Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réunion des Ministres chargés de l'Agriculture et de l'Elevage dans l'espace UEMOA: Des propositions pour éloigner le spectre de la famine dans l'espace communautaire



reunionEn prélude à la 7ème réunion du comité de Haut niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle dans l'espace de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), les Ministres en charge des secteurs de l'Agriculture et de l'Elevage se sont réunis hier à l'Hôtel Sofitel Gaweye de Niamey. Ils sont venus des huit pays de l'Union pour réfléchir sur les voies et moyens qui permettront de garantir une sécurité alimentaire et nutritionnelle pour les populations de cet espace.

En ouvrant les travaux de la rencontre, le Ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba, a rendu un hommage mérité au Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, Président du
Comité de haut niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, pour sa vision en la matière et pour son brillant leadership dans le cadre de l'animation dudit comité. En effet, c'est sous sa conduite très pragmatique et assidue que le contenu du Programme
Communautaire Décennal de Transformation de l'Agriculture pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle 2016-2025 doit se concrétiser progressivement afin d'éloigner, de manière définitive, le spectre de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle de notre région.
Pour le Ministre d'Etat, les informations issues du dispositif régional commun qu'est le Réseau de Prévention des Crises Alimentaires au Sahel et en Afrique de l'Ouest, indiquent que la situation alimentaire et nutritionnelle s'améliore peu dans la région, sinon qu'elle stagne dans certains Etats. Il en ressort que, pendant la présente période de soudure qui va de juin à Août, près de 3,5 millions de personnes sont touchées par des formes de risques d'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans la zone UEMOA. La situation resterait encore plus difficile au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Sénégal.
En outre, la campagne agricole 2017-2018 écoulée s'est caractérisée par des productions fourragères inferieures à celle de l'année antérieure. Cet important déficit fourrager constaté, associé à une faible capacité d'accueil dans les parties sahéliennes a provoqué un départ précoce et massif des animaux transhumants vers des régions plus propices. Ce phénomène a eu comme corollaire, l'exacerbation de conflits entre agriculteurs et éleveurs dans les zones d'accueil. M.
Albadé Abouba a relevé que le Niger dispose d'une expérience très enrichissante à partager et qui pourrait inspirer notre région notamment, sur la prise en charge des questions de résilience des populations, d'insécurité alimentaire et
nutritionnelle mais aussi, de conseils et de services agricoles. Tout en rappelant les cinq axes stratégiques que couvre l'Initiative 3N, le
ministre d'Etat en charge de l'Agriculture a attiré l'attention des participants sur le fait que les enjeux sont multiples et importants pour la recherche de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de nos populations.
« Nous avons l'obligation de maintenir et consolider les acquis, mais surtout de poursuivre les missions du chantier conformément, aux orientations de la 6ème session du Comité, tenue en 2017, consistant à soutenir substantiellement la mise en œuvre des plans de réponses des Etats, à renforcer les systèmes de production des informations et à appuyer les Etats dans leurs efforts de contrôle des maladies et des ravageurs émergents », a souligné auparavant le Président de la Commission de l'UEMOA, M. Abdallah Boureima dans son intervention.
Dans cette optique, a-t-il indiqué, la Commission a poursuivi l'exécution de l'ensemble de ses programmes en matière de lutte contre l'insécurité alimentaire nonobstant le contexte de rationalisation qui s'est traduit par une réduction des ressources propres de l'Union. Les interventions ont
notamment visé à renforcer l'accroissement des productions et de la productivité de l'Agriculture ; l'amélioration de l'accès aux marchés sous régional et international ; l'amélioration de l'accès des acteurs professionnels agricoles et l'amélioration de l'accès des acteurs professionnels aux innovations et aux technologies modernes. Selon le Président de la Commission de l'UEMOA, les analyses approfondies confirment qu'en période de pré-soudure, plus de trois millions de nos citoyens
comptent sur une assistance alimentaire pour se nourrir convenablement.
« C'est une réelle interpellation et nous devons l'avoir à l'esprit tout au long de nos travaux», a-t-il dit avant d'estimer que les acteurs doivent explorer les
implications des questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle sur les autres secteurs connexes comme l'environnement. «Une des voies durables de résolution des problèmes récurrents d'extrêmes variations des productions agricoles et de famine dans notre région demeure l'intensification des investissements dans le secteur agricole, seule option, osons-nous croire, qui permettra à notre agriculture d'être encore plus résiliente et capable de remplir les fonctions essentielles au rang desquelles, l'alimentation humaine et du bétail et les possibilités d'emplois notamment en faveur des jeunes qui constituent la majorité de notre population », a estimé le président de la Commission de l'UEMOA.
A l'issue de la réunion, les
ministres ont dans un communiqué final formulé des recommandations à l'endroit des Etats membres, des organisations régionales et des partenaires techniques et financier. Ainsi, les ministres ont recommandé aux Etats d'améliorer les mécanismes de suivi de la mise en œuvre des recommandations des réunions du Comité, d'accélérer la mise en œuvre des plans de réponses et d'urgences d'assistance alimentaire de protection des moyens d'existence et de réduction de la malnutrition aigüe en faveur des populations
en insécurité alimentaire (3.485.081 personnes) principalement concentrées au Burkina Faso (27,4%) au Mali (26,8%) au Niger (23,0%) et au Sénégal(21, 6%), de poursuivre les efforts de renforcement et de promotion durable des systèmes de gestion des informations agricoles et sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle.....
A l'endroit de la CEDEAO, de l'UEMOA et du CILSS, la réunion recommande de poursuivre les actions de renforcement des capacités techniques et institutionnelles des acteurs pour une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux dans les instruments stratégiques et opérationnels de développement agricole et de promotion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de veiller à la coordination des interventions au niveau régional et dans les pays y compris l'alignement des interventions des partenaires techniques et
financiers et d'organiser une réunion de haut niveau sur la chenille légionnaire.
A l'endroit des partenaires techniques et financiers, la réunion recommande de soutenir les efforts des Etats dans la mise en œuvre rapide des
réponses en faveur des populations vulnérables et de renforcer l'accompagnement des pays membres et du CILSS dans le développement, la mise en œuvre et la promotion du cadre harmonisé et le renforcement du dispositif de veille informationnel sur le déroulement de la campagne agropastorale dans la région pour aider à la prise de décisions.
Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

Société

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la…

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la plus sûre pour l'atteinte de l'objectif faim zéro d'ici 2021'', estime le Coordonnateur Moussa Kabou

Projet agropastoral visant à contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d'irrigation dans les zones désertiques de la région d'Agadez, le Projet d'Appui au Développement Agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA/ITA), a plusieurs objectifs dont celui, de ''contribuer à la sécurité alimentaire durable par le développement de l'agriculture irriguée en y intégrant l'élevage'' . Pour les objectifs spé...

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équili…

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équilibrée à travers la production et la consommation du mil

La Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali, a parrainé hier à l'Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey, le lancement officiel de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette édition est placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture du mil au Niger ». L'objectif du FESTIMIL est de promouvoir l'alimentation saine et équilibrée de la famille particuli...

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux e…

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux entre les hommes des médias et les différentes professions judiciaires

Le Ministère de la justice et le Haut-commissariat à la modernisation de l'Etat ont conjointement organisé, hier à la Maison de la Presse de Niamey, une journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires. Le thème est : « rôles et responsabilités ». La rencontre a réuni les hommes des médias et les différentes professions judiciaires du Niger pour échanger sur la médiatisation des affaires ...

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Al…

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Almoustapha Garba annonce une série d'activités dans le cadre du sommet sur le climat

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable M. Almoustapha Garba, a animé, hier après-midi, une conférence relative aux activités qui se dérouleront très prochainement à Niamey dans le cadre du Sommet des Chefs d'Etat sur le Climat. Il s'agissait pour le conférencier d'attirer l'attention du public nigérien sur l'importance de ce Sommet, mais aussi sur les actions qui sont en cours dans le cadre d...

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition …

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition des compétences nécessaires à l'organisation de la conférence UA à Niamey

L'Agence UA Niger 2019 a lancé officiellement, hier 20 février, dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, une formation de renforcement des capacités des agents du protocole. Cette formation, qui entre dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, prévue en juillet 2019 à Niamey, concerne 60 agents du protocole dudit Ministère. Etaient présents à ce...

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux fin…

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux finiront, au plus tard, le 31 mai 2019

Dans le cadre de sa campagne d'information du public sur l'état d'avancement des projets d'infrastructures, initiés en prélude à la 33ème Conférence de l'UA, l'Agence UA Niger 2019 a organisé, hier matin, une visite guidée sur le chantier de construction de la Cité Futura. La visite a été conjointement conduite par le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et Logement M. Waziri Maman, le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, M. Mo...

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les p…

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les problèmes relatifs à la vie urbaine au centre des échanges

Le Secrétaire général du Ministère du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire M. Ibrahim Adamou et le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, ont co-présidé une rencontre avec les représentants des ONG, hier matin dans la salle de conférence de la communauté urbaine de Niamey. Il s'est agi à travers cette rencontre d'échanges d'aboutir à un plan d'actions prenant en compte de...

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Comme pour talonner l'évènement annuel du monde rural nigérien qu'est le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s'ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s'agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Ma...

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.