Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse de la cour des Comptes sur le rapport général pour l'année 2015-2016 : Beaucoup d'anomalies et de mauvaises pratiques décelées par la Cour


piont-de-prsseLa Cour des Comptes a produit le rapport général public pour l'année 2015-2016 conformément à la loi qui lui fait obligation d'en établir chaque année. Après l'avoir présenté aux plus hautes autorités du pays, la Cour des comptes se devait de le rendre public. C'est dans cet esprit légal et par devoir de transparence qu'elle a animé un point de presse hier 25 juin à son siège à Niamey.

Il s'est agi pour le Premier président de la cour des comptes, M. Seydou Sidibé ainsi que tous les autres membres de la cour et/ou leurs représentants, par la présente sortie médiatique, de présenter les points saillants de ce rapport général public pour l'année 2015-2016, compilé dans un document de 102 pages. La Cour des compte qui est une institution de la République avec pour mission principale de promouvoir la bonne gouvernance financière et la transparence dans la gestion des ressources publiques, exerce un contrôle sur les utilisations des ressources publiques. Cette année encore, elle n'a pas dérogé à cette exigence de rendre public le rapport général. En effet, le rapport général public traite de toutes les opérations publiques de l'Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics à caractère industriel et commercial, des sociétés d'Etat, sociétés d'économie mixte. Le rapport concerne également les activités des partis politiques bénéficiant des subventions du contribuable mais aussi les projets et ONG.
La cour des comptes reçoit et examine également les déclarations des biens des personnalités investies des pouvoirs publics assujetties. Dans un exposé préliminaire à l'occasion du point de presse, le premier président de la Cour des comptes a souligné que l'exercice 2015-2016 a fait ressortir une timide mise en œuvre des recommandations formulées par elle en matière de tenue, de suivi de la comptabilité, d'élaboration et de présentation des comptes de l'Etat, les comptes de gestion, le compte général de l'administration des finances et la loi de règlement. Cependant, le président de la Cour des comptes a indiqué qu'elle a constaté un non-respect de certaines dispositions législatives et réglementaires en termes d'exécution des dépenses publiques au cours de l'année 2015-2016 ; objet dudit rapport.
S'agissant des collectivités territoriales, le constat de la Cour des comptes est sans équivoque. Elle souligne un non-respect des textes législatifs et réglementaires notamment le règlement général de la comptabilité publique, le code général des impôts et celui des collectivités territoriales ainsi que des marchés publics. Quant aux collectivités, la Cour relève qu'elles n'ont pas en outre appliqué certaines dispositions des lois et règlements fixant les principes fondamentaux de l'urbanisme et de l'aménagement urbain. Concernant les établissements publics, à caractère industriel et commercial, les sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte, la cour a aussi souligné des anomalies. Il s'agit de la non-application des dispositions statutaires et l'ordonnance 88-001 portant régime des établissements publics, des sociétés d'Etat et sociétés d'économie mixte et ses décrets d'applications.
La mauvaise interprétation des dispositions de l'acte uniforme de l'OHADA relativement au droit des sociétés commerciales par ces derniers a été pointée du doigt par la cour des comptes. Le président de la Cour des comptes a indiqué que les contrevenants l'ont fait soit par ignorance soit par choix délibéré. Certains n'ont pas, selon la Cour, respecté les dispositions du code des marchés publics et des délégations de service public et du code général des impôts. Il a été noté la fréquence des réaménagements budgétaires sans autorisation préalable du conseil d'administration. Pour les ONG et projets, la Cour leur a reproché le non-respect des dispositions du manuel de procédure et l'absence de système d'information performant.
Quant aux partis politiques bénéficiant des subventions de l'Etat, de nombreux griefs sont portés à leur encontre et dans leur majorité. Et pour cause, la Cour a souligné entre autres, le non-respect des dispositions de la charte des partis politiques, celui des critères d'attributions de la subvention de l'Etat ou encore de sa répartition et son utilisation. Outre le non-respect du délai du dépôt des comptes annuels, le rapport de la cour des Comptes mentionne l'inexistence des sièges pour certains partis politiques et l'inexistence d'une organisation comptable pour la majorité des partis. S'agissant de la déclaration des biens des personnalités assujetties, la Cour dit avoir constaté le retard de dépôt pour certains et le refus d'autres assujettis à déclarer leurs biens.
C'est pourquoi, comme dans les précédents rapports, la Cour des comptes après avoir constaté toutes les anomalies et autres mauvaises pratiques, a formulé des recommandations qui, dit-elle, feront l'objet d'un suivi régulier. Elle a adressé aussi des référés et des notes administratives aux administrations concernées, a dit le Premier président de la Cour des comptes, soulignant que certains constats ont fait l'objet des rapports administratifs qui sont d'ores et déjà transmis au parquet général.

Zabeirou Moussa(onep)

26/06/18

Société

Célébration du 49ème anniversaire de la Francophonie : Œuvrer ensemble pour le rayonnement d'un lien historique

Célébration du 49ème anniversaire de la Francophonie : Œuvrer ensemble pour le rayonnement d'un lien historique

Le Niger se joint à la Communauté Francophone pour commémorer aujourd'hui 20 mars le 49ème anniversaire de la Francophonie. A la veille de la Journée Internationale de la Francophonie (JIF 2019), le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, également Président de la Commission Nationale de la Francophonie, M. Kalla Ankouraou a livré un message dans lequel il a loué le...

Conférence de débat au CCFN Jean-Rouch à l'occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie : Enjeux …

Conférence de débat au CCFN Jean-Rouch à l'occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie : Enjeux et défis des médias francophones face à l'afflux de l'information digitale

A l'occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie, le CCFN-Jean Rouch de Niamey a organisé, hier matin, une conférence-débat placée sous le thème, « les nouveaux médias francophones ». Elle a été animée par trois personnalités du monde des médias, à savoir M. Ziad Maalouf,s ancien journaliste de RFI et spécialiste des nouveaux médias, M. Assane Soumana, Directeur de Rédaction et Centre Régionaux de l'Office Nationa...

36ème Journée Internationale du Travail Social : Sous le thème «Travail social, genre et sexualité, vers plus d'inclusio…

36ème Journée Internationale du Travail Social : Sous le thème «Travail social, genre et sexualité, vers plus d'inclusion et d'égalité»

A l'instar de la Communauté Internationale, le Niger célèbre ce 20 mars, la Journée Internationale du Travail Social. A cette occasion, la ministre de la Population, Mme Amadou Aïssata Issa Maïga, a livré hier un message. Déclinant la signification du Travail Social, elle a indiqué que c'est une pratique professionnelle, une discipline qui promeut le changement, le développement social, la cohésion sociale, les capacités d'action et l'é...

Zinder : Rencontre entre les Responsables des Agences pour le pèlerinage et le Commissaire au Hadj et la Oumra

Zinder : Rencontre entre les Responsables des Agences pour le pèlerinage et le Commissaire au Hadj et la Oumra

Le Commissaire au Hadj et la Oumra, M. Djibrilla Boukari a eu le 15 mars dernier à Zinder une séance de travail avec les responsables des Agences de pèlerinage dans le cadre des préparatifs du Hadj 2019.Il s'est agi pour le Commissaire au Hadj et la Oumra d'entretenir les partenaires sur les nouvelles dispositions prises par les autorités Saoudiennes sur l'augmentation du quota attribué au Niger concernant les pèlerins dont l'effectif d...

Rencontre entre le comité d'organisation de "Tillabéry Tchandalo" et les opérateurs économiques de la région :…

Rencontre entre le comité d'organisation de "Tillabéry Tchandalo" et les opérateurs économiques de la région : Des échanges fructueux sur le processus de l'organisation de la fête du 18 décembre à Tillabéry

Le Président du comité d'organisation des festivités de la prochaine édition de la fête tournante du 18 décembre 2019, dénommée "Tillabéry Tchandalo", M. Hamadou Adamou Souley, a rencontré hier dans l'après-midi au siège dudit comité, les opérateurs économiques de la région de Tillabéry pour un échange d'information sur le processus de l'organisation de l'évènement. Cette rencontre, la première du genre a regroupé plusieurs opérateurs é...

Guinée Bissau : 63ème Réunion du Comité des Ministres des Transports de l'ASECNA : L'Aéroport de Zinder sur la liste des…

Guinée Bissau : 63ème Réunion du Comité des Ministres des Transports de l'ASECNA : L'Aéroport de Zinder sur la liste des Aéroports communautaires de l'ASECNA

Le Ministre des Transports, M. Mahamadou KARIDIO, a participé à la 63ème Réunion du Comité des Ministres des Transports de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) en Guinée Bissau, le 15 mars dernier. Cette réunion a consacré l'adoption d'une importante résolution pour notre pays qui inscrit l'Aéroport international de Zinder sur la liste des aéroports gérés par l'ASECNA (activités communa...

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat signe deux décrets portant promotion d'Officiers, …

Communiqué du Secrétariat Général du Gouvernement : Le Chef de l'Etat signe deux décrets portant promotion d'Officiers, et inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a signé, le jeudi 14 mars 2019, deux (2) décrets portant promotion d'Officiers, et inscription et promotion au sein des Forces Armées Nigériennes et de la Gendarmerie Nationale.Aux termes du premier décret, sont promus, hors tour, au grade supérieur, les Officiers des Forces Armées Nigériennes dont les noms suivent, déjà inscrits au tableau d'avanc...

Niamey Nyala : Lancement des travaux de réhabilitation de l'Avenue Charles De Gaule

Niamey Nyala : Lancement des travaux de réhabilitation de l'Avenue Charles De Gaule

Le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et du Logement, Monsieur Waziri Maman assurant l'intérim de son homologue de l'équipement, et le Haut-Commissaire au programme Niamey Nyala, président de la délégation spéciale de la ville, M. Moctar Mamoudou, ont procédé, le 16 Mars 2019, au lancement du projet de réaménagement de l'Avenue Charles De Gaule, longue de 2,175 km. Les travaux ont pour objectif d'opérer un aménagement intégré de la v...

Fin de la visite de Travail du Premier ministre dans la Région de Diffa : Le Chef du Gouvernement rencontre les FDS et l…

Fin de la visite de Travail du Premier ministre dans la Région de Diffa : Le Chef du Gouvernement rencontre les FDS et les populations de Foulatari et de Blanakour

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, a regagné Niamey, samedi dernier, de retour de Diffa où il a effectué une visite de travail de quatre jours qui l'a conduit, dans la Commune de Diffa, les localités de Foulatari dans le département de Mainé-Soroa) et de Blanakour (département de N'Gourti).A son arrivée dans la capitale du Manga, mercredi dans l'après-midi, le Premier ministre qui était à la tête d'une importa...

Maradi : Lancement de la campagne de vulgarisation régionale de la mise en place du fonds de roulement CAIMA

Maradi : Lancement de la campagne de vulgarisation régionale de la mise en place du fonds de roulement CAIMA

Dans le cadre de l'appui au secteur agricole au Niger en vue d'une meilleure productivité au niveau du monde rural, la Coopération allemande, la KFW vient de mettre en place un fonds de roulement au niveau de la Centrale d'Approvisionnement en Intrants et Matériels Agricoles (CAIMA) de 20 millions d'euros, soit 13.119.140.000 FFCA. Cet appui est destiné à l'achat des intrants agricoles et zootechniques pour à la fois soulager le budget ...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Education : Rencontre de validation des curricula …

Education : Rencontre de validation des curricula des écoles de formation artistique et culturelle

Les cadres du ministère de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation soci...

mardi 19 mars 2019

Rencontre cinématographique : Au cœur du cinquante…

Rencontre cinématographique : Au cœur du cinquantenaire du FESPACO

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) est sans do...

jeudi 14 mars 2019

52ème Session de Formation des Jeunes Journalistes…

52ème Session de Formation des Jeunes Journalistes au Caire : L'Egypte entre tradition et modernité

Du 9 au 30 novembre dernier, l'Union des Journalistes Africains (UJA), en partenariat avec...

jeudi 7 mars 2019

L'air du temps

Quand la racaille excelle dans le vol à l'arraché

Quand la racaille excelle dans le vol à l'arraché

Mais enfin, quelle mouche a pu piquer tous ces jeunes gens qui écument les rues de notre c...

jeudi 14 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.