Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Visite de travail du ministre d'Etat, ministre en charge de l'Intérieur dans le département de Bilma (région d'Agadez) : Des échanges enrichissants avec la population du Kawar sur les questions de migration clandestine et les projets de développement


visiteLe ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, a effectué, du lundi 20 au mardi 21 novembre 2017, une visite de travail dans le département de Bilma, région d'Agadez. Il était à la tête d'une importante délégation composée notamment de l'ambassadeur de l'UE, de l'ambassadeur de France au Niger, du chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne, du chef de mission EUCAP-Sahel, du Haut commandant de la Garde Nationale et du Gouverneur de la région d'Agadez. Il s'agissait de procéder à une évaluation du dispositif mis en œuvre l'année passée dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière et les crimes organisés, mais aussi de faire le point sur l'exécution des projets de développement financés par les partenaires techniques et financiers, comme alternative à l'économie criminelle liée à la migration clandestine.
Accueilli à l'aérodrome de Dirkou par le Préfet de Bilma, le maire de Dirkou et le Commandant de Zone 8 des FAN, ainsi que plusieurs autres notabilités de la localité, la délégation ministérielle s'est aussitôt rendue au quartier général du Commandement de Zone 8 où elle a suivi un exposé du Colonel Maman Sani Kiao sur la situation sécuritaire et le phénomène de la migration dans cette zone reculée du Kawar. La délégation a ensuite mis le cap sur Bilma où elle a visité plusieurs sites dont la saline de Bilma et l'hôpital de district, un joyau réalisé sur financement de l'Union Européenne pour coût de 1.300.000.000 fcfa.
Ce fut l'occasion pour le chef de la délégation spéciale de Bilma de prendre la parole pour édifier la délégation sur les réalisations du Programme de renaissance du Niger en faveur du département de Bilma, dont entre autres l'hôpital de district. Il a également abordé la question du banditisme qui se développe autour du site aurifère du Djado, fermé l'année passée pour des raisons de sécurité.
Pour sa part, la population a saisi l'opportunité de cette visite pour formuler une requête à l''endroit des ambassadeurs présents en vue de les aider à valoriser l'exploitation de la saline de Bilma. En effet, assure-t-on cette valorisation de la saline créera des emplois permanents pour la jeunesse et contribuera à une amélioration significative des conditions de vie de la population. «Surtout que le sel de Bilma naturellement iodé est d'une meilleure qualité», explique un exploitant de la saline.
En réponse, le ministre d'Etat Bazoum Mohamed a expliqué qu'il est venu justement avec des ambassadeurs des pays membre de l'UE pour qu'ils s'imprègnent des réalités et des conditions de vie des populations du Kawar, l'objectif visé étant de concentrer plus des projets de développement dans cette zone affectée par les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière. En effet, a rappelé le
ministre d'Etat, «les flux migratoires constituent des moyens de survie pour beaucoup de personnes constituées en réseaux de passeurs, transporteurs et propriétaires des ghettos clandestins mais aussi pour les commerçants prospérant grâce aux dépenses des migrants ». De leur côté, les ambassadeurs, après avoir pris bonne note des doléances de la population, se sont engagés à les transmettre à leur gouvernement respectif.
A Séguédine, la délégation ministérielle a eu une rencontre avec les chefs traditionnels, les autorités locales et les représentants de la société civile. Plusieurs sujets relatifs à la fermeture du site de Djado, la gestion de la mairie et l'insécurité, ont été soulevés au cours des échanges. Entre autres interventions, le représentant de la jeunesse a vivement souhaité l'ouverture du site du Djado dans le plus bref délai en soulignant que depuis l'instauration des mesures qui répriment la migration irrégulière, les activités ont baissés de manière considérable dans le Kawar.
En répondant aux différents intervenants, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses a une fois de plus expliqué le sens de cette mission au Kawar en compagnie des ambassadeurs. «Nous sommes heureux de nous retrouver dans ce beau paysage de la ville de Séguédine, nous sommes venus vous écouter ensemble pour qu'eux aussi, à leur tour, soient bien sensibilisés sur des problèmes tels que vous venez de les décrire, et nous allons, chacun en ce qui le concerne, voir ce qu'il peut faire pour satisfaire vos préoccupations'', a-t-il dit.
A propos de l'ouverture du site aurifère du Djado, M. Mohamed Bazoum a clairement expliqué que l'ancienne loi n'était pas pratique, mais que la loi actuelle va permettre de donner la chance aux Nigériens de faire des exploitations semi-artisanales et semi-industrielles. « Désormais, les populations locales peuvent s'organiser, des opérateurs économiques peuvent avoir des espaces qui leur seront alloués et le travail serait bien organisé (...). Je vous confirme que la loi a été adoptée et que nous allons la mettre en œuvre. Donc on va vous demander de patienter, certes vous avez déjà beaucoup patienté, mais nous vous assurons que ce ne sera pas long», a dit le ministre d'Etat en s'adressant aux jeunes.
Quant aux mesures à prendre en direction de tous ceux-là qui excellaient dans des activités liées à la migration clandestine, le ministre d'Etat a indiqué que la présence des ambassadeurs s'inscrit dans le cadre de la recherche des solutions. « Avec eux, nous allons coordonner nos actions et nous allons faire en sorte qu'il y ait des reconversions », a-t-il assuré.
Auparavant, le Maire de la commune de Djado, M. Sidi Abba Lawal, a dressé un bilan satisfaisant de la mise en œuvre du programme de reconversion avec plus 23 jeunes ont bénéficié d'une enveloppe de 14.380.000 FCFA pour des micro-projets et 30.000.000 à haute intensité de main d'œuvre.
De son côté l'ambassadeur de l'Union Européenne, M. Paula Raoul, s'est réjoui de cette mission en soulignant que c'est une occasion pour lui pour connaître cette zone. '' Je suis très content de venir voir les réalités dans le cadre de la migration irrégulière et les actions de l'Union Européenne dans la région '', a-t-il dit.
En évoquant le retard dans la mise en œuvre du programme de développement dans la zone d'Agadez, le diplomate européen a indiqué que plusieurs projets sont en cours d'exécution, notamment ceux du GIZ et bien d'autres qui touchent directement les acteurs directs de la migration, à savoir les passeurs, les chauffeurs, etc. Il a ensuite annoncé que l'UE financera le secteur agricole dans les régions affectées à hauteur de 67 millions d'euros, à travers l'Agence Française de Développement (AFD).
En parlant de souffrance des migrants au cours de la route du désert et en Libye il s'est indigné contre les traitements inhumains et la vente aux enchères des jeunes africains en Libye qu'il a qualifiés d'inacceptables. Aussi, a-t-il demandé aux jeunes africains de réfléchir milles fois avant de se livrer à une aventure risquée.
A Dirkou le ministre d'Etat a effectué des visites qui l'ont conduit sur le site d'extraction de natron qui produit des milliers des tonnes vendus sur le marché national, puis au parc automobile où 55 véhicules ont été immobilisés par les forces de défense et de sécurité dans le cadre de lutte contre la migration irrégulière et la criminalité organisée. M. Mohamed Bazoum a enfin présidé une réunion de synthèse à la salle de réunion de la mairie de Dirkou pour faire le point et échanger avec les responsables locaux sur plusieurs sujets. Le débat a été axé sur trois points, à savoir l'orpaillage, les AGRS et l'éducation. Plusieurs intervenants ont félicité le gouvernement pour ses efforts dans la sécurisation des personnes et de leurs biens.
En répondant aux participants, le Ministre d'Etat Mohamed Bazoum a fait remarquer qu'il y'avait plus de violences et de banditisme avant la fermeture du site aurifère du Djado, et que les responsables de ces actes sont des gens venus d'ailleurs. Voilà, a-t-il dit, une des raisons ayant poussé le gouvernement à prendre la décision de fermer le site temporairement en attendant de voir plus clair. « Nous allons mettre en place une nouvelle organisation plus contrôlée en faisant en sorte que vous soyez associés et que ce soit des entreprises qui vont faire des exploitations industrielles, avec pour consigne de donner la priorité aux jeunes du Kawar dans le recrutement ».
S'agissant de la migration, le ministre d'Etat a conclu par ces mots : ''Nous allons entrer dans le concret, et bientôt les projets démarreront. Aujourd'hui, je suis venus avec l'ambassadeur de l'Union européenne, l'ambassadeur de France au Niger le chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne et le chef de mission EUCAP-Sahel ils ont entendu la déclaration de la société civile ils ont écouté le maire ils vont retourner plus sensibilisés, et nous allons faire le maximum pour promouvoir les projets au profit des populations du Kawar ''.

Abderrahmane Ben Hamaye, RC/MISPDACR
23/11/17

Société

Dosso/Education : Première édition de remise de prix du projet Sarraounia

Dosso/Education : Première édition de remise de prix du projet Sarraounia

Le projet Sarraounia, un projet d'appui à la scolarisation des jeunes filles dans la région de Dosso mis en œuvre par le ministère des Enseignements secondaires en collaboration avec la Coopération technique belge (CTB) a organisé le samedi dernier la première édition de remise de prix suite à une compétition au niveau de six établissements secondaires où intervient le projet. Le thème retenu pour la présente édition est « Encourageons ...

Célébration du 69ème anniversaire de la DUDH à Agadez 2017 : Pr. Khalid Ikhiri préside les festivités

Célébration du 69ème anniversaire de la DUDH à Agadez 2017 : Pr. Khalid Ikhiri préside les festivités

Du 9 au 11 décembre 2017, Agadez a accueilli les activités commémoratives du 69ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme(DUDH). Les manifestations placées sous le patronage du Président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) Pr. Khalid Ikhiri, se sont étalées sur trois jours. C'est la salle de réunion de l'ONG Imane de la ville d'Agadez qui a servi de cadre au lancement des activités, rehaussé pa...

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au …

Accord entre les communautés peules et touareg Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali : Pour la stabilité et la sécurité dans les zones frontalières

Les communautés Peule et Touaregue Daoussahak du département d'Abala au Niger et du Cercle d'Adranboukan au Mali ont procédé, hier après-midi, au Ministère de l'Intérieur, à la signature d'un Accord de paix mettant définitivement fin à la situation de tension et de belligérance qui prévaut entre elles depuis un certain temps. La signature de cet accord supervisée par le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, ...

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Incendie à la station ORIBA Cité Chinoise : Le pire a été évité !

Les habitants des quartiers Cité Chinoise et Lazaret ont eu la peur de leur vie suite à un incendie qui s'est déclaré au niveau de la station d'essence ORIBA sur la voie principale menant au rond point de la Cité Francophonie. C'est un incendie d'une rare intensité qui s'est déclenché hier aux environs de 11heures. Heureusement, le feu a été circonscrit grâce à la promptitude, l'abnégation et le professionnalisme des éléments de la prot...

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et …

Lancement officiel du programme d'appui à la reforme de l'état civil au Niger 2017-2020 : Pour un état civil moderne et efficace

Les pièces d'état civil constituent des documents essentiels pour tout citoyen dans la mesure où elles garantissent le droit d'appartenance à une Nation, à une communauté et à une famille. Au Niger, en dépit des progrès réalisés par l'Etat en matière de délivrance des pièces d'état civil, force est de constater que la problématique est toujours d'actualité. C'est pour maitriser cette question extrêmement importante dans la gouvernance d...

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs tr…

Ouverture hier des journées des écoles doctorales de l'UAM : Renforcement des connaissances des doctorants dans leurs travaux de recherche

Le collège des écoles doctorales organise depuis hier à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines les journées des écoles doctorales de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM). C'est le Vice-recteur de l'UAM, Chargé de la Recherche et des Relations Extérieures, Pr. Rabani Adamou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture en présence des directeurs des écoles doctorales, de M. Fréderic Colin de l'Université Libre de Bruxelles, des ens...

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Exté…

Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur

La République du Niger a appris avec préoccupation la décision du gouvernement des Etats Unis d'Amérique de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme Capitale de l'Etat d'Israël et le transfèrement de son Ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.Le Ministère des Affaires Etrangères du Niger rappelle à cet égard les pertinentes Résolutions adoptées sur la question Israélo Palestinienne notamment les Résolutions 465, 476, et 478 du Conseil de ...

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

18ème édition du Mouloud à Kotchiri (Kollo) : Dans la ferveur religieuse et le respect des valeurs islamiques

La population de Kotchiri a célébré jeudi dernier, la 18ème édition du Mouloud. Une initiative de Cheikh Hassane Kotchiri qui aujourd'hui est en train de prendre de l'ampleur. Comme par les années précédentes, la population de Kotchiri et leurs invités ont célébré dans la joie cette fête. Cette célébration placée sous les auspices du nouveau Cheikh de Kotchiri Amadou Tidjani a été marqué par la présence du Président de l'Assemblée natio...

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

1er Symposium de Cardiologie : Les facteurs de risques cardiovasculaires au centre de la rencontre

Le Premier ministre, Chef du gouvernement SE Brigi Rafini a présidé vendredi dernier la cérémonie d'ouverture du 1er Symposium de cardiologie sur les facteurs de risque cardiovasculaire organisé par la Société nigérienne de cardiologie. C'était en présence des membres du gouvernement, du président de la Société nigérienne de cardiologie Pr. Touré Ali Ibrahim, et des invités venus de la sous région.Dans son intervention, le Premier minis...

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PN…

Forum national de la Sécurité et de la Défense : Vers l'élaboration de la Politique nationale de sécurité et défense (PNSD)

Le Centre National d'Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS) organise depuis le 6 décembre 2017 un forum national de la Sécurité et de la Défense. C'est le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, qui a présidé la cérémonie d'ouverture dudit forum en présence du directeur du CNESS, le Général de Brigade Ibra Boulama Issa. L'objectif visé à travers ce forum est d'échanger sur les questions...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Fuite des cerveaux : à qui la faute ?

Dès qu'on parle de fuite de cerveaux, on se tourne à première vue vers l'occident. Et pour...

vendredi 8 décembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.