Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

L'IDH en questions



assane-soumanaLe verdict du rapport sur le rapport mondial de développement humain pour l'année 2017 est tombé, tel un couperet : une fois de plus, notre pays, le Niger, s'est vu relégué à la 187ème place sur 187 pays classés. Pour tout Nigérien imbibé, ne serait-ce que d'un tout petit brin de patriotisme, ce rang très peu enviable sans cesse attribué à notre pays doit être ressenti comme un véritable coup de massue.
Loin de nous l'idée d'engager une polémique inutile du genre à jeter du discrédit sur ce rapport mondial élaboré par le PNUD, qui se trouve être un des principaux partenaires actifs pour soutenir notre pays dans ses efforts de développement. Mais, il est des questions qui s'imposent à la curiosité humaine, pour lesquelles les experts auront beaucoup de mal à convaincre ceux qui ne sont pas dans le secret de leurs critères de calcul de l'indice. Par exemple, entend-t-on des voix se demander, comment des pays en crise perpétuelle, dans lesquels l'Etat et l'appareil administratif sont complètement par terre depuis belle lurette, où les enfants ont cessé d'aller à l'école du fait de l'insécurité ambiante, où les centres de santé sont dévastés, où les droits les plus élémentaires sont bafoués, se trouvent, mine de rien, classés en bonne place, devant tant d'autres pays qui ont su garantir la sécurité et la quiétude sociale à leurs citoyens, voire mettre en œuvre des programmes et des projets entiers intervenant dans les secteurs sociaux de base ?
C'est sans doute faute d'éclairer la lanterne des uns et des autres sur ce genre d'interrogations qu'à chaque fois, la publication du rapport sur l'IDH suscite des réactions et des cris de frustration, voire de désapprobation. Ce fut le cas en 2005, lorsque le Niger avait été classé à la dernière place ; ce fut surtout le cas lors du classement 2009 où le Sénégal et le Maroc ont réagi énergiquement en portant réserve sur la fiabilité du classement, soutenant que l'indice ne traduit pas réellement les efforts de développement des pays, les aspects qualitatifs n'étant pas mis en avant.
Mais pour ce classement 2017, l'on reste serein au Niger en évitant de tomber dans la logique du mauvais élève qui tente désespérément de justifier ses mauvais résultats scolaires en se passant pour la victime toute désignée de l'acariâtreté de son maitre. Mieux, l'on essaye de comprendre et de chercher les voies et moyens d'améliorer nos performances dans les domaines de l'éducation, de la santé et du revenu national par habitant, dans l'espoir de nous hisser à un rang plus honorable pour la prochaine édition du classement IDH.
Toujours est-il que, sur la question de l'IDH, le débat reste ouvert. Et, aujourd'hui, beaucoup d'observateurs craignent que ce classement mondial IDH n'aboutisse au contraire de l'effet escompté. Car, si en définitive, l'objectif visé est d'inciter les Etats à fournir davantage d'efforts pour se hisser sur la voie du développement humain, dans certains cas, la frustration ressentie est telle qu'elle pourrait pousser les acteurs et les décideurs de nos pays à sombrer dans le fatalisme et le découragement. Ce qui serait un parfait gâchis...
Assane Soumana(onep)

Société

Communique du Ministère de l'Intérieur relatif à l'attaque de la position de la Garde nationale du Niger à Chétima Wango…

Communique du Ministère de l'Intérieur relatif à l'attaque de la position de la Garde nationale du Niger à Chétima Wangou

      Le vendredi 15 février 2019 aux environs de 18 heures des éléments lourdement armes de la secte Boko Haram a bord des véhicules dont un engin blinde ont attaque la position de la garde nationale de Chetima wangou.La riposte des éléments de la garde nationale du Niger a permis de repousser l'ennemi âpres un combat acharne ;Le bilan de cette attaque est le suivant :- Côté amis: sept (07) morts et six (06) blesses p...

Visite du Premier ministre à la 8ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : SE Brigi Rafini encourage et …

Visite du Premier ministre à la 8ème foire des maraichers de la région d'Agadez à Niamey : SE Brigi Rafini encourage et félicite les producteurs maraîchers

Le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, accompagné d'une forte délégation composée des membres du gouvernement, des responsables municipaux de la capitale et des cadres du Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage, a visité, le 16 février dernier, l'un des sites de la 8ème foire des maraîchers de la région d'Agadez à Niamey, installé à la Place Toumo. Etaient également présent lors de cette visite, l'Ambassadeur Chef de la Délégation de...

Lancement officiel du projet PARIIS-NE : Plus de 25 milliards de francs CFA pour le développement de l'irrigation dans l…

Lancement officiel du projet PARIIS-NE : Plus de 25 milliards de francs CFA pour le développement de l'irrigation dans les régions d'Agadez, de Dosso, de Tahoua et de Tillabéry

Le ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Albadé Abouba, a procédé le 15 février dernier à Niamey, au lancement officiel de la section nigérienne du Projet d'appui régional à l'initiative pour l'irrigation au Sahel, PARIIS-NE. Ce projet, né de l'appel à l'action pour le développement de l'irrigation dans l'espace sahélien lancé par six (6) pays, intervient dans un contexte particulièrement difficile pour les Etat...

La Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou parraine une cérémonie de remise de don de médicaments et moustiquaires au Mi…

La Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou parraine une cérémonie de remise de don de médicaments et moustiquaires au Ministère de la Santé Publique : Des lots de produits antipaludéens d'une valeur de 2,5 milliards de Francs CFA offerts par les Etat

Sous le haut parrainage de la Première Dame, Hadjia Aissatou Issoufou, marraine de la lutte contre le paludisme au Niger, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a réceptionné hier dans l'après-midi à l'entrepôt de l'ONPPC, situé au quartier Niamey 2000 sur la route de Fillingué des mains de la sous-secrétaire adjointe aux affaires africaines des Etats-Unis d'Amérique, Mme Whitney Baird, des produits pharmaceutiqu...

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou rencontre une délégation du CILSS : La présidente de la Fondation Tattali Iyal…

La Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou rencontre une délégation du CILSS : La présidente de la Fondation Tattali Iyali sollicitée pour soutenir la création d'un réseau des Premières Dames

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tatali Iyali s'est entretenu, hier matin avec une délégation du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) conduite par le Secrétaire Exécutif PhD. Djimé Adoum. La délégation du CILSS est allée solliciter le soutien de la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou pour la création d'un Réseau des Premières Dames dans le cadre de la lutte pour ...

Lancement officiel du projet MERIEM : Apporter des solutions innovantes pour prévenir la malnutrition dans les trois pay…

Lancement officiel du projet MERIEM : Apporter des solutions innovantes pour prévenir la malnutrition dans les trois pays ciblés par le projet

      Face à l'insécurité alimentaire récurrente dans les pays du sahel avec comme corollaire la malnutrition chronique chez les enfants qui constituent l'avenir de la région, le projet «Mobiliser des Entreprises Sahéliennes pour des Réponses Innovantes et à large Echelle contre la Malnutrition (MERIEM)» entend s'appuyer sur le secteur privé des trois pays que sont : le Niger ; le Burkina Faso et le Mali pour apporter ...

Maradi/ Visite de travail de l'Ambassadeur de Turquie au Niger : Toucher du doigt les réalités culturelles et les potent…

Maradi/ Visite de travail de l'Ambassadeur de Turquie au Niger : Toucher du doigt les réalités culturelles et les potentialités de la région

Un mois après sa prise de fonction dans le pays, l'Ambassadeur de Turquie au Niger, SEM. Mustafa Ari Turker, vient d'effectuer une visite de travail de 48 heures à Maradi. Cette visite est la deuxième qu'il effectue à l'intérieur du pays, après celle de Tahoua il y a quelques jours.S'exprimant sur le mobile de sa visite dans la capitale du Katsina et du Gobir, le diplomate Turc a indiqué qu'il s'agit de venir à la découverte du Niger pr...

Développement communautaire : Les ambitions du chef de canton de Tarka

Développement communautaire : Les ambitions du chef de canton de Tarka

Tarka ? Ce nom veut dire en Tamacheq défaire ses bagages pour un campement. Le fondateur du Village de Belbédji s'appelle Oumena venu du Damergou avec sa jument au corps parsemé de mouches rougeâtres.Ce sont ces dernières qui ont pris la dénomination de Belbédji crée en 1937.''Le premier puits foncé pour la création de Tarka a vu le jour en 1890 investi par la tribu Mouzgou (maraboutique) qui se réclame ancêtres du Chef de Canton actuel...

Cérémonie d'ouverture de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l'a…

Cérémonie d'ouverture de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l'année 2019 : Plusieurs thématiques au menu des débats dont le changement climatique, la sécurité alimentaire et les défis de la dém

Les travaux de la première Session ordinaire du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC) au titre de l'année 2019 ont débuté hier au Palais des congrès de Niamey. Au cours de cette session, les conseillers discuteront des thèmes portant sur le changement climatique, la sécurité alimentaire, les défis de la démographie, l'introduction de l'éducation sexuelle dans l'enseignement secondaire, les technologies de l'information et de la...

Ouverture de la deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables : «La science au…

Ouverture de la deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables : «La science au service de la transformation du monde rural : enjeux et défis de la sécurité alimentaire et énergétique », thème retenu

La Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou a parrainé hier au Palais des Congrès de Niamey, l'ouverture de la deuxième édition du symposium sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables. Cette rencontre organisée par le Réseau Femmes, Sciences et Technologies du Niger a enregistré la présence des membres du gouvernement, dont le Ministre d'Etat, en charge de l'agriculture et de l'élevage, du secrétaire exécutif du CILSS, des...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le…

"La sécurité est aujourd'hui garantie dans le département", affirme le préfet : M. le préfet, pouvez-vous nous faire succinctement la présentation de votre entité administrative ?

Nous vous remercions de l'intérêt que vous accordez à notre département à savoir le départ...

vendredi 15 février 2019

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et…

Le numérique au Niger : Promouvoir le numérique et accélérer le progrès social

Certes le fossé qui existe entre les pays dits développés et ceux du tiers monde est grand...

mardi 12 février 2019

L'air du temps

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Saint Valentin : au cœur de l'espièglerie juvénile

Hier, jeudi 14 février 2019, les jeunes ont célébré la fête de la Saint-Valentin dédiée au...

vendredi 15 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.