Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

4ème session du Comité National du Code Rural : L'état des lieux de la gouvernance foncière en prélude à la tenue des états généraux du foncier du Niger


sessionLes membres du comité national du code rural (CNCR) ont tenu, hier à Niamey, la 4ème session ordinaire dudit comité. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M Abouba Albadé, président du Conseil national du code rural qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs membres du gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers et des membres statutaires, représentants des ministères siégeant au sein du Comité national du code rural. Les participants à cette occasion ont procédé à l'état des lieux sur la gouvernance foncière rurale et à plancher sur le projet du schéma d'Aménagement foncier (SAF) de Dosso
Il faut rappeler que le code rural est un instrument de promotion de la gouvernance foncière au Niger. Il est doté d'un comité national qui en est l'organe d'orientation et regroupant en son sein tous les acteurs du monde rural à savoir l'Etat, les partenaires techniques et financiers et les acteurs nationaux du secteur rural. La 4ème session se tient trois ans après la précédente organisée en 2014 qui a donné le coup d'envoi d'une nouvelle ère pour le code rural nigérien. En effet, la 3ème session avait consacré la reprise des rencontres visant à revivifier et à impulser une régularité des rencontres du comité national du code rural qui a connu une longue léthargie ayant impacté négativement son fonctionnement. Ainsi, à l'issue de la 3ème session tenue en 2014, les participants avaient recommandé l'organisation des états généraux du code rural qui réunira l'Etat, les acteurs nationaux, les PTF et les experts pour redynamiser cet outil de gouvernance foncière dans un monde où la question foncière constitue un sujet au cœur de toutes les attentions.
A l'ouverture de cette 4 session, le ministre d'Etat, en charge de l'Agriculture et de l'Elevage a justement souligné que le Président de la République accorde une importance capitale à cet instrument de gouvernance foncière. Le ministre Abouba Albadé a rappelé les Principes d'Orientation du Code Rural adoptés par ordonnance en 1993 à la suite d'un processus qui a démarré en 1982 et ayant posé les fondements d'une véritable législation homogène en matière du foncier rural. L'ordonnance 93-015 en question a fixé le cadre juridique des activités agricoles, sylvicoles et pastorales « dans la perspective de l'aménagement du territoire, de la protection de l'environnement et de la promotion humaine », a dit le ministre d'Etat. Elle vise aussi à assurer la sécurité des opérateurs ruraux par la reconnaissance de leurs droits et à favoriser le développement à travers une organisation rationnelle du monde rural, a ajouté le ministre d'Etat.
Il a indiqué que le code rural est un ensemble composé du texte fondamental définissant les principes essentiels qui régissent les activités rurales et des textes complémentaires mais aussi un processus d'opérationnalisation et de contextualisation de la sécurisation foncière des opérateurs ruraux et de l'aménagement foncier. Après 20 ans de mise en œuvre du principal texte sur le code rural, une étude a été diligentée en 2013. Celle-ci a dit le ministre, a démontré l'existence effective de l'armature juridique en matière de gestion foncière et de gestion des ressources naturelles. Tout en soulignant les acquis importants en matière d'installation des structures, notamment les commissions foncières départementales, communales et villageoises, l'étude a relevé des insuffisances et des limites qui réduisent l'impact de textes en termes de sécurisation des droits des producteurs et de promotion du développement rural, a fait remarquer le ministre d'Etat.
En outre d'autres défis importants notamment en ce qui concerne la collégialité et la diversité des acteurs restent à relever pour permettre au code rural de bien jouer son rôle dans la mise en œuvre du programme de Renaissance. C'est pourquoi, a expliqué M Abouba Abadé, la 3ème session du CNCR a recommandé l'organisation des Etats généraux du foncier au Niger. Il s'agit des assises qui offriront l'opportunité d'approfondir le bilan de la mise en œuvre du code rural mais aussi l'occasion aux Nigériens d'inscrire la gouvernance foncière du Niger dans une perspective nouvelle d'efficacité et de performance pour aller au rendez-vous de l'objectif « Faim Zéro d'ici 2021 », que s'est fixé le Président de la République. Les enjeux et les problèmes liés au foncier ont amené les chefs d'Etat africains à adopter la déclaration de Syrte en 2009 invitant les Etats à donner la priorité au processus d'élaboration et de mise en œuvre de politique foncière.
Le ministre d'Etat s'est dit convaincu que des travaux de la 4èmesession du CNCR jailliront les recommandations pour identifier les perspectives adéquates, efficaces et novatrices qui dit-il, « permettront d'aboutir à une gouvernance foncière encore mieux adaptée aux contextes et à la réalité de notre pays ». Pour sa part, le secrétaire permanent du code Rural M Bazou Alhou a fait la genèse du code rural et de ses réalisations. Quant au représentant du l'Union Européenne, parlant au nom des PTF, il a indiqué que l'UE accompagne le Niger dans le cadre de la mise en œuvre de la LPI pour une enveloppe de 2milliards F CFA. M Berckmann a évoqué le cas du SAF Dosso qui, a-t-il estimé, doit être capitalisé tout en soulignant les vives attentes des partenaires vis-à-vis des membres du CNCR pour des recommandations pertinentes dans la perspective des états généraux du foncier au Niger.

Zabeirou Moussa(onep)
07/12/17

Société

Séance de rupture collective à la Présidence de la République : SE Issoufou Mahamadou rompt le jeûne avec les présidents…

Séance de rupture collective à la Présidence de la République : SE Issoufou Mahamadou rompt le jeûne avec les présidents des institutions, les députés nationaux, les membres du Gouvernement, les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique

Depuis 2011, chaque année, pendant le mois béni de ramadan, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou convie à l'Iftar (séance de rupture de jeûne) et à tour de rôle les différentes couches sociales et organisations professionnelles du pays. Hier, les présidents des institutions, les députés nationaux, les membres du Gouvernement, les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique de confession musulmane ou non...

Lancement des activités de la Société Négoce la Référence : Un autocollant holographique pour mieux sécuriser les véhicu…

Lancement des activités de la Société Négoce la Référence : Un autocollant holographique pour mieux sécuriser les véhicules

Le ministère des Transports et la Société Négoce la Référence (SNER) ont conjointement procédé au lancement du nouvel autocollant holographique de sécurité qui sera posé sur les plaques d'immatriculations. Le Niger devient ainsi le troisième pays africain à adopter cette nouvelle technologie qui vise à protéger les propriétaires de véhicules ainsi que leurs biens motorisés, et aussi à sécuriser davantage l'ensemble du territoire nationa...

La fondation Tatali Iyali poursuit sa caravane Ramadan Kareem : 275 kits ramadan à des personnes âgées, veuves et orphel…

La fondation Tatali Iyali poursuit sa caravane Ramadan Kareem : 275 kits ramadan à des personnes âgées, veuves et orphelins de la ville de Niamey

La Première dame Dr Lala Malika Isssoufou Mahamadou, présidente de la fondation Tatali Iyali a présidé, hier dans la matinée, au siège de la fondation, la cérémonie de distribution des kits ramadan au profit des personnes âgées, des veuves et des orphelins de la ville de Niamey. Cette opération est la énième du genre depuis le début de ce mois béni de Ramadan. Elle s'inscrit dans le programme ramadan kareem de la fondation Tatali Iyali,...

Message du ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la fistule obstétricale : D…

Message du ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre la fistule obstétricale : Dr Idi Illiassou Mainassara appelle les différents acteurs à redoubler d'efforts en vue de l'éradication de la maladie

A l'instar de la communauté internationale, le Niger célèbre ce jeudi 24 mai 2018, la Journée Mondiale de lutte contre la fistule obstétricale. Le thème de l'édition de 2018 est « Ne laisser personne derrière, engageons-nous à mettre fin à la fistule maintenant ». A cette occasion, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a livré un message dans lequel, il a déclaré que, le Niger a pris des mesures dont la création ...

Célébration de la journée mondiale de l'eau couplée à la semaine nationale de l'eau : Mettre en lumière les efforts dépl…

Célébration de la journée mondiale de l'eau couplée à la semaine nationale de l'eau : Mettre en lumière les efforts déployés pour la mobilisation et la gestion de l'eau

Cette année, le choix a porté sur Dosso pour abriter la journée mondiale de l'eau couplée à la semaine nationale de l'eau, édition 2018 placée sous le thème « Solution pour l'eau basée sur la nature ». La cérémonie de lancement qui s'est déroulée le lundi 21 mai dernier à l'arène de lutte Salma Dan Rani a été présidée par le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Professeur Issoufou Katambé en présence du gouverneur de la rég...

Marchés agricoles : Hausse générale des prix des céréales et des principaux produits de rente

Marchés agricoles : Hausse générale des prix des céréales et des principaux produits de rente

Les prix des céréales ainsi que de certains produits de rente connaissent une hausse générale sur les marchés. C'est en substance la principale conclusion que tire le Système d'information sur les marchés agricoles (SIMA) dans son bulletin mensuel des produits agricole n°257 du mois d'avril 2018. Plus spécifiquement les prix du niébé ont augmenté de 9% par rapport à leur niveau du mois de mars 2018. Les variations sont pour le souchet p...

Au cabinet du Premier ministre : Le chef du Gouvernement préside une rencontre de travail avec le directeur exécutif du …

Au cabinet du Premier ministre : Le chef du Gouvernement préside une rencontre de travail avec le directeur exécutif du PAM

Le Premier ministre, Chef du gouvernement M. Brigi Rafini a présidé hier une réunion de travail avec la délégation du Programme Alimentaire Mondial (PAM). Outre la délégation du PAM conduite par le directeur exécutif M DavidBeasley, il y avait, autour du Premier ministre, plusieurs membres du gouvernement, la représentante résidente du PNUD au Niger ainsi que les responsables des structures publiques et d'autres organismes internationau...

Visite du ministre d'Etat chargé de l'Intérieur suite à la mort de 17 personnes du village d'Agay (Commune Rurale d'Inat…

Visite du ministre d'Etat chargé de l'Intérieur suite à la mort de 17 personnes du village d'Agay (Commune Rurale d'Inatès) : Présenter les condoléances du gouvernement et rassurer les populations

Le ministre d'Etat de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses M. Bazoum Mohamed a effectué le samedi 18 mai dernier un déplacement dans le village d'Agay (Commune rurale d'Inatès.) le ministre d'Etat, qui était accompagné du gouverneur de la région de Tillabéri, du chef d'état Major des armés, du président de la HACP ainsi que des responsables des forces de défense et de sé...

Ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de mai 2018 : Plusieurs points à l'ordre du jour des travaux d…

Ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de mai 2018 : Plusieurs points à l'ordre du jour des travaux dont les règlements intérieur et administratif du Conseil

Les travaux de la session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au titre du mois de mai 2018, ont débuté hier matin dans les locaux de l'institution. A l'ouverture de cette session qui intervient quelques jours après l'entame du mois béni de Ramadan, le président du CSC, Dr. Sani Kabir a profité de l'occasion pour souhaiter à la communauté musulmane un bon mois de jeûne.Le projet d'ordre du jour de cette session ordin...

Mémorandum de la Presse Nigérienne à propos de la publication odieuse et infamante de MONDAFRIQUE: Des acteurs des média…

Mémorandum de la Presse Nigérienne à propos de la publication odieuse et infamante de MONDAFRIQUE: Des acteurs des médias condamnent les propos infamants de Nicholas Beau

Suite à un article publié par Nicholas Beau dans Mondafrique, des professionnels nigériens de la communication, choqués par ''les propos infamants'' de ce confrère ont rendu publique, hier matin une déclaration sous forme de mémorandum. Ils ont par la même occasion interpelé les autorités françaises en charge de la communication, leurs confrères de l'hexagone ainsi que tous les démocrates sincères à refuser de cautionner les agissements...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Souffle de calme et de piété

Souffle de calme et de piété

A peine entamé, le Ramadan nous dévoile ses merveilles. Remarquez à quel point les choses ...

vendredi 18 mai 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.