Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de Presse au Ministère des Finances : La caisse de micro-finance ASUSU SA, mise sous administration provisoire pour six (6) mois à compter du jeudi 3 mai 2018


asusuLe Secrétaire Exécutif de l'Agence de Régulation de la Micro-finance (ARSM), M. Kabirou Alzouma, a tenu un point de presse le vendredi 4 mai 2018 dans la salle des réunions du ministère des Finances, en présence du Directeur Général des Opérations Financières et des réformes (DGOFR), M. Mahamane Laoualy. Ce point de presse porte sur une décision prise par le Ministre des Finances le jeudi 3 mai 2018, mettant sous administration provisoire, le Système Financier Décentralisé ASUSU SA et vise à informer la clientèle d'ASUSU ainsi que l'opinion nationale et internationale, du contenu et de la motivation de cette décision. Pendant les six (6) mois à venir, une équipe de professionnels avisés prendra le relai des désormais anciens dirigeants de cette institution financière afin de procéder à une analyse technique de sa situation réelle et de trouver une solution définitive aux maux qui la minent.
Au cours du point de presse, le Secrétaire exécutif de l'ARSM a rappelé que la situation difficile que traverse ASUSU SA, a été mise en exergue par la Commission Bancaire et les services compétents du Ministère des Finances. Elle se traduit notamment par des irrégularités dans la dernière augmentation du capital social, un système d'information et de gestion non fiable, une dégradation du portefeuille de crédits, un fort endettement auprès du système bancaire et de la clientèle -particulièrement celle des entreprises publiques-, des charges d'exploitation importantes de personnels et de services extérieurs. Aussi avec la saisie de tous ses comptes bancaires et de ses biens meubles par certains de ses gros créanciers, le non-respect des ratios prudentiels et l'absence de réponses adéquates de la part de ses responsables, ASUSU fait courir à ses parties prenantes, d'énormes risques tels que : la spoliation des dépôts de la clientèle (particuliers, PME, entreprises publiques qui y ont effectué d'importants dépôts...),le risque systémique pouvant affecter tout le système financier en général (banques et autres prêteurs) et le secteur de la micro-finance en particulier, l'affectation du programme de relance économique et financier du Niger, etc...
Pour M. Kabirou Alzouma, l'Etat, garant de la stabilité financière et tuteur des établissements financiers, ne saurait rester indifférent face aux difficultés que traverse la plus grande institution de micro-finance du pays. C'est ainsi que, pour préserver la viabilité d'ASUSU dont la disparition porterait un préjudice certain au secteur financier ainsi qu'aux intérêts des déposants en général et des entreprises publique en particulier, et conformément aux prérogatives que lui confère la loi sur les Systèmes Financiers Décentralisés, le Ministre des Finances a décidé de sa mise sous administration provisoire à compter du 3 mai 2018 et a désigné un administrateur provisoire choisi pour son expérience professionnelle et pour la conduite avec succès de missions similaires.De même, un Comité de suivi de l'Administration Provisoire a été mis en place par la même décision. Il est chargé d'émettre des avis sur la conduite des opérations, le Plan de redressement et de manière générale, l'exécution du Cahier des charges. Des représentants du Ministère des Finances et de la BCEAO sont membres de ce Comité.
La décision du Ministre des Finances, dit-il, est fondée sur les dispositions de l'article 62 de la loi 2014-59sur les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) qui prévoient que, le Ministre des Finances, la BCEAO ou la Commission Bancaire, peuventselon le cas et par décision motivée, mettre sous administration provisoire tout SFD, lorsque sa gestion met en péril sa situation financière ou les intérêts de ses membres.Le tout nouvel administrateur provisoire, M. Bachir Amadou, a six (6) mois pour accomplir sa mission définie dans un cahier de charge. Il aura notamment à assurer la continuité des activités d'ASUSU et le respect des prescriptions légales, règlementaires et statutaires ; à prendre toute mesure utile afin de préserver les intérêts des associés et des clients d'ASUSU SA ; à diligenter un audit organisationnel et financier de l'institution ainsi que du Système d'Information et de Gestion de l'institution et toute autre vérification demandée par le comité de suivi.
A l'issue de cet audit, l'Administrateur provisoire présente au comité de suivi un rapport indiquant les propositions de redressement.« L'Administration Provisoire est une mesure prévue par la loi applicable au Niger et commune aux autres pays de l'UMOA. Elle a été prise dans les mêmes circonstances au Niger et dans d'autres pays de l'UMOA par les Ministres des Finances concernés », a expliqué M. Kabirou Alzouma, Secrétaire Exécutif de l'Agence de Régulation de la Micro-finance (ARSM).
En sommes, a-t-il dit, la mesure prise par le ministre des Finances vise exclusivement à préserver les emplois des agents d'ASUSU, les dépôts de la clientèle composée d'entreprises publiques dont les avoirs s'élèvent à plusieurs milliards de FCFA ainsi que de particuliers et d'entreprises individuelles qui lui ont confié leurs épargnes constituées après de dures labeurs, et assurer la continuité des services financiers fournis aux populations nigériennes. Ce fut le cas tout dernièrement à la MECREF où, après une période d'administration provisoire, elle a été assainie et remise à ses actionnaires légitimes qui ont élu un nouveau conseil d'administration.
Le nouvel Administrateur Provisoire de ASUSU SA, M. AmadouHamani Bachir, a conduit avec succès le redressement de la Banque Agricole du Niger (BAGRI) de juillet 2013 à mars 2014. Auparavant, il a été inspecteur de la commission bancaire de l'UMOA et Conseiller Spécial du Gouverneur de la BCAO, chargé de la modernisation des caisses.

Souleymane Yahaya

Société

Le Premier ministre visite le chantier de l'Immeuble en construction dans le cadre du projet WAQF : Le Complexe multifon…

Le Premier ministre visite le chantier de l'Immeuble en construction dans le cadre du projet WAQF : Le Complexe multifonctionnel WAQF, un modèle économique innovant

Lancés le 12 avril 2013, les travaux du Projet WAQF, dont le site est sis en face de l'immeuble Sonibank de Niamey, sont à un taux d'exécution de 80% et s'achèveront fin mai 2019. C'est le constat fait par le Premier ministre Brigi Rafini à l'issue d'une visite qu'il a effectuée, sur le chantier le 19 janvier dernier. Cette visite faite en marge du séjour au Niger du président de la Banque Islamique de Développement (BID)Dr Bandar Hajja...

Cérémonie de remise de distinction au président de la BID : Dr Bandar Hajjar élevé au grade de Grand Officier de l'Ordre…

Cérémonie de remise de distinction au président de la BID : Dr Bandar Hajjar élevé au grade de Grand Officier de l'Ordre national du Niger

      Le président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), Dr Bandar Hajjar, a été élevé au grade de Grand officier de l'ordre national du Niger, par le Premier ministre Brigi Rafini. La cérémonie de remise de cette distinction a eu lieu le vendredi 18 janvier dernier, au Grand Hôtel de Niamey, lors d'un dîner de gala offert à l'honneur de Dr Hajjar qui effectuait une visite officielle de travail au Ni...

Tahoua : Tenue de la 6ème édition de la fête des éleveurs du terroir d'Allaghadad (FETA)

Tahoua : Tenue de la 6ème édition de la fête des éleveurs du terroir d'Allaghadad (FETA)

Le Secrétaire général de la région de Tahoua a présidé du 12 au 13 janvier 2019 les festivités de la 6ème édition de la fête des éleveurs du terroir d'Allaghadad (FETA) placé sous le thème «Culture et économie pastorale dans un contexte de décentralisation : la contribution des communautés locales ». Le lancement de cette fête s'est déroulé en présence du Secrétaire général du Ministère de l'Agriculture et de l'Élevage et plusieurs invi...

Zinder : La commune rurale de Tarka, un exemple de civisme fiscal

Zinder : La commune rurale de Tarka, un exemple de civisme fiscal

      La Commune Rurale de Tarka dans le département de Belbédji a vu le jour après les premières élections locales de 2004 au Niger. Elle compte une population estimée à 117.328 habitants en 2017 avec une superficie de 11km2.Elle dispose d'un siège construit par PAC II.Les principales activités pratiquées par les populations sont essentiellement l'agriculture, l'élevage et le petit commerce. Le réconfort moral qui ani...

31ème session du Conseil d'administration de l'Université islamique au Niger (UIN) : "Des belles perspectives s'ann…

31ème session du Conseil d'administration de l'Université islamique au Niger (UIN) : "Des belles perspectives s'annoncent pour l'UIN" selon le ministre Yahouza Sadissou

Le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Yahouza Sadissou a présidé, le 17 janvier dernier au Palais des Congrès de Niamey, l'ouverture des travaux de la 31ème session du Conseil de gestion de l'Université Islamique du Niger (UIN). Le lancement de cette session s'est déroulé en présence de plusieurs personnalités dont l'Ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite au Niger, le président de la Banque Is...

Conférence de presse du Directeur Général entrant de la Douane en prélude à la Célébration de la JID 2019 : « La journée…

Conférence de presse du Directeur Général entrant de la Douane en prélude à la Célébration de la JID 2019 : « La journée internationale de la Douane sera célébrée conjointement avec le Bénin et permettra de l'interconnexion des systèmes informatiques

Le Directeur général de la Douane entrant, Colonel Amadou Petito Oumarou, a animé le 19 janvier dernier dans les locaux de la Direction Générale de la Douane, une conférence de presse en prélude à la célébration de la Journée Internationale de la Douane (JID), édition 2019, sous le slogan «Des frontières SMART pour des échanges commerciaux fluides et le mouvement sans entrave des personnes et marchandises ». L'objectif principal de cett...

Tahoua : Visite du ministre de l'Equipement sur le site du lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la rout…

Tahoua : Visite du ministre de l'Equipement sur le site du lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la route Sanam -Tébaram-Inkarkadan-Tahoua

      Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, préside, aujourd'hui vendredi 18 janvier 2019, la cérémonie solennelle de lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la route Sanam -Tébaram-Inkarkadan-Tahoua. En prélude à cet événement tant attendu dans la capitale de l'Ader, le ministre de l'Equipement, M. Kadi Abdoulaye, a effectué, hier, une visite sur le site aménagé pour accueillir la cérém...

Pose de la première pierre de la construction du pavillon d'hospitalisation et magasin au service de néphrologie/hémodia…

Pose de la première pierre de la construction du pavillon d'hospitalisation et magasin au service de néphrologie/hémodialyse de l'hôpital national de Lamordé : Assurer un meilleur traitement de l'insuffisance rénale et réduire les évacuations sanitai

La Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, le représentant de ORANO, M. Pascal Bastien et la directrice Afrique NIPRO Europe NV, Mme Roxane N'Gosso ont procédé hier, dans les locaux de l'Hôpital National de Lamordé à la pose de la première pierre de la construction du pavillon d'hospitalisation et magasin au service de néphrologie/hémodialyse. La construction de ce bâtimen...

Journée panafricaine de la Poste : La Poste doit survivre et prospérer

Journée panafricaine de la Poste : La Poste doit survivre et prospérer

L'Afrique toute entière célèbre ce 18 janvier 2019, la Journée panafricaine de la Poste, qui marque le 39ème anniversaire de la naissance de L'Union Panafricaine des Postes (UPAP). L'UPAP est une institution spécialisée de l'Union africaine créée suite à une décision de la Conférence des plénipotentiaires réunissant 35 pays en janvier 1980 à Arusha en Tanzanie. Le but visé par la création de l'UPAP est la coordination des activités de d...

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine …

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine de traitement d'eau de Goudel : « Bientôt, dans la ville de Niamey, quelle qu'en soit la période, il n'y aura plus de problème d'e

Dans le cadre du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la ville de Niamey, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Issoufou Katambé a visité, hier matin, deux des quatre composantes du programme à savoir le château R16 de Saga Gorou et l'usine de traitement d'eau de Goudel VI tous deux en construction. Dans ce déplacement, le ministre était accompagné de son directeur de cabinet, des cadres d...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'am…

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'ampleur

Pas un carrefour ou une grande place publique de Niamey qui ne soit aujourd'hui envahi par...

vendredi 18 janvier 2019

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées…

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées face à la problématique

La mendicité est traditionnellement reconnue aux personnes vivant avec un handicap, qui ne...

vendredi 18 janvier 2019

"La responsabilité est partagée entre l'Etat …

"La responsabilité est partagée entre l'Etat et la société" selon le sociologue Sani Yahaya Djanjouna

Le concept de la mendicité peut être défini selon le socio-anthropologue Sani Yahaya Djanj...

vendredi 18 janvier 2019

L'air du temps

Gare aux vandales !

Gare aux vandales !

      Trop, c'est trop !... A partir du début du mois de février 2019, d...

vendredi 18 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.