Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réinsertion sociale des femmes victimes de fistule obstétricale : La preuve qu'une autre vie est possible après la maladie


agrQue peut-on bien faire quand on est femme fistuleuse et qu'on a encore la force de travailler ? Plusieurs approches ont été élaborées afin de lutter en amont comme en aval contre l'exclusion sociale de ces femmes, mais aussi et surtout pour la défense de leur droit et le retour dans leurs sociétés respectives. Le Centre National de Référence de Fistules Obstétricales (CNRFO) pense déjà au retour en famille qui reste l'une des principales aspirations profondes pour la plupart d'entre elles. Les jeunes femmes ont trouvé des réponses à ces questions en s'adonnant à la confection des habits pour enfants, des draps de lit, des nappes, des colliers, des boucles d'oreilles, des bracelets et autres gadgets. Des activités qui les occupent et qui leur permettent de se rendre utiles. Avec l'aide des partenaires techniques et financiers, le Centre soutient les petits projets de ces femmes afin qu'elles puissent vivre et subvenir dignement aux besoins de leurs enfants et familles.
En cette matinée du lundi 18 septembre, il était 11H05mn quand nous anons débarqué au Centre National de Référence de Fistules Obstétricales (CNRFO) sis au quartier Sonuci à environ une quinzaine de km du centre-ville Niamey. Nous avions trouvé dans une salle exiguë une dizaine de femmes assises, chacune, devant sa machine à coudre. Certaines sont entrain de coudre des habits pour bébés et des nappes, d'autres sont occupées à recoller des morceaux de tissus pour en faire des pagnes. Nous étions surprises de constater l'enthousiasme et la formidable énergie déployée par toutes ces patientes. Aller au bout de leur projet est un espoir qu'elles nourrissent, elles sont décidées à s'investir à leur tour et à soutenir les actions du Centre.
Pour la responsable du foyer de couture, Mme Ibrahim Zalhiatou, « ces activités génératrices de revenus sont des petits projets mis en place par le Centre et qui visent à permettre à ces femmes de subvenir aux besoins de leurs familles une fois retournées chez elles. Pour une activité économique digne et pérenne, elles ne seront plus dévalorisées par la communauté et assumeront fièrement leurs enfants de façon autonome sans attendre une aide extérieure. Les revenus tirés de ces petits commerces serviront à beaucoup de choses ». Au niveau du Centre, outre les soins assurés aux femmes, le volet dédié à la formation sur les activités génératrices de revenus est pris en charge techniquement par Mme Ibrahim Zalhiatou.
L'équipe de Mme Ibrahim Zalhiatou force l'admiration ; nous l'avons trouvée en pleine séance de confection d'habits pour bébés. A les voir, on sent la volonté qui les anime d'améliorer leurs conditions de vie. Mme Ibrahim, forte de ses vingt-cinq (25) ans d'expérience, a le mérite d'avoir favorisé à son niveau l''insertion sociale de la femme et de la préparer véritablement au leadership féminin.
Parlant de la femme nigérienne, elle reconnait que cette dernière se bat car on la trouve dans tous les secteurs d'activités. « Nous gérons plusieurs femmes venues de tous les horizons du pays au sein de ce centre. En tant que responsable, je privilégie le travail du groupe en suscitant auprès de ces femmes l'esprit de solidarité et d'appartenance à une équipe».
Elle appelle les partenaires à plus de financements. « Notre autosuffisance alimentaire est due essentiellement à l'apport de la femme nigérienne. Il faut juste lui donner davantage de responsabilités et lui octroyer des financements pour des projets générateurs de revenus ». Elle déplore toutefois leur maigre chiffre d'affaires du fait de la mévente et de la concurrence déloyale des produits étrangers frauduleusement déversés sur nos marchés.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
05/10/17

Société

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

Vendredi dernier, le Président de la république a offert une réception aux lauréats de la 8ème édition de l'excellence et du mérite 2017-2018, en présence de la marraine de l'excellence, la Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation ''Guri vie meilleure''.En s'adressant à ces excellents élèves, le Président de la république a rappelé que le Programme de la Renaissance a des grandes ambitions pour notre pays. «Pou...

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les ca…

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les cadres régionaux et les femmes leaders

Après la cérémonie d'ouverture de la 54ème édition de la Cure Salée qu'il a présidée dans la matinée, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a rencontré dans l'après midi, les cadres régionaux, les chefs traditionnels et les leaders d'opinion, avant de visiter un site de vaccination de bétail à quelques encablures du site de la Cure salée. De retour à Ingall, SE Brigi Rafini a rencontré les femmes leaders. Le Premier...

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développe…

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développement

Le Comité Indépendant des Jeunes de la Diaspora Nigérienne a tenu le weekend dernier au Palais des Congrès de Niamey, la 1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne. Placé sous le haut patronage de la Première dame Hadja Aissata Issoufou, le forum ayant pour thème « participation réelle et active de la jeunesse de la diaspora aux défis et aux opportunités du développement du Niger » a été présidé à son ouverture par s...

Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation : «Nous demandons aux militan…

Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation : «Nous demandons aux militants du SNECS de reprendre le chemin de la Fac, pour l'intérêt supérieur de l'enseignement supérieur et de la recherche et pour l'in

Suite au mouvement de grève déclenché par le syndicat national des enseignants, et chercheurs du supérieur (SNECS), le ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation M. Yahouza Sadissou a animé hier après midi un point de presse pour porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale la position du gouvernement par rapport à cette grève. Dans ce point de presse M. Yahouza Sadissou s'est appesanti ...

Lancement officiel de la Cure Salée : «Depuis sa 46ème édition, la cure salée n'enregistre que des progrès importants da…

Lancement officiel de la Cure Salée : «Depuis sa 46ème édition, la cure salée n'enregistre que des progrès importants dans tous les domaines», déclare le premier Ministre

La 54ème édition de la cure salée s'est tenue du 14 au 16 septembre dernier à Ingall. Le coup d'envoi a été officiellement donné le samedi 15 septembre dernier au cours d'une cérémonie grandiose qui s'est déroulée sous les auspices du Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini. C'est le ministre Délégué auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, chargé de l'Elevage M. Mohamed Boucha qui a prononcé ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.