Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Portrait du chef de Canton d' Illela : L'honorable Yacouba Habibou Oumani est en train de mettre fin au mariage des enfants dans son entité coutumière



d-2Le partenariat entre la chefferie traditionnelle et l'UNICEF et l'UNFPA se porte bien. Il est même appelé à connaître de nouvelles perspectives avec l'engagement sans faille de certains leaders traditionnels à l'exemple du chef de Canton d'Illela. L'honorable Yacouba Habibou Oumani s'est investi avec un tel sens élevé de responsabilité pour la cause de l'enfant qu'il est devenu un exemple. Le Canton d'Illela sur lequel il règne compte 240 villages avec un taux élevé de mariages de jeunes filles dès 12 à 13 ans. Une situation qui frôle le drame social.
Monté sur le trône il y a quatre ans, cet ancien fonctionnaire de 60 ans a mesuré toute l'étendue du phénomène et décidé de changer les choses. Selon l'honorable Yacouba Habibou Oumani, « les statistiques étaient insupportables. »
« Ma première année à la tête du canton, j'étais confronté à une fréquence élevée de demandes de séparation de mariages, dont un grand nombre de divorcées de 13 à 14 ans d'âge », raconte le chef. Sa conclusionestqu'une telle situation ne pouvait découler que d'un taux élevé de mariages forcés de mineurs, car à 12 -13 ans, on ne peut pas parler de consentement pour une fille que les parents ont décidé de donner en mariage, car à cet âge, elle est encore privée de discernement. Fort du renforcement de capacités dispensé aux chefs traditionnels dans leur partenariat avec l'UNICEF et l'UNFPA, Yacouba Habibou Oumani, après s'être concerté avec les directions départementales en charge de l'Education et de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, décida d'agir. Il entreprit une longue tournée sur l'ensemble du territoire coutumier, village par village, pour rencontrer, parler et sensibiliser sa population sur la question du mariage des enfants. Le chef a mis toute sa conviction à les convaincre de laisser tomber le mariage forcé et précoce et cela, pour donner une chance à leurs fillettes de recevoir l'instruction nécessaire pour assumer leur avenir.
Mieux, pour que cette tournée ne reste pas des paroles en l'air, il approcha les services judiciaires compétents à l'effet d'asseoir une décision sur papier qui puisse revêtir un caractère d'autorité coutumière. Cette décision est devenue la fameuse circulaire du 28 février 2016 du chef de Canton d'Illéla qui impose à toute la chaîne d'autorités coutumières (à savoir chef de village, imam et cadi de chaque village)qu'il est formellement interdit daccepter de célébrer le mariage des filles mineures, car l'école est obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans au moins. La circulaire prévient que tout contrevenant s'expose à des sanctions de la part de la haute autorité coutumière.Depuis que le chef de Canton a décidé d'agir ainsi et de veiller à l'application de la circulaire, les services techniques de l'Etat et les ONGs intervenant à Illéla se réjouissent du résultat sur le terrain. Selon la directrice de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant d'Illela, Mme Adamou Balkissa Hamza, « avant la décision du chef, il (nous) arrivait d'être saisi de plus de 50 cas de mariage d'enfants par an avec abandon de l'école. Mais depuis la décision du chef, il n'y a eu que 2 cas signalés courant 2018 et promptement réglés avec reprise du chemin de l'école des jeunes filles données en mariage. Le chef lui-même nous confirme cette chute des statistiques des mariages d'enfants depuis 2 ans.Même les deux cas que la cour du Chef a enregistré cette année ne concernent que des mariages scellés hors du pays. L'Ader compte plus que les autres régions du Niger une importante communauté établie à l'extérieur du pays. Il arrive fréquemment que des petites filles soient retirées de l'école et données en mariage à des exodants établis dans les pays de la sous-région.
Le cas le plus pathétique, nous explique le chef lui-même, est celle d'une fille que la maman a retirée de la classe de CM2 pour la donner en mariage à Cotonou, au Bénin. Dépaysée, laissée entre les mains d'un homme qu'elle n'avait jamais vu auparavant, elle s'est échappée pour venir se réfugier à l'autogare de Cotonou où elle a demandé de l'aide pour regagner Illéla. Un couple béninois de vendeurs l'a recueillie et gardée plusieurs jours. Pendant ce temps, le mari a téléphoné aux parents ici au pays pour dire que leur fille avait quitté le domicile conjugal et qu'il la recherchait en vain depuis plusieurs jours. Saisi, le chef a ordonné aux parents de rechercher et ramener cette fille. Pendant ce temps, le couple des vendeurs béninois a eu la présence d'esprit, à partir du rudiment de français parlé par la fille, de comprendre qu'il s'agissait d'une jeune Nigérienne en détresse, originaire d'une ville nommée Illela, et qui voulait regagner son pays.Le Béninois a eu la gentillesse de la confier à un transporteur routier nigérien pour qu'il la ramène au pays. Ce dernier, comprenant la détresse de sa jeune compatriote,l'a ramenée jusqu'à la cour du chef de canton d'Illela.
« Je l'ai d'abord mise en observation médicale, explique le chef, avant de lu ifaire réintégrer l'école. Le deuxième cas également concerneun mariage à Abidjan.Quand on nous a mis au courant, j'ai entrepris personnellement de saisir le mari en Côte d'Ivoire qui n'a pas discuté et nous a renvoyé la fille qui a aussitôt repris le chemin de l'école ».
Quand nous avons demandé au chef de canton Yacouba Oumani comment il réussit à éradiquer un phénomène social là où l'Administration enregistrait peu de résultats, il nous a expliqué que « la population rurale comprend mieux le langage de la chefferie traditionnelle, à cause de la valeur qu'elle incarne pour eux. Ils ont confiance qu'un Chef traditionnel ne cherche que l'intérêt de sa communauté dont il est le serviteur plutôt qu'une autorité qu'il faut servir. En tout cas, ici dans l'Ader, cette sorte de sens de piété filiale entre eux et nous est encore très forte.Les populations reviennent toujours vers nous les chefs traditionnels pour s'assurer que les décisions de l'administration moderne ou des projets et ONG sont passées par nous avant de les accepter».

Mahaman Bako,Envoyé spécial(onep)

12/10/18

Société

Tahoua : Visite du ministre de l'Equipement sur le site du lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la rout…

Tahoua : Visite du ministre de l'Equipement sur le site du lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la route Sanam -Tébaram-Inkarkadan-Tahoua

      Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, préside, aujourd'hui vendredi 18 janvier 2019, la cérémonie solennelle de lancement des travaux d'aménagement et de bitumage de la route Sanam -Tébaram-Inkarkadan-Tahoua. En prélude à cet événement tant attendu dans la capitale de l'Ader, le ministre de l'Equipement, M. Kadi Abdoulaye, a effectué, hier, une visite sur le site aménagé pour accueillir la cérém...

Pose de la première pierre de la construction du pavillon d'hospitalisation et magasin au service de néphrologie/hémodia…

Pose de la première pierre de la construction du pavillon d'hospitalisation et magasin au service de néphrologie/hémodialyse de l'hôpital national de Lamordé : Assurer un meilleur traitement de l'insuffisance rénale et réduire les évacuations sanitai

La Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou, le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, le représentant de ORANO, M. Pascal Bastien et la directrice Afrique NIPRO Europe NV, Mme Roxane N'Gosso ont procédé hier, dans les locaux de l'Hôpital National de Lamordé à la pose de la première pierre de la construction du pavillon d'hospitalisation et magasin au service de néphrologie/hémodialyse. La construction de ce bâtimen...

Journée panafricaine de la Poste : La Poste doit survivre et prospérer

Journée panafricaine de la Poste : La Poste doit survivre et prospérer

L'Afrique toute entière célèbre ce 18 janvier 2019, la Journée panafricaine de la Poste, qui marque le 39ème anniversaire de la naissance de L'Union Panafricaine des Postes (UPAP). L'UPAP est une institution spécialisée de l'Union africaine créée suite à une décision de la Conférence des plénipotentiaires réunissant 35 pays en janvier 1980 à Arusha en Tanzanie. Le but visé par la création de l'UPAP est la coordination des activités de d...

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine …

Visite du ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement sur les chantiers du château R16 de Saga-gorou et de l'usine de traitement d'eau de Goudel : « Bientôt, dans la ville de Niamey, quelle qu'en soit la période, il n'y aura plus de problème d'e

Dans le cadre du projet de renforcement du système d'alimentation en eau potable de la ville de Niamey, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Issoufou Katambé a visité, hier matin, deux des quatre composantes du programme à savoir le château R16 de Saga Gorou et l'usine de traitement d'eau de Goudel VI tous deux en construction. Dans ce déplacement, le ministre était accompagné de son directeur de cabinet, des cadres d...

Fin de la campagne de pose totale de prothèses des hanches et des genoux à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : 41…

Fin de la campagne de pose totale de prothèses des hanches et des genoux à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : 41 patients ont bénéficié gratuitement de l'opération

L'Hôpital Général de Référence (HGR) a organisé du 6 au 16 janvier 2019 une campagne de pose totale de prothèse des hanches et des genoux. Cette campagne a été menée par des médecins nigériens et étrangers, notamment des Indiens, venus spécialement pour cette cause. Elle a permis de prendre en charge 41 patients. Les responsables des services en charge de cette opération ont convié la presse nationale afin de porter à la connaissance de...

Fin de la visite du Président du Conseil Italien à Niamey : S.E Giuseppe Conte a visité les centres de prise en charge d…

Fin de la visite du Président du Conseil Italien à Niamey : S.E Giuseppe Conte a visité les centres de prise en charge de migrants et refugiés à Niamey

Après des entretiens approfondis avec le Chef de l'Etat SEM Issoufou Mahamadou, le Président du Conseil italien S.E Giuseppe Conte a effectué une visite marathon dans la capitale. C'est ainsi que dans la même journée, il s'est rendu successivement à l'ambassade de son pays sis en face du Lycée Issa Beri ; au centre du mécanisme de ressource et réponse pour les migrants de l'OIM et au Haut commissariat des Nations Unies pour les Refugiés...

Cérémonie officielle de présentation du Groupe d'action rapide de surveillance et d'intervention (GAR-SI Niger) : Une no…

Cérémonie officielle de présentation du Groupe d'action rapide de surveillance et d'intervention (GAR-SI Niger) : Une nouvelle unité spéciale anti terroristes et anti crimes organisés, opérationnelle

      Le Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari a présidé, hier matin, à l'école de la Gendarmerie Nationale, la cérémonie officielle de présentation de l'Unité du Groupe d'Action Rapide de Surveillance et d'Intervention (GAR-SI Niger). Cette cérémonie s'est déroulée en présence des députés nationaux membres de la Commission Défense et Sécurité de l'Assemblée Nationale, du Chef d'Etat-major Adjoint des Armé...

Maradi : Le marché demi-gros de légumes de Djirataoua relance ses activités

Maradi : Le marché demi-gros de légumes de Djirataoua relance ses activités

      Réceptionné le mardi 19 juillet 2016 par le ministre délégué au près du ministre d'Etat, Ministre de l'Agriculture et de l'élevage, chargé de l'élevage, M. Mohamed Boucha, le marché demi-gros de légumes de Djirataoua a eu du mal à décoller. En effet, les habitants de cette commune rurale ont préféré utiliser d'autres marchés pour écouler leurs marchandises. La situation est en passe d'évoluer avec le redémarrage,...

Zinder: Bonne couverture en chimio- prophylaxie contre le paludisme et situation nutritionnelle calme à Dungass

Zinder: Bonne couverture en chimio- prophylaxie contre le paludisme et situation nutritionnelle calme à Dungass

Le District sanitaire de Dungass a été créé récemment afin d'assurer et de renforcer la couverture médicale des populations de la commune urbaine et des localités environnantes. Le District compte 12 Centres de Santé Intégrée (CSI) fonctionnels et 48 Cases de Santé fonctionnelles. Selon le Médecin Chef dudit district sanitaire, Dr Mossi Abdoulaye, le centre assure la prise en charge sanitaire des populations, notamment la prise en charg...

Adoption de la Politique Pétrolière Nationale par le gouvernement : L'association des femmes nigériennes intervenant dan…

Adoption de la Politique Pétrolière Nationale par le gouvernement : L'association des femmes nigériennes intervenant dans le domaine pétrolier salue la décision

Le gouvernement a adopté lors du conseil des ministres du vendredi 11 janvier 2019, le projet de décret portant approbation de la Politique Pétrolière Nationale qui fixe une vision et des axes de développement clairs pour le secteur. Cette décision prise par l'Etat du Niger a été appréciée par plusieurs acteurs du secteur. C'est le cas de l'Association des femmes nigériennes dans le domaine pétrolier ''Niger's Women in Oil and Gas''(NIW...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'am…

Mendicité à Niamey :Un phénomène qui prend de l'ampleur

Pas un carrefour ou une grande place publique de Niamey qui ne soit aujourd'hui envahi par...

vendredi 18 janvier 2019

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées…

La Fédération Nigérienne des Personnes Handicapées face à la problématique

La mendicité est traditionnellement reconnue aux personnes vivant avec un handicap, qui ne...

vendredi 18 janvier 2019

"La responsabilité est partagée entre l'Etat …

"La responsabilité est partagée entre l'Etat et la société" selon le sociologue Sani Yahaya Djanjouna

Le concept de la mendicité peut être défini selon le socio-anthropologue Sani Yahaya Djanj...

vendredi 18 janvier 2019

L'air du temps

Gare aux vandales !

Gare aux vandales !

      Trop, c'est trop !... A partir du début du mois de février 2019, d...

vendredi 18 janvier 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.