Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte contre la pandémie


d-1Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Niger, au regard du nombre des cas que nos formations sanitaires enregistrent chaque année en période hivernale caractérisée par la prolifération des moustiques. Il est la première cause des maladies mais surtout des mortalités des enfants de moins de cinq (5) ans et des femmes enceintes dans notre pays.
Selon les explications données par le médecin chef du District Sanitaire Niamey I, Dr Mahamane Maman Sani, le paludisme est une maladie qui cause de sérieux problèmes de santé publique surtout en période hivernale.
En effet, selon Dr Mahamane Maman Sani, il existe plusieurs formes de paludisme dont on peut retenir véritablement deux (2). D'abord la forme simple qui se manifeste par les maux de tête, des douleurs articulaires ou arthralgie ; ensuite la deuxième forme qui se manifeste par des sensations de fièvre, de la fatigue ou asthénie. Mais, il y a bien d'autres signes qui peuvent accompagner ceux-là, et si la maladie n'est pas traitée, elle peut évoluer vers la complication.
"Dès que ces signes s'associent à une diminution de la quantité du sang qu'on appelle anémie, ça devient grave et c'est un certain nombre de critères cliniques que l'agent de santé ou le médecin peut mettre en évidence à travers les examens cliniques ou même biologiques" a précisé Dr Mahamane Maman Sani.
Parlant de neuro-paludisme, le médecin chef du District Sanitaire Niamey I a expliqué que c'est quand le paludisme touche le système nerveux, lorsque le germe est inoculé dans l'organisme humain et envahit le globule rouge, qui a pour fonction d'apporter l'oxygène à l'organisme. « Une fois envahi, ce globule devient insuffisant, détruit parfois par le parasite ou même il bouche certains petits vaisseaux comme le capillaire et donc le sang n'arrive plus à irriguer le cerveau. Ce qui du coup entraine des manifestations d'ordre neurologique qui commencent par des convulsions voire le coma ».
S'agissant de la prévention, Dr Mahamane Maman Sani a affirmé que plusieurs mesures d'élimination du paludisme sont en train d'être envisagées. Et cette élimination ne peut être atteinte que quand on prend des mesures idoines de prévention. "Il s'agit d'abord d'éviter le contact entre les moustiques et l'homme, rendre salubre notre environnement de vie. Quand on sait que l'insalubrité attire les moustiques, individuellement, en dehors des efforts des autorités, chacun doit prendre ses précautions en balayant chez lui et ne pas laisser des flaques d'eaux partout. Il faut aussi ajouter l'utilisation des moustiquaires imprégnées d'insecticides à longue durée d'action qui est primordiale". Pour ce faire, explique le médecin chef du District Sanitaire I, rien que l'année passée au Niger, tout le monde a eu des moustiquaires. Actuellement, a indiqué Dr Mahamane Maman Sani, dans les formations sanitaires, on en donne à toutes les femmes qui viennent pour les consultations prénatales et à tous les enfants qui viennent pour la vaccination.
Il y a aussi la chimi-prévention qu'on administre aux personnes vulnérables en période de haute transmission, notamment les femmes et les enfants. Elle consiste à donner des produits à des enfants chaque mois pour pouvoir les prévenir mais aussi une certaine dose de produits qu'on appelle les Traitements Préventifs Inter-mutants (TPI) pour les femmes enceintes à partir d'une certaine période pour prévenir la survenue du paludisme. Aussi, souligne le médecin chef du District Sanitaire Niamey I, un des éléments importants dans la prévention du paludisme que peut-être beaucoup négligent, c'est la communication ; il faut communiquer car nous sommes vraiment dans un contexte où on a des difficultés à faire passer le message du fait du niveau de compréhension de nos populations. « Il est extrêmement important de sensibiliser nos populations sur la nécessité d'utiliser des moustiquaires imprégnées, la nécessité d'assainir l'environnement où elles vivent, la nécessité de ne pas exposer les enfants aux moustiques et de leur donner des produits pour les prévenir, choses qui vont concourir, un jour, à l'élimination voire l'éradication de ce fléau », a conclu Dr Mahamane Maman Sani.

Par Aïchatou Hamma Wakasso(onep)
27/10/17

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.