Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Poursuite de la campagne de sensibilisation pour l'éradication de la violence sur les enfants : Les Leaders communautaires demandent une loi sur la criminalisation des délits de violences sur les enfants



mediateurLancée officiellement le 27 mars 2018 dans la commune de Makalondi, département de Torodi, par le Médiateur de la République en partenariat avec l'ONG internationale, World Vision, la campagne de sensibilisation pour l'éradication de la violence sur les enfants s'est poursuivie au niveau des autres communes de la région du fleuve. Téra, Méhanna, Ouallam et le Kourtey ont reçu la visite du Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga venu les entretenir sur les graves conséquences qu'engendrent les mariages précoces, la déscolarisation de la jeune fille ou toutes formes de violences exercées sur les enfants. Partout où elle est passée, la délégation du Médiateur de la République a reçu un accueil chaleureux de la part des populations venues nombreuses participer au dialogue communautaire.
Ces dialogues communautaires qui s'étaleront sur une période de cinq années, ont pour but d'amener les leaders d'opinions, à évaluer les risques et à augmenter leurs connaissances sur les voies de recours dans le cadre d'union précoce ou forcée pour mieux mener la médiation dans l'intérêt des enfants victimes de ce fléau. Les principaux acteurs concernés par la question qui sont les autorités administratives, coutumières et religieuses, la société civile et les associations de défense des droits des enfants sont tous interpellés au cours de ces sessions de dialogues communautaires pour s'impliquer davantage en jouant chacun sa partition pour mettre fin à cette gangrène qui mine notre société. Au niveau de toutes les localités visitées, les populations ont pu s'exprimer librement et sans tabou sur toutes les pratiques néfastes qui ont été souvent dénoncées par leurs conseils municipaux mais hélas qui persistent encore et cela des fois par ignorance des conséquences graves qui en résultent sur les plans sanitaire, socioéconomique, culturel etc.
La particularité de la région du fleuve comme l'a indiqué le Gouverneur de la région de Tillabri, est qu'elle est une zone aurifère où les heureux aventuriers ou la diaspora de ladite région n'hésitent pas à débloquer des sommes colossales pour débaucher les jeunes filles de l'école et les marier. Aussi après avoir écouté les préoccupations des populations sur la question, notamment la précarité à laquelle sont confrontés les parents des victimes, le Médiateur de la République a déploré cet état de fatalisme et d'irresponsabilité de la part de ces derniers. Me Ali Sirfi Maiga n'est pas passé par quatre chemins pour dénoncer cette forme de traite déguisée des enfants, en particulier celle de la jeune fille que les parents sacrifient au détriment de son avenir. Aux aventuriers qui viennent amadouer les parents avec des sommes alléchantes pour marier leurs filles mineurs qu'ils auraient identifiés, Me Sirfi a indexé là aussi une autre forme de pédophilie qui constitue un grave délit de justice.
«Il est grand temps que les consciences s'éveillent pour que nous puissions prendre à bras le corps la question et trouver ensemble les solutions idoines pour réduire, voir éliminer les mariages précoces ou forcés», a ajouté le Médiateur de la République au cours des échanges. Pour y parvenir il faudrait faire remonter les conclusions de ces dialogues communautaires qui demeurent une question nationale afin d'interpeller les plus hautes autorités à s'y impliquer davantage pour une réponse d'urgence nationale. Malgré les efforts consentis par World Vision au sein des communautés qui présentent encore des résistances à ce sujet beaucoup reste encore à faire. C'est ainsi qu'au cours de ces dialogues communautaires, les leaders d'opinons qui ont été davantage édifiés sur les conséquences et les voies de recours sur les cas de mariage forcé ou précoce, ont suggéré la mise en place des brigades de protection et de maintien des filles à l'école. Ils ont pris l'engagement de répercuter l'information au niveau des villages et de veiller à son application.
Les participants à ces rencontres ont aussi demandé au
Médiateur de la République de plaider auprès du Gouvernement pour l'adoption d'une loi pour criminaliser ces pratiques, à l'instar de celle prise en 2000 sur les mutilations génitales qui ont tendance à disparaitre. Seul un arsenal juridique fort pourrait contribuer à éradiquer le phénomène, ont souligné les acteurs concernés au cours des échanges. Le Médiateur de la République, protecteur des droits des enfants de par sa mission, n'est pas resté insensible à ce cri de cœur des populations de la Région du fleuve, et leur a promis de réfléchir avec d'autres structures concernées par la question afin de mutualiser leurs efforts pour l'organisation d'un débat national sur la question. « Il y a urgence pour qu'une réponse adéquate soit trouvée au phénomène afin que nos enfants puissent jouir pleinement de leurs droits » a conclu Me Ali Sirfi Maiga. Le Médiateur de la République qui est rentré satisfait de cette tournée qui l'a édifiée sur la prise de conscience des populations sur les questions de violation des droits des enfants, procédera dès le mardi 3 avril 2018, à un autre lancement du même genre à Chadakori région de Maradi, autre fief de résistance sur les mariages précoces dans notre pays.
Cellule communication
du Médiateur de la
République

Société

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée p…

Présentation au drapeau et Baptême de la promotion à l'école de la gendarmerie nationale : La 52ème promotion baptisée promotion « Lawel Chékou Koré »

La cérémonie de présentation au drapeau et de baptême des élèves de la promotion 2017 de l'école de la gendarmerie nationale s'est déroulée, hier au sein de ladite école sous la présidence du ministre de la défense nationale. Pour la circonstance, le ministre Kalla Moutari avait à ses côtés le ministre, porte-parole du gouvernement, M Abdourahamane Zakaria, le gouverneur de la région administrative de Niamey, le chef d'état-major adjoin...

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Dans la région de Zinder, les inondations enregistrées ont touché sept (7) départements de la région et la Ville de Zinder. Comme le souligne le Secrétaire Permanent Régional chargé du Dispositif National de Prévention et Gestion des Crises alimentaires, M. Ali Seydou, des dégâts ont été enregistrés, à la date du 8 août, au niveau de 14 Communes, ainsi que dans 38 villages et quartiers.Le bilan du sinistre établi au cours de la première...

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l…

Série de signatures de conventions partenariales au Comité Zinder SABOUA: La Loterie Nationale du Niger, la SOPAMIN et l'OPVN apportent leur soutien

Le comité Zinder SABOUA a signé hier jeudi 16 août, à son siège de Niamey,trois conventions de partenariat, avec respectivement la Loterie Nationale du Niger (LONANI), la Société du Patrimoine des Mines du Niger (SOPAMIN) et l'Office des Produits Vivriers du Niger (OPVN). La signature de ces accords intervient dans le cadre de l'organisation de la prochaine fête tournante du 18 Décembre. Ainsi, cette rencontre marque l'engagement de ces...

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Présentation des résultats des examens du Baccalauréat session 2018 : 16882 admis sur 58 752 candidats présents

Le directeur du Service des Examens du Baccalauréat, Dr Alhou Bassirou, a animé hier, au rectorat de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, un point de presse. Cette sortie médiatique est consacrée au bilan et à la proclamation officielle des résultats des Examens du Baccalauréat session 2018 qui se sont déroulés du 11 au 26 juillet sur l'étendue du territoire nationalLe directeur de service des Examens du Baccalauréat a d'abord saisi c...

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Communiqué du Conseil Islamique du Niger : La fête de l'Aïd-El Kebir se déroulera le mercredi 22 août prochain

Par un communiqué qu'il a rendu public, le 13 août dernier, le Conseil Islamique du Niger a annoncé que la fête de l'Aïd-El Kebir ou fête de Tabaski, aura lieu le mercredi 22 Août 2018, conformément aux dispositions coraniques.En effet, a expliqué dans son communiqué, le Conseil Islamique, le 1er jour du Djoulhadj de l'Hégire 1439 étant le lundi 13 Août 2018, la fête de l'Aïd El Kebirou Aid El Adha sera ainsi célébrée à la date du 22 ao...

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Mission des Agences Onusienne au Niger : Les Responsables de la FAO, du FIDA et du PAM au Niger

Le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva, le Président du FIDA Gilbert F. Houngbo et le Directeur exécutif du PAM David Beasley, sont arrivés à Niamey, hier après-midi. Ces responsables des agences de l'ONU effectuent cette visite afin de soutenir les efforts visant à lutter contre la faim au Sahel.Selon un communiqué de presse de l'ONU daté du 14 août 2018, les responsables de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimen...

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Visite du ministre de la Communication au PK5 : Un prototype de décodeur de réception, testé et jugé satisfaisant

Les autorités en charge de la question de la Télévision Numérique Terrestre multiplient les offensives pour l'avènement de la TNT, le plus tôt possible, dans notre pays. C'est dans ce cadre que le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, s'est rendu, hier matin, au niveau au PK5 sis au quartier Lazaret de Niamey, en vue de s'enquérir de l'évolution des travaux d'installation des équipements et encourager les techniciens...

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activité…

Organisation des Examens et Concours du Supérieur par l'ONECS : « Chaque direction technique a un plan annuel d'activités qui incorpore la période des concours et l'examen du BTS d'Etat » déclare M. Ousmane Douka Soumaila

L'Office National des Examens et Concours du Supérieur(ONECS), a pour mission d'organiser les examens et concours qui relèvent du Supérieur. A ce titre, il est chargé de proposer le programme annuel des examens et concours du supérieur ; de préparer, organiser et gérer les examens et concours du supérieur et, enfin, d'évaluer les modalités du déroulement des examens et concours et de proposer les ajustements nécessaires. Avant la créati...

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider,…

Interview président du CSC : «Nos interlocuteurs ont dit qu'ils ont maintenant compris que le CSC est là pour les aider, pour les guider et même pour les protéger», se réjouit Dr Sani Kabir

Du 30 juillet au 7 août derniers, le président du Conseil supérieur de la Communication (CSC) Dr Sani Kabir a effectué des missions dans les régions de Dosso, de Maradi, de Zinder et de Tahoua. Dans les différents Chefs-lieux des régions, Dr Kabir s'est notamment entretenu avec des journalistes, des autorités administratives et coutumières, des responsables des Forces de défense et de sécurité, des hommes politiques et des membres de la...

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieur…

Réunion des experts de l'Autorité de développement intégrée du Liptako Gourma (ALG) : Les experts planchent sur plusieurs questions relatives à l'institution

Dans le cadre de la 11ème session extraordinaire et de la 54ème session ordinaire du conseil des ministres de l'Autorité de Développement Intégré des Etats du Liptako Gourma (ALG) les experts de se réunissent du 14 au 17 aout à Niamey. Au cours de ces assises ils auront à statuer définitivement sur les documents inscrits à l'ordre du jour notamment les projets concernant le chronogramme prévisionnel de parachèvement du processus de tran...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence…

Les marchés de bétail de Niamey : Timide affluence des clients et dépression des prix du mouton

Les différents marchés de bétail de Niamey enregistrent depuis quelques jours un flux mass...

vendredi 17 août 2018

Le marché des combustibles à l'approche de la fête…

Le marché des combustibles à l'approche de la fête de Tabaski : Une forte tendance vers le charbon à Niamey

La communauté musulmane du monde entier s'apprête à célébrer la fête d'Aïd El Kebir. En ce...

vendredi 17 août 2018

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Mouton de Tabaski à tout prix

Mouton de Tabaski à tout prix

A moins d'une semaine de la fête de Tabaski, le stress de l'acquisition de l'incontournabl...

vendredi 17 août 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.