont l'objectif 3 stipule « le bien être pour tous d'ici l'horizon 2030». Tout comme nous parlons de mettre fin à la polio, au VIH/sida, et tant d'autres formes de souffrances, nous devons nous engager à intensifier nos efforts pour éradiquer la fistule obstétricale » dit-elle.
Pour la Première Dame du Niger, il est clair, « aucune femme ne devrait endurer un tel problème de santé alors qu'il peut être évité et traité ». Elle pense que leur objectif à long terme doit être de rendre le problème de la fistule obstétricale aussi exceptionnel dans les pays en développement qu'il l'est déjà dans les pays développés.
En fait la marraine de l'Eradication de la Fistule Obstétricale est en train de travailler pour que ''l'accouchement soit un évènement heureux dans la famille et que la mère et l'enfant vivent dans un monde meilleur''.
Le combat mené par la Première Dame du Niger en faveur des femmes et des enfants de notre pays de manière générale est très utile. En effet, au Niger selon les statistiques, toutes les deux heures, une femme meurt pendant la grossesse ou après l'accouchement, six nouveau-nés meurent et 30 femmes deviennent invalides par suite de complications obstétricales. Cette situation très préoccupante pour les autorités de notre pays, malgré les progrès réalisés ces dernières années.
Marraine de la Campagne d'Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA), Dr Malika Issoufou œuvre pour promouvoir la santé maternelle et infantile et pour la scolarisation de la jeune fille. Docteur a fait aussi sienne la lutte contre les mutilations génitales féminines, et la prise en charge de maladies comme la drépanocytose et le cancer. On se rappelle d'ailleurs de la grande rencontre des experts nigériens et marocains sur le cancer organisée en 2012 à Niamey à l'initiative de la Première Dame. "Pour éviter des complications chez les femmes enceintes et allaitantes et mieux les soutenir, la Fondation Tattali - Iyali mène des efforts en vue d'appuyer l'Etat pour faciliter l'accès des femmes enceintes et allaitantes aux soins infirmiers et à des services de soins de santé de qualité'', indique t-on à la Fondation Tattali Iyali.

Celle-ci précise que ''ces efforts sont menés sous forme de plaidoyer à l'endroit des décideurs et par la mobilisation des ressources afin de renforcer la capacité des services de soins de santé. En outre, la Fondation Tattali-Iyali s'efforce de rendre les services de soins de santé gratuits, plus efficients et efficaces pour les femmes enceintes et les enfants âgés de 0 à 5 ans''. Plusieurs fois, la fondation a remis des matériels et consommables médicaux au profit des formations sanitaires de la capitale, en collaboration avec ses partenaires comme l'Association Enfants Handicapés d'Afrique.
La Fondation intervient également dans le domaine des activités génératrices de revenus pour encourager l'autonomisation des femmes. Le renforcement du pouvoir économique des femmes demeure en effet une priorité de la Première Dame consciente des besoins spécifiques des femmes et du rôle primordial qu'elles jouent dans le développement économique et social et pour le bien-être des familles et des enfants. On estime, au niveau de la Fondation Tattali Iyali que ''pour faciliter un véritable ''empowerment'' social et économique des femmes, des programmes d'activités génératrices de revenus sont déployés pour les femmes. Cela rendrait les femmes non seulement plus solvables mais aiderait aussi dans l'affectation des ressources pour l'équilibre des ménages et la scolarisation des enfants''.
L'accès à l'eau potable est un autre volet du programme de Tattali Iyali. Ce n'est un secret pour personne, à Niamey comme dans les autres régions du Niger, l'approvisionnement en eau potable concerne surtout les femmes qui triment en longueur de journée pour faire en sorte que ''l'or bleu'' ne manque pas à la famille. C'est donc consciente de cette cuisante réalité que la Première Dame, Dr Malika Issoufou, s'est engagée à aider les femmes dans ce sens en inscrivant en bonne place le volet eau dans le programme de la Fondation Tattali Iyali. Soulager les femmes de la corvée d'eau va incontestablement contribuer à améliorer leurs conditions de vie. D'ailleurs pour faciliter aux femmes l'accès à l'eau potable, en particulier dans les zones rurales, la Fondation Tattali – Iyali a inclus dans son programme les mesures visant à mobiliser des ressources pour financer des microprojets d'infrastructures de l'eau et l'amélioration des moyens de drainage.
En somme, c'est l'amélioration des conditions de vie de la femme, de l'enfant et de toutes les autres couches de la population qui sont au cœur des actions de la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou.

Idé Fatouma(onep)
05/10/17

Société

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

Vendredi dernier, le Président de la république a offert une réception aux lauréats de la 8ème édition de l'excellence et du mérite 2017-2018, en présence de la marraine de l'excellence, la Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation ''Guri vie meilleure''.En s'adressant à ces excellents élèves, le Président de la république a rappelé que le Programme de la Renaissance a des grandes ambitions pour notre pays. «Pou...

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les ca…

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les cadres régionaux et les femmes leaders

Après la cérémonie d'ouverture de la 54ème édition de la Cure Salée qu'il a présidée dans la matinée, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a rencontré dans l'après midi, les cadres régionaux, les chefs traditionnels et les leaders d'opinion, avant de visiter un site de vaccination de bétail à quelques encablures du site de la Cure salée. De retour à Ingall, SE Brigi Rafini a rencontré les femmes leaders. Le Premier...

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développe…

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développement

Le Comité Indépendant des Jeunes de la Diaspora Nigérienne a tenu le weekend dernier au Palais des Congrès de Niamey, la 1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne. Placé sous le haut patronage de la Première dame Hadja Aissata Issoufou, le forum ayant pour thème « participation réelle et active de la jeunesse de la diaspora aux défis et aux opportunités du développement du Niger » a été présidé à son ouverture par s...

Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation : «Nous demandons aux militan…

Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation : «Nous demandons aux militants du SNECS de reprendre le chemin de la Fac, pour l'intérêt supérieur de l'enseignement supérieur et de la recherche et pour l'in

Suite au mouvement de grève déclenché par le syndicat national des enseignants, et chercheurs du supérieur (SNECS), le ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou a animé hier après midi un point de presse pour porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale la position du gouvernement par rapport à cette grève. Dans ce point de presse M. Yahouza Sadissou s'est appesanti ...

Lancement officiel de la Cure Salée : «Depuis sa 46ème édition, la cure salée n'enregistre que des progrès importants da…

Lancement officiel de la Cure Salée : «Depuis sa 46ème édition, la cure salée n'enregistre que des progrès importants dans tous les domaines», déclare le premier Ministre

La 54ème édition de la cure salée s'est tenue du 14 au 16 septembre dernier à Ingall. Le coup d'envoi a été officiellement donné le samedi 15 septembre dernier au cours d'une cérémonie grandiose qui s'est déroulée sous les auspices du Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini. C'est le ministre Délégué auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, chargé de l'Elevage M. Mohamed Boucha qui a prononcé ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.