Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

La Fondation Tattali Iyali : Engagement fort pour l'éradication de la fistule obstétricale


tataliDe 700 à 756 nouveaux cas par an, les statistiques en disent beaucoup sur l'ampleur de la fistule Obstétricale au Niger. Ses victimes : toutes des femmes très jeunes, mariées très jeunes et qui ont accouché très jeune d'un bébé mort né. Cette situation devenue une grande préoccupation n'a pas laissé indifférente la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, présidente de la fondation Tattali Iyali. Visites aux femmes fistuleuses vivant dans le Centre national de référence dégagé à cet effet, dons de toutes natures en faveur des patientes, Dr Malika a toujours été aux côtés de ces femmes abandonnées par leurs maris et leurs parents. Marraine de l'Eradication de la Fistule Obstétricale, elle a décidé de ne pas mener seule le combat, mais d'associer aussi toutes les Premières Dames de la CEDEAO.
Son action se comprend aisément. Car pour la présidente de la Fondation Tattali Iyali, « le drame des femmes souffrant de la FO ne doit laisser personne insensible surtout pas les Premières Dames d'Afrique. C'est pourquoi, elle s'est engagée à les recevoir à Niamey pour échanger et agir pour mettre fin au fléau. Docteur rappelle que « l'éradication de cette pathologie est en effet un appel du nouvel ordre mondial à travers les Objectifs du Développement Durable dont l'objectif 3 stipule « le bien être pour tous d'ici l'horizon 2030». Tout comme nous parlons de mettre fin à la polio, au VIH/sida, et tant d'autres formes de souffrances, nous devons nous engager à intensifier nos efforts pour éradiquer la fistule obstétricale » dit-elle.
Pour la Première Dame du Niger, il est clair, « aucune femme ne devrait endurer un tel problème de santé alors qu'il peut être évité et traité ». Elle pense que leur objectif à long terme doit être de rendre le problème de la fistule obstétricale aussi exceptionnel dans les pays en développement qu'il l'est déjà dans les pays développés.
En fait la marraine de l'Eradication de la Fistule Obstétricale est en train de travailler pour que ''l'accouchement soit un évènement heureux dans la famille et que la mère et l'enfant vivent dans un monde meilleur''.
Le combat mené par la Première Dame du Niger en faveur des femmes et des enfants de notre pays de manière générale est très utile. En effet, au Niger selon les statistiques, toutes les deux heures, une femme meurt pendant la grossesse ou après l'accouchement, six nouveau-nés meurent et 30 femmes deviennent invalides par suite de complications obstétricales. Cette situation très préoccupante pour les autorités de notre pays, malgré les progrès réalisés ces dernières années.
Marraine de la Campagne d'Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA), Dr Malika Issoufou œuvre pour promouvoir la santé maternelle et infantile et pour la scolarisation de la jeune fille. Docteur a fait aussi sienne la lutte contre les mutilations génitales féminines, et la prise en charge de maladies comme la drépanocytose et le cancer. On se rappelle d'ailleurs de la grande rencontre des experts nigériens et marocains sur le cancer organisée en 2012 à Niamey à l'initiative de la Première Dame. "Pour éviter des complications chez les femmes enceintes et allaitantes et mieux les soutenir, la Fondation Tattali - Iyali mène des efforts en vue d'appuyer l'Etat pour faciliter l'accès des femmes enceintes et allaitantes aux soins infirmiers et à des services de soins de santé de qualité'', indique t-on à la Fondation Tattali Iyali.

Celle-ci précise que ''ces efforts sont menés sous forme de plaidoyer à l'endroit des décideurs et par la mobilisation des ressources afin de renforcer la capacité des services de soins de santé. En outre, la Fondation Tattali-Iyali s'efforce de rendre les services de soins de santé gratuits, plus efficients et efficaces pour les femmes enceintes et les enfants âgés de 0 à 5 ans''. Plusieurs fois, la fondation a remis des matériels et consommables médicaux au profit des formations sanitaires de la capitale, en collaboration avec ses partenaires comme l'Association Enfants Handicapés d'Afrique.
La Fondation intervient également dans le domaine des activités génératrices de revenus pour encourager l'autonomisation des femmes. Le renforcement du pouvoir économique des femmes demeure en effet une priorité de la Première Dame consciente des besoins spécifiques des femmes et du rôle primordial qu'elles jouent dans le développement économique et social et pour le bien-être des familles et des enfants. On estime, au niveau de la Fondation Tattali Iyali que ''pour faciliter un véritable ''empowerment'' social et économique des femmes, des programmes d'activités génératrices de revenus sont déployés pour les femmes. Cela rendrait les femmes non seulement plus solvables mais aiderait aussi dans l'affectation des ressources pour l'équilibre des ménages et la scolarisation des enfants''.
L'accès à l'eau potable est un autre volet du programme de Tattali Iyali. Ce n'est un secret pour personne, à Niamey comme dans les autres régions du Niger, l'approvisionnement en eau potable concerne surtout les femmes qui triment en longueur de journée pour faire en sorte que ''l'or bleu'' ne manque pas à la famille. C'est donc consciente de cette cuisante réalité que la Première Dame, Dr Malika Issoufou, s'est engagée à aider les femmes dans ce sens en inscrivant en bonne place le volet eau dans le programme de la Fondation Tattali Iyali. Soulager les femmes de la corvée d'eau va incontestablement contribuer à améliorer leurs conditions de vie. D'ailleurs pour faciliter aux femmes l'accès à l'eau potable, en particulier dans les zones rurales, la Fondation Tattali – Iyali a inclus dans son programme les mesures visant à mobiliser des ressources pour financer des microprojets d'infrastructures de l'eau et l'amélioration des moyens de drainage.
En somme, c'est l'amélioration des conditions de vie de la femme, de l'enfant et de toutes les autres couches de la population qui sont au cœur des actions de la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou.

Idé Fatouma(onep)
05/10/17

Société

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au …

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali : Pour la stabilité et la sécurité dans les zones frontalières

Les communautés Peule et Touaregue Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali ont procédé, hier après-midi, au Ministère de l'Intérieur, à la signature d'un Accord de paix mettant définitivement fin à la situation de tension et de belligérance qui prévaut entre elles depuis un certain temps. La signature de cet accord supervisée par le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, ...

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Les habitants des quartiers Cité Chinoise et Lazaret ont eu la peur de leur vie suite à un incendie qui s'est déclaré au niveau de la station d'essence ORIBA sur la voie principale menant au rond point de la Cité Francophonie. C'est un incendie d'une rare intensité qui s'est déclenché hier aux environs de 11heures. Heureusement, le feu a été circonscrit grâce à la promptitude, l'abnégation et le professionnalisme des éléments de la prot...

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et …

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et efficace

Les pièces d'état civil constituent des documents essentiels pour tout citoyen dans la mesure où elles garantissent le droit d'appartenance à une Nation, à une communauté et à une famille. Au Niger, en dépit des progrès réalisés par l'Etat en matière de délivrance des pièces d'état civil, force est de constater que la problématique est toujours d'actualité. C'est pour maitriser cette question extrêmement importante dans la gouvernance d...

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs tr…

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs travaux de recherche

Le collège des écoles doctorales organise depuis hier à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines les journées des écoles doctorales de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). C'est le Vice-recteur de l'UAM, Chargé de la Recherche et des Relations Extérieures, Pr. Rabani Adamou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence des directeurs des écoles doctorales, de M. Fréderic Colin de l'Université Libre de Bruxelles, des ens...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Exté…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur

La République du Niger a appris avec préoccupation la décision du gouvernement des Etats Unis d'Amérique de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme Capitale de l'Etat d'Israël et le transfèrement de son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.Le Ministère des Affaires Etrangères du Niger rappelle à cet égard les pertinentes Résolutions adoptées sur la question Israélo Palestinienne notamment les Résolutions 465, 476, et 478 du Conseil de ...

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

La population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd'hui est en train de prendre de l'ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l'Assemblée natio...

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a présidé vendredi dernier la cérémonie d'ouverture du 1er Symposium de cardiologie sur les facteurs de risque cardiovasculaire organisé par la Société nigérienne de cardiologie. C'était en présence des membres du gouvernement, du président de la Société nigérienne de cardiologie Pr. Touré Ali Ibrahim, et des invités venus de la sous région.Dans son intervention, le Premier minis...

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PN…

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PNSD)

Le Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) organise depuis le 6 décembre 2017 un forum national de la Sécurité et de la Défense. C'est le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture dudit forum en présence du directeur du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa. L'objectif visé à travers ce forum est d'échanger sur les questions...

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA …

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA en vivres et produits d'entretien au profit des sinistrés

Avec le soutien financier de l'USAID, l'ONG World Vision a apporté, dimanche dernier, un appui en biens non alimentaires composés entre autres de couvertures, d'ustensiles de cuisine, nattes, savon et autres produits l'hygiène aux populations des arrondissements communaux III, IV et V de Niamey, victimes d'inondation. Cet appui d'une valeur de 50.000 dollars soit 27 millions de francs CFA entièrement financé par l'USAID est destiné aux ...

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des ét…

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des états généraux du foncier du Niger

Les membres du comité national du code rural (CNCR) ont tenu, hier à Niamey, la 4ème session ordinaire dudit comité. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M Abouba Albadé, président du Conseil national du code rural qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers et des membres statutaires...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.