Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse du président du CSC à l'issue des travaux de répartition du fonds d'aide à la presse au titre des années 2016 et 2017 : "C'est la dernière fois que le fonds est distribué de manière directe", assure le président du CSC


cscLe président du Conseil Supérieur de la Communication, Dr Sani Kader, a tenu, hier matin au siège du CSC, un point de presse relatif aux principales conclusions des travaux du Conseil Supérieur de la Communication sur la répartition du fonds d'aide à la presse au titre des années 2016 et 2017. Au total, le montant à répartir au titre des deux années 2016 et 2017 s'élève à deux cent quatre-vingt-dix millions cinq cent mille (290.500.000 F CFA) dont quatre-vingt-huit millions (88.000.000 F CFA) au titre de l'année 2016 ; deux cents deux millions cinq cent mille (202.500.000 F CFA) au titre de l'année 2017.
« C'est basé sur l'article 10 de la loi n°2012-34 du 07 juin 2012 que le fonds d'aide à la presse 2016 et 2017 est distribué, et c'est la dernière fois que cette procédure est appliquée, car au terme de la nouvelle loi, notamment la loi n°2018-31 du 16 mai 2018 portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du CSC, le fonds d'aide est destiné à la formation des journalistes et à l'acquisition des équipements pour les entreprises de presse », a déclaré le président du CSC. En outre, a-t-il dit, le soutien aux entreprises de presse est dorénavant indirect.
Pour Dr Sani Kader, les fonds 2016 et 2017, distribués sur la base de l'ancienne loi, compte tenu des réelles difficultés que rencontrent les organes de presse de manière générale, le CSC a décidé que toute entreprise de presse ayant déposé son dossier puisse bénéficier de ces fonds et cela proportionnellement aux notes obtenues par chaque requérant et par année d'exercice. « J'insiste pour dire que c'est la dernière fois que le fonds est distribué de manière directe », a-t-il dit.
Le président du CSC a rappelé que c'est pour satisfaire aux dispositions de la nouvelle loi que le CSC a mis en place un groupe de travail chargé de réviser les conditions d'éligibilité au fonds d'aide à la presse et les modalités de son attribution. Il a ajouté que, « en 2016, c'est un total de trente-cinq (35) dossiers qui ont été réceptionnés dont : dix-huit (18) journaux ; huit (8) radios ; neuf (9) télévisions et quant à l'année 2017, le total des dossiers transmis est de quarante (40) : vingt-deux (22) journaux ; neuf (9) radios et neuf (9) télévisions », a indiqué le président du CSC.
Dr Sani Kader a indiqué que pour attribuer les notes et affecter les fonds aux médias, le Conseil supérieur de la communication a travaillé sur des critères bien précis. Ainsi, pour la presse écrite, un total de 14 critères ont été retenus dont entre autres : être constitué en société de droit nigérien et disposer d'un NIF et d'un registre de commerce ; avoir comme directeur de publication un journaliste professionnel détenteur d'un contrat de travail et détenteur de la carte de presse ; être à jour de ses obligations fiscales ; assurer à son personnel une protection sociale légale (CNSS) ; respecter l'éthique et la déontologie ; faire le dépôt légal au CSC, aux Archives nationales et au Parquet. Il a ajouté que pour les médias audiovisuels, le CSC a travaillé sur un total de 13 critères parmi lesquels nous pouvons retenir : être constitué en société de droit nigérien, avoir un NIF et un RCCM ; avoir une autorisation du CSC ; avoir comme directeur un journaliste professionnel détenteur d'un contrat de travail et de la carte ; être à jour de ses obligations fiscales ; payer ses redevances d'exploitation BNDA4 ; assurer à son personnel une protection sociale légale (CNSS) ; respecter l'éthique et la déontologie ; consacrer 65% de son programme à l'information politique, sociale, culturelle ou sportive.
Après examen et appréciation de l'ensemble des dossiers soumis, un classement a été effectué et les fonds ont été attribués aux organes soumissionnaires proportionnellement aux notes attribuées.
Dr Sani Kader a souligné que le Conseil Supérieur de la Communication a fait un certain nombre de constats : une amélioration significative dans la cotisation à la CNSS au niveau des médias audiovisuels ; par contre, au niveau de la presse écrite, le constat reste non satisfaisant ; le non-respect de la disposition relative à la composition de l'équipe rédactionnelle au niveau de la presse écrite et de la radio ; la non-tenue de la comptabilité régulière par les organes de presse, hormis deux (2) télévisions qui ont fourni une comptabilité certifiée par un cabinet d'expertise comptable ; la plupart des organes de la presse écrite ne mettent pas à jour leurs ours et ne déclarent pas les changements intervenus aux institutions habilitées à recevoir leur déclaration ; la majorité des attestations de tirage fournies par les imprimeurs ne sont pas conformes aux ours des journaux ; le non-respect du dépôt légal au niveau du CSC, du ministère de la Communication, du parquet et des Archives Nationales; l'absence de la carte de presse et du contrat de travail du DP ou du directeur visé par l'ANPE ; insuffisance de la délibération déterminant les conditions d'éligibilité au fonds d'aide à la presse.
Yacine Hassane (stagiaire)
09/11/18

Société

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la…

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la plus sûre pour l'atteinte de l'objectif faim zéro d'ici 2021'', estime le Coordonnateur Moussa Kabou

Projet agropastoral visant à contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d'irrigation dans les zones désertiques de la région d'Agadez, le Projet d'Appui au Développement Agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA/ITA), a plusieurs objectifs dont celui, de ''contribuer à la sécurité alimentaire durable par le développement de l'agriculture irriguée en y intégrant l'élevage'' . Pour les objectifs spé...

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équili…

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équilibrée à travers la production et la consommation du mil

La Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali, a parrainé hier à l'Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey, le lancement officiel de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette édition est placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture du mil au Niger ». L'objectif du FESTIMIL est de promouvoir l'alimentation saine et équilibrée de la famille particuli...

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux e…

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux entre les hommes des médias et les différentes professions judiciaires

Le Ministère de la justice et le Haut-commissariat à la modernisation de l'Etat ont conjointement organisé, hier à la Maison de la Presse de Niamey, une journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires. Le thème est : « rôles et responsabilités ». La rencontre a réuni les hommes des médias et les différentes professions judiciaires du Niger pour échanger sur la médiatisation des affaires ...

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Al…

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Almoustapha Garba annonce une série d'activités dans le cadre du sommet sur le climat

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable M. Almoustapha Garba, a animé, hier après-midi, une conférence relative aux activités qui se dérouleront très prochainement à Niamey dans le cadre du Sommet des Chefs d'Etat sur le Climat. Il s'agissait pour le conférencier d'attirer l'attention du public nigérien sur l'importance de ce Sommet, mais aussi sur les actions qui sont en cours dans le cadre d...

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition …

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition des compétences nécessaires à l'organisation de la conférence UA à Niamey

L'Agence UA Niger 2019 a lancé officiellement, hier 20 février, dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, une formation de renforcement des capacités des agents du protocole. Cette formation, qui entre dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, prévue en juillet 2019 à Niamey, concerne 60 agents du protocole dudit Ministère. Etaient présents à ce...

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux fin…

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux finiront, au plus tard, le 31 mai 2019

Dans le cadre de sa campagne d'information du public sur l'état d'avancement des projets d'infrastructures, initiés en prélude à la 33ème Conférence de l'UA, l'Agence UA Niger 2019 a organisé, hier matin, une visite guidée sur le chantier de construction de la Cité Futura. La visite a été conjointement conduite par le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et Logement M. Waziri Maman, le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, M. Mo...

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les p…

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les problèmes relatifs à la vie urbaine au centre des échanges

Le Secrétaire général du Ministère du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire M. Ibrahim Adamou et le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, ont co-présidé une rencontre avec les représentants des ONG, hier matin dans la salle de conférence de la communauté urbaine de Niamey. Il s'est agi à travers cette rencontre d'échanges d'aboutir à un plan d'actions prenant en compte de...

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Comme pour talonner l'évènement annuel du monde rural nigérien qu'est le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s'ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s'agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Ma...

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.