Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Cérémonie de lancement des activités de la Journée Nationale de la femme Nigérienne : Plaidoyer tous azimuts sur la nécessité d'appuyer davantage les femmes et les filles


jrneHier Dimanche, 13 mai, le Niger a célébré la 27ème édition de la Journée Nationale de la femme Nigérienne. Une occasion pour célébrer la Femme, de réfléchir et progresser vers l'égalité des genres et l'autonomisation de toutes les filles et les femmes. La célébration de la journée est placée cette année sous le thème : « Autonomisation des femmes et des filles en milieu rural ». C'est le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini qui a procédé au lancement des activités de cette journée. Cette célébration qui a eu une adhésion massive des femmes de la Région de Niamey a eu lieu dans la grande salle du Palais des Congrès de Niamey en présence des députés nationaux, des membres du Gouvernement, des représentants du corps diplomatique, des représentants des Ong et associations et de beaucoup d'autres invités.

Des allocutions très riches qui magnifient les femmes, des chants d'animation par les troupes culturelles Chawa et Sogha de Niamey, des poèmes dédiés à la femme par M. Moussa Ag Elekou Juriste de formationen service au Cabinet du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC), la remise d'un témoignage de satisfaction à l'écrivain Salissou Ado, auteur de l'Hymne de la femme Nigérienne et la remise du mémorandum au Premier Ministre par la Présidente de la Coordination Nationale des Groupements et associations Féminines du Niger (CONGAFEN) ont été les faits marquants de cette cérémonie.
Avec des femmes venues des quatre coins de la capitale et de ses environs, la cérémonie a connu une mobilisation jamais égalée. La grande salle du palais des Congrès était pleine à craquer. Les femmes vêtues majoritairement des pagnes du 13 mai ont fait montre d'une mobilisation exceptionnelle pour se célébrer et exprimer ainsi leur patriotisme, leur attachement à la mère patrie, le Niger.
Au titre des interventions, tous ceux qui se sont succédé à la tribune ont salué la pertinence du thème de cette 27ème Journée nationale de la Femme Nigérienne. Pour le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, cette commémoration se veut un cadre de réflexion et d'attention particulière sur les difficultés que traverse la gent féminine. SE. Brigi Rafini a rappelé que cette journée a été instituée à l'issue de nombreuses luttes menées par des femmes pour défendre leurs droits notamment le droit sur tous les plans: politiques, économique et social et de meilleures conditions de travail et l'égalité entre les hommes et les femmes.
Il a rassuré les femmes que le Gouvernement s'engage à revaloriser la femme. En somme a-t-il dit, « c'est un jour où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations sans égard aux divisions, qu'elles soient nationales, culturelles, économiques ou politiques ». Le Premier ministre s'est ensuite attardé sur la scolarisation de la jeune fille, qui est une des visions phares qui figure en bonne place dans le PDES. D'après le Premier Ministre, en dépit des efforts consentis par l'Etat, l'exclusion sociale des femmes demeure une réalité dans notre pays. C'est pourquoi, il a invité la population surtout les femmes elles-mêmes, à l'occasion de cette journée, à être des acteurs de lutte contre cette pratique, et à tout ce qui s'y attache comme les mariages et grossesses précoces. L'objectif est de contribuer à l'amélioration des indicateurs de l'éducation notamment ceux relatifs à l'alphabétisation et à l'éducation non formelle des femmes et des jeunes filles.
Même son de cloche pour la Coordinatrice du Système des Nations Unies, Mme Binta Djibo qui estime que le 13 mai est une occasion pour avoir des pistes de réflexion pour une émancipation et une autonomisation véritable de la femme, se traduisant par la promotion du genre dans tous les aspects de la sphère économique, politique et sociale. Cette reconnaissance du travail et des efforts de la femme ne doit pas perdre de vue la problématique de l'exclusion sociale des femmes. La Coordinatrice du Système des Nations Unies a précisé que cette journée intervient dans un contexte international marqué par des objectifs du Développement Durable. Et elle a réaffirmé l'engagement des Etats membres à ne laisser personne pour compte et a mis l'accent sur la promotion des droits humains, qui sont aussi des droits des femmes. «L'agenda 2030 se veut une approche systémique qui
intègre des nouvelles préoccupations tels que les changements climatiques, la paix et la justice entre autres ; des objectifs qui sont extrêmement liés les uns des autres ».
La question de l'égalité des sexes, l'autonomisation économique de la femme, la scolarisation de la jeune fille est une priorité des priorités au Niger, a souligné Mme Binta Djibo. A cet effet, elle a loué le travail abattu par le Gouvernement qui s'est résolument engagé à rehausser le statut de la femme nigérienne par l'adoption des lois, des politiques et des stratégies.
Pour sa part la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako a commencé par rendre un hommage au Président de la République et au Premier Ministre pour leur engagement à garantir l'épanouissement de la femme nigérienne. Pour la Ministre Zeinabou Tari Bako, le choix du thème de cette année, « Autonomisation des femmes et des filles en milieu rural » se justifie par la situation socio-économique de la femme qui montre en général l'existence d'un déséquilibre entre les hommes et les femmes dans le partage des ressources, mais également dans la participation effective à la gestion publique. Et pourtant, a-t-elle dit, nul ne peut nier le rôle incontournable et la contribution des femmes particulièrement celles du milieu rural dans l'économie de notre pays. De plus, les femmes rurales sont en première ligne pour assurer des fonctions vitales comme l'éducation des enfants, la prise en charge sociale des couches vulnérables issues des membres de leur famille.
« Malgré tous les efforts du Gouvernement et de ses partenaires, la participation des femmes aux activités économiques reste encore faible, car elles sont exposées au phénomène de la pauvreté et aux pesanteurs socioculturelles défavorables. Ceci se traduit par leur accès limité notamment aux facteurs de production (terre, crédits, intrants) ; aux équipements et à la formation technique » a déploré la ministre avant d'énumérer les mesures ambitieuses prises par les pouvoirs publics ces dernières années en vue d'améliorer les conditions de vie des femmes rurales. Il s'agit notamment de la révision et l'adoption de la Politique Nationale de Genre pour prendre en compte les thèmes émergents tels que la paix, le changement climatique et le dividende démographique ; l'adoption du Décret portant protection, soutien et accompagnement de la jeune fille en cours de scolarité ; l'Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » ; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique des Femmes et la Stratégie Nationale de lutte contre les Violences Basées sur le Genre.
Parlant des femmes vivant en milieu rural, la ministre de la promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant a souligné que lorsque les femmes rurales accèdent aux ressources productives, elles renforcent non seulement leur autonomisation mais contribuent également à la lutte contre la pauvreté au Niger. C'est pourquoi, elle a saisi cette occasion pour lancer un appel à toutes et à tous sur la nécessité d'appuyer davantage les femmes et les filles en particulier celles vivant en milieu rural à travers la formation et l'éducation en vue d'un développement harmonieux et durable.
Des actions de plaidoyer en faveur de la femme auprès des pouvoirs publics. C'est ainsi que la Présidente de la CONGAFEN a lu un mémorandum qu'elle a ensuite remis au Premier Ministre. Une occasion pour la Présidente de la CONGAFEN, Mme Kako Fatouma de faire la genèse de la lutte des femmes et les réalisations en cours. Elle a aussi dressé un tableau peu reluisant du respect du quota et, a surtout, demandé aux leaders politiques de préparer l'avenir au potentiel encore inexploité et les opportunités qui attendent les générations futures de femmes.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

Société

Signature de partenariats au siège du Comité d'Organisation de Zinder Saboua : Le groupe Al-Izza, la Nigelec et Niger Ai…

Signature de partenariats au siège du Comité d'Organisation de Zinder Saboua : Le groupe Al-Izza, la Nigelec et Niger Airlines s'engagent à accompagner l'événement

A quelques jours du début des festivités de la célébration du 60ème anniversaire de la proclamation de la République, ou fête du 18 décembre, le Comité d'Organisation de Zinder Saboua s'active sur les derniers préparatifs, à travers la signature des partenariats avec plusieurs sociétés de la place. La dernière signature a eu lieu le 7 décembre dernier entre le président du Comité d'Organisation de Zinder Saboua, M. Mansour Hadj Dodo, le...

Ouverture à Dakar de la 7ème Réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou : Les voies du succès pour 2020, thème de la…

Ouverture à Dakar de la 7ème Réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou : Les voies du succès pour 2020, thème de la réunion

Depuis 2011, lorsque neuf (9) pays de l'Afrique francophone (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo) ont reconnu l'urgence d'agir ensemble en faveur de la planification familiale, et ont créé le partenariat de Ouagadougou. C'est la septième année consécutive que se tient la grande rencontre des acteurs de la planification familiale. Issus de l'Afrique mais aussi d'autres continents du monde....

Décès de Mme Halimatou Hamidou dite Débé Gna : Un grand talent du théâtre radio-télévisé nigérien

Décès de Mme Halimatou Hamidou dite Débé Gna : Un grand talent du théâtre radio-télévisé nigérien

Le monde de la culture, précisément celui du théâtre radio-télévisé nigérien, est en deuil. En effet l'actrice de talent Halimatou Hamidou, plus connue sous son nom d'artiste Débé Gna, en allusion au personnage qu'elle incarnait dans la pièce télévisée ''Débé Gna fattila madi'', a tiré la révérence, dans la nuit de lundi à mardi dernier, des suites d'une maladie.Il est vrai que l'artiste, sous le poids de l'âge, avait quitté la scène th...

Lancement officiel du rapport final de l'étude « coût de la faim au Niger » : Les coûts annuels associés à la sous nutri…

Lancement officiel du rapport final de l'étude « coût de la faim au Niger » : Les coûts annuels associés à la sous nutrition chez l'enfant sont estimés à 289,7 milliards de FCFA, selon le rapport

L'étude de l'incidence sociale et économique de la sous-nutrition chez l'enfant, conduite un an durant, par le Comité National de pilotage dirigé par le Haut-Commissaire à l'Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens), est à son terme, au Niger. Le rapport final de l'analyse a été officiellement lancé hier matin, à Niamey, par le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage M. Albadé Abouba, représentant le Pre...

Au Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : M. Saley Saïdou, le nouveau président de l'Institution prend fonctio…

Au Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) : M. Saley Saïdou, le nouveau président de l'Institution prend fonction

Nommé à l'issue du Conseil des Ministres du 30 novembre dernier, le tout nouveau président du Conseil Economique Social et Culturel (CESOC), M. Saley Saidou a pris officiellement fonction hier matin au siège de ladite institution sis au quartier Boukoki de Niamey. La cérémonie de passation de charges a eu lieu entre le président par intérim, M.Akoli Daouel et le nouveau président en présence de plusieurs membres de l'institution, et des...

Message du président de la CNDH relatif à la Journée Internationale des Droits de l'Homme : «Les principes inscrits dans…

Message du président de la CNDH relatif à la Journée Internationale des Droits de l'Homme : «Les principes inscrits dans la DUDH sont tout aussi pertinents aujourd'hui qu'ils l'étaient en 1948», estime Pr Khalid Ikhiri

A l'instar des autres pays, le Niger a célébré hier 10 décembre 2018, le 70ème anniversaire de la Journée Internationale des Droits Humains sous le thème « Défendez vos Droits, Stand-Up 4 Human rights ». A cette occasion, le président de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) Pr. Khalid Ikhiri a choisi Dosso pour livrer son message.Cette commémoration est faite non seulement en reconnaissance de la vision éclairée des bâtisse...

Journée internationale des Droits de l'Homme : « Le combat pour la Justice et la dignité reste celui de tous et de chacu…

Journée internationale des Droits de l'Homme : « Le combat pour la Justice et la dignité reste celui de tous et de chacun», déclare le Ministre Marou Amadou

A l'instar de la communauté internationale, notre pays a, respectivement, célébré les 9 et 10 décembre derniers la journée internationale de lutte contre la corruption et celle dédiée aux Droits de l'Homme. A cette double occasion, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M MarouAmadou a livré un message à la communauté nationale.Dans ce message, qui marque le 15ème anniversaire de la journée internationale de lutte contre la corrup...

Le Président Issoufou Mahamadou rencontre la communauté nigérienne résidant en Egypte

Le Président Issoufou Mahamadou rencontre la communauté nigérienne résidant en Egypte

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a rencontré, le samedi 8 décembre 2018, à Charm El Cheikh, la communauté nigérienne séjournant en Egypte.Au cours de cette rencontre qui s'est déroulée en présence notamment de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou, le Chef de l'Etat a évoqué les huit priorités contenues dans le Programme de Renaissance du Niger. Le Président IssoufouMahamadou s'est réjo...

Visite de l'ambassadeur de Chine au Niger à l'ONEP : S.E Zhang Lijun remet un lot de matériels de travail à l'Office

Visite de l'ambassadeur de Chine au Niger à l'ONEP : S.E Zhang Lijun remet un lot de matériels de travail à l'Office

L'Office National d'Edition et de Presse (ONPE), a reçu le vendredi 7 décembre dernier, la visite de l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Niger, S.E Zhang Lijun. Accueilli à l'entrée de l'Office par le Directeur Général, M. Zakari Alzouma Coulibaly, entouré de son staff administratif et technique, l'Ambassadeur a visité différents services de l'établissement et s'est longuement entretenu avec ses dirigeants. Il a félicit...

Dosso/Transports : 4ème réunion annuelle des cadres du Ministère des Transports

Dosso/Transports : 4ème réunion annuelle des cadres du Ministère des Transports

C'est sous le thème « Modernisation du secteur des transports, enjeux et perspectives» qui s'est ouverte hier à Dosso la 4ème réunion annuelle des cadres du ministère des transports. Pendant trois jours que dureront les travaux, les cadres du ministère des transports feront des analyses critiques et sans complaisance de la marche de leur ministère. L'occasion leur sera aussi donnée de faire le bilan de leurs activités menée. Ils auront ...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

Demandez une Bourse d’études Australia Awards

australieFaites une différence
Demandez une Bourse d'études Australia Awards

Avez-vous le potentiel d'être un futur leader contribuant au développement durable du Niger ? Postulez dès maintenant pour obtenir une éducation de classe mondiale et devenez un chef de file de l'industrie ayant des liens étroits avec l'Australie.
L'appel à candidatures pour les bourses d'études Australia Awards - Africa pour étudier en Australie est ouvert du 1er septembre au 3 décembre 2018. Les candidatures peuvent être envoyées via http://www.australiaawardsafrica.org/.Australia Awards - Africa est un programme de bourses prestigieux qui contribue au leadership africain et au développement des capacités humaines depuis les années 1960.
Le programme offre des formations post-universitaires à court terme et des diplômes de Masters à des pro¬fessionnels nigériens de niveau intermédiaire ou supérieur, couvrant l'ensemble des frais.
Les anciens étudiants reviennent de leurs études avec les compétences, les connaissances et les réseaux nécessaires pour contribuer au développement durable de leur pays. En outre, ils rejoignent une commu¬nauté mondiale d'anciens étudiants ayant des liens permanents entre l'Afrique et l'Australie.Le processus de candidature est ouvert et concurrentiel, offrant des chances égales à toutes les personnes éligibles, quels que soient leur sexe, leur appartenance ethnique et leur handicap.
Les candidats doivent avoir un minimum de compétence en anglais équivalant à un score global IELTS de 5,0.
Plus d'information:
• Les professionnels éligibles occupant des postes de niveau intermédiaire ou supérieur peuvent postuler à l'adresse suivante : www.australiaawardsafrica.org
• Pour en savoir plus sur les études en Australie, visitez : https://www.studyinaustralia.gov.au

Des séances d'information gratuites auront lieu à Niamey, au centre de conférences du Grand Hôtel tous les vendredis en novembre.

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Installation de la saison. froide au Niger : …

Installation de la saison. froide au Niger : "Il fera moins froid cette année'', selon l'ingénieur météorologue Ousman Baoua

La saison des pluies a définitivement plié ses bagages pour donner place à l'harmattan qui...

vendredi 30 novembre 2018

De la nécessité de protéger les enfants contre les…

De la nécessité de protéger les enfants contre les maladies liées au froid

La période de froid est en train de s'installer progressivement au Niger et particulièreme...

vendredi 30 novembre 2018

La friperie, leader du marché pour le choix des vê…

La friperie, leader du marché pour le choix des vêtements contre le froid

En cette fin de mois de novembre, les populations de Niamey changent leurs habitudes vesti...

vendredi 30 novembre 2018

L'air du temps

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Ces ''maladies des riches'' qui ne font plus de quartier

Cancer, tension, diabète, ulcères....Voilà des pathologiesspécifiques qui, il y a quelques...

vendredi 7 décembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.