Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Campagne agricole 2018- 2019 : L'Unité semencière de l'IRAN propose aux paysans des variétés améliorées pour booster la production


campagne-agricole-2015-2016-au-sahel-le-manque-de-pluie-fait-perdre-espoir 55b6023757f71La campagne agricole 2018-2019 s'est installée dans certaines zones du pays, tandis que dans d'autres contrées, les yeux des paysans sont braqués vers au ciel de jour comme de nuit espérant la première pluie pour semer. Les aléas climatiques entament les espérances des paysans qui cherchent chaque année à partir de la terre leur subsistance. C'est pour accompagner les paysans dans l'amélioration de la production agricole, qu'il a été créé en 1998 une structure appelée Unité semencière pour produire des semences de variétés améliorées.
Cette unité semencière rattachée àla direction scientifique de l'Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN) a comme mission principale d'assurer une production de semence de qualité ; contribuer à l'installation d'un secteur semencier dynamique et durable au Niger ; produire et diffuser les semences de pré-bases et de bases des variétés performantes issues de la recherche ; encadrer les paysans et les entreprises privées et renforcer la capacité des acteurs semenciers privés et contribuer à la mise en place d'une législation semencière au Niger.
Selon le responsable de l'unité semencière, M. Abdoul-Salami Issoufou, la quantité de semences produites toutes variétés confondues est de 57 à 100 tonnes au maximum. Les semences de variétésaméliorées disponibles à l'unité semencière de l'INRAN sont entre autres : le mil (3 variétés) ;sorgho(2 à 3 variétés) ; le niébé (7 variétés) ; l'arachide ;riz ; maïs(3variétés); sésame ; gombo et l'oignon etc. Ces variétés sont connues sur toute l'étendue du territoire national et au-delà. Toutefois, pour ce qui est des variétés de mil et de sorgho, elles sont cultivées en fonction des zones. Pour le mil, la variété la plus demandée et appréciée par les paysans est le HKP, parce qu'elle s'adapte à presque toutes les zones de culture du Niger. Elle a un cycle court, soit 75 jours. En dehors, de cette variété il y a aussi Zatib ; H-80-10-GR (gare-gara hatip) qui est une variété de la région de Tahoua. Par rapport au sorgho, on peut citer les variétés suivantes : Irat-204 ; Mota-Maradi ; sépon 82, utilisée par les paysans à double fin (les tiges pour nourrir les animaux et les grains pour les humains). S'agissant du niébé, les variétés sollicitées par les paysans sont entre autres : IT-90-372-1-2 ; KVX-30-309-6G ; TN3-78 (cette variété est utilisée aussi à double fin) ; TN-5-78 ; TN-121-80. Quant à l'arachide, il y a la variété 55-437 qui a une large zone d'adaptation.Les prix de semences de variétés amélioréesvarient en fonction des semences. En kilogramme, les variétés sont vendues ainsi qu'il suit : le mil à 1000 F ; le Niébéà 1500F ; le sorgho 1000 à 2000 F selon la variété demandée ; le maïs à 1000 F ; le riz à 1000 F ; l'arachide coq à 1000F ; le sésame à 3000 F ; le kilo d'oignon à 55.000F. S'agissant du rendement, M. Abdoul-Salami Issoufou distingue le rendement potentiel de celui dit réel. Pour la variété du mil disponible à l'INRAN, on peut avoir deux tonnes à l'hectare ; le sorgho deux à trois tonnes à l'hectare ; le Niébé jusqu'à 1,5 T à l'hectare ; le maïs (trois tonnes par ha surtout les variétés hydrides) ; le riz à cinq à six tonnes à l'hectare. C'est dire que le rendement potentiel est élevé lorsqu'un utilise les semences de variétés améliorées de l'INRAN.
La production de l'unité semencière est destinée aux organisations paysannes et aux entreprises semencières. Ces dernières sont chargées de les multiplier pour les mettre à la disposition des producteurs. Ces entreprises sont entre autres : Aynoma à Niamey ; Fussaha à Dosso ; Alheri à Doutchi ; Hallal à Maradi ; la ferme Ammaté à Maradi pour ne citer que celles-là. Certains producteurs viennent à l'Institut National de Recherche Agronomique pour payer. Par ailleurs, avec le retard enregistré dans l'installation de la campagne agricole dans plusieurs contrées du Niger, le responsable de l'unité semencière de l'INRAN leur donne quelques conseils. « Il faut que nos paysans songent à utiliser les semences de variétés améliorées dans la mesure où les pluies s'arrêtent précocement sans que les cultures ne soient prêtes aux récoltes. Comme nous avons l'habitude de dire, les semences améliorées donnent de bonnes récoltes », dit le responsable de l'unité semencière de l'INRAN.
« En perspective, d'autres variétés sont en cours de validation. Le processus est long parce qu'il faut d'abord procéder à des essais préliminaires avant de produire les semences et de les mettre à la disposition des paysans. Ces nouvelles variétés en cours concernent le maïs(Nagodé qui est une variété hydride mise au point par un jeune sélectionneur ; du mil ; sorgho ; riz ; de l'arachide et du maïs », relève le responsable de l'Unité semencière de l'INRAN M. Abdoul-Salami Issoufou.
Hassane Daouda (onep)
02/07/18

Société

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pou…

Ouverture, hier à Niamey, du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la culture de la paix : Deux jours d'échanges pour renforcer l'implication des jeunes à la culture de la paix à travers le dialogue intra et inter religieux

Les travaux du 2ème forum de la CEDEAO sur l'éducation à la paix à travers le dialogue intra et inter religieux, ont commencé depuis hier matin à Niamey. Pendant deux jours, les participants aux travaux tenteront de trouver des mécanismes de dialogue entre les communautés religieuses de la CEDEAO afin de cultiver l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique. Cette 2ème édition du forum co-organisé par la République du Niger et la C...

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle…

«Il s'agira de renforcer, au sein de cette jeunesse, les mécanismes de dialogue et de cultiver la compréhension mutuelle, l'esprit de tolérance et de coexistence pacifique entre les religions, par l'éducation à la culture de la paix », déclare SEM. B

« Mesdames et Messieurs ;Je voudrais d'abord vous transmettre les salutations fraternelles du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, et ses souhaits de plein succès à ce forum sur l'Education à la Culture de la Paix à travers le Dialogue Intra et Interreligieux, dont il a personnellement présidé la cérémonie d'ouverture de la première édition en novembre 2016.Je voudrais ici féliciter et ...

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commerc…

2ème forum du programme West Africa Food Markets (WAFM) : Contribution à l'amélioration de la production et à la commercialisation des produits alimentaires

Pour contribuer au développement et combattre la crise alimentaire dans les pays du Sahel, le gouvernement britannique a initité, à travers son Département de Développement International, un programme dénommé «West Africa Food Markets ». Pour dévoiler les opportunités liées à cette initiative, le programme, « West Africa Food Markets » a organisé hier matin à Niamey, le 2ème forum sur le commerce transfrontalier. L'objectif de ce progra...

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiass…

Message du Ministre de la Santé Publique à l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Diabète : Dr Idi Illiassou Maïnassara invite les populations à se faire dépister

A l'instar des autres pays du monde, le Niger célèbre aujourd'hui 14 novembre, la Journée mondiale de lutte contre le Diabète. A cette occasion, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a livré hier matin, un message dans lequel il a invité toute la population à se mobiliser pour se faire dépister dans les différents sites prévus à cet effet. Le thème retenu pour cette journée est : « Famille et Diabète ».Dans son m...

Santé : L'angine de poitrine

Santé : L'angine de poitrine

Au nombre des maladies du cœur et des vaisseaux, il y a ce qu'on appelle l'angine de poitrine. C'est une affection cardiaque à ne pas confondre, bien entendu, avec l'angine tout court qui, elle, est une inflammation de la gorge.L'angine de poitrine que les spécialistes des maladies du cœur appellent aussi ''angor'', est un syndrome caractérisé par des crises douloureuses d'origine cardiaque, que la personne ressent au niveau de la poitr...

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Z…

Réception d'un don algérien au Ministère des Affaires étrangères : Cinq Bus flambant neufs pour appuyer le programme ''Zinder Saboua''

La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a réceptionné hier des mains de l'Ambassadeur de la République démocratique et populaire d'Algérie au Niger, SE. Baallal Azzouz, un don de cinq bus offerts par le gouvernement algérien au Niger pour accompagner l'organisation des festivités du 60ème anniver...

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à …

Semaine mondiale de l'Entreprenariat des jeunes Edition 2018 : Le Premier ministre encourage les jeunes entrepreneurs à persévérer dans le domaine

Les activités entrant dans le cadre de la 11ème édition de la Semaine mondiale de l'Entreprenariat ont été lancées hier matin au Palais des Sports de Niamey sous le patronage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement SE Brigi Rafini. Des activités qui visent à explorer les opportunités et à identifier les obstacles auxquels sont confrontés les jeunes entrepreneurs afin de leur trouver des solutions idoines à travers des échanges et des ...

Visite de la ministre de la Défense de la République fédérale d'Allemagne au Niger : Volonté commune de renforcer la coo…

Visite de la ministre de la Défense de la République fédérale d'Allemagne au Niger : Volonté commune de renforcer la coopération dans le domaine de la sécurité

La ministre de la Défense de la République Fédérale d'Allemagne, Mme Ursula Von Der Leyen, est arrivée à Niamey le dimanche 11 novembre dernier pour réaffirmer la volonté de son pays de maintenir une coopération durable avec le Niger dans les domaines de la sécurité et du développement. Elle a été accueillie à sa descente d'avion par le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari. La ministre fédérale a mis à profit cette visite ...

Atelier de validation du Projet des textes relatifs à la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche : Vers l…

Atelier de validation du Projet des textes relatifs à la qualité de l'enseignement supérieur et de la recherche : Vers la mise en place effective d'une Agence Nationale Assurance qualité

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a organisé hier au Palais des Congrès de Niamey, en collaboration avec le projet SHENZHEN-UNESCO, un atelier de validation du Projet des textes sur la création d'une Agence Nationale d'Assurance Qualité de l'Enseignement Supérieur et la Recherche (ANAQ EnSuRe). C'est le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Yahouza Sadisso...

Tahoua : Réception de deux CEG construits par le député Samaila Maïka et les ressortissants de la région dans la commune…

Tahoua : Réception de deux CEG construits par le député Samaila Maïka et les ressortissants de la région dans la commune de Bambèye

Le ministre des Enseignements secondaires M. Sanoussi El hadji Samro a procédé, le vendredi 9 novembre dernier, la réception puis l'ouverture officielle de deux collèges d'enseignements généraux (CEG) à Rididi et à Inkafi Birawa dans la commune de Bambeye, département de Tahoua. Ces infrastructures ont été construites sur fonds propres du député national Samaila Maïka avec la contribution de la diaspora. La cérémonie s'est déroulée en p...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Tenir le cap et aller de l'avant...

Tenir le cap et aller de l'avant...

Pouvait-on rester là et assister, impassible, à la sinistre cascade des pertes en vies hum...

vendredi 9 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.