Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Conférence et exposition photos sur le Président Seyni Kountché, Rappel sur des aspects de la gouvernance du Chef d'Etat décédé il y a 30 ans


expo-2Dans le cadre des activités commémoratives du 30ème anniversaire de la disparition du Général Seyni Kountché, Chef de l'Etat du Niger du 15 Avril 1974 au 10 Novembre 1987, ses anciens amis et compagnons d'armes ont organisé hier aux Palais de Congrès de Niamey, une conférence et une exposition photos. Il s'agit pour les organisateurs de révéler à travers ces activités, au grand public jeune en particulier, sous l'angle purement historique, quelques aspects de la vision et de l'action du Général Seyni Kountché à la tête de l'Etat du Niger. Ont pris part à ces activités les représentants de différentes couches sociales, les membres de la famille du défunt et plusieurs invités.
Trois thématiques ont été traitées par d'éminents conférenciers lors de cette conférence. Il s'agit de la sécurité et la souveraineté alimentaire, une thématique chère au Président Kountché, qui a été présentée par Pr Boureima Alpha Gado historien ; la vision politique et diplomatique de l'illustre disparu par Sandi Yacouba, diplomate et ancien ministre des Affaires Etrangères et la dimension culturelle de l'époque du régime par M. Harouna Niandou, ancien ministre et journaliste-écrivain.
En prenant la parole à cette occasion, M. Amadou Soumaïla Karanta, membre de la famille du défunt a remercié les organisateurs de cette activité pour l'hommage rendu au Président Kountché. M. Amadou Soumaïla Karanta a par la même occasion informé le public qu'une journée de prière sera dite le vendredi 10 novembre en la mémoire du disparu dans son village natal de Fandou.
À l'entame de son exposé Pr Boureima Alpha Gado a relevé d'abord trois idées forces du Président Kountché qui sont : sa rigueur, son nationalisme et son souci pour une autosuffisance alimentaire. Ainsi, dès sa prise de pouvoir en 1974 suite à un coup d'Etat, le Général Seyni Kountché a exprimé sa volonté politique de garantir une autosuffisance alimentaire à tous les nigériens. Selon le conférencier, cette volonté s'est réaffirmée à travers tous les programmes et de plan de développement mis en œuvre sur le terrain. Pour cela un des premiers reflexes du Président Kountché était de tirer les leçons du passé et d'essayer d'avoir deux objectifs majeurs dont le premier consiste à lutter contre l'insécurité alimentaire conjoncturelle. C'est ce qui a fait en sorte qu'un rôle important a été consacré à l'OPVN avec des centaines de camions qui sillonnaient le pays pour apporter l'aide alimentaire aux populations à travers des centaines de centres secondaires en cas d'insécurité alimentaire temporaire et conjoncturelle.
Le deuxième objectif, a expliqué Pr Boureima Alpha Gado, c'était de faire en sorte que la faim soit jugulée pendant une longue durée. Pour se faire, il y a eu un cadre stratégique avec des projets de développement qui ont permis des améliorations significatives dans le domaine de la lutte contre l'insécurité alimentaire et l'atteinte de la sécurité alimentaire. Entre 1975 et 1982, la production a augmenté considérablement avec la réhabilitation des anciens périmètres irrigués, des aménagements hydro agricoles en raison d'à peu près 1000 Hectares par an ; l'approvisionnement du monde rural en intrants agricoles,expo-1 la subvention des intrants (semences, engrais et machines agricoles) ; le crédit agricole, la mobilisation de soutien des prix aux producteurs ; le développement sans précédent des cultures maraichères appelées aujourd'hui les cultures de contre saison, la mise en place d'unités de production et de transformation des produits agro-pastoraux etc. Dans le domaine de l'élevage, la politique d'autosuffisance alimentaire a permis la reconstitution du cheptel après la sècheresse de 1973.
Parlant de la politique extérieure du Président Kountché, M. Sandi Abouba, ministre de l'époque a souligné quelques exemples sur lesquels on peut se référer. Il a évoqué le discours du président Kountché dès les premiers jours de son arrivée au pouvoir, lorsqu'il déclarait : «nous réaffirmons notre appartenance à toutes les organisations à l'échelle du continent africain et à celles de la Communauté Internationale, le respect de tous les engagements précédemment souscrits à condition qu'ils tiennent compte des intérêts et de la dignité de notre peuple ».
Les premiers actes que le Président Kountché a posés après ce discours étaient la fermeture de la base militaire française à Niamey en mai 1974 ; le deuxième c'était la reconnaissance de la République Populaire de Chine et celle de Corée et le troisième la reconnaissance du Mouvement Populaire de libération de l'Angola (MPLA) comme successeur légitime des portugais en Angola.
En effet, a expliqué M. Sandi Yacouba pour le Président Kountché, le développement des pays africains était la responsabilité des pays africains, l'aide étrangère n'était qu'un complément pour assurer le développement des pays. Pour cela il a utilisé deux canaux dont les premiers ce sont les Ambassades et les Consulats, quand on sait qu'il avait trouvé à son arrivée au pouvoir 13 Ambassades et 3 Consulats. C'est ainsi qu'il a transformé les Consulat du Bénin et celui d'Abidjan en Ambassades pour que les relations deviennent d'Etat à Etat alors qu'elles étaient des relations très amicales entre le président du Niger et les Présidents de ces deux pays. Aussi, il a créé huit (8) Ambassades, celles d'Addis Ababa, de New York, de Dakar, de Yaoundé, de Pékin, de Moscou, du Koweit et de l'UNESCO et une antenne à Rome. Il recevait régulièrement les Ambassadeurs des pays qui sont représentés pour faire la situation de la coopération entre les pays.
S'agissant de la dimension culturelle de l'époque Kountché, M. Harouna Niandou a indiqué que le Président Seyni Kountché a eu à rassembler le peuple nigérien à travers notamment : le festival de Diffa en 1981 avec une station terrienne qui a permis au Niger de vivre tous ce qui se passait à Diffa, le Festival d'Agadez avec une retransmission en direct, l'institutionnalisation de la lutte traditionnelle.
À cela s'ajoute la création pour la première fois en 1976 d'un Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports pour permettre à la jeunesse de revivre la Samaria pour redonner confiance à la jeunesse. Lors de cette journée commémorative, le public a eu également droit à la projection d'un film sur les témoignages de la famille et des proches du Président Seyni Kountché et une présentation du livre sur le défunt président écrit par le journaliste et écrivain Amadou Ousmane son ancien chargé de communication. En outre, cette journée a été aussi marquée par une exposition photo.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

08/11/17

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.