Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réinsertion sociale des femmes victimes de fistule obstétricale : La preuve qu'une autre vie est possible après la maladie


agrQue peut-on bien faire quand on est femme fistuleuse et qu'on a encore la force de travailler ? Plusieurs approches ont été élaborées afin de lutter en amont comme en aval contre l'exclusion sociale de ces femmes, mais aussi et surtout pour la défense de leur droit et le retour dans leurs sociétés respectives. Le Centre National de Référence de Fistules Obstétricales (CNRFO) pense déjà au retour en famille qui reste l'une des principales aspirations profondes pour la plupart d'entre elles. Les jeunes femmes ont trouvé des réponses à ces questions en s'adonnant à la confection des habits pour enfants, des draps de lit, des nappes, des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets et autres gadgets. Des activités qui les occupent et qui leur permettent de se rendre utiles. Avec l'aide des partenaires techniques et financiers, le Centre soutient les petits projets de ces femmes afin qu'elles puissent vivre et subvenir dignement aux besoins de leurs enfants et familles.
En cette matinée du lundi 18 septembre, il était 11H05mn quand nous anons débarqué au Centre National de Référence de Fistules Obstétricales (CNRFO) sis au quartier Sonuci à environ une quinzaine de km du centre-ville Niamey. Nous avions trouvé dans une salle exiguë une dizaine de femmes assises, chacune, devant sa machine à coudre. Certaines sont entrain de coudre des habits pour bébés et des nappes, d'autres sont occupées à recoller des morceaux de tissus pour en faire des pagnes. Nous étions surprises de constater l'enthousiasme et la formidable énergie déployée par toutes ces patientes. Aller au bout de leur projet est un espoir qu'elles nourrissent, elles sont décidées à s'investir à leur tour et à soutenir les actions du Centre.
Pour la responsable du foyer de couture, Mme Ibrahim Zalhiatou, « ces activités génératrices de revenus sont des petits projets mis en place par le Centre et qui visent à permettre à ces femmes de subvenir aux besoins de leurs familles une fois retournées chez elles. Pour une activité économique digne et pérenne, elles ne seront plus dévalorisées par la communauté et assumeront fièrement leurs enfants de façon autonome sans attendre une aide extérieure. Les revenus tirés de ces petits commerces serviront à beaucoup de choses ». Au niveau du Centre, outre les soins assurés aux femmes, le volet dédié à la formation sur les activités génératrices de revenus est pris en charge techniquement par Mme Ibrahim Zalhiatou.
L'équipe de Mme Ibrahim Zalhiatou force l'admiration ; nous l'avons trouvée en pleine séance de confection d'habits pour bébés. A les voir, on sent la volonté qui les anime d'améliorer leurs conditions de vie. Mme Ibrahim, forte de ses vingt-cinq (25) ans d'expérience, a le mérite d'avoir favorisé à son niveau l''insertion sociale de la femme et de la préparer véritablement au leadership féminin.
Parlant de la femme nigérienne, elle reconnait que cette dernière se bat car on la trouve dans tous les secteurs d'activités. « Nous gérons plusieurs femmes venues de tous les horizons du pays au sein de ce centre. En tant que responsable, je privilégie le travail du groupe en suscitant auprès de ces femmes l'esprit de solidarité et d'appartenance à une équipe».
Elle appelle les partenaires à plus de financements. « Notre autosuffisance alimentaire est due essentiellement à l'apport de la femme nigérienne. Il faut juste lui donner davantage de responsabilités et lui octroyer des financements pour des projets générateurs de revenus ». Elle déplore toutefois leur maigre chiffre d'affaires du fait de la mévente et de la concurrence déloyale des produits étrangers frauduleusement déversés sur nos marchés.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
05/10/17

Société

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au …

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali : Pour la stabilité et la sécurité dans les zones frontalières

Les communautés Peule et Touaregue Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali ont procédé, hier après-midi, au Ministère de l'Intérieur, à la signature d'un Accord de paix mettant définitivement fin à la situation de tension et de belligérance qui prévaut entre elles depuis un certain temps. La signature de cet accord supervisée par le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, ...

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Les habitants des quartiers Cité Chinoise et Lazaret ont eu la peur de leur vie suite à un incendie qui s'est déclaré au niveau de la station d'essence ORIBA sur la voie principale menant au rond point de la Cité Francophonie. C'est un incendie d'une rare intensité qui s'est déclenché hier aux environs de 11heures. Heureusement, le feu a été circonscrit grâce à la promptitude, l'abnégation et le professionnalisme des éléments de la prot...

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et …

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et efficace

Les pièces d'état civil constituent des documents essentiels pour tout citoyen dans la mesure où elles garantissent le droit d'appartenance à une Nation, à une communauté et à une famille. Au Niger, en dépit des progrès réalisés par l'Etat en matière de délivrance des pièces d'état civil, force est de constater que la problématique est toujours d'actualité. C'est pour maitriser cette question extrêmement importante dans la gouvernance d...

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs tr…

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs travaux de recherche

Le collège des écoles doctorales organise depuis hier à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines les journées des écoles doctorales de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). C'est le Vice-recteur de l'UAM, Chargé de la Recherche et des Relations Extérieures, Pr. Rabani Adamou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence des directeurs des écoles doctorales, de M. Fréderic Colin de l'Université Libre de Bruxelles, des ens...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Exté…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur

La République du Niger a appris avec préoccupation la décision du gouvernement des Etats Unis d'Amérique de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme Capitale de l'Etat d'Israël et le transfèrement de son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.Le Ministère des Affaires Etrangères du Niger rappelle à cet égard les pertinentes Résolutions adoptées sur la question Israélo Palestinienne notamment les Résolutions 465, 476, et 478 du Conseil de ...

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

La population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd'hui est en train de prendre de l'ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l'Assemblée natio...

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a présidé vendredi dernier la cérémonie d'ouverture du 1er Symposium de cardiologie sur les facteurs de risque cardiovasculaire organisé par la Société nigérienne de cardiologie. C'était en présence des membres du gouvernement, du président de la Société nigérienne de cardiologie Pr. Touré Ali Ibrahim, et des invités venus de la sous région.Dans son intervention, le Premier minis...

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PN…

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PNSD)

Le Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) organise depuis le 6 décembre 2017 un forum national de la Sécurité et de la Défense. C'est le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture dudit forum en présence du directeur du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa. L'objectif visé à travers ce forum est d'échanger sur les questions...

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA …

Appui aux populations victimes des inondations des arrondissements III, IV et V de Niamey : Plus de 27 millions de FCFA en vivres et produits d'entretien au profit des sinistrés

Avec le soutien financier de l'USAID, l'ONG World Vision a apporté, dimanche dernier, un appui en biens non alimentaires composés entre autres de couvertures, d'ustensiles de cuisine, nattes, savon et autres produits l'hygiène aux populations des arrondissements communaux III, IV et V de Niamey, victimes d'inondation. Cet appui d'une valeur de 50.000 dollars soit 27 millions de francs CFA entièrement financé par l'USAID est destiné aux ...

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des ét…

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des états généraux du foncier du Niger

Les membres du comité national du code rural (CNCR) ont tenu, hier à Niamey, la 4ème session ordinaire dudit comité. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M Abouba Albadé, président du Conseil national du code rural qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers et des membres statutaires...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.