Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte contre la pandémie


d-1Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Niger, au regard du nombre des cas que nos formations sanitaires enregistrent chaque année en période hivernale caractérisée par la prolifération des moustiques. Il est la première cause des maladies mais surtout des mortalités des enfants de moins de cinq (5) ans et des femmes enceintes dans notre pays.
Selon les explications données par le médecin chef du District Sanitaire Niamey I, Dr Mahamane Maman Sani, le paludisme est une maladie qui cause de sérieux problèmes de santé publique surtout en période hivernale.
En effet, selon Dr Mahamane Maman Sani, il existe plusieurs formes de paludisme dont on peut retenir véritablement deux (2). D'abord la forme simple qui se manifeste par les maux de tête, des douleurs articulaires ou arthralgie ; ensuite la deuxième forme qui se manifeste par des sensations de fièvre, de la fatigue ou asthénie. Mais, il y a bien d'autres signes qui peuvent accompagner ceux-là, et si la maladie n'est pas traitée, elle peut évoluer vers la complication.
"Dès que ces signes s'associent à une diminution de la quantité du sang qu'on appelle anémie, ça devient grave et c'est un certain nombre de critères cliniques que l'agent de santé ou le médecin peut mettre en évidence à travers les examens cliniques ou même biologiques" a précisé Dr Mahamane Maman Sani.
Parlant de neuro-paludisme, le médecin chef du District Sanitaire Niamey I a expliqué que c'est quand le paludisme touche le système nerveux, lorsque le germe est inoculé dans l'organisme humain et envahit le globule rouge, qui a pour fonction d'apporter l'oxygène à l'organisme. « Une fois envahi, ce globule devient insuffisant, détruit parfois par le parasite ou même il bouche certains petits vaisseaux comme le capillaire et donc le sang n'arrive plus à irriguer le cerveau. Ce qui du coup entraine des manifestations d'ordre neurologique qui commencent par des convulsions voire le coma ».
S'agissant de la prévention, Dr Mahamane Maman Sani a affirmé que plusieurs mesures d'élimination du paludisme sont en train d'être envisagées. Et cette élimination ne peut être atteinte que quand on prend des mesures idoines de prévention. "Il s'agit d'abord d'éviter le contact entre les moustiques et l'homme, rendre salubre notre environnement de vie. Quand on sait que l'insalubrité attire les moustiques, individuellement, en dehors des efforts des autorités, chacun doit prendre ses précautions en balayant chez lui et ne pas laisser des flaques d'eaux partout. Il faut aussi ajouter l'utilisation des moustiquaires imprégnées d'insecticides à longue durée d'action qui est primordiale". Pour ce faire, explique le médecin chef du District Sanitaire I, rien que l'année passée au Niger, tout le monde a eu des moustiquaires. Actuellement, a indiqué Dr Mahamane Maman Sani, dans les formations sanitaires, on en donne à toutes les femmes qui viennent pour les consultations prénatales et à tous les enfants qui viennent pour la vaccination.
Il y a aussi la chimi-prévention qu'on administre aux personnes vulnérables en période de haute transmission, notamment les femmes et les enfants. Elle consiste à donner des produits à des enfants chaque mois pour pouvoir les prévenir mais aussi une certaine dose de produits qu'on appelle les Traitements Préventifs Inter-mutants (TPI) pour les femmes enceintes à partir d'une certaine période pour prévenir la survenue du paludisme. Aussi, souligne le médecin chef du District Sanitaire Niamey I, un des éléments importants dans la prévention du paludisme que peut-être beaucoup négligent, c'est la communication ; il faut communiquer car nous sommes vraiment dans un contexte où on a des difficultés à faire passer le message du fait du niveau de compréhension de nos populations. « Il est extrêmement important de sensibiliser nos populations sur la nécessité d'utiliser des moustiquaires imprégnées, la nécessité d'assainir l'environnement où elles vivent, la nécessité de ne pas exposer les enfants aux moustiques et de leur donner des produits pour les prévenir, choses qui vont concourir, un jour, à l'élimination voire l'éradication de ce fléau », a conclu Dr Mahamane Maman Sani.

Par Aïchatou Hamma Wakasso(onep)
27/10/17

Société

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communica…

Atelier sur l'environnement juridique des communications numériques : Des recommandations pertinentes pour une communication électronique responsable

Du 17 au 18 septembre dernier, la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account), a organisé au siège de l'ARTP de Niamey un atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique. Après deux jours d'échanges fructueux les participants aux travaux ont élaboré plusieurs recommandations. C'est le ministre Porte-parole du gouvernement M. Abdrahamane Zakaria qui a présidé les travaux...

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'évén…

Foire internationale de la ville de Durban en Afrique du Sud : M. Mouctar Mamoudou et sa délégation participent à l'événement

Les activités de la foire internationale de Durban en Afrique du Sud ont débuté mardi dernier. La délégation du Niger conduite par le maire Président de la délégation spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a été accueillie par l'ambassadrice du Niger en Afrique du Sud Mme Rakiatou Mayaki, son staff et les autorités de la ville de Durban.Apres une séance de travail autour des questions liées aux attentes des villes de Niamey et Durban l...

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeu…

Atelier de partage sur l'environnement juridique des communications électroniques : Réflexions des acteurs sur les enjeux et les défis du secteur

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie Numérique, M. Sani Maigochi a présidé lundi dernier à Niamey, l'ouverture de l'atelier sur «l'environnement juridique des communications électroniques à l'ère de la démocratie » organisé par le programme Millennium Challenge Accont (MCA-Niger). L'objectif est de renforcer les capacités du public cible à cerner et à mener des réflexions sur les enjeux et défis de l'environne...

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Communication du président du CSC lors de l'atelier : Des échanges enrichissants sur la communication électronique

Dans le cadre de l'atelier sur l'environnement juridique au Niger des communications électroniques à l'ère du numérique, organisé, du 17 au 18 septembre à Niamey, par la Cellule d'Appui au MCA-Niger (Millenium Challenge Account ), le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a animé une conférence-débat sur les « Enjeux et Défis de l'utilisation des communications à l'ère et pour la promotion de la démocrati...

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le band…

Visite de travail du ministre de la Défense de la République fédérale du Nigeria : La lutte contre Boko Haram et le banditisme transfrontalier au centre des échanges

Le ministre de la défense nationale du Nigeria et le commandant de la Force Multinationale Mixte(FMM) de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad étaient hier en visite de travail à Niamey. Le renforcement de la lutte pour éradiquer le groupe terroriste Boko Haram ainsi que son corollaire de crime organisé transfrontalier et le banditisme dans certaines régions frontalières de la République fédérale du Ni...

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Rentrée scolaire : Reprise des cours hier, pour les lycéens

Après les grandes vacances, les élèves du lycée ont repris hier 17 septembre 2018, le chemin de l'école sur l'ensemble du territoire national. Pour cette rentrée académique 2018-2019, c'est le collège Mariama qui a été choisi par l'autorité de tutelle pour le lancement officiel. Cet établissement scolaire de référence accueille cette année un effectif de 990 lycéens toutes séries confondues. C'est le ministre des Enseignements Secondair...

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région

Les cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la ...

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

A la Présidence de la République : Le Président de la république reçoit les 259 élèves lauréats du prix de l'excellence

Vendredi dernier, le Président de la république a offert une réception aux lauréats de la 8ème édition de l'excellence et du mérite 2017-2018, en présence de la marraine de l'excellence, la Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, présidente de la Fondation ''Guri vie meilleure''.En s'adressant à ces excellents élèves, le Président de la république a rappelé que le Programme de la Renaissance a des grandes ambitions pour notre pays. «Pou...

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les ca…

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les cadres régionaux et les femmes leaders

Après la cérémonie d'ouverture de la 54ème édition de la Cure Salée qu'il a présidée dans la matinée, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini a rencontré dans l'après midi, les cadres régionaux, les chefs traditionnels et les leaders d'opinion, avant de visiter un site de vaccination de bétail à quelques encablures du site de la Cure salée. De retour à Ingall, SE Brigi Rafini a rencontré les femmes leaders. Le Premier...

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développe…

1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne : Participation des jeunes dans la dynamique du développement

Le Comité Indépendant des Jeunes de la Diaspora Nigérienne a tenu le weekend dernier au Palais des Congrès de Niamey, la 1ère édition du symposium des jeunes de la diaspora nigérienne. Placé sous le haut patronage de la Première dame Hadja Aissata Issoufou, le forum ayant pour thème « participation réelle et active de la jeunesse de la diaspora aux défis et aux opportunités du développement du Niger » a été présidé à son ouverture par s...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.