Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : La lutte traditionnelle, vecteur d'unité nationale


DG onepLa 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a pris fin, mercredi dernier, à l'arène des jeux traditionnels Langa-Langa de Zinder avec le sacre de Tassiou Sani de Zinder face à Yahaya Kaka de Tahoua.
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou, comme à son habitude, depuis son accession à la magistrature suprême de notre pays, a apporté tout son soutien à la réussite du Sabre national. C'est ainsi qu'en plus de la contribution de l'Etat dans le budget de l'organisation de cette édition, il a débloqué trente-cinq millions cinq cent cinquante (35.550.000) FCFA ; 538 sacs de riz et 538 sacs de mil pour les différents acteurs de la lutte.
Le président de l'Assemblée Nationale, le Premier Ministre, ainsi que plusieurs autres bonnes volontés ont également mis la main à la poche pour que cette grande fête des retrouvailles entre les fils du Niger se déroule dans une symbiose de fraternité et d'unité nationale.
Malheureusement, en dépit de ces appuis multiformes, cette édition a connu plusieurs couacs, qui sont d'ailleurs reconnus par le ministre de la Jeunesse et des Sports. M. Kassoum Moctar, lors de son allocution de clôture, a en effet décrié la série des réclamations et les cas d'arrangements enregistrés entre lutteurs ainsi que d'autres comportements qui sont à tous points de vue antinomiques aux idéaux de la Renaissance culturelle.
En effet, les hésitations, l'indécision, l'irresponsabilité, l'intolérance, le hooliganisme d'un certain public passionné et irresponsable, l'indiscipline caractérisée de certaines ligues régionales, le manque de sanctions appropriées contre les fauteurs de troubles, la peur de prendre des décisions qui s'imposent, mais surtout le manque de fair-play et d'esprit sportif de certains acteurs de la lutte traditionnelle ont terni l'image de cette édition,pourtant dédiée spécialement à la jeunesse.
Or, les plus hautes autorités ont engagé un combat sans merci contre ces tares de notre société, cette dégradation éhontée de nos valeurs intrinsèques d'honnêteté, de rigueur morale, d'entraide, de solidarité, du respect de la parole donnée, du don de soi au travail, du respect de l'autre, du respect des biens d'autrui, de tolérance, du respect des lois, etc.
C'est vrai que la lutte traditionnelle par essence, suscite des passions, mais ces passions doivent être contrôlées et contenues dans le cadre sportif, et le respect strict de l'adversaire qui est avant tout, un frère nigérien. Le respect scrupuleux des décisions arbitrales doit être inscrit en lettres d'or dans le code de la lutte. Les arbitres et tous ceux qui sont en charge du bon déroulement des compétitions se doivent d'être impartiaux, intraitables et n'obéissant qu'aux règles édictées, et ne se laisser guider que par le souci de faire triompher des valeurs qui sous-tendent la cohésion sociale.
C'est pourquoi, il est impérieux, voire indispensable, que notre lutte traditionnelle, conçue pour être un véritable vecteur d'unité nationale,soit repensée,et son code réformé. Le ministre Kassoum Moctar l'a d'ailleurs promis, et cette réforme doit permettre de cadrer ces compétitions annuelles de lutte traditionnelle avec les exigences des idéaux de la Renaissance culturelle. Celle-ci exige un changement profond de mentalité et de comportement pour ne retenir que les valeurs positives qui font toute la force et l'authenticité denotre société.
Ainsi, le sens de l'honneur, le fair-play, l'esprit sportif, la tolérance, l'acceptation et le respect scrupuleux des décisions des arbitres, la responsabilisation et la conscientisation des arbitres et autres jurys et la rigueur dans la prise de décisions doivent être élevées au rang des valeurs cardinales à respecter en tout temps, et en toute circonstance.
Car, comme l'a déjà dit le Président de la République, le Nigérien modèle, c'est celui-là qui cultive le patriotisme et le dévouement à la collectivité, qui privilégie partout et toujours le sens de l'intérêt général et la culture du civisme.
Il faut donc rompre avec l'obscurantisme ambiant et tous les autres comportements propres à annihiler toute idée d'ouverture, de progrès et d'innovation ;cultiver la confiance en soi; créer les conditions d'une rupture avec la mentalité d'assisté et la mendicité sous toutes ses formes ; combattre l'oisiveté, insuffler l'amour du travail; promouvoir la solidarité et la responsabilité; promouvoir l'individu, le détribaliser en le libérant du régionalisme, de l'ethnocentrisme et du sectarisme.
C'est en agissant ainsi que la lutte traditionnelle nigérienne retrouvera toutes ses lettres de noblesse pour servir de ciment de l'unité nationale.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

05/01/18

Société

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée p…

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée promotion « Lawel Chékou Koré »

La cérémonie de présentation au drapeau et de baptême des élèves de la promotion 2017 de l'école de la gendarmerie nationale s'est déroulée, hier au sein de ladite école sous la présidence du ministre de la défense nationale. Pour la circonstance, le ministre Kalla Moutari avait à ses côtés le ministre, porte-parole du gouvernement, M Abdourahamane Zakaria, le gouverneur de la région administrative de Niamey, le chef d'état-major adjoin...

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Dans la région de Zinder, les inondations enregistrées ont touché sept (7) départements de la région et la Ville de Zinder. Comme le souligne le Secrétaire Permanent Régional chargé du Dispositif National de Prévention et Gestion des Crises alimentaires, M. Ali Seydou, des dégâts ont été enregistrés, à la date du 8 août, au niveau de 14 Communes, ainsi que dans 38 villages et quartiers.Le bilan du sinistre établi au cours de la première...

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l…

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l'OPVN apportent leur soutien

Le comité Zinder SABOUA a signé hier jeudi 16 août, à son siège de Niamey,trois conventions de partenariat, avec respectivement la Loterie Nationale du Niger (LONANI), la Société du Patrimoine des Mines du Niger (SOPAMIN) et l'Office des Produits Vivriers du Niger (OPVN). La signature de ces accords intervient dans le cadre de l'organisation de la prochaine fête tournante du 18 Décembre. Ainsi, cette rencontre marque l'engagement de ces...

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Le directeur du Service des Examens du Baccalauréat, Dr Alhou Bassirou, a animé hier, au rectorat de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, un point de presse. Cette sortie médiatique est consacrée au bilan et à la proclamation officielle des résultats des Examens du Baccalauréat session 2018 qui se sont déroulés du 11 au 26 juillet sur l'étendue du territoire nationalLe directeur de service des Examens du Baccalauréat a d'abord saisi c...

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Par un communiqué qu'il a rendu public, le 13 août dernier, le Conseil Islamique du Niger a annoncé que la fête de l'Aïd-El Kebir ou fête de Tabaski, aura lieu le mercredi 22 Août 2018, conformément aux dispositions coraniques.En effet, a expliqué dans son communiqué, le Conseil Islamique, le 1er jour du Djoulhadj de l'Hégire 1439 étant le lundi 13 Août 2018, la fête de l'Aïd El Kebirou Aid El Adha sera ainsi célébrée à la date du 22 ao...

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva, le Président du FIDA Gilbert F. Houngbo et le Directeur exécutif du PAM David Beasley, sont arrivés à Niamey, hier après-midi. Ces responsables des agences de l'ONU effectuent cette visite afin de soutenir les efforts visant à lutter contre la faim au Sahel.Selon un communiqué de presse de l'ONU daté du 14 août 2018, les responsables de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimen...

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Les autorités en charge de la question de la Télévision Numérique Terrestre multiplient les offensives pour l'avènement de la TNT, le plus tôt possible, dans notre pays. C'est dans ce cadre que le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, s'est rendu, hier matin, au niveau au PK5 sis au quartier Lazaret de Niamey, en vue de s'enquérir de l'évolution des travaux d'installation des équipements et encourager les techniciens...

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activité…

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activités qui incorpore la période des concours et l'examen du BTS d'Etat » déclare M. Ousmane Douka Soumaila

L'Office National des Examens et Concours du Supérieur(ONECS), a pour mission d'organiser les examens et concours qui relèvent du Supérieur. A ce titre, il est chargé de proposer le programme annuel des examens et concours du supérieur ; de préparer, organiser et gérer les examens et concours du supérieur et, enfin, d'évaluer les modalités du déroulement des examens et concours et de proposer les ajustements nécessaires. Avant la créati...

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider,…

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider, pour les guider et même pour les protéger», se réjouit Dr Sani Kabir

Du 30 juillet au 7 août derniers, le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a effectué des missions dans les régions de Dosso, de Maradi, de Zinder et de Tahoua. Dans les différents Chefs-lieux des régions, Dr Kabir s'est notamment entretenu avec des journalistes, des autorités administratives et coutumières, des responsables des Forces de défense et de sécurité, des hommes politiques et des membres de la...

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieur…

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieurs questions relatives à l'institution

Dans le cadre de la 11ème session extraordinaire et de la 54ème session ordinaire du conseil des ministres de l'Autorité de Développement Intégré des Etats du Liptako Gourma (ALG) les experts de se réunissent du 14 au 17 aout à Niamey. Au cours de ces assises ils auront à statuer définitivement sur les documents inscrits à l'ordre du jour notamment les projets concernant le chronogramme prévisionnel de parachèvement du processus de tran...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence…

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence des clients et dépression des prix du mouton

Les différents marchés de bétail de Niamey enregistrent depuis quelques jours un flux mass...

vendredi 17 août 2018

Le marché des combustibles à l'approche de la fête…

Le marché des combustibles à l'approche de la fête de Tabaski : Une forte tendance vers le charbon à Niamey

La communauté musulmane du monde entier s'apprête à célébrer la fête d'Aïd El Kebir. En ce...

vendredi 17 août 2018

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Mouton de Tabaski à tout prix

Mouton de Tabaski à tout prix

A moins d'une semaine de la fête de Tabaski, le stress de l'acquisition de l'incontournabl...

vendredi 17 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.