Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

«Au Niger, nous sommes convaincus de la nécessité de modernisation des infrastructures de production, afin de garantir à notre communauté, la satisfaction des besoins énergétiques essentiels»


PM« Mesdames et Messieurs,
Distingués invités à vos titres grades, et qualités respectifs, tout protocole respecté.
A l'entame de mon propos je voudrais m'acquitter d'une agréable mission, en vous transmettant les salutations de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat
Mesdames et Messieurs,
Chers invités,
Le Niger est membre de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui est forte de plus de 300 millions de d'habitants, soit 5% de la population mondiale, et qui enregistre un taux de croissance moyen soutenu de plus de 6% depuis 2010. L'agenda 2030 de développement durable de la CEDEAO vise, entre autres, la transformation structurelle de notre économie, en vue de la création d'un espace communautaire stable et prospère.
Les nombreux efforts de développement restent cependant tributaires de contraintes majeures parmi lesquelles : le fort taux de croissance démographique, le faible taux d'accès aux services énergétiques, et la vétusté des moyens de production. C'est pourquoi, nos Etats ont décidé de mettre en commun leurs efforts, pour la production, le transport, et la distribution d'énergie électrique, afin de satisfaire les besoins sans cesse croissants de nos populations, de nos villes, et de notre industrie.
Notre pays, conscient des défis auxquels fait face toute la région, et de sa responsabilité, compte apporter une contribution substantielle au développement économique et social de la communauté, en participant activement à l'augmentation des capacités de production, et en facilitant l'accès des populations aux services énergétiques durables.
Mesdames et Messieurs,
Honorables invités,
Le Niger dispose d'un potentiel énergétique important et varié, mais c'est surtout un producteur majeur mondial d'uranium. Les recherches minières ont permis de mettre en évidence des réserves additionnelles d'uranium et de Thorium, et les projets de recherche continuent, en dépit de la baisse du cours de l'uranium. Nonobstant cette disponibilité d'une grande variété sources, la pauvreté énergétique persiste au Niger, à l'image des autres Etats de la région.
Le Gouvernement Nigérien, conformément aux dispositions de l'article 147 de la constitution, s'attèle à développer le potentiel énergétique national, en vue d'atteindre la souveraineté énergétique, l'accès à l'énergie, ainsi que la satisfaction des besoins nationaux et des exigences de développement. Aussi, pour respecter les engagements pris dans les Programmes de la Renaissance actes I et II, et dans les Déclarations de Politique Générale, le Gouvernement, a défini un bouquet énergétique dans lequel, une contribution importante de l'électricité nucléaire est attendue, à moyen et long terme.
Mesdames et Messieurs,
Chers invités
Au Niger, nous sommes en effet convaincus de la nécessité de modernisation des infrastructures de production, afin de garantir à notre communauté, la satisfaction des besoins énergétiques essentiels, à l'aide d'une technologie de production stable et non polluante. Nous sommes pleinement conscients que le choix de l'énergie nucléaire est une décision majeure, non seulement sur le plan technique et technologique, mais aussi du point de vue socio-économique et politique. C'est pour cela que la mise en œuvre de ce programme électronucléaire se veut être en harmonie avec les politiques nationales et régionales, notamment en matière d'aménagement du territoire, de protection de l'environnement, et d'utilisation des ressources en eau partagées avec les Etats voisins.
Le Gouvernement entend en outre mettre en œuvre, et mener à terme ce programme dans le respect de ses obligations internationales, en assurant la protection des êtres et de l'environnement, mais aussi avec la plus large concertation possible de toutes les parties prenantes.
Mesdames et Messieurs,
La HANEA, a été créée en tant qu'instrument d'action pour le Gouvernement, en vue de mieux assurer la lisibilité et la visibilité de la politique nucléaire qu'il entend mener. Nous avons créé le Comité d'Orientations stratégiques (COSPEN), et le Comité Technique National pour le Programme Electronucléaire (CTNPEN), comme composantes de l'Organisme d'Exécution du Programme Electronucléaire (OEPEN ou NEPIO). Je félicite une fois de plus les membres du Comité Technique National pour le Programme électronucléaire (CTNPEN), pour le travail abattu. Ils n'ont ménagé aucun effort pour analyser et évaluer, conformément aux directives de l'Agence, l'ensemble des dix-neuf domaines qui constituent l'infrastructure nucléaire nationale. Le rapport d'autoévaluation qui en est issu nous donne des raisons d'espérer. Il a été soumis à l'AIEA pour appréciation et analyse, et la présente mission d'évaluation intégrée de l'infrastructure nucléaire (INIR), est organisée pour obtenir un avis indépendant.
C'est donc une étape importante de notre programme, sinon la plus importante, car elle mettra en lumière les défis qui nous attendent, ainsi que les solutions d'optimisation. Elle permettra surtout aux autorités de décider en toute connaissance de cause, du schéma de mise en œuvre du programme électronucléaire.
Mesdames et Messieurs les experts nationaux
Je vous demande donc ces prochains jours, de travailler de manière ardue et disciplinée, avec ces éminents experts internationaux qui ont été dépêchés à Niamey pour cet examen. Je sais pouvoir compter sur votre sens élevé de responsabilité et la passion qui vous anime, pour vous montrer à la hauteur de la tâche qui vous attend. Vous avez la chance d'être parmi ceux qui ont posé les bases de ce programme historique. Les recommandations qui seront issues de cette mission seront examinées avec la plus grande attention par mon Gouvernement et les solutions idoines seront apportées dans les meilleurs délais.
Je ne terminerai pas mon propos, sans réitérer une fois de plus toute notre reconnaissance et nos vifs remerciements à l'AIEA, pour tout le soutien qu'elle nous apporte, à chaque fois que nous en faisons la demande. Je vous prie de transmettre, Monsieur Chudakov, au Directeur Général ainsi qu'à toute son équipe, les salutations du Niger. Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la mission d'Evaluation Intégrée de l'Infrastructure Nucléaire Nationale du Niger.
Je vous remercie. ».

Onep

Société

La Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou parraine une cérémonie de remise de don de médicaments et moustiquaires au Mi…

La Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou parraine une cérémonie de remise de don de médicaments et moustiquaires au Ministère de la Santé Publique : Des lots de produits antipaludéens d'une valeur de 2,5 milliards de Francs CFA offerts par les Etat

Sous le haut parrainage de la Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou, marraine de la lutte contre le paludisme au Niger, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a réceptionné hier dans l'après-midi à l'entrepôt de l'ONPPC, situé au quartier Niamey 2000 sur la route de Fillingué des mains de la sous-secrétaire adjointe aux affaires africaines des Etats-Unis d'Amérique, Mme Whitney Baird, des produits pharmaceutiqu...

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou rencontre une délégation du CILSS : La présidente de la Fondation Tattali Iyal…

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou rencontre une délégation du CILSS : La présidente de la Fondation Tattali Iyali sollicitée pour soutenir la création d'un réseau des Premières Dames

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tatali Iyali s'est entretenu, hier matin avec une délégation du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) conduite par le Secrétaire Exécutif PhD. Djimé Adoum. La délégation du CILSS est allée solliciter le soutien de la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou pour la création d'un Réseau des Premières Dames dans le cadre de la lutte pour ...

Lancement officiel du projet MERIEM : Apporter des solutions innovantes pour prévenir la malnutrition dans les trois pay…

Lancement officiel du projet MERIEM : Apporter des solutions innovantes pour prévenir la malnutrition dans les trois pays ciblés par le projet

      Face à l'insécurité alimentaire récurrente dans les pays du sahel avec comme corollaire la malnutrition chronique chez les enfants qui constituent l'avenir de la région, le projet «Mobiliser des Entreprises Sahéliennes pour des Réponses Innovantes et à large Echelle contre la Malnutrition (MERIEM)» entend s'appuyer sur le secteur privé des trois pays que sont : le Niger ; le Burkina Faso et le Mali pour apporter ...

Maradi/ Visite de travail de l'Ambassadeur de Turquie au Niger : Toucher du doigt les réalités culturelles et les potent…

Maradi/ Visite de travail de l'Ambassadeur de Turquie au Niger : Toucher du doigt les réalités culturelles et les potentialités de la région

Un mois après sa prise de fonction dans le pays, l'Ambassadeur de Turquie au Niger, SEM. Mustafa Ari Turker, vient d'effectuer une visite de travail de 48 heures à Maradi. Cette visite est la deuxième qu'il effectue à l'intérieur du pays, après celle de Tahoua il y a quelques jours.S'exprimant sur le mobile de sa visite dans la capitale du Katsina et du Gobir, le diplomate Turc a indiqué qu'il s'agit de venir à la découverte du Niger pr...

Développement communautaire : Les ambitions du chef de canton de Tarka

Développement communautaire : Les ambitions du chef de canton de Tarka

Tarka ? Ce nom veut dire en Tamacheq défaire ses bagages pour un campement. Le fondateur du Village de Belbédji s'appelle Oumena venu du Damergou avec sa jument au corps parsemé de mouches rougeâtres.Ce sont ces dernières qui ont pris la dénomination de Belbédji crée en 1937.''Le premier puits foncé pour la création de Tarka a vu le jour en 1890 investi par la tribu Mouzgou (maraboutique) qui se réclame ancêtres du Chef de Canton actuel...

Cérémonie d'ouverture de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l'a…

Cérémonie d'ouverture de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l'année 2019 : Plusieurs thématiques au menu des débats dont le changement climatique, la sécurité alimentaire et les défis de la dém

Les travaux de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l'année 2019 ont débuté hier au Palais des congrès de Niamey. Au cours de cette session, les conseillers discuteront des thèmes portant sur le changement climatique, la sécurité alimentaire, les défis de la démographie, l'introduction de l'éducation sexuelle dans l'enseignement secondaire, les technologies de l'information et de la...

Ouverture de la deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables : «La science au…

Ouverture de la deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables : «La science au service de la transformation du monde rural : enjeux et défis de la sécurité alimentaire et énergétique », thème retenu

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou a parrainé hier au Palais des Congrès de Niamey, l'ouverture de la deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables. Cette rencontre organisée par le Réseau Femmes, Sciences et Technologies du Niger a enregistré la présence des membres du gouvernement, dont le Ministre d'Etat, en charge de l'agriculture et de l'élevage, du secrétaire exécutif du CILSS, des...

Réunion de mise en place du cadre de concertation sur la question de population : Relever le défi de la maîtrise de la c…

Réunion de mise en place du cadre de concertation sur la question de population : Relever le défi de la maîtrise de la croissance démographique

La ministre de la Population, Dr Amadou Aissata a procédé hier matin à Niamey, à l'ouverture de la réunion de mise en place du cadre de concertation sur la question de population. L'objectif de cette réunion est de créer les conditions d'un partenariat dynamique et concerté entre les ministères et les Partenaires au développement. La réunion s'est déroulée en présence des ministres concernés par cette question notamment celui en charge ...

Coopération parlementaire entre le Niger et la République islamique d'Iran : Consultation médicale et don des médicament…

Coopération parlementaire entre le Niger et la République islamique d'Iran : Consultation médicale et don des médicaments au CEG VII de Niamey

Dans le cadre de la coopération parlementaire entre le Niger et la République islamique d'Iran, le groupe d'Amitié Niger-Iran a organisé à l'occasion du 40e anniversaire de la Révolution Islamique Islamique d'Iran, une consultation médicale au CEG VII de Niamey. Il s'est agi à travers cette action de consulter les élèves de cet établissement scolaire, le personnel administratif et d'encadrement et leur offrir gratuitement par la même oc...

Agadez : agriculture; Les terres irriguées, une source de richesses et de moyens d'auto-suffisance alimentaire

Agadez : agriculture; Les terres irriguées, une source de richesses et de moyens d'auto-suffisance alimentaire

L'agriculture irriguée constitue l'une des activités des populations de la région d'Agadez. Dans le cadre de l'Initiative 3N, l'Etat a apporté des appuis multiformes aux producteurs. Les principales cultures pratiquées sont l'oignon, la pomme de terre, le blé, le maïs, les épices et les agrumes etc.L'évolution des superficies emblavées et des productions obtenues, atteste de la progression des cultures. Selon l'EPTIN, la région d'Agadez...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le…

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le département", affirme le préfet : M. le préfet, pouvez-vous nous faire succinctement la présentation de votre entité administrative ?

Nous vous remercions de l'intérêt que vous accordez à notre département à savoir le départ...

vendredi 15 février 2019

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et…

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et accélérer le progrès social

Certes le fossé qui existe entre les pays dits développés et ceux du tiers monde est grand...

mardi 12 février 2019

L'air du temps

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Hier, jeudi 14 février 2019, les jeunes ont célébré la fête de la Saint-Valentin dédiée au...

vendredi 15 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.