Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence et exposition photos sur le Président Seyni Kountché, Rappel sur des aspects de la gouvernance du Chef d'Etat décédé il y a 30 ans


expo-2Dans le cadre des activités commémoratives du 30ème anniversaire de la disparition du Général Seyni Kountché, Chef de l'Etat du Niger du 15 Avril 1974 au 10 Novembre 1987, ses anciens amis et compagnons d'armes ont organisé hier aux Palais de Congrès de Niamey, une conférence et une exposition photos. Il s'agit pour les organisateurs de révéler à travers ces activités, au grand public jeune en particulier, sous l'angle purement historique, quelques aspects de la vision et de l'action du Général Seyni Kountché à la tête de l'Etat du Niger. Ont pris part à ces activités les représentants de différentes couches sociales, les membres de la famille du défunt et plusieurs invités.
Trois thématiques ont été traitées par d'éminents conférenciers lors de cette conférence. Il s'agit de la sécurité et la souveraineté alimentaire, une thématique chère au Président Kountché, qui a été présentée par Pr Boureima Alpha Gado historien ; la vision politique et diplomatique de l'illustre disparu par Sandi Yacouba, diplomate et ancien ministre des Affaires Etrangères et la dimension culturelle de l'époque du régime par M. Harouna Niandou, ancien ministre et journaliste-écrivain.
En prenant la parole à cette occasion, M. Amadou Soumaïla Karanta, membre de la famille du défunt a remercié les organisateurs de cette activité pour l'hommage rendu au Président Kountché. M. Amadou Soumaïla Karanta a par la même occasion informé le public qu'une journée de prière sera dite le vendredi 10 novembre en la mémoire du disparu dans son village natal de Fandou.
À l'entame de son exposé Pr Boureima Alpha Gado a relevé d'abord trois idées forces du Président Kountché qui sont : sa rigueur, son nationalisme et son souci pour une autosuffisance alimentaire. Ainsi, dès sa prise de pouvoir en 1974 suite à un coup d'Etat, le Général Seyni Kountché a exprimé sa volonté politique de garantir une autosuffisance alimentaire à tous les nigériens. Selon le conférencier, cette volonté s'est réaffirmée à travers tous les programmes et de plan de développement mis en œuvre sur le terrain. Pour cela un des premiers reflexes du Président Kountché était de tirer les leçons du passé et d'essayer d'avoir deux objectifs majeurs dont le premier consiste à lutter contre l'insécurité alimentaire conjoncturelle. C'est ce qui a fait en sorte qu'un rôle important a été consacré à l'OPVN avec des centaines de camions qui sillonnaient le pays pour apporter l'aide alimentaire aux populations à travers des centaines de centres secondaires en cas d'insécurité alimentaire temporaire et conjoncturelle.
Le deuxième objectif, a expliqué Pr Boureima Alpha Gado, c'était de faire en sorte que la faim soit jugulée pendant une longue durée. Pour se faire, il y a eu un cadre stratégique avec des projets de développement qui ont permis des améliorations significatives dans le domaine de la lutte contre l'insécurité alimentaire et l'atteinte de la sécurité alimentaire. Entre 1975 et 1982, la production a augmenté considérablement avec la réhabilitation des anciens périmètres irrigués, des aménagements hydro agricoles en raison d'à peu près 1000 Hectares par an ; l'approvisionnement du monde rural en intrants agricoles,expo-1 la subvention des intrants (semences, engrais et machines agricoles) ; le crédit agricole, la mobilisation de soutien des prix aux producteurs ; le développement sans précédent des cultures maraichères appelées aujourd'hui les cultures de contre saison, la mise en place d'unités de production et de transformation des produits agro-pastoraux etc. Dans le domaine de l'élevage, la politique d'autosuffisance alimentaire a permis la reconstitution du cheptel après la sècheresse de 1973.
Parlant de la politique extérieure du Président Kountché, M. Sandi Abouba, ministre de l'époque a souligné quelques exemples sur lesquels on peut se référer. Il a évoqué le discours du président Kountché dès les premiers jours de son arrivée au pouvoir, lorsqu'il déclarait : «nous réaffirmons notre appartenance à toutes les organisations à l'échelle du continent africain et à celles de la Communauté Internationale, le respect de tous les engagements précédemment souscrits à condition qu'ils tiennent compte des intérêts et de la dignité de notre peuple ».
Les premiers actes que le Président Kountché a posés après ce discours étaient la fermeture de la base militaire française à Niamey en mai 1974 ; le deuxième c'était la reconnaissance de la République Populaire de Chine et celle de Corée et le troisième la reconnaissance du Mouvement Populaire de libération de l'Angola (MPLA) comme successeur légitime des portugais en Angola.
En effet, a expliqué M. Sandi Yacouba pour le Président Kountché, le développement des pays africains était la responsabilité des pays africains, l'aide étrangère n'était qu'un complément pour assurer le développement des pays. Pour cela il a utilisé deux canaux dont les premiers ce sont les Ambassades et les Consulats, quand on sait qu'il avait trouvé à son arrivée au pouvoir 13 Ambassades et 3 Consulats. C'est ainsi qu'il a transformé les Consulat du Bénin et celui d'Abidjan en Ambassades pour que les relations deviennent d'Etat à Etat alors qu'elles étaient des relations très amicales entre le président du Niger et les Présidents de ces deux pays. Aussi, il a créé huit (8) Ambassades, celles d'Addis Ababa, de New York, de Dakar, de Yaoundé, de Pékin, de Moscou, du Koweit et de l'UNESCO et une antenne à Rome. Il recevait régulièrement les Ambassadeurs des pays qui sont représentés pour faire la situation de la coopération entre les pays.
S'agissant de la dimension culturelle de l'époque Kountché, M. Harouna Niandou a indiqué que le Président Seyni Kountché a eu à rassembler le peuple nigérien à travers notamment : le festival de Diffa en 1981 avec une station terrienne qui a permis au Niger de vivre tous ce qui se passait à Diffa, le Festival d'Agadez avec une retransmission en direct, l'institutionnalisation de la lutte traditionnelle.
À cela s'ajoute la création pour la première fois en 1976 d'un Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports pour permettre à la jeunesse de revivre la Samaria pour redonner confiance à la jeunesse. Lors de cette journée commémorative, le public a eu également droit à la projection d'un film sur les témoignages de la famille et des proches du Président Seyni Kountché et une présentation du livre sur le défunt président écrit par le journaliste et écrivain Amadou Ousmane son ancien chargé de communication. En outre, cette journée a été aussi marquée par une exposition photo.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

08/11/17

Société

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son…

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son Bureau régional accrédité qui travaille en harmonie avec l'ANAC du Niger dans la mise en œuvre des plans d'actions correctrices c

Niamey accueille, depuis le 16 et ce jusqu'au 20 juillet prochain, les activités entrant dans le cadre de la 5ème semaine de l'aviation civile dans la région Afrique et océan indien (AFI). Le lancement de ces activités qui s'est déroulé le lundi 16 juin au Palais des Congrès, a été présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini en présence de la Secrétaire générale de l'Organisation de l'aviation civile (OACI) Dr...

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse …

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse un bilan de la mise en œuvre des recommandations de la dernière session ordinaire du CBF

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, M Bazoum Mohamed conduisant une importante délégation, a participé aux travaux de la 6ème session ordinaire du comité bilatéral frontalier Niger-Algérie, tenue à Alger, les 15 et 16 juillet dernier. Le ministre d'Etat était aux côtés de son homologue algérien M Nouredine Bedoui.La session ordinaire du ...

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion …

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion des frontières au menu des travaux

Les travaux de la 6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien (CBF) ont débuté dimanche au Centre international des conférences Abdelatif Rehal (CIC) à Alger, pour discuter plusieurs dossiers relatifs au renforcement de la coopération sécuritaire et socio-économique au niveau des zones frontalières. La rencontre est présidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nour...

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisatio…

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisation en matière de lutte contre la migration irrégulière

Le président de l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement, M. Manou Nabara Hamidou a reçu une distinction des mains de l'ambassadeur de la Délégation l'Union Européenne en République du Niger. C'était hier au cours d'une cérémonie organisée par l'Union Européenne à travers sa délégation au Niger. Cette cérémonie coïncidant avec la célébration de la Journée Mondiale des Compétences des Jeunes, est une manière pour l'UE d'encourager ...

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concr…

Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire du Niger en Phase 1 : Une étape supplémentaire vers la concrétisation du Programme électronucléaire du pays

La Ministre de l'Energie, Mme Amina Moumouni a reçu hier matin, des mains du Directeur général Adjoint de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), M. Miktail Chudakov, le Rapport d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire (INIR) du Niger en Phase 1. La cérémonie s'est déroulée en présence de la présidente de la Haute Autorité Nigérienne à l'Energie Atomique (HANEA). Ce rapport contient des recommandations et des su...

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire rég…

Encombrement au niveau de l'échangeur Diori Hamani : "Il ne faut pas exclure des mesures coercitives pour faire régner l'ordre au niveau de certains carrefours de la capitale", déclare le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey

Baptisé du nom du premier Président de la République du Niger, et père de l'indépendance du pays, Diori Hamani, le troisième échangeur de Niamey est un méga projet structurant. Il a été inauguré le 3 avril 2018 par le Président de la République Issoufou Mahamadou qui en avait lancé les travaux le 26 juin 2015. La construction de cet échangeur rentre dans le cadre du programme "Niamey Nyala", ou Niamey la coquette. Sa réalisation, comme ...

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et t…

Atelier national de réflexion et d'échange sur la migration des jeunes et la nutrition: Motiver les jeunes à rester et travailler chez eux

Le Centre de formation en agro-écologie de Winditan accueille, du 14 au 18 juillet 2018, un atelier national de réflexions et d'échanges sur l'immigration des jeunes. Cette rencontre qui regroupe une centaine de personnes, venant de toutes les régions du Niger est organisée par la Plateforme Paysanne du Niger (PFPN). Plusieurs membres du gouvernement dont, le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, celui de l'Entrepr...

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des person…

Mise en service des Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville : Faciliter la libre circulation des biens et des personnes

Les Postes de Contrôle Juxtaposés de Malanville ont été mis en service le jeudi 12 juillet dernier lors d'une cérémonie présidée par le représentant du président de la Commission de l'UEMOA, M. Ibrahim Diémé. Il s'est agi à travers la construction de cet important patrimoine sous-régional de contribuer entre autres à l'amélioration de la libre circulation des biens et des personnes, et de booster le développement socio-économique de l'e...

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

Réunion des membres du Comité Zinder Saboua : Faire l'état d'avancement des travaux

La réunion des membres du comité Zinder Saboua, chargé de l'organisation du 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, qui aura lieu le 18 décembre 2018 à Zinder, s'est tenue hier, au siège dudit comité sis dans les locaux de l'ex Direction du Matériel des Travaux Publics. Il s'agit de faire le point avec les présidents des Commissions Spécialisées sur l'état d'avancement des travaux ; les activités des Commissions...

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des cons…

Visite de l'usine de production d'eau potable de Goudel : Des progrès et des efforts pour répondre aux attentes des consommateurs

La société en charge de l'exploitation des eaux du Niger (SEEN) et son partenaire principal, la SPEN, ont invité hier matin la presse au niveau de l'usine de traitement d'eau de Goudel. L'objectif de cette rencontre était pour les responsables des deux sociétés de partager avec l'ensemble de la population sur les progrès techniques réalisés et ceux qui sont en cours, sur les qualités des prestations, les systèmes de contrôle et de surve...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Les candidats à l'heure de vérité

Les candidats à l'heure de vérité

Depuis mercredi dernier, les candidats aux examens du Baccalauréat se creusent la cervelle...

vendredi 13 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.