Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réinsertion sociale des femmes victimes de fistule obstétricale : La preuve qu'une autre vie est possible après la maladie


agrQue peut-on bien faire quand on est femme fistuleuse et qu'on a encore la force de travailler ? Plusieurs approches ont été élaborées afin de lutter en amont comme en aval contre l'exclusion sociale de ces femmes, mais aussi et surtout pour la défense de leur droit et le retour dans leurs sociétés respectives. Le Centre National de Référence de Fistules Obstétricales (CNRFO) pense déjà au retour en famille qui reste l'une des principales aspirations profondes pour la plupart d'entre elles. Les jeunes femmes ont trouvé des réponses à ces questions en s'adonnant à la confection des habits pour enfants, des draps de lit, des nappes, des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets et autres gadgets. Des activités qui les occupent et qui leur permettent de se rendre utiles. Avec l'aide des partenaires techniques et financiers, le Centre soutient les petits projets de ces femmes afin qu'elles puissent vivre et subvenir dignement aux besoins de leurs enfants et familles.
En cette matinée du lundi 18 septembre, il était 11H05mn quand nous anons débarqué au Centre National de Référence de Fistules Obstétricales (CNRFO) sis au quartier Sonuci à environ une quinzaine de km du centre-ville Niamey. Nous avions trouvé dans une salle exiguë une dizaine de femmes assises, chacune, devant sa machine à coudre. Certaines sont entrain de coudre des habits pour bébés et des nappes, d'autres sont occupées à recoller des morceaux de tissus pour en faire des pagnes. Nous étions surprises de constater l'enthousiasme et la formidable énergie déployée par toutes ces patientes. Aller au bout de leur projet est un espoir qu'elles nourrissent, elles sont décidées à s'investir à leur tour et à soutenir les actions du Centre.
Pour la responsable du foyer de couture, Mme Ibrahim Zalhiatou, « ces activités génératrices de revenus sont des petits projets mis en place par le Centre et qui visent à permettre à ces femmes de subvenir aux besoins de leurs familles une fois retournées chez elles. Pour une activité économique digne et pérenne, elles ne seront plus dévalorisées par la communauté et assumeront fièrement leurs enfants de façon autonome sans attendre une aide extérieure. Les revenus tirés de ces petits commerces serviront à beaucoup de choses ». Au niveau du Centre, outre les soins assurés aux femmes, le volet dédié à la formation sur les activités génératrices de revenus est pris en charge techniquement par Mme Ibrahim Zalhiatou.
L'équipe de Mme Ibrahim Zalhiatou force l'admiration ; nous l'avons trouvée en pleine séance de confection d'habits pour bébés. A les voir, on sent la volonté qui les anime d'améliorer leurs conditions de vie. Mme Ibrahim, forte de ses vingt-cinq (25) ans d'expérience, a le mérite d'avoir favorisé à son niveau l''insertion sociale de la femme et de la préparer véritablement au leadership féminin.
Parlant de la femme nigérienne, elle reconnait que cette dernière se bat car on la trouve dans tous les secteurs d'activités. « Nous gérons plusieurs femmes venues de tous les horizons du pays au sein de ce centre. En tant que responsable, je privilégie le travail du groupe en suscitant auprès de ces femmes l'esprit de solidarité et d'appartenance à une équipe».
Elle appelle les partenaires à plus de financements. « Notre autosuffisance alimentaire est due essentiellement à l'apport de la femme nigérienne. Il faut juste lui donner davantage de responsabilités et lui octroyer des financements pour des projets générateurs de revenus ». Elle déplore toutefois leur maigre chiffre d'affaires du fait de la mévente et de la concurrence déloyale des produits étrangers frauduleusement déversés sur nos marchés.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
05/10/17

Société

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventi…

Ouverture de la concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel : Pour la mise en œuvre rapide des interventions face aux crises

Le Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA) organise depuis hier, au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le CILSS, les Organisations professionnelles agricoles et pastorales et d'autres partenaires au développement, une concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette...

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des man…

Déclaration de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) sur la situation nationale : La CNDH s'inquiète des manifestations pour et contre la loi des finances et appelle la classe politique au dialogue

Conformément à sa mission définie dans la Constitution du Niger et qui consiste à veiller à la promotion et à l'effectivité des droits et des libertés, la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), préoccupée d'une part, par le péril grave que certains agissements font peser sur l'unité nationale et la cohésion sociale, et, d'autre part par la persistance et l'acuité des crises socio-économiques, a rendu publique, hier après-midi, ...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de Sécurité

Avant de quitter Niamey pour Accra, le Président de la République, chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a présidé dans la matinée, la réunion du Conseil national de Sécurité. Cette instance regroupe autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement ; les ministres en charge de l'Intérieur ; de la Défense nationale ; de la Justice ; des Affaires étrangères ainsi que des hauts responsables des Forces de défense et de sé...

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

Remise du logo officiel de Zinder Saboua : L'édition 2018 de la fête de la République a désormais son logo

"Zinder Saboua", est le programme consacré à la ville de Zinder qui accueille cette année la fête nationale tournante du 18 décembre, date anniversaire de la proclamation de la République du Niger. Dans la perspective de cet événement, un concours a été lancé au mois janvier 2018 pour le choix du logo de l'événement. Ce concours a connu son épilogue hier après-midi avec la remise du logo officiel au président du comité d'organisation de...

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la p…

Signature conjointe du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019 : 6,5milliards de FCFA pour accompagner la politique sanitaire sur la période 2018-2019

Le ministre de la Santé Publique, M. Idi Illiassou Mainassara et le Représentant résident de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger, Dr Pana Assimawé ont procédé hier matin à la signature du Budget Programme Ministère de la Santé/OMS 2018-2019. Cet acte marque le début d'un nouveau cycle de budget Programme entre le Niger et l'OMS aligné aux documents stratégiques nationaux notamment le Plan de Développement Economique et So...

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Santé : L'obésité, qu'est-ce que c'est ?

Les praticiens définissent l'obésité comme « une surcharge graisseuse anormale qui entraîne une augmentation de poids dépassant d'au moins 10% le poids théorique idéal. L'augmentation du poids peut être brusque ou progressive ». ......Pour lire la suite abonnez- vous

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l…

Fin des travaux des états généraux du Foncier au Niger : Adoption d'une note d'orientation et d'une feuille route pour l'élaboration de la politique foncière

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba a présidé, vendredi 16 février dernier dans l'après midi au palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture des états généraux du Foncier rural au Niger. Tenue du 13 au 16 février 2018, ces assises ont pour objectif de permettre aux différents acteurs du foncier au Niger de conduire des échanges sur le bilan de vingt-cinq ans de mise en œuvre des princ...

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigér…

Séance de travail à l'Assemblée Nationale : Echanges sur des questions de l'heure entre parlementaires français et nigériens

En mission au Niger du 15 au 23 février au Niger, une délégation parlementaire française notamment le groupe d'amitié France-Niger sous la direction du vice-président du groupe, M. Jean Francois Mbaye, a eu une séance de travail le 16 février dernier avec le groupe d'amitié, Niger France dans la salle de Commission des Affaires Economiques et du Plan (CAEP) de l'Assemblée Nationale. Peu après, les mêmes parlementaires français ont été r...

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : …

Interview de M. Assoumana Mallam Issa, ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale : «Le colloque est une rencontre des experts sur le document issu de ces consultations populaires en vue de sa validation».

Monsieur le Ministre, un colloque sur la renaissance culturelle se tient depuis hier à Niamey. Quel est l'objet principal de cette rencontre?Merci de l'occasion que vous me donnez de parler de cette importante rencontre qui est une étape décisive du processus d'élaboration participative de notre document de programme. Il vous souviendra que ce document constitué de deux parties : le diagnostic et la feuille de route en deux Programmes a...

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de …

Communiqué de presse du Procureur Général Près la Cour d'Appel de Niamey : Tous les auteurs, co-auteurs ou complices de discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste seront traqués, identifiés, appréhendés et traduits devant les

Depuis un certain temps, nous observons une recrudescence de comportements attentatoires à la cohésion sociale sur les réseaux sociaux et les médias, notamment des discours de haine et des propagandes à caractère ethno-régionaliste mettant en péril la quiétude sociale et le vivre ensemble cher à nos concitoyens.Aussi, me fais-je le devoir de rappeler à tous que, depuis la nuit des temps, les différentes composantes de notre peuple ont n...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mercredi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin dédiée aux amoureux. L'occasion ét...

vendredi 16 février 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.