Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Side Event UNFPA-Fondation Tattali Iyali/73ème Assemblée générale de l'ONU : Dr Lalla Malika Issoufou plaide pour la mobilisation en faveur de la scolarisation des filles et l'autonomisation des femmes au Niger


Dr-MalikaEn marge de la 73ème Assemblée générale des Nations, la Fondation Tattali Iyali et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont organisé, un ''Side event'' (un panel) sur la Scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école et lutte contre le mariage précoce et ses conséquences néfastes. L'événement qui s'est tenu le mercredi 26 septembre 2018 à l'hôtel West-in de New York, sous les auspices de la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou, présidente de la Fondation Tattali Iyali, a vu la participation d'une dizaine de Premières Dames, de la Vice Secrétaire générale de l'ONU Mme Amina Mohamed, des Directeurs généraux de l'UNFPA et l'OMS, de la Secrétaire générale de l'OIF Michaelle Jean et de plusieurs autres personnalités.
Avec cette initiative, la Première Dame Dr Lalla Malika Issoufou porte ainsi sur un autre palier, le combat que mène sa fondation pour l'autonomisation des femmes et des jeunes filles ; l'amélioration du statut de la femme en particulier et celle des conditions de vie des couches vulnérables et des populations en général.Dans son intervention à l'ouverture de ce panel, la présidente de la Fondation Tattali Iyali a tenu à rendre un hommage mérité au Secrétaire général de l'ONU M. Antonio GUTERESS, et à la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Mme Amina Mohamed, qui a récemment effectué une visite de travail au Niger à la tête d'une mission conjointe de haut niveau composée des Nations Unies, de l'Union Africaine et de la Suède. Elle a également salué l'engagement toujours renouvelé des partenaires du Niger, notamment l'UNFPA, en faveur des couches les plus vulnérables que sont les femmes et les enfants.
Dr Lalla Malika Issoufou a ensuite abordé les défis qui se posent au Niger, relativement à la thématique du panel. « Les statistiques sont alarmantes avec 76,3% des filles mariées avant l'âge de 18 ans, et 28,8% avant 15 ans. La non- scolarisation et la déscolarisation prématurée des jeunes filles entrainent les maternités
précoces ayant pour conséquences les fistules obstétricales dommageables pour leur santé et leur réinsertion socioéconomique » a souligné la Première Dame. A cela, il faut ajouter le poids des fortes pesanteurs socioculturelles qui entravent l'autonomisation des femmes et des jeunes fillesphoto-de-famille.Une situation que l'Etat du Niger a priseà bras le corps avec un engagement et des mesures ardues en vue d'inverser les tendances pour une amélioration quantitative et qualitative des différents indicateurs sociaux.
Très attachée à tout ce qui touche à la situation de couches vulnérables, la Première Dame a engagé sa Fondation Tattali Iyali pour accompagner le Gouvernement nigérien dans ses efforts en vue d'améliorer les conditions de vie des populations. Pour ce faire plusieurs actions sont menées pour s'attaquer aux causes structurelles de la pauvreté notamment en zones rurales. Ces efforts conjugués ont permis selon Dr Lalla Malika d'enregistrer des avancées importantes dans le domaine de la santé de la reproduction et de l'Indice Synthétique de Fécondité qui passe de 7,6 enfants par femme en 2012 à 6 enfants par femme en 2017. « L'autonomisation des femmes et le leadership féminin constituent également des axes sur lesquels nous travaillons sans répit. Un accent particulier est mis à ce niveau sur la scolarisation de la jeune fille et son maintien à l'école » a déclaré la présidente de la Fondation Tattali Iyali.
A la suite de la Première Dame, trois membres du gouvernement, le chef de canton de Tessaoua et l'imam Cheikh Ben Salah Hamouda ont intervenu à ce panel. C'est ainsi que le Ministre de l'Enseignement Primaire, de l'Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, M. Daouda Mamadou Marthé a parlé des mesures prises par le gouvernement dans le secteur éducatif en vue de favoriser la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école. Il s'agit notamment de l'attribution des bourses aux filles et l'adoption le 5 décembre 2017 de la loi portant protection, soutien et accompagnement de la jeune fille en cours de scolarisation. Ainsi en janvier 2018 quelques 11.719 filles (sur 7400 prévues) des classes de CM1, CM2, 6ème et 5ème ont bénéficié de bourses à travers les filets sociaux. De même des kits scolaires et d'hygiène sont distribués aux filles en milieu scolaire. Cependant malgré, ces efforts, environ 700.000filles ne sont pas scolarisées au Niger. Et il faut 291 dollars US pour scolariser une fille jusqu'à l'âge de 16 ans. Sur la base de ces prévisions, il faut pour le Niger, mobiliser 119 milliards 595 millions 575 mille francs (soit 20% du budget national) pour scolariser ses 683.409 filles.
Quant au ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, il a axé son intervention sur certains indicateurs clés. Ainsi a-t-il souligné, le taux de couverture sanitaire est de 50% ; le taux d'accouchement assisté est de 29% pendant que 76,3% de filles sont mariées avant 18 ans et la prévalence contraceptive est de seulement 29% et 756 cas de fistule sont enregistrés chaque année. Face à cette situation, l'Etat a pris des mesures dont le redéploiement 1234 des agents de santé en milieu rural ; le recrutement de 4965 agents de santé dont 41% SFE ; le renforcement des capacités de 5960 prestataires ; la gratuité de la césarienne et de la prise en charge de la FO. A cela s'ajoute la prise en charge gratuite de la fistule, l'insertion socioéconomique des femmes fistuleuses soignées ; la sensibilisation, etc.
Pour sa part, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, est revenue les actions menées par le gouvernement pour réduire la pression des pesanteurs socioculturelles sur les efforts de développement de manière générale, ainsi que sur des initiatives communautaires qui ont permis d'améliorer les indicateurs dans les domaines de la Santé de la reproduction, de la Protection Sociale et particulièrement de l'éducation de la jeune fille. Elle a cité entre autres actions la construction de 1358 espaces surs par les communautés, la capacitation 132.715 adolescentes en compétence de vie courante et capacité financière ; l'organisation 4858 dialogues communautaires depuis 2013 sur des thématiques comme la scolarisation de la jeune fille, le mariage précoce, la planification familiale, les violences basées sur le genre, etc. Dans le domaine de l'amélioration l'autonomisation économique de la femme, 26445 groupements féminins ont été créés et équipements ; une maison de la femme et un centre multimédias ont été créés dans chacune des huit régions du pays. Pour toutes ces actions plus de 155 millions de dollars ont été investis par l'Etat et les partenaires.
Quant à l'honorable chef de Canton de Tessaoua, Mr Mansour Kané Maiguizo a partagé l'expérience sur le rôle des leaders communautaires, tandis que le Cheikh Ben Salah Hamouda a abordé le rôle des leaders religieux. A l'issue de ces présentations, la Vice Secrétaire générale de l'ONU Mme Amina Mohamed, le Directeur régional Afrique de l'UNFPA et la Secrétaire générale de l'OIF ont intervenu pour relever les défis qui se posent au Niger et au-delà à la région du Sahel. Ils ont souligné la pertinence des actions engagées par le gouvernement pour inverser la tendance. Ces personnalités ont par ailleurs salué les initiatives de la Première Dame Dr Lalla Malika à travers sa Fondation.
Tirant les conclusions de ce panel, la présidente de la Fondation Tattali Iyali a indiqué que l'objectif général de son action est de mettre l'accent sur la prévention en mettant fin aux mariages précoces à travers la scolarisation et l'appui au maintien des filles à l'école, l'accès et l'offre des services de santé de la reproduction de qualité à tous les niveaux et l'autonomisation des femmes et des filles. Dr Lalla Malika Issoufou a rendu un hommage mérité à l'UNFPA notamment le bureau régional de l'Afrique de l'Ouest et du centre ainsi que le bureau national qui accompagne sa Fondation dans l'atteinte de ses objectifs. « J'en appelle à tous pour une mobilisation plus accrue en faveur du Niger qui a fait la preuve de sa détermination à inverser radicalement les tendances négatives enregistrées ».
Siradji Sanda(onep)
03/10/18

Société

Célébration de la fête de Mouloud : Les fidèles ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

Célébration de la fête de Mouloud : Les fidèles ont prié pour la paix, la quiétude sociale et la prospérité

La Oumma Islamique du Niger a célébré la fête de mouloud le lundi 19 nombre dernier. La mosquée des Grandes prières de Niamey communément appelé mosquée Kadhafi est l'un des lieux où le Mouloud a été célébré dans la nuit du lundi au mardi. Plusieurs activités religieuses y ont été organisées, notamment, la présentation de la ''Sira''(la biographie du prophète Mohamed, paix et salut sur lui), son éloge, la lecture du Saint Coran et des H...

Célébration de la 66ème édition du Mouloud de Kiota : La Communauté "Tidjane" du Niger entend renforcer son rô…

Célébration de la 66ème édition du Mouloud de Kiota : La Communauté "Tidjane" du Niger entend renforcer son rôle de promotion du vivre ensemble et de la paix

La communauté Tidjane du Niger a célébré dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier, la 66ème édition du Mouloud de Kiota. Des centaines de milliers de fidèles venus de toutes les contrées du Niger, de l'Afrique de l'Ouest et de plusieurs pays du reste du monde ont pris part à la veillée de dévotion pour la célébration de l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (PSL). L'État du Niger s'est fait représenter à Kiota par une fort...

Réunion d'échanges entre le Ministère en charge du Développement Communautaire et de celui l'Enseignement primaire avec …

Réunion d'échanges entre le Ministère en charge du Développement Communautaire et de celui l'Enseignement primaire avec les ONG et les fondations arabes : Vers la mise en place d'un partenariat durable au profit de l'enseignement franco arabe

Le Ministre de l'Enseignement primaire, de l'Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l'Education civique, M. Daouda Mamadou Marthé et son collègue du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire, M. Amani Abdou ont co-présidé, lundi matin, la cérémonie d'ouverture d'une réunion d'échanges avec les ONG et fondations Arabes. Une rencontre qui s'inscrit dans le contexte du renforcement du partenariat ...

Remise par le PAM de don aux Ministères en charge de l'Agriculture et de l'Environnement : Du matériel logistique et inf…

Remise par le PAM de don aux Ministères en charge de l'Agriculture et de l'Environnement : Du matériel logistique et informatique aux Chefs des services communaux des deux ministères

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) a remis, vendredi dernier, aux Ministères de l'Agriculture et de l'Environnement, du matériel roulant et des équipements en Informatique. Ce matériel, d'une valeur de trois cent quarante un million huit mille six cent (341.008.600) FCFA ; soit six cent quinze mille(615.000) dollars US est composé de quatre-vingt-deux motos (82) Motos DT 125 ; quatre-vingt-deux (82) ordinateurs portables, quatre-vi...

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Amba…

Coopération Niger-Ethiopie : Le Président de la République procède à la pose de la première pierre du Complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba

Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou et son homologue de la République Fédérale et Démocratique d'Ethiopie, SE. Mme Sahel-Work ZEWDE, ont procédé hier à la pose de la première pierre de construction du complexe de l'Ambassade du Niger à Addis-Abéba en Ethiopie. La construction de ce complexe mettra fin désormais au lourd fardeau financier que constitue le loyer supporté par le Niger depuis l'ouverture de...

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même…

« Cet investissement permet d'affirmer notre attachement à l'unité éternelle de l'Afrique et à son développement en même temps qu'il exprime notre volonté de consolider les relations bilatérales entre le Niger et l'Ethiopie » déclare SE. Issoufou Mah

«Excellence Madame la Présidente de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie,Messieurs les Ministres,Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,Mesdames et MessieursC'est un honneur pour moi de vous souhaiter la bienvenue, Madame la Présidente, et vous remercier d'avoir accepté d'assister, en dépit de vos multiples occupations, à cette cérémonie de pose de la première pierre de la construction du complexe de l'Ambassade de la Républiq...

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend homma…

Point de presse du nouveau Secrétaire général de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) : M. Idi Gado Boubacar rend hommage aux autorités nigériennes et annonce ses priorités

Le président de l'Assemblée nationale SE. Ousseini Tinni a regagné Niamey le vendredi 16 novembre dernier, en provenance d'Abuja au Nigeria où il a pris part aux travaux de la 41ème conférence de l'Union parlementaire africaine (UPA). A l'issue de la 73ème session du Comité Exécutif de l'Union Parlementaire africaine (UPA), tenue le mardi 8 Novembre à Abuja au Nigeria, en marge des travaux de de cette conférence, notre compatriote Idi G...

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les…

Signature de mémorandum d'entente au Ministères des Affaires étrangères : Vers l'exemption de visa entre le Niger et les Emirats Arabes Unis

Le Niger et les Emirats Arabes Unis s'acheminent vers l'exemption de visa pour certaines catégories de passeports entre les deux pays. C'est en tout cas, l'aboutissement des négociations menées entre les deux parties. Le mémorandum d'entente relatif à cette exemption de visa a été paraphé le vendredi 16 novembre dernier à Niamey par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration afri...

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles propos…

Réunion du comité de pilotage du Projet AJUSEN-Sécurité : Etat des lieux des activités menées et examen de celles proposées pour les deux prochaines années

Le Comité de pilotage du projet ''Appui à la justice, à la sécurité et à la gestion des frontières au Niger'' (AJUSEN-Sécurité) a tenu sa réunion, hier, à Niamey. C'est le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses, M. Mohamed Bazoum, qui a présidé l'ouverture des travaux en présence de l'Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne au ...

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatom…

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe

La communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appe...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances…

Ingall : Entre cauchemars de la route et ambiances de la Cure salée

Dans le langage des routiers nigériens, l'expression ''éviter les nids de poule'' est bien...

vendredi 26 octobre 2018

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdu…

Yashi à Ingall : Une pratique ancestrale qui perdure encore !

7 heures le matin au quartier Aghafey de Ingall. Les visiteurs sont curieux d'assister à u...

vendredi 26 octobre 2018

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure salée : Un véritable espace marchand aussi

La Cure Salée ne se limite pas seulement à la jouissance culturelle des communautés nomade...

vendredi 26 octobre 2018

L'air du temps

Grosse arnaque à Niamey

Grosse arnaque à Niamey

Des centaines de millions envolées dans la nature dans le ciel gris de Niamey, plusieurs c...

vendredi 16 novembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.