Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence des Premières Dames à Abidjan (Côte d'Ivoire) : Engagement pour une meilleure protection de l'Enfant et l'autonomisation des femmes


forum-abidjanAbidjan la capitale ivoirienne a abrité, les 17 et 18 octobre derniers, la Conférence des Premières Dames de l'Afrique de l'Ouest et du Sahel sur le thème « Protection de l'Enfant : quelle contribution des Premières Dames dans la lutte contre les violences, la traite, l'exploitation et le travail des enfants » et « Autonomisation des femmes et dividende démographique SWEDD ».
Sur invitation de Mme Domique Ouattara, Première Dame de la Côte d'Ivoire, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou, Première Dame du Niger, Mme Fatouma Bah Barrow
Première Dame de Gambie, Mme Rebeka Akufo Addo Première de Ghana, Mme Aminata Maïga Keita Première Dame du Mali, Mme SikaKaboré Première Dame du Burkina Faso, Mme Mariem Mint Ahmed Première Dame de Mauritanie, Mme Marène Sall Première Dame du Sénégal, Mme Sia Nyama Koroma Première Dame de Siera Leone et les représentantes des Premières Dames de la République Fédérale du Nigeria, de la Guinée, du Bénin et du Togo se sont réunies au Palais des Congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour partager leurs expériences, fédérer leurs efforts en matière de protection des enfants afin de mener des concertations pour la mise en œuvre d'une stratégie commune visant à soutenir les efforts des gouvernements de leurs pays respectifs.
En ouvrant les travaux de cette Conférence, la Première Dame de la Côte d'Ivoire, initiatrice de cette rencontre a souligné que : « les menaces pour l'épanouissement de nos enfants requièrent de notre part des actions urgentes et concertées pour leur protection. Aussi face à ce constat l'organisation de cette Conférence apparait comme une nécessité pour susciter l'adhésion et fédérer les énergies des Premières Dames afin d'éradiquer ce fléau. Lorsqu'une Première Dame choisit de défendre une cause au niveau national, toutes ses sœurs lui emboitent le pas et ce sujet fait des progrès remarquables, puisque comme le dit l'adage ce que Femme veut Dieu veut ». En effet, la Première Dame de Côte d'Ivoire croit fortement qu'en unissant leur force, les Premières Dames peuvent impulser ensemble un profond changement de mentalité dans les pays de la sous-région et sur le continent africain.
Partageant l'expérience du Niger, Dr Lalla Malika Issoufou Mahamadou a souligné «qu'au Niger la protection de l'enfant et plus particulièrement contre la pire forme de travail des enfants, est de longue date une préoccupation majeure du gouvernement. Celui-ci s'est en effet engagé, avec l'appui de ses partenaires techniques et financiers à placer la question de lutte contre le travail des enfants au rang des priorités nationales et cela à travers les différentes stratégies nationales de développement durable et de réduction de la pauvreté mise en œuvre et plus récemment encore le Programme de Développement Economique et Social 2017-2021 ». Sans s'étendre sur une énumération de ce qui est fait et de ce qui est en train d'être fait par le Niger en matière de protection de la petite enfance en particulier et la protection sociale en général, la Première Dame du Niger a fait remarquer que des efforts remarquables sont déployés par le Niger. « Car l'objectif du gouvernement et de contribuer à l'avènement d'une enfance et d'une adolescence heureuse et sécurisée préparant à une vie adulte sereine et productive » a-t-elle précisé.
Selon Dr LallaMalika, la présente rencontre est non seulement un lieu de capitalisation et partage d'expériences et de bonnes pratiques en matière de protection de l'enfant mais aussi de consensus sur une visions et une stratégie commune d'intervention en matière de promotion et de protection des enfants. Elle a ainsi exhorté ses sœurs Premières Dames à encourager les gouvernements de leurs pays respectifs à déployer toute leur expertise technique, pour la mobilisation des leaders de communauté de base (leaders traditionnels et religieux). Elle a par la même occasion, invité les partenaires techniques et financiers à renforcer leur coopération et assistance pour permettre aux différents pays de disposer des données plus complètes et à jour sur la situation des enfants et adolescents ; de renforcer et compléter les dispositifs légaux de protection de l'enfance et de l'adolescence et rendre plus effective leur application ; d'améliorer la condition des filles et promouvoir l'équité du genre ; de garantir la protection des enfants handicapés, des orphelins, des enfants déplacés ou migrants ; de prévenir et éradiquer le phénomène des enfants de la rue et d'accélérer la réduction de mortalité maternelle et de la mortalité infanto-juvénile etc.
Dr Lalla Malika Issoufou a enfin exhorté toutes les Premières Dames d'Afrique de l'Ouest et du Sahel à s'engager dans ce combat pour l'avènement d'une Afrique digne, dynamique et responsable prenant en compte les pesanteurs d'une démographie non maitrisée. Pour ce faire, elle demande à ses sœurs d'opérer les transitions démographiques nécessaires en vue d'engranger judicieusement le dividende démographique garantissant du coup un avenir certain et meilleur aux différents peuples. Au terme de leurs travaux, les Premières Dames ont formulé un certain nombre de recommandations allant dans le sens de l'amélioration du sort des enfants dans notre espace communautaire.
Ainsi après avoir rappelé les différents engagements pris aux niveaux nationaux, régional et international par nos Etats, les Premières Dames se sont engagées, dans le domaine de la prévention, demandé entre autres, de soutenir l'établissement et/ou la révision des listes des travaux et des produits dangereux interdits aux enfants et de travaux légers autorisés aux enfants dans nos pays respectifs ; de soutenir la prise en compte par toutes les parties prenantes dans l'ordonnancement juridique de nos Etats et au plan international, du concept de travail léger ou socialisant de l'enfant ; de soutenir les actions de sensibilisation et de communication à travers l'organisation de campagnes et la commémoration des journées statutaires relatives à la promotion des droits et la protection de l'enfant. La conférence a en outre exhorté les chefs traditionnels et religieux et autres acteurs communautaires clés à promouvoir un changement de comportement pour une meilleure protection des enfants ; à faire le plaidoyer en faveur d'une école obligatoire, gratuite et de qualité jusqu'à l'âge de 16 ans et d'une formation professionnelle adéquate ; à contribuer à l'autonomisation des femmes et à l'amélioration des conditions de vie des familles vulnérables.

Ado Youssouf(onep)
23/10/17

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.