Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse de la cour des Comptes sur le rapport général pour l'année 2015-2016 : Beaucoup d'anomalies et de mauvaises pratiques décelées par la Cour


piont-de-prsseLa Cour des Comptes a produit le rapport général public pour l'année 2015-2016 conformément à la loi qui lui fait obligation d'en établir chaque année. Après l'avoir présenté aux plus hautes autorités du pays, la Cour des comptes se devait de le rendre public. C'est dans cet esprit légal et par devoir de transparence qu'elle a animé un point de presse hier 25 juin à son siège à Niamey.

Il s'est agi pour le Premier président de la cour des comptes, M. Seydou Sidibé ainsi que tous les autres membres de la cour et/ou leurs représentants, par la présente sortie médiatique, de présenter les points saillants de ce rapport général public pour l'année 2015-2016, compilé dans un document de 102 pages. La Cour des compte qui est une institution de la République avec pour mission principale de promouvoir la bonne gouvernance financière et la transparence dans la gestion des ressources publiques, exerce un contrôle sur les utilisations des ressources publiques. Cette année encore, elle n'a pas dérogé à cette exigence de rendre public le rapport général. En effet, le rapport général public traite de toutes les opérations publiques de l'Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics à caractère industriel et commercial, des sociétés d'Etat, sociétés d'économie mixte. Le rapport concerne également les activités des partis politiques bénéficiant des subventions du contribuable mais aussi les projets et ONG.
La cour des comptes reçoit et examine également les déclarations des biens des personnalités investies des pouvoirs publics assujetties. Dans un exposé préliminaire à l'occasion du point de presse, le premier président de la Cour des comptes a souligné que l'exercice 2015-2016 a fait ressortir une timide mise en œuvre des recommandations formulées par elle en matière de tenue, de suivi de la comptabilité, d'élaboration et de présentation des comptes de l'Etat, les comptes de gestion, le compte général de l'administration des finances et la loi de règlement. Cependant, le président de la Cour des comptes a indiqué qu'elle a constaté un non-respect de certaines dispositions législatives et réglementaires en termes d'exécution des dépenses publiques au cours de l'année 2015-2016 ; objet dudit rapport.
S'agissant des collectivités territoriales, le constat de la Cour des comptes est sans équivoque. Elle souligne un non-respect des textes législatifs et réglementaires notamment le règlement général de la comptabilité publique, le code général des impôts et celui des collectivités territoriales ainsi que des marchés publics. Quant aux collectivités, la Cour relève qu'elles n'ont pas en outre appliqué certaines dispositions des lois et règlements fixant les principes fondamentaux de l'urbanisme et de l'aménagement urbain. Concernant les établissements publics, à caractère industriel et commercial, les sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte, la cour a aussi souligné des anomalies. Il s'agit de la non-application des dispositions statutaires et l'ordonnance 88-001 portant régime des établissements publics, des sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte et ses décrets d'applications.
La mauvaise interprétation des dispositions de l'acte uniforme de l'OHADA relativement au droit des sociétés commerciales par ces derniers a été pointée du doigt par la cour des comptes. Le président de la Cour des comptes a indiqué que les contrevenants l'ont fait soit par ignorance soit par choix délibéré. Certains n'ont pas, selon la Cour, respecté les dispositions du code des marchés publics et des délégations de service public et du code général des impôts. Il a été noté la fréquence des réaménagements budgétaires sans autorisation préalable du conseil d'administration. Pour les ONG et projets, la Cour leur a reproché le non-respect des dispositions du manuel de procédure et l'absence de système d'information performant.
Quant aux partis politiques bénéficiant des subventions de l'Etat, de nombreux griefs sont portés à leur encontre et dans leur majorité. Et pour cause, la Cour a souligné entre autres, le non-respect des dispositions de la charte des partis politiques, celui des critères d'attributions de la subvention de l'Etat ou encore de sa répartition et son utilisation. Outre le non-respect du délai du dépôt des comptes annuels, le rapport de la cour des Comptes mentionne l'inexistence des sièges pour certains partis politiques et l'inexistence d'une organisation comptable pour la majorité des partis. S'agissant de la déclaration des biens des personnalités assujetties, la Cour dit avoir constaté le retard de dépôt pour certains et le refus d'autres assujettis à déclarer leurs biens.
C'est pourquoi, comme dans les précédents rapports, la Cour des comptes après avoir constaté toutes les anomalies et autres mauvaises pratiques, a formulé des recommandations qui, dit-elle, feront l'objet d'un suivi régulier. Elle a adressé aussi des référés et des notes administratives aux administrations concernées, a dit le Premier président de la Cour des comptes, soulignant que certains constats ont fait l'objet des rapports administratifs qui sont d'ores et déjà transmis au parquet général.

Zabeirou Moussa(onep)

26/06/18

Société

Visite de la ministre française des Armées, au Niger : Constat d'une collaboration efficace entre les FAN et la force Ba…

Visite de la ministre française des Armées, au Niger : Constat d'une collaboration efficace entre les FAN et la force Barkhane dans la lutte contre le terrorisme

La ministre française des Armées, Mme Florence Parly, est arrivée, hier jeudi 19 Juillet 2018 à Niamey, où elle effectue une mission de travail. Cette mission a pour objet d'échanger avec les autorités nigériennes et les responsables des forces conjointes sur les questions de lutte contre le terrorisme au sahel. C'est aussi dans le but de renforcer les coopérations et le dynamisme opérationnel militaire dans cette lutte que mènent conjo...

Réception de tentes sécurisées à la maison centrale de haute sécurité de Koutoukalé: De nouvelles infrastructures qui au…

Réception de tentes sécurisées à la maison centrale de haute sécurité de Koutoukalé: De nouvelles infrastructures qui augmentent la capacité d'accueil

La maison centrale de haute sécurité de Koutoukalé vient de bénéficier d'un important appui de l'Union européenne. Il s'agit d'une dizaine de tentes sécurisées construites dans l'enceinte dudit établissement pénitentiaire pour abriter les pensionnaires les moins dangereux après un test dûment effectué par les experts. Cette infrastructure moderne à tous égards est, en effet, l'une des dernières réalisations du Programme d'appui à la Jus...

Mission du ministre de la Communication à Pékin, en Chine : Un bilan satisfaisant

Mission du ministre de la Communication à Pékin, en Chine : Un bilan satisfaisant

A l'invitation des autorités chinoises et du groupe médiatique StarTimes, le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, a conduit, du 24 juin au 4 juillet 2018, une mission de travail à Pékin, en République Populaire de Chine. Le ministre était à la tête d'une délégation comprenant M. Abdoulaye Coulibaly, Secrétaire général dudit Ministère également président du comité technique national pour la Télévision Numérique Terre...

Mission de travail du ministre de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable à Rabat, au Maroc…

Mission de travail du ministre de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable à Rabat, au Maroc : Signature d'un mémorandum d'entente avec la Secrétaire d'Etat en charge du Développement Durable

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable a effectué, du 11 au 13 juillet 2018, une visite de travail à Rabat au Maroc. Au cours de son séjour, M. Almoustapha Garba, a signé un mémorandum d'entente avec la Secrétaire d'Etat en charge du Développement Durable, Mme Nezha El Ouafi.Ce mémorandum de trois (03) ans renouvelable, composé de onze (11) articles basé sur l'équité, l'égalité des droits et ...

Cérémonie de distinction du Représentant Résident sortant du FMI : M. Joseph Ntamatungiro fait Commandeur dans l'ordre d…

Cérémonie de distinction du Représentant Résident sortant du FMI : M. Joseph Ntamatungiro fait Commandeur dans l'ordre du mérite du Niger

Le Ministre des Finances, M. Hassoumi Massoudou, a présidé le mardi 17 juillet dernier au Grand Hôtel de Niamey, une cérémonie de remise de distinction au Représentant Résident sortant du Fonds Monétaire International au Niger, M. Joseph Ntamatungiro. Au cours de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement ainsi que des invités de marque, M. Joseph Ntamatungiro, a été fait Commandeur dans l'ordre ...

Atelier sur la lutte contre la migration clandestine à travers l'élaboration d'une Stratégie paysanne d'insertion et d'i…

Atelier sur la lutte contre la migration clandestine à travers l'élaboration d'une Stratégie paysanne d'insertion et d'installation des jeunes Nigériens dans le Secteur agro-sylvo-pastoral et Halieutique, à Winditan : Echanges sur les enjeux et défis

Le Centre de formation en agro-écologie de Winditana a accueilli, du 14 au 18 juillet 2018, un atelier national de réflexions et d'échanges sur l'immigration des jeunes. La cérémonie d'ouverture de cet atelier organisé par la Plateforme Paysanne du Niger (PFPN) a été présidée par le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage M. Albadé Abouba, entouré de plusieurs autres membres du gouvernement. On y notait aussi la prése...

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son…

5ème semaine de l'aviation civile à Niamey : «Je voudrais saluer ici l'accompagnement exemplaire de l'OACI à travers son Bureau régional accrédité qui travaille en harmonie avec l'ANAC du Niger dans la mise en œuvre des plans d'actions correctrices c

Niamey accueille, depuis le 16 et ce jusqu'au 20 juillet prochain, les activités entrant dans le cadre de la 5ème semaine de l'aviation civile dans la région Afrique et océan indien (AFI). Le lancement de ces activités qui s'est déroulé le lundi 16 juin au Palais des Congrès, a été présidé par le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Brigi Rafini en présence de la Secrétaire générale de l'Organisation de l'aviation civile (OACI) Dr...

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse …

Sixième session ordinaire du comité bilatéral frontalier (CBF) Niger-Algérie : Le ministre d'Etat Bazoum Mohamed dresse un bilan de la mise en œuvre des recommandations de la dernière session ordinaire du CBF

Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la sécurité publique, de la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses, M Bazoum Mohamed conduisant une importante délégation, a participé aux travaux de la 6ème session ordinaire du comité bilatéral frontalier Niger-Algérie, tenue à Alger, les 15 et 16 juillet dernier. Le ministre d'Etat était aux côtés de son homologue algérien M Nouredine Bedoui.La session ordinaire du ...

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion …

6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien : Les questions de développement, de sécurité et de gestion des frontières au menu des travaux

Les travaux de la 6ème session du Comité bilatéral frontalier algéro-nigérien (CBF) ont débuté dimanche au Centre international des conférences Abdelatif Rehal (CIC) à Alger, pour discuter plusieurs dossiers relatifs au renforcement de la coopération sécuritaire et socio-économique au niveau des zones frontalières. La rencontre est présidée par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nour...

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisatio…

Remise de distinction à l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement : Une reconnaissance des actions de l'organisation en matière de lutte contre la migration irrégulière

Le président de l'ONG Jeunesse-Enfance-Migration-Développement, M. Manou Nabara Hamidou a reçu une distinction des mains de l'ambassadeur de la Délégation l'Union Européenne en République du Niger. C'était hier au cours d'une cérémonie organisée par l'Union Européenne à travers sa délégation au Niger. Cette cérémonie coïncidant avec la célébration de la Journée Mondiale des Compétences des Jeunes, est une manière pour l'UE d'encourager ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Le Hadj : Un voyage de tous les sacrifices

Dans quelques jours, les pèlerins nigériens convergeront Incha Allah vers les Lieux Saints...

vendredi 20 juillet 2018

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins …

HADJ 2018 : La question du transport des pèlerins est déjà réglée

« Nous n'avons aucun problème. Nous allons transporter l'ensemble des pèlerins par le vol ...

vendredi 20 juillet 2018

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la …

Le Commissariat à l'Organisation du Hadj et de la Oumrah (COHO) : Le premier vol des pèlerins, prévu le 30 juillet 2018

Le hadj est ce rite religieux pour lequel les autorités nigériennes s'investissent chaque ...

vendredi 20 juillet 2018

L'air du temps

Vagues d'inondations

Vagues d'inondations

Selon le bilan de la situation des inondations dressé par OCHA, à la date du 18 juillet 20...

vendredi 20 juillet 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.