Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Noblesse d'un combat


DG-ONEP13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays. 13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays.

Alio Daouda

Société

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Décès du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Niger : Le Chef de l'Etat assiste aux obsèques de feu Boulama Manga

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a assisté dimanche 21 Avril 2019 à la levée du corps du Colonel Boulama Manga Mamane Ouadaî, Grand chancelier des Ordres Nationaux du Niger, décédé le Samedi 20 Avril 2019 à Niamey. Les obsèques de l'illustre disparu, se sont déroulées au palais de la Présidence de la République du Niger. Ont pris part à cette cérémonie, aux côtés du Président de la République, le Pr...

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le con…

Protocole d'accord entre le Gouvernement et les BEN/ SUSAS et SYNPHAMED : Les deux parties s'engagent à respecter le contenu dudit protocole

Après trois préavis de grèves du syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale (SUSAS) et du Syndicat des Pharmaciens, Médecins et Chirurgiens-Dentistes (SYNPHAMED) intervenus respectivement les 21 et 22 mars 2019 ; les 28 et 29 mars 2019 et les 3, 4, et 5 avril 2019, les deux structures syndicales ont suspendu leur mouvement de grève depuis le 4 avril 2019 à la faveur des négociations enclenchées avec le gouvernement. Ces négociat...

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de l…

Communiqué du Secrétariat général du Gouvernement : Promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, a signé le vendredi 19 avril 2019, un décret portant promotion d'Officiers Généraux des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale.Aux termes de ce décret, sont promus au grade supérieur au titre de l'avancement normal, les Officiers des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale dont les noms suivent, pour compter du 1...

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

Village ‹›moderne›› de Bargo-Darey : Inauguration d'un complexe de 100 villas sur le modèle Rohama

L'ONG Qatar Charity a inauguré le samedi 20 avril dernier, le village modèle Rohama de Bargo-Darey dans le département de Balléyara (région de Tillabéri). Il s'agit d'un complexe composé de 100 villas dotées de tous les équipements sociaux de base. La cérémonie d'inauguration du projet s'est déroulée sous le parrainage du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumière...

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le…

Réunion du Comité Défense et Sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) : Renforcer la paix et la stabilité dans le bassin du lac Tchad

Le comité défense et sécurité de la Force Multinationale Mixte (FMM) a tenu le samedi 20 avril dernier sa réunion à Niamey. C'est le Chef d'Etat-major des FAN, le Général de corps d'Armées Ahmed Mohamed, représentant le ministre de la Défense Nationale qui a présidé l'ouverture et la clôture des travaux. Cette réunion qui a regroupé les chefs d'Etat-major des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) à savoir le Nigeri...

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. …

Interpellation du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'innovation à l'Assemblée nationale : M. Yahouza Sadissou fait un diagnostic édifiant de la situation des Universités publiques du Niger

Les travaux en séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 de l'Assemblée nationale se poursuivent à l'hémicycle de ladite institution. Au cours de la plénière du samedi dernier, les parlementaires ont interpellé le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche de l'Innovation, sur la crise qui secoue les Universités publiques née des différents mouvements de grève observés par le Syndicat National ...

Réponse du ministre Yahouza Sadissou aux questions des députés nationaux

Réponse du ministre Yahouza Sadissou aux questions des députés nationaux

Excellence Monsieur le Président de l'Assemblée nationale,Honorables députés ;Il y a exactement un an, le 7 avril 2018, j'étais dans ce même hémicycle pour répondre à une interpellation de la représentation nationale par rapport à une crise qui avait secoué l'Université Abdou Moumouni de Niamey de Niamey. A la suite de cette interpellation, vous avez diligenté une enquête parlementaire dont le rapport a été très constructif dans la réso...

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

SERVICE DE CONSULTANTS : Recrutement d’une Assistance technique à la Société Sahélienne de Financement (SAHFI SA)

REPUBLIQUE DU NIGERMINISTERE DU PLANDIRECTION GENERALE DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENTProjet d'appui au Climat des Affaires et à la Compétitivité (PCA/C)ACCORD DE DON N°TFOA0809Unité d'Exécution du ProjetSERVICE DE CONSULTANTS :Recrutement d'une Assistance technique à laSociété Sahélienne de Financement (SAHFI SA)SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERETLa République du Niger a obtenu un Don de l'Agence Danoise de Développement (DA...

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, cul…

Assemblée nationale : Adoption de la loi sur le régime général des Etablissements publics à caractères scientifique, culturel et technique

Le président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, a présidé hier à l'hémicycle de l'Assemblée nationale la poursuite des travaux de la séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019 dite session des lois. La journée d'hier a été consacrée à l'examen et à l'adoption du projet de loi modifiant l'ordonnance n°2010-77 du 09 décembre 2010 portant régime général des Etablissements publics à caractères scient...

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Iv…

Fin du Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI), à Abidjan (Côte d'Ivoire) : SE. Brigi Rafini a regagné Niamey, hier

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE. Brigi Rafini, a regagné Niamey, hier en début d'après-midi, en provenance d'Abidjan en Côte d'Ivoire où il a représenté le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, au Sommet Régional sur l'Initiative de Financement en faveur des Femmes Entrepreneures (WE-FI) du 17 au 18 avril dernier. A sa descente d'avion, le Premier ministre a été accueilli par le ministre Directeur de Cabinet d...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la …

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté, se cache toute une symbolique

Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d'expression po...

jeudi 18 avril 2019

Tresse traditionnelle

Tresse traditionnelle

La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigér...

jeudi 18 avril 2019

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance ac…

Santé et sécurité au travail : Peu d'importance accordée à la question

La problématique traite de la protection des travailleurs contre les maladies, les acciden...

jeudi 4 avril 2019

L'air du temps

Endiguer le banditisme urbain

Endiguer le banditisme urbain

Il y a environ une semaine, la Police Nationale a une fois de plus mis hors d'état de nuir...

jeudi 18 avril 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.