Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Table ronde sur la qualité de l'éducation au Niger : Les acteurs de l'école se donnent trois jours pour examiner la question



rencontreLe ministère de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique organise en collaboration avec l'UNICEF et la coopération suisse, du 4 au 6 juillet, une table-ronde sur la qualité de l'éducation au Niger. Le ministre Daouda Mamadou Marthé a présidé la cérémonie d'ouverture de ces assises qui réunissent pendant trois jours à Niamey les acteurs nationaux ainsi que les partenaires techniques et financiers du secteur de l'éducation au Niger. Y étaient présents le ministre des Enseignements supérieurs, de la Recherche et de l'innovation, celui des Enseignements professionnels et techniques ainsi que la cheffe de file des PTF de l'éducation, la représentante résidente de l'UNICEF, Mme Félicité Tchibindat.

Pour le ministre de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l'Education civique, Dr Daouda Mamadou l'éducation nigérienne doit être en phase avec les attentes d'une société en perpétuelle mutation dans un contexte de mondialisation marquée par l'émergence des TIC. Soulignant l'importance du choix du thème de la table-ronde, le ministre a rappelé les principes de la CONFEMEN selon lesquels l'école de qualité ne devrait pas occulter le développement du savoir-faire et du savoir-être permanents pour l'autonomisation de l'individu et l'apprentissage tout au long de la vie. Les OMD prônent une éducation de qualité, capable de faire émerger des systèmes éducatifs de « plus en plus performants et susceptibles de pousser les jeunes à des niveaux de compétence plus élevés ».
Le souci de la qualité de l'éducation, objet de ladite table-ronde, découle selon le ministre, du Programme sectoriel de l'éducation et la formation (PSEF 2014-2024) en cours de mise en œuvre par les autorités qui, elles, se sont engagées à assurer une « éducation inclusive et équitable et un apprentissage tout au long de la vie », conformément à l'ODD 4.
Comment améliorer la
qualité de l'éducation ?
C'est à cette question centrale que les participants à l'atelier doivent apporter une réponse afin de proposer au gouvernement et aux partenaires, une feuille de route d'une part et d'autre part pour « identifier, documenter, partager et capitaliser les bonnes pratiques, expériences et stratégies en vue de contribuer à l'amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages». Rassurant les participants que cette table-ronde ne sera pas une rencontre de plus dont les conclusions finiront dans les tiroirs, le ministre en charge de l'Enseignement primaire a déclaré qu'elle va permettre de faire le bilan de la mise en œuvre du plan d'actions stratégiques pour prendre en charge les difficultés identifiées après l'évaluation des contractuels de l'éducation l'année dernière mais aussi de stabiliser le cadre logique de la feuille de route qualité 2018-2021.

Simplifier, harmoniser et capitaliser
« Ce triptyque est désormais le leitmotiv qui sera celui du ministère de l'Enseignement primaire », a dit le ministre aux participants à la table-ronde. Parlant de la simplification, Dr Marthé a expliqué que dorénavant l'accent sera mis essentiellement sur « les outils de planification et programmation » car, le système éducatif comporte trop de politiques, stratégies, plans.participants « Nous devons inscrire la totalité des interventions liées à la qualité dans une Feuille de Route Qualité de l'Education unique », a précisé le ministre. Quant à l'harmonisation dont il a fait cas, le ministre a indiqué qu'elle sera axée sur les programmations régionales et nationales expliquant que les acteurs doivent améliorer la communication entre eux et travailler de manière plus efficiente et les régions doivent elle aussi « travailler en étroite relation avec les départements et les inspections et veiller à répondre promptement aux sollicitations de la portion centrale ».
«L'harmonisation est donc une condition sine qua non pour la mise en place d'une dynamique pour atteindre les objectifs», a souligné le ministre tout en se réjouissant que les partenaires ont le regard tourné vers cet objectif commun qu'est la qualité. Evoquant le troisième élément du triptyque qu'est la capitalisation des bonnes pratiques, le ministre Marthé a estimé que tous les diagnostics sont déjà posés s'appuyant sur les nombreuses études réalisées et des assises avec beaucoup de recommandations dont peu sont suivies d'effet. «Il faut sonner le glas des études sur tel ou tel aspect ou réfléchir sur telle ou telle stratégie pour se consacrer à leur mise en œuvre effective », a martelé le ministre Marthé pour qui « l'heure est résolument à un changement profond d'état d'esprit ». De la table-ronde, le ministre de l'Enseignement primaire dit attendre des pistes concrètes pour lancer un cycle de capitalisation de quelques bonnes pratiques que les participants auront retenues.
La cheffe de file des PTF, Mme Félicité Tchibindat a mis en exergue le doublement du nombre d'enfants à l'école au Niger passant de 35% en 2001 à 76% en 2016. Mais ce progrès cache deux autres réalités indéniables : la
qualité de l'éducation et le nombre d'exclusion de l'enseignement primaire ou secondaire. En effet, a dit Mme Félicité, les études ont révélé que 2,6 millions d'enfants de 7 à 16 ans ont été exclus de l'école alors que ceux qui sont restés ont encore du mal à apprendre et abandonnent avant de terminer leurs études. « Cette situation affecte plus les enfants issus des ménages vulnérables en villes comme en zones rurales », a dit la représentante résidente de l'UNICEF qui estime que «derrière ces statistiques, c'est l'avenir de nos enfants et du pays qui est en jeu. Nous risquons de perpétuer le cycle de la pauvreté d'une génération à une autre».
Elle a déclaré que le Niger présente un des défis éducatifs les plus difficiles au monde tout en soulignant que des solutions existent pour les surmonter. Mme Tchibindat a affirmé que tous les partenaires de l'éducation doivent faire en sorte que chaque enfant ait accès à une éducation de qualité tout en réitérant l'engagement de l'UNICEF et de tous les partenaires aux côtés du Niger pour l'accompagner dans ses efforts d'offrir aux enfants un accès à une éducation de qualité.
Zabeirou Moussa(onep)
05/07/18

Société

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la…

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la plus sûre pour l'atteinte de l'objectif faim zéro d'ici 2021'', estime le Coordonnateur Moussa Kabou

Projet agropastoral visant à contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d'irrigation dans les zones désertiques de la région d'Agadez, le Projet d'Appui au Développement Agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA/ITA), a plusieurs objectifs dont celui, de ''contribuer à la sécurité alimentaire durable par le développement de l'agriculture irriguée en y intégrant l'élevage'' . Pour les objectifs spé...

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équili…

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équilibrée à travers la production et la consommation du mil

La Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali, a parrainé hier à l'Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey, le lancement officiel de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette édition est placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture du mil au Niger ». L'objectif du FESTIMIL est de promouvoir l'alimentation saine et équilibrée de la famille particuli...

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux e…

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux entre les hommes des médias et les différentes professions judiciaires

Le Ministère de la justice et le Haut-commissariat à la modernisation de l'Etat ont conjointement organisé, hier à la Maison de la Presse de Niamey, une journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires. Le thème est : « rôles et responsabilités ». La rencontre a réuni les hommes des médias et les différentes professions judiciaires du Niger pour échanger sur la médiatisation des affaires ...

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Al…

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Almoustapha Garba annonce une série d'activités dans le cadre du sommet sur le climat

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable M. Almoustapha Garba, a animé, hier après-midi, une conférence relative aux activités qui se dérouleront très prochainement à Niamey dans le cadre du Sommet des Chefs d'Etat sur le Climat. Il s'agissait pour le conférencier d'attirer l'attention du public nigérien sur l'importance de ce Sommet, mais aussi sur les actions qui sont en cours dans le cadre d...

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition …

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition des compétences nécessaires à l'organisation de la conférence UA à Niamey

L'Agence UA Niger 2019 a lancé officiellement, hier 20 février, dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, une formation de renforcement des capacités des agents du protocole. Cette formation, qui entre dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, prévue en juillet 2019 à Niamey, concerne 60 agents du protocole dudit Ministère. Etaient présents à ce...

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux fin…

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux finiront, au plus tard, le 31 mai 2019

Dans le cadre de sa campagne d'information du public sur l'état d'avancement des projets d'infrastructures, initiés en prélude à la 33ème Conférence de l'UA, l'Agence UA Niger 2019 a organisé, hier matin, une visite guidée sur le chantier de construction de la Cité Futura. La visite a été conjointement conduite par le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et Logement M. Waziri Maman, le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, M. Mo...

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les p…

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les problèmes relatifs à la vie urbaine au centre des échanges

Le Secrétaire général du Ministère du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire M. Ibrahim Adamou et le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, ont co-présidé une rencontre avec les représentants des ONG, hier matin dans la salle de conférence de la communauté urbaine de Niamey. Il s'est agi à travers cette rencontre d'échanges d'aboutir à un plan d'actions prenant en compte de...

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Comme pour talonner l'évènement annuel du monde rural nigérien qu'est le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s'ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s'agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Ma...

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.