Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Zinder/Evaluation à mi-parcours de la campagne agricole : 21% des villages à risque enregistrés dans la région



Mil-zinder-MaireLes cadres régionaux de l'agriculture de Zinder ont effectué la semaine dernière une évaluation à mi-parcours de la campagne agricole dont les résultats ont été rendus public par une équipe multidisciplinaire venue de Niamey après avoir entrepris des visites de terrain pour constater de visu la situation des cultures et identifier 717 villages à risque dans la région, selon le Directeur Régional de l'Agriculture M. Ibrahim Moussa. A la date du 31 août dernier, les stades phénologiques du mil et du sorgho sont : le stade le moins avancé est la levée avancée (1%), le stade dominant est l'épiaison (32 %) et le stade le plus avancé est la maturité (9%) observé au niveau des départements de Dungass, Gouré, Kantché, Magaria, Mirriah, Takeita et la Ville de Zinder.
Pour ce qui est du sorgho, le stade le moins avancé est la levée avancée (2%), le stade dominant est la montaison(44%) et le stade le plus avancé est la floraison(6%) observé dans les départements de Kantché, Magaria, Takeita et Tanout. Sur le plan phytosanitaire, les premières infestations ont débuté à la troisième décade du mois de juin dans les départements de Mirriah et Dungass par les déclarations d'attaques de cicadelles sur le mil.
Au 31 Août 2018, 4902, 5ha ont été infestés contre 18170 ha à la même période de 2017. Les principaux ennemis de culture rencontrés sont les vers du collet, les cicadelles et les chenilles pollues, les pucerons, les insectes floricoles, les Borer des tiges et les mineuses de l'épi du mil. Dans la Commune rurale de Bandé 80 km au Sud de Zinder (dans le département de Magaria), les mineuses de l'épi du mil ont affecté 87 villages. Les cas des villages de Bitaré, Angoual Guindi, Maléka pour ne citer que ceux-là sur une dizaine visitée sont assez révélateurs.
Les producteurs, las d'observer les dégâts incommensurables perpétrés par les mineuses sur les épis de mil ont préféré récolter leur production au stade de grenaison. Nafiou Habou, producteur, ressortissant du Village de Maléka estime que les ''paysans ont perdu l'espoir d'une récolte reluisante. Nous n'avons pas certes prévenu les autorités et les services techniques pour intervenir à temps, le pire a déjà gagné le terrain. Nous disons que la production au niveau de plusieurs villages de la Commune de Bandé est compromise '', a-t-il dit.
Certains producteurs, compte tenu de la gravité du phénomène des mineuses de l'épi, ont trouvé une solution de rechange en procédant au re-semis. Pendant combien de temps, faut-il attendre les prochaines récoltes après cette nouvelle étape, s'interroge le producteur Nafiou Habou qui indique par ailleurs qu'un soutien conséquent des autorités s'impose pour appuyer les producteurs à surmonter les étapes difficiles de l'insécurité alimentaire. Pour le Directeur Régional de l'Agriculture, M. Ibrahim Moussa, 21 % des villages agricoles de la région sont déclarés à risque dont la majorité est au stade de floraison.
Dans la commune rurale de Bandé, trente villages (30) dénombrés observent une grande partie de leurs exploitations compromises du fait des attaques des mineuses des épis de mil. Pour arrêter l'infestation des mineuses de l'épi du mil, il ya des lâchers des espèces de mouches dressées pour détruire les mineuses des épis de mil. « Nous avons bon espoir que le dispositif va être mis en place pour stopper la généralisation de ces attaques des mineuses », soutient-il.
Des traitements sont en cours contre les sauteriaux dans les départements de Belbédji, Tanout et Gouré, les lâchers et les cicadelles dans les Communes de Dan Barto grâce à l'appui de l'Etat et les partenaires au développement. Les traitements actuels ont couvert 2536,5 ha soit 51,73%.
La situation alimentaire est principalement caractérisée par un approvisionnement régulier des marchés, une disponibilité acceptable des denrées et un niveau des prix globalement inférieur à celui de la même période de l'année passée. Les appuis alimentaires aux populations vulnérables de la région de Zinder au titre de la soudure 2017 sont de 18054 tonnes dont 164 T par le PAM à travers la distribution gratuite ciblée composée du mil, du riz, la lentille, l'huile, de la super céréale et du sel.
Pour la Cellule Crise Alimentaire et de Gestion des Catastrophes, il s'est agi de 4170 tonnes pour la distribution gratuite ciblée et 13.720 tonnes pour la vente des céréales à prix modérés. Ces stocks sont composés de mil, sorgho, mais et riz. La région de Zinder a reçu 680,125 tonnes de semences au titre de la campagne agricole d'hivernage 2018. Les semences reçues proviennent de l'Etat, du Projet PPAO, la CCA, du P2RS, du PAC-RC, du PRODAF et de l'ESEA2.
A l'issue de la réunion de l'évaluation à mi-parcours, les cadres centraux et régionaux de l'Agriculture ont
formulé quelques recommandations à l'endroit du Ministère en charge de l'Agriculture et de l'Elevage pour ''doter les services des agents d'encadrement, et de carburant, afin d'assurer un suivi plus efficace de la campagne agricole, et d'appuyer les services de suivi et la transmission des données pluviométriques des postes non suivi faute d'agents ; d'appuyer les services techniques en moyens logistiques notamment les véhicules et motos ; et d'assurer l'entretien du parc ; de former et équiper les agents sur les techniques d'évaluation des superficies infestées ; de moderniser la collecte de données à travers l'utilisation des NTIC ; de doter la région de GPS de balances et pesons pour une meilleure conduite des enquêtes ; et d'organiser régulièrement des missions conjointes de suivi et d'évaluation de la campagne avec les partenaires.
La Région regorge d'énormes potentialités dans les domaines de l'élevage et de l'Agriculture : 1,2 millions de terres irrigables ; près de 4millions de superficies emblavées en culture hivernale ; 11 millions de têtes de bétail toutes espèces confondues, selon les Services techniques régionaux de l'Agriculture et de l'Elevage. La région de Zinder renferme au total 3378 villages agricoles.

Sido Yacouba,
ANP-ONEP/Zinder
18/09/18

Société

Décès du Capitaine Mamane Laouali Robert, chef sécurité à la Présidence de la République : Le défunt a été élevé, à titr…

Décès du Capitaine Mamane Laouali Robert, chef sécurité à la Présidence de la République : Le défunt a été élevé, à titre posthume, à la dignité de Grand Officier dans l'Ordre du Mérite du Niger

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Issoufou Mahamadou a assisté, hier 21 octobre 2018 à la Morgue de l'Hôpital National de Niamey, à la levée de corps du Capitaine de la Garde Nationale du Niger Mamane Laouali Robert chef sécurité à la Présidence de la République. Feu Mamane Laouali Robert est décédé le 20 octobre dernier. On notait la présence à cette cérémonie funèbre, du Président de l'Assemblée Nationale, SE Tinni Ouseïn...

Dividende démographique : Les députés Juniors en formation à Maradi

Dividende démographique : Les députés Juniors en formation à Maradi

Sous le financement du l'UNFPA, le Réseau nigérien des Jeunes Ambassadeurs du dividende Démographique, en collaboration avec le réseau AFRIYAN- Niger a organisé du 18 au 20 octobre 2018 à Maradi, un séminaire de formation à l'intention des députés Juniors sur le Dividende Démographique. Cette formation a concerné 80 jeunes parlementaires et a pour objectif, de contribuer au renforcement des capacités des députés Juniors sur les enjeux e...

Signature de Protocole d'accord entre le Gouvernement et l 'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : Les négocia…

Signature de Protocole d'accord entre le Gouvernement et l 'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) : Les négociations ont porté sur 29 points de revendications

Suite à la soumission au Gouvernement du cahier de doléances du 1er mai 2017 en vingt-neuf (29) points, par les Centrales syndicales regroupées au sein de l'Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN), à savoir la CDTN, la CGSL-Niger, la CNT, l'UGTN, l'USPT, l'USTN et l'UGSEIN, les négociations se sont ouvertes officiellement le mardi 10 novembre 2017, à 16 heures 30 mn, dans la Salle des Banquets du Cabinet du Premier Ministre, entr...

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes d…

Présentation de trophées d'athlétisme au Directeur de la SEEN par la GNN : 5 trophées ramenés de France par 4 athlètes de la Garde Nationale du Niger

Partie en France grâce à l'appui de la SEEN pour participer au Marathon International de la ville de Toulouse, l'équipe de quatre athlètes de la Garde Nationale du Niger revient au bercail avec cinq trophées dans ses valises. Sous la conduite du Lieutenant-colonelAbdoul Azizou Balla, directeur de l'information et des relations publiques et sportives de la Garde Nationale du Niger, les athlètes se sont rendus hier matin au siège de la So...

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Obsèques de notre confrère Amadou Ousmane : SE Issoufou Mahamadou honore la presse nationale

Le mardi 16 octobre dernier, la grande famille de la presse nationale a perdu un de ses dignes fils en la personne de Amadou Ousmane. Le lendemain, une foule immense composée des confrères de la presse publique et privée, des parents, amis et connaissances de l'illustre disparu, a tenu à l'accompagner à sa dernière demeure. Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM Issoufou Mahamadou a marqué de sa présence la cérémonie de levé...

Dîner de gala

Dîner de gala

Le président de l'Assemblée Nationale, SE Ousseini Tinni a offert le mercredi dernier un diner de gala à la délégation du parlement de la CEDEAO conduite par son président, M. Moustapha Cissé Lo, en mission de travail dans notre pays. C'était en présence du ministre chargé des Relations avec les Institutions, M. Issouf Barkaï.Onep19/10/18

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

Célébration du soixantième (60ème) anniversaire de la Voix du Sahel : Dans la cohésion et la convivialité

La Radio Nationale, jadis Radio Niger, puis Voix du Sahel depuis le 7 mai 1974, a célébré hier son soixantième (60ème) anniversaire. C'est le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, qui a procédé au lancement des activités entrant dans le cadre de cette commémoration. Ont pris part à cette cérémonie le directeur général de l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), M. Seydou Ousmane ; les anciens directe...

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument p…

Atelier sur la révision de la Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) : Un instrument pour insuffler une nouvelle dynamique en matière de scolarisation des filles

Un atelier axé sur la Révision Politique Nationale pour l'Education et la Formation des Filles (PONEFF) s'est déroulé, le mercredi 10 Octobre à Niamey, à l'initiative de l'UNICEF Niger. Cette rencontre, qui a vu la présence de trois ministres en charge du secteur de l'Education, a regroupé les cadres des Ministères concernés, de l'Unicef, ainsi que les représentants des PTF, des ONGs et des OSC intervenant dans le secteur Education.Il s...

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

A la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat assiste à la levée des corps de Sidi Maliki et de Amadou Ousmane

Le Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou a pris part, hier après-midi, à la levée des corps de M. Sidi Maliki (de son vivant en service au Commissariat chargé de l'organisation du Hadj et de la Oumra -COHO-) et de Amadou Ousmane, journaliste et écrivain décédé le 16 octobre dernier à Niamey. Plusieurs autres hautes personnalités parmi lesquelles le président de l'Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni ; des ...

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Construction du Troisième pont de Niamey : Les travaux avancent normalement dix mois après leur lancement

Les travaux de construction du troisième pont de Niamey dit « Pont Seyni Kountché » ont démarré en décembre 2017 après la pose de la première pierre par le Président de la République Issoufou Mahamadou. Dix mois après ce lancement, la cellule de communication de la Présidence de la République a organisé une visite de presse pour faire rendre compte à l'opinion de l'évolution du plus grand projet qu'exécute la Chine au Niger sous forme d...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : …

Le mariage des enfants dans la région de Tahoua : Grande mobilisation pour éradiquer le phénomène

Avec plus de 58% de la population constituée de jeunes, autant dire que la jeunesse est l'...

jeudi 11 octobre 2018

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable…

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière

Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il ...

jeudi 11 octobre 2018

Interview d'une enseignante engagée pour les fille…

Interview d'une enseignante engagée pour les filles, Mme Omar Hajia Hassia SCOFI Tahoua: « Quand on est décidé et mobilisé, on obtient les meilleurs résultats »

Mme, vous êtes agent de la Direction départementale des Enseignements Secondaires (DDES) T...

jeudi 11 octobre 2018

L'air du temps

Quand l'ostentation saborde le mariage

Quand l'ostentation saborde le mariage

Si les difficultés se trouvaient enfouies à mille pieds sous terre, to Incha Allahou, l'êt...

jeudi 18 octobre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.