Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux


Les-membres-de-la-dlgation-de-la-CAJI-changeant-avec-la-population-dans-une-des-localits-visitesUne mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender les effets bénéfiques des Cash Transfert et des Cash for Work, mis en œuvre par le projet Filets sociaux, ainsi que d'autres activités tout aussi importantes, à l'endroit des populations les plus démunies. Les députés nationaux sont sortis satisfaits de leurs visites sur le terrain.
La première journée de la mission parlementaire, dans la région de Maradi, s'est déroulée dans la commune de Kornaka où les députés ont visité 4 villages, à savoir Laléwa, Guidan Adamou, Batouré Maiguizo et Tagaza Idi. Lors de ces visites, les élus nationaux ont été informés des activités de Cash Transfert, de la mise en œuvre des activités d'accompagnement productif, et des PFE, ainsi que des activités et fonctionnement des associations villageoises d'épargne–crédit (AVEC), et celle des agents communautaires (Coaches,
Relais, comités de gestion des plaintes).
Les députés ont été agréablement surpris de l'intégration par les populations locales des sensibilisations menées par le service régional des Filets sociaux, à travers le Cash Transferts. Ces séances de sensibilisation en vue d'un changement de comportement ont porté sur 8 thèmes, à savoir, le lavage des mains au savon, l'allaitement maternel exclusif (AME), l'alimentation de complément de qualité, la malnutrition, la stimulation du langage, jouer avec les enfants, protéger les enfants contre les maladies, et soigner les enfants dès les premiers signes de maladie.
Des activités de Cash for Work ont également été menées à l'endroit des populations, avec un très grand succès, comme ont pu le constater les députés nationaux à travers la construction des salles de classes et de murs de clôture des établissements scolaires, sur fonds propres des villageois, appuyés par la prise en charge journalière de la main d'œuvre par le Projet
Filets sociaux, pendant une soixantaine de jours.
La deuxième journée de la mission s'est déroulée dans la commune de Gabi, avec la visite de deux villages, à savoir Takoudé et Kabobi. Les députés ont également pu constater comme lors des précédentes étapes, l'impact positif des filets sociaux sur la vie des populations les plus démunies. Au niveau de ces localités, les populations locales ont également bénéficié des campagnes de Cash Transfert pour un changement de comportement en matière d'hygiène et du bien-être de l'enfant. Des banques céréalières ont été construites par les populations des deux localités qui ont également bénéficié de la prise en charge de la main d'œuvre à travers le Cash for Work mis en œuvre par le projet Filets sociaux.
En termes de bilan concernant par exemple la première phase (2013-2015) du Transfert d'argent pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la date du 31 octobre dernier, 11 899 ménages répartis dans 233 villages ont été ciblés. Il a été transféré à ces ménages, 2 855 760 000 FCFA, ainsi que la formation de 233 comités de gestion des plaintes, la sensibilisation des bénéficiaires sur 14 thématiques en lien avec la santé, la nutrition, la petite enfance et l'hygiène, le recrutement de 259 relais communautaires, le paiement de 38 850 000F à titre de gratification des relais pendant 15 mois.
Pour la 2ème phase (2015-2017), 11 232 ménages répartis dans 197 villages ont été ciblés. Ces ménages ont bénéficié d'un transfert de 1919 040 000FCFA. De plus, 197 comités de gestion des plaintes, ont été mis en place et formés, ainsi qu'une sensibilisation des bénéficiaires sur les 8 thématiques, le recrutement de 481 relais communautaires, le paiement de 38 480 000F à titre de gratification des relais pendant 8 mois sur 15 prévus. Le but de ces importants appuis financiers exécutés sur des fonds accordés par la Banque Mondiale, est d'accroître le niveau et la qualité de la consommation alimentaire, la rétention et l'acquisition de petits biens, et le niveau d'autres dépenses sociales.
A toutes ces étapes, les députés nationaux ont prodigué des sages conseils à l'endroit des populations, afin que celles-ci entretiennent les infrastructures construites avec leurs énergies, et que lesdites populations investissent les sommes de 10 000 francs CFA octroyées gracieusement par le projet filets sociaux, dans le cadre d'activités génératrices de revenus. «Ne décevez pas ceux qui vous ont aidé» a dit le Président de la CAJI, au niveau de tous les villages visités.
Le Coordonnateur national de la cellule Filets sociaux, M. Morou Maidoka Ali, a lancé un vibrant appel à l'endroit des députés, afin que dans le cadre de la session budgétaire actuelle, l'Etat puisse apporter sa contribution, sur fonds propres, au projet Filets sociaux. L'objectif a-t-il dit, est de démontrer aux bailleurs de fonds, la bonne volonté du Niger à apporter sa part dans la mise en œuvre de cette dynamique de lutte contre la pauvreté et la précarité, sur toute l'étendue du territoire nationale. Les députés ont pris bonne note, et ont promis d'aborder la question lors des débats sur le projet de loi des finances 2018.
Le projet Filets Sociaux a été mis en place par l'Etat du Niger, le 11 octobre 2011, afin de faire face de manière efficiente, efficace, systématique et coordonnée à l'insécurité alimentaire des ménages les plus vulnérables. Le nouveau système de filets sociaux soutenu par le projet touchera 140.000 ménages pauvres et vulnérables à l'insécurité alimentaire dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder. Avec une moyenne de cinq membres par ménage, environ 1.000.000 de personnes bénéficieront directement du projet. L'éligibilité du ménage sera déterminée en utilisant une série de méthodes de ciblage. Le projet est à ce jour, financé par la Banque Mondiale.
Garé Amadou, AP/AN
14/11/17

Société

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation…

Installation de la cellule nationale de normalisation des sceaux et armoiries du Niger : Mieux réglementer l'utilisation des attributs de l'Etat

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M Marou Amadou, a officiellement installé, hier jeudi 16 novembre, la cellule nationale de normalisation des armoiries et sceaux. La cellule est un organe composée de huit (8) membres issus de plusieurs institutions à savoir la Présidence de la République, l'Assemblée Nationale, le Cabinet du Premier ministre, les Ministères de la Défense nationale, de l'Intérieur, de la Justice, de la Renais...

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Célébration de la fête du Roi de Belgique : L'ambassadeur de Belgique au Niger donne une réception

Dans le cadre de la célébration de la fête du Roi, en l'honneur de sa Majesté le Roi Philippe, SE l'ambassadeur de Belgique au Niger, Pierre Charlier a offert, mercredi dernier, à l'hôtel les Rôniers, une réception pour marquer l'importance de cette fête. Y ont assisté, les membres du gouvernement, ceux du Corps diplomatique ainsi que plusieurs personnalités.Dans son allocution, l'ambassadeur de Belgique a souligné que cette date est l'...

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

Télécommunications au Niger : Niger Télécoms lance l'Internet 3G TURBO

La compagnie de téléphonie nationale Niger Télécoms entend offrir bientôt la possibilité à ses abonnés de surfer sur la vague Internet révolutionnaire de troisième génération, l'Internet 3G qui fournit l'Internet Haut débit. L'annonce en a solennellement été faite, hier jeudi 16 novembre, par le directeur général M Abdou Harouna lors d'une conférence de presse. Cette annonce tant attendue par les centaines de milliers d'abonnés de la Ni...

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la…

Séance d'information et de sensibilisation sur le financement sur la Table Ronde de Paris du 13 et 14 décembre : Pour la réussite de cette rencontre de mobilisation des financements du nouveau PDES (2017-2021)

Le Niger va organiser les 13 et 14 décembre 2017 à Paris une Table Ronde sur le financement du nouveau Plan de Développement Economique et Social (2017-2021) du pays. À moins d'un mois de la tenue de cet important événement intitulé « un Niger renaissant pour un peuple prospère », la ministre du Plan, Mme Kane Aichatou Boulama, et le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération , de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Ex...

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans s…

Lancement du projet «Appui-conseil en matière de politique migratoire GIZ-APM » : Un projet pour appuyer le Niger dans ses efforts de lutte contre le phénomène de la migration irrégulière

La coopération allemande, à travers la GIZ, vient de lancer un nouveau projet dénommé « appui-conseil en matière de politique migratoire au Niger » (GIZ-APM). C'est le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaites coutumières et religieuses M. Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie du lancement officiel de ce projet le 14 novembre à l'hôtel Soluxe de Niamey.Pays charnière, à...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion…

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat a signé un décret portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé un (1) décret, portant inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes.Aux termes de ce décret, sont inscrits au tableau d'avancement complémentaire et promus au grade supérieur au titre de l'avancement exceptionnel, les Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, pour compter du 1er novembre 2017....

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

A la Présidence de la République : Décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a signé, hier, un décret portant acquisition de la nationalité nigérienne par option. Par ce décret :Article Premier : Conformément à l'article 13 de la loi n°2014-60 du 5 novembre 2014, portant modification de l'ordonnance n°84-33 du 23 août 1984, portant code de la nationalité nigérienne, modifiée par l'ordonnance n°88-13 du 18 février 1988, modifiée par l'Ordonna...

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Ha…

Projet d'accompagnement communautaire à la prévention de la transmission VIH de la mère à l'enfant : La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou préside la cérémonie de lancement

Apres avoir enregistré des résultats probants dans la mise en œuvre du projet d'accompagnement à la prévention de la transmission VIH Sida de la mère à l'enfant en 2014, la fondation Guri Vie Meilleure vient de reconduire le projet dans vingt centres de santé intégrés de la région de Niamey pour une durée de 12 mois. C'est la première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation Guri Vie Meilleure et par ailleurs marraine de...

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Maradi/Lutte contre la pauvreté : Les parlementaires de la CAJI s'imprègnent de l'impact des filets sociaux

Une mission composée d'une quinzaine de députés membres de la Commission Affaires juridiques et institutionnelles (CAJI), conduite par l'Honorable Souley Dioffo, a séjourné du 10 au 11 novembre derniers, dans la région de Maradi, afin de constater de visu l'impact du Projet Filets sociaux sur les populations démunies, plus particulièrement celles des communes de Kornaka et de Gabi. Ces visites ont permis aux élus nationaux d'appréhender...

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonc…

Prestation de serment à la Cour Constitutionnelle de Niamey : Dix membres de la CENI renvoyés à l'exercice de leurs fonctions

Après leur installation le 05 novembre dernier, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ont prêté serment hier, devant la Cour Constitutionnelle de Niamey. Cette cérémonie présidée par le vice-président de la Cour Constitutionnelle M. Narey Oumarou en présence du ministre d'Etat en charge de l'Intérieur M. Mohamed Bazoum, et de plusieurs témoins, consacre une obligation réglementaire qu'impose la Constitut...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.