Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Discours du Premier ministre, Chef du gouvernement, à l'ouverture de la 4ème édition du Forum International Jeunesse et Emplois Verts (FIJEV) : «Le gouvernement est à pied d'œuvre pour la mise en place de l'observatoire des emplois verts au Niger», a


PM« Mesdames et Messieurs,
Je voudrais tout d'abord, au nom du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, souhaiter la bienvenue à toute la jeunesse francophone représentée aujourd'hui à Niamey dans le cadre du Forum International Jeunesse et Emplois Verts (FIJEV). Je voudrais aussi renouveler mes remerciements à Mme Michaelle Jean,
Secrétaire Générale de la Francophonie, qui n'a malheureusement pas pu être aujourd'hui avec nous pour des raisons de calendriers. Je voudrais donc la remercier pour l'honneur fait au Niger, en lui permettant d'abriter la 4ème Edition du Forum International Jeunesse et Emplois Verts.
Je voudrais rappeler enfin que le FIJEV a vu le jour ici même à Niamey en 2012. En initiant ce forum, le Président de la République, Chef de l'Etat et Mr Abdou Diouf, à l'époque Secrétaire Général de l'OIF avaient à l'esprit d'impliquer la jeunesse francophone dans les prises de décisions sur les questions de préoccupation mondiale notamment le changement climatique qui est la préoccupation du moment. A travers cette plate-forme, le Niger voulait aussi que Niamey soit la capitale de cette rencontre d'échanges dans divers domaines de l'innovation et dans le développement des emplois verts pour la jeunesse de l'espace francophone. C'est dire que le Niger et particulièrement sa jeunesse sont heureux du retour au bercail du Forum International Jeunesse et Emplois Verts (FIJEV). Autant la première édition a été marquée par les conférences de plusieurs chercheurs et experts francophones, autant la deuxième édition, en 2014, a montré à quel point les jeunes francophones sont pétris de talents dans l'innovation et la créativité.

Mesdames et Messieurs,
Chers Jeunes Francophones,
La population nigérienne est caractérisée par sa jeunesse. En effet, plus de la moitié de cette population est âgée de moins de 15 ans (51,57 %), les gens de moins de 25 ans constituent 68,88% de la population totale du pays, soit plus de deux nigériens sur trois. 17,31% des nigériens sont dans la tranche d'âge de 15 à 25 ans ; 29, 24% de la population totale nigérienne est constituée de jeunes situés entre 15 et 34 ans. Les nigériens, particulièrement ceux du milieu rural, peuvent difficilement prétendre à des emplois ou à des activités économiques autres que ceux qu'offrent l'agriculture et l'artisanat. Deux (2) ménages sur trois (3) vivent dans une famille dont le chef est un exploitant agricole. La majorité de la population active se retrouve ainsi dans l'économie de subsistance. L'artisanat est aussi un autre secteur très dynamique qui draine plus de 600 000 emplois de survie.
De façon générale, l'offre d'emploi recule alors que la demande est en constante progression, stimulée par la forte croissance démographique. Ainsi, les défis en matière d'emploi sont particulièrement de deux ordres : (i) occuper la population en dehors de la saison culturale (huit à neuf mois de l'année) et (ii) offrir l'emploi aux populations urbaines, notamment les jeunes diplômés. En effet, apporter une réponse durable à la demande d'emploi des jeunes sortis de l'école demeure, à l'évidence, la condition pour préserver l'avenir et ouvrir des perspectives meilleures à la jeunesse. Le Niger n'est malheureusement pas un cas isolé. La problématique de l'emploi, en particulier celui des jeunes, et celle d'une croissance forte et durable restent un enjeu crucial tant pour les pays en développements que pour les pays développés. Selon la Banque Mondiale (Rapport 2013), le chômage touche 200 millions de personnes, dont une majorité de jeunes à l'échelle de la planète. Toutefois, dans la même source, six cent millions d'emplois devrons être crées dans les 15 prochaines années pour maintenir les effectifs employés à leur niveau actuel.

Mesdames et Messieurs ;
Chers Jeunes Francophones
Le Forum International Francophone «Jeunesse et Emplois verts» est de toute évidence une alternative durable pour la jeune francophone. En effet, le Forum international Francophone « Jeunesse et Emplois Verts » est d'abord un espace de rencontres, d'échanges et de débats entre les jeunes francophone des 4 coins du monde, sur les enjeux du développement durable et de l'emplois des jeunes, c'est également un espace de dialogue sur les opportunités d'emplois qu'offrent les opérateurs économiques, à travers la foire des emplois verts et enfin une opportunité de dialogue entre les jeunes et les autorités politiques. L'objectif assigné au forum est d'abords de faire le plaidoyer sur l'économie verte et ensuite rechercher le financement des projets présentés par les jeunes.
Comme vous le savez, la deuxième édition du FIJEV qui s'est tenue du 10 au 13 juin 2014, ici même à Niamey, avait regroupé 200 jeunes francophones (50 jeunes internationaux, et 150 jeunes nigériens) de 18 à 35 ans. Ces jeunes issus d'une trentaine de pays étaient pour la plupart des étudiants, chefs d'entreprises, en somme des personnes engagés pour le développement durable et l'entreprenariat.
Mis en contact directement avec les décideurs politiques, des experts techniques, des organisations internationales et autres partenaires techniques et financiers, ces jeunes ont eu l'occasion de faire valoir leur vision du développement durable. Ils ont eu à faire également la promotion de projets créateurs d'emplois verts.
Pendant les activités du FIJEV 2014, les jeunes participants représentants les 34 pays de l'espace francophone, ont assisté à plusieurs ateliers de formation et de communications en lien avec le développement vert. Tous les jeunes ont présenté des projets verts lors de la grande foire des emplois dans le domaine de l'agriculture durable, les industries extractives, les TIC, la récupération et le recyclage des déchets, la cartographie numérique ainsi que l'entrepreneuriat social et solidaire.

Mesdames et Messieurs
La situation géographique de notre pays dont les deux tiers sont désertiques constitue absolument une des principales contraintes de développement ; accueillir une rencontre internationale qui traite des questions de protection et de régénération de l'environnement pour garantir une pérennité des ressources sur terre, ne peut que constituer une des opportunités à saisir et à exploiter le plus profondément possible, notamment dans la connaissance des bonnes pratiques, des concepts et contenus de l'économie verte et de création d'emplois verts ;

Chers jeunes Francophones;
La 4ème édition va permettre donc de jeter les jalons de la mobilisation d'un grand volume d'investissement pour la préservation de l'environnement avec et par les initiatives des jeunes ; elle va aussi permettre de développer l'esprit d'entreprises et les initiatives économiques des jeunes. C'est le lieu ici de mener une action de plaidoyer fort afin de convenir avec les instances de l'OIF de la pérennisation de l'organisation du forum international francophone « jeunesse et emplois verts » tous les deux ans au Niger. D'ores et déjà, le gouvernement est à pied d'œuvre pour la mise en place de l'observatoire des emplois verts au Niger. Cette décision viendra ainsi répondre à une des recommandations des jeunes lors du précédent forum.

Excellence mesdames et messieurs,
Les pays francophones ont placé les emplois verts au cœur des débats sur l'environnement et le développement durable ; l'impulsion serait de créer des emplois potentiels à partir des emplois verts. Les emplois verts peuvent être des catalyseurs de développement durable. Selon le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), l'économie verte engendre une amélioration du bien être humain et de la justice sociale, tout en réduisant sensiblement les risques environnementaux et les pénuries écologiques. Aussi, depuis la conférence de Rio+20, nous sommes convaincus que la valorisation de l'économie verte passe par la promotion des emplois verts, la gestion efficiente des ressources naturelles, un système énergétique durable accompagné d'une transformation structurelle forte pour saisir les opportunités de croissance actuelle.

Excellences, Mesdames et Messieurs,
Le Programme de Renaissance du Niger a prévu de mobiliser des investissements lourds générant des nombreux emplois de qualité (agriculture, élevage, sécurité alimentaire, environnement et protection des terres). Ainsi, il est prévu dans ce programme d'accroitre et de diversifier les productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques, d'accroitre les productions sous – irrigation et des cultures de décrue, d'accroitre et diversifier la production par la modernisation des cultures sous pluie, la gestion durable des terres et des écosystèmes. De même, il est prévu la promotion de l'énergie solaire.

Mesdames et Messieurs,
Il est apparu que dans beaucoup de pays de l'Afrique subsaharienne, les ratios de consommation/revenus de travail montrent que les individus commencent à générer des surplus très tard. Pour ce qui est de notre pays, les nigériens sont dépendants, de la naissance jusqu'à l'âge de 27 ans révolu et après 65 ans : leur consommation moyenne est supérieure à leur revenu moyen de travail. Ceux qui sont productifs sont ceux âgés de 28 à 64 ans. Ce sont eux qui dégagent des surplus qui sont transférés aux autres et/ou épargnés. Je reste convaincu que nous pouvons inverser cette tendance, grâce aux emplois verts, en encourageant les jeunes à entrer dans le secteur productif de manière beaucoup plus précoce. Alors jeunes francophones, le mot d'ordre est lancé : Engageons nous dans la production dès le jeune âge pour relever les défis environnementaux et le développement durable !
Je voudrais avant de terminer mon propos, lancer un appel aux partenaires techniques et financiers et à toutes les bonnes volontés pour accompagner les jeunes dans leurs innovations de croissance verte. Sur ce, je déclare ouvert le Forum International Francophone « Jeunesse et Emplois Verts» FIJEV, Niamey 2018.

Je vous remercie. ».
Onep

Société

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée p…

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée promotion « Lawel Chékou Koré »

La cérémonie de présentation au drapeau et de baptême des élèves de la promotion 2017 de l'école de la gendarmerie nationale s'est déroulée, hier au sein de ladite école sous la présidence du ministre de la défense nationale. Pour la circonstance, le ministre Kalla Moutari avait à ses côtés le ministre, porte-parole du gouvernement, M Abdourahamane Zakaria, le gouverneur de la région administrative de Niamey, le chef d'état-major adjoin...

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Dans la région de Zinder, les inondations enregistrées ont touché sept (7) départements de la région et la Ville de Zinder. Comme le souligne le Secrétaire Permanent Régional chargé du Dispositif National de Prévention et Gestion des Crises alimentaires, M. Ali Seydou, des dégâts ont été enregistrés, à la date du 8 août, au niveau de 14 Communes, ainsi que dans 38 villages et quartiers.Le bilan du sinistre établi au cours de la première...

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l…

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l'OPVN apportent leur soutien

Le comité Zinder SABOUA a signé hier jeudi 16 août, à son siège de Niamey,trois conventions de partenariat, avec respectivement la Loterie Nationale du Niger (LONANI), la Société du Patrimoine des Mines du Niger (SOPAMIN) et l'Office des Produits Vivriers du Niger (OPVN). La signature de ces accords intervient dans le cadre de l'organisation de la prochaine fête tournante du 18 Décembre. Ainsi, cette rencontre marque l'engagement de ces...

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Le directeur du Service des Examens du Baccalauréat, Dr Alhou Bassirou, a animé hier, au rectorat de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, un point de presse. Cette sortie médiatique est consacrée au bilan et à la proclamation officielle des résultats des Examens du Baccalauréat session 2018 qui se sont déroulés du 11 au 26 juillet sur l'étendue du territoire nationalLe directeur de service des Examens du Baccalauréat a d'abord saisi c...

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Par un communiqué qu'il a rendu public, le 13 août dernier, le Conseil Islamique du Niger a annoncé que la fête de l'Aïd-El Kebir ou fête de Tabaski, aura lieu le mercredi 22 Août 2018, conformément aux dispositions coraniques.En effet, a expliqué dans son communiqué, le Conseil Islamique, le 1er jour du Djoulhadj de l'Hégire 1439 étant le lundi 13 Août 2018, la fête de l'Aïd El Kebirou Aid El Adha sera ainsi célébrée à la date du 22 ao...

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva, le Président du FIDA Gilbert F. Houngbo et le Directeur exécutif du PAM David Beasley, sont arrivés à Niamey, hier après-midi. Ces responsables des agences de l'ONU effectuent cette visite afin de soutenir les efforts visant à lutter contre la faim au Sahel.Selon un communiqué de presse de l'ONU daté du 14 août 2018, les responsables de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimen...

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Les autorités en charge de la question de la Télévision Numérique Terrestre multiplient les offensives pour l'avènement de la TNT, le plus tôt possible, dans notre pays. C'est dans ce cadre que le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, s'est rendu, hier matin, au niveau au PK5 sis au quartier Lazaret de Niamey, en vue de s'enquérir de l'évolution des travaux d'installation des équipements et encourager les techniciens...

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activité…

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activités qui incorpore la période des concours et l'examen du BTS d'Etat » déclare M. Ousmane Douka Soumaila

L'Office National des Examens et Concours du Supérieur(ONECS), a pour mission d'organiser les examens et concours qui relèvent du Supérieur. A ce titre, il est chargé de proposer le programme annuel des examens et concours du supérieur ; de préparer, organiser et gérer les examens et concours du supérieur et, enfin, d'évaluer les modalités du déroulement des examens et concours et de proposer les ajustements nécessaires. Avant la créati...

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider,…

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider, pour les guider et même pour les protéger», se réjouit Dr Sani Kabir

Du 30 juillet au 7 août derniers, le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a effectué des missions dans les régions de Dosso, de Maradi, de Zinder et de Tahoua. Dans les différents Chefs-lieux des régions, Dr Kabir s'est notamment entretenu avec des journalistes, des autorités administratives et coutumières, des responsables des Forces de défense et de sécurité, des hommes politiques et des membres de la...

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieur…

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieurs questions relatives à l'institution

Dans le cadre de la 11ème session extraordinaire et de la 54ème session ordinaire du conseil des ministres de l'Autorité de Développement Intégré des Etats du Liptako Gourma (ALG) les experts de se réunissent du 14 au 17 aout à Niamey. Au cours de ces assises ils auront à statuer définitivement sur les documents inscrits à l'ordre du jour notamment les projets concernant le chronogramme prévisionnel de parachèvement du processus de tran...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence…

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence des clients et dépression des prix du mouton

Les différents marchés de bétail de Niamey enregistrent depuis quelques jours un flux mass...

vendredi 17 août 2018

Le marché des combustibles à l'approche de la fête…

Le marché des combustibles à l'approche de la fête de Tabaski : Une forte tendance vers le charbon à Niamey

La communauté musulmane du monde entier s'apprête à célébrer la fête d'Aïd El Kebir. En ce...

vendredi 17 août 2018

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Mouton de Tabaski à tout prix

Mouton de Tabaski à tout prix

A moins d'une semaine de la fête de Tabaski, le stress de l'acquisition de l'incontournabl...

vendredi 17 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.