Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence sur la Gestion et la prévention des Conflits dans les locaux de la Banque Mondiale : «Le Niger notre pays est en première ligne de cette lutte contre le terrorisme dans le Sahel» indique le ministre Massoudou Hassoumi


MEF-1Le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui se trouve depuis quelques jours à Washington où il assiste aux Assemblées générales annuelles des Institutions de Bretton Woods, poursuit son séjour dans la capitale américaine. Samedi dernier, en marge des travaux des assemblées générales annuelles, le ministre a participé à une conférence sur ''la Gestion et la Prévention des Conflits'', dans les locaux de la Banque Mondiale, en compagnie de 7 panélistes de haut niveau représentant la Banque Mondiale, les Nations Unies et des pays européens (France, Allemagne, Suède et Pays Bas).
Plusieurs questions importantes ont été passées en revue par les 8 panelistes. Il s'agit entre autres de trouver les voies et moyens pour passer de l'alerte rapide à l'action précoce ; comment inciter les partenaires à intervenir tôt et de manière soutenue ; comment mettre en cohérence les actions de prévention, de médiation ainsi que celles de sécurité et de développement, etc.
Intervenant tout juste après l'introduction, Mme Georgina CEO de la WBG s'est penchée sur le cas du sud Soudan, considéré comme l'un des pays les plus pauvres qui enregistre une forte croissance du taux de pauvreté, qui est passé d'environ 39% à plus de 71%, en raison de l'incidence des conflits. Trop de gens paient le prix fort. Pour Mme Georgina, ce conflit est lié à l'exclusion sous ses différentes formes et la faiblesse des opportunités de développement économique.
Recevant le premier la parole, le ministre Massoudou Hassoumi a introduit ses propos sur la politique sécuritaire et de prévention que mène le Niger depuis plusieurs années. En effet, a-t-il souligné, dès l'arrivée au pouvoir en 2011, le Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, et la diplomatie nigérienne étaient montés au créneau pour attirer l'attention de la communauté internationale sur les risques graves qui découleraient de la déstabilisation de la Libye. Malheureusement, la position du Niger, n'ayant pas été suivie très tôt, le Gouvernement était obligé de faire un choix drastique pour assurer une stabilité permanente dans notre pays. Cette anticipation face à la crise libyenne a induit des efforts importants en termes de dépenses sécuritaires, efforts qui se sont intensifiés avec l'éclatement de la crise au Nord Mali. L'action sécuritaire n'était pas la seule réponse apportée, le Gouvernement a mis en place des mécanismes de sauvegarde visant le maintien de la cohésion nationale. En outre, un dispositif national de gestion de crise, a permis d'apporter une réponse humanitaire rapide et efficace pour l'action sociale.
MEF-2En effet, le Niger s'est retrouvé avec plus de 200.000 réfugiés venus de la Libye et par la suite plus de 100.000 réfugiés en provenance du Mali. Le Ministre Hassoumi a poursuivi en indiquant que les circonstances ont forcé le Niger d'être en première ligne dans la guerre contre Boko Haram. Pour la gestion de ces trois foyers d'insécurité dans un espace géographique distant de plusieurs milliers de kilomètres, en plus des mesures sécuritaires, il a été engagé un dialogue permanent et une prise en charge adéquate des réfugiés. Ces actions pèsent lourdement sur les finances publiques ; les dépenses de sécurité représentent en moyenne plus de 15% des dépenses totales sur les cinq dernières années. Les interventions qui ont suivi, ont permis de discuter sur la nécessité de passer de la théorie au concret, par l'amélioration de la gouvernance qui doit être bonne et transparente et la nécessité que les gens aient accès à l'eau potable, à la terre pour prévenir le sentiment d'exclusion propice à l'éclatement des conflits. A cet égard, il est crucial de surveiller ce qui se passe dans ces zones de conflit afin de pouvoir fournir une aide financière à ces pays. La coordination des partenaires est également importante pour améliorer les résultats en termes de résolution de conflit. Le cas du G5 Sahel a été évoqué comme exemple ou la coordination des partenaires pourrait permettre d'avoir des résultats positifs rapidement. La résolution et la prévention des conflits n'est pas seulement sécuritaire, pour le ministre Massoudou Hassoumi, des actions de développement s'imposent à travers la mise en œuvre des stratégies, telles que l'Initiative 3N : les Nigériens Nourrissent les Nigériens visant la résilience des populations, qui pour le cas du Niger sont soumises aux rigueurs des chocs climatiques, la construction des infrastructures, notamment dans l'énergie et les transports. Au Niger, il a été également mis en place une Autorité de consolidation de la paix, participantsvisant à conduire des actions décentralisées de développement et de lutte contre les inégalités et les fragilités sociales, en vue d'accroître le sentiment d'appartenance à une seule Nation et une communauté de destin. Ces actions ne peuvent être menées sur la base de ressources internes très insuffisantes. Le ministre des Finances a plaidé pour un renforcement du soutien financier des partenaires extérieurs. Il a invité les bailleurs à se joindre à la table ronde de financement du nouveau Plan de développement économique et social (2017-2021), prévue à Paris les 13 et 14 décembre 2017. Un focus spécial sera consacré aux investisseurs privés, qui sont invités à venir découvrir les énormes potentialités dont regorge le Niger.
Pour conclure, le représentant de la Banque Mondiale au sein du panel a indiqué qu'il faudra chercher à comprendre la complexité de tout conflit. A cet effet, le groupe bancaire mondial double son soutien dans les États fragiles. A l'issue de cette rencontre d'échanges, des recommandations pertinentes pour les acteurs du développement ont été formulées. Il s'agit de la prévention des conflits qui nécessite une attention soutenue dès les premiers risques de crise. Cette prévention appelle des interventions dans divers domaines : partage du pouvoir et des ressources, accès aux services, promotion de la sécurité et de l'Etat de droit. Les actions de coordination des interventions sont également nécessaires, en brisant les cloisonnements entre les acteurs de la sécurité, du développement, de la médiation et de la diplomatie. La politique économique et sociale est aussi une grande partie du succès dans la prévention des conflits, en promouvant les actions de création de richesse et de lutte contre la pauvreté. Pour cela, une adaptation des politiques de développement et des programmes de prévention est nécessaire.
(Tamtaminfo.com)
17/10/17

Société

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'un…

Don de la fondation Tattali-Iyali au CSI - Kalley nord Abidjan de Niamey : Du matériel et des consommables médicaux d'une valeur de 70 millions de francs CFA

Dans le cadre de ses actions humanitaires touchant plusieurs domaines, la fondation Tattali-Iyali de la première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, a fait le samedi dernier un important don au Centre de Santé Intégré de Kalley nord Abidjan de Niamey. Ce don composé d'un lot de matériel et consommables médicaux, dont un tricycle médicalisé une couveuse etc. La valeur de l'ensemble du matériel est estimée à 70 millions de francs CF...

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouverne…

Niamey/Session extraordinaire de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : L'Intersyndicale demande au gouvernement l'application intégrale des protocoles d'accord signés

L'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) s'est réunie, le samedi 21 avril 2018, en session extraordinaire à la Bourse du Travail Boureïma Maïnassara de Niamey afin d'examiner la situation sociale du Niger. Pour rappel, l'ITN et le gouvernement qui ont signé trois protocoles d'accord –le 7 février 2018, le 2 novembre 2018 et le 16 avril 2015- ont repris les négociations le 20 novembre 2017.Tout au long de ces négociations, les de...

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des progra…

Le Chef de l'Etat préside la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation (CIO) de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N : Aperçu sur les actions engagées par l'Etat dans le cadre du plan de soutien aux populations

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a présidé hier dans la salle des réunions du Conseil des Ministres, la 15ème réunion du Comité Interministériel d'Orientation de la mise en œuvre des programmes de l'Initiative 3N. Cette rencontre, qui a regroupé autour du Chef de l'Etat, le Premier ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Raffini, et l'ensemble des membres du CIO, a mis sur la table de discussions ...

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d…

Installation du Conseil d'Orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption : Volonté d'insuffler une nouvelle dynamique dans la lutte contre la corruption

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a procédé, hier après- midi dans la Salle des délibérations du Conseil de Cabinet de la Primature, à l'installation du Conseil d'orientation et de Pilotage de la Stratégie Nationale de Lutte Contre la Corruption. Le Conseil est présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement.En prenant la parole à cette occasion, le Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a d'abord rappelé...

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes,…

Communiqué du gouvernement : Le gouvernement décide de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre

Suite aux violentes manifestations estudiantines survenues, hier, à Niamey, le gouvernement, à travers un communiqué émanant du Ministère des Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décidé de la fermeture du Campus universitaire ainsi que des cités annexes, jusqu'à nouvel ordre. (Lire ci-dessous l'intégralité du communiqué signé par le ministre Yahouza Sadissou).Ce jour, 18 Avril 2018, les étudiants de l'UAM de Nia...

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

Prestation de serment à la Cour d'Appel de Niamey : 21 inspecteurs de l'ANAC renvoyés à l'exercice de leur fonction

21 nouveaux inspecteurs de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile (ANAC), ont prêté serment, hier matin, à la Cour d'Appel de Niamey. Cette prestation de serment répond aux exigences prévues à l'article 71 de l'ordonnance 2010-23 du 14 mai 2010 portant Code de l'Aviation Civile en République du Niger, qui prévoit en son article 3 la prestation de serment avant leur entrée en fonction. La formule du serment est « Je jure d'exercer mes f...

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la …

Assemblée nationale : Vote des projets de loi sur le statut des organisations interprofessionnelles agricoles et sur la sureté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique

Les travaux de la première session ordinaire de l'Assemblée nationale au titre de l'année 2018, dite session des lois, se poursuivent à l'hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Au cours de la séance d'hier, les députés ont voté respectivement le projet de loi portant régime des organisations interprofessionnelles agricoles et le projet de loi sur la sûreté et l'utilisation pacifique de l'énergie atomique au Niger. Les travaux de l...

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête …

Déclaration de l'Assemblée nationale sur la situation de l'enseignement supérieur : Création d'une commission d'enquête parlementaire sur la situation à l'Université Abdou Moumouni de Niamey

Au cours de la séance plénière d'hier, l'Assemblée nationale a fait une déclaration sur la situation des universités publiques. Cette déclaration du parlement fait suite à l'interpellation, le 7 avril dernier, du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Dans cette déclaration lue par la députée Amina Laouali Saminou, l'Assemblée nationale s'est dit ''fortement préoccupée par les difficultés récurrentes r...

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la M…

Levée de corps du casque bleu nigérien de la MINUSMA mort à Gao au Mali : Les autorités, la hiérarchie militaire et la MINUSMA rendent un dernier hommage au capitaine Souley Ibrahim

En mission au sein du 5ème bataillon nigérien de la MINUSMA, le capitaine Souley Ibrahim est un officier des forces armées nigériennes (FAN) mort le 6 avril 2018 dans la ville malienne de Gao. C'est suite à une attaque lâche perpétrée par deux individus non-identifiés dans une rue de Gao, que ce jeune et valeureux officier des FAN âgé de 35 ans a perdu la vie. La levée de corps de cet officier s'est déroulée hier matin, à la morgue de l...

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastruc…

Lancement de la mission (INIR) de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) au Niger : Evaluer l'infrastructure nucléaire du pays en vue d'une feuille de route et des plans d'action

Une délégation de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA) séjourne pour une dizaine de jours au Niger dans le cadre d'une mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire nationale (ou Integrated Nuclear Infrastructure Review - INIR). L'ouverture de la réunion technique entre les membres de cette mission et la partie nigérienne a eu lieu hier à Niamey sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abon…

Fruits et légumes sur les marchés de Niamey : Abondance des produits à des prix abordables

Lancée il y a seulement quelques mois, la campagne des cultures de contre saison a commenc...

vendredi 26 janvier 2018

Le maraîchage, une activité florissante dans le vi…

Le maraîchage, une activité florissante dans le village de Karey Gorou

Ces derniers temps, on constate une forte présence des légumes saisonniers dans la capital...

vendredi 26 janvier 2018

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Nige…

La Fédération des Coopératives Maraîchères du Niger s'engage à contourner le problème d'écoulement des produits

La Fédération des Coopératives Maraîchères (FCMN-Niya) est une organisation paysanne faîti...

vendredi 26 janvier 2018

L'air du temps

Baignade interdite !

Baignade interdite !

La décision du Gouverneur de la région de Niamey est tombée en début de semaine, comme un ...

vendredi 20 avril 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.