Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Journée africaine de la sécurité routière édition 2018 : Respecter les règles du code de la route pour arrêter l'hécatombe


messageLa communauté africaine célèbre le dimanche 18 novembre prochain, la journée africaine de la sécurité routière couplée à celle mondiale de souvenir des victimes des accidents de la route. A l'occasion de cette 7ème édition célébrée à Zinder la capitale du Damagaram et qui porte sur le thème « le non-respect des règles du code de la route peut coûter la vie», le ministre des transports a livré un message. M. Karidio Mahamadou, s'est appesanti sur l'importance du thème eut égard au nombre élevé des accidents de la route au Niger et l'hécatombe qui s'en suit.
Les accidents dans notre pays ont parfois tendance à être banalisés du fait de la fréquence de leur survenue. Les statistiques sont alarmantes quant au nombre d'accidents de la route enregistrés à travers le pays. Durant les cinq dernières années, leur nombre croit quasiment d'année en année ; celui des victimes (morts et blessés) aussi, surtout parmi les jeunes de 20 à 39 ans représentant près de 67% des accidentés. Les accidents se comptent par milliers, les tués par centaines et les blessés dont des handicapés à vie se comptent également par milliers.
S'appuyant sur les statistiques de 2013 à 2017, le ministre a indiqué que les services compétents ont recensé respectivement 6358, 5645, 5827 et 5912 accidents. Ces accidents ont hélas causé respectivement la mort de 806, 899, 990, 978 et 869 personnes et provoqué un cumul de 13 303 blessés. On le voit bien que la route tue, endeuille des familles auxquelles le ministre, saisissant l'occasion de la journée de la sécurité routière, a adressé les condoléances des plus hautes autorités de la République ainsi que leur compassion aux blessés tout en leur souhaitant un prompt rétablissement. Quelles sont les causes des accidents de la route dans notre pays ? A cette interrogation, le ministre des transports pointe du doigt la causse humaine en évoquant d'abord les trois « I » c'est-à-dire l'imprudence, l'inattention et l'intolérance des conducteurs auxquelles s'ajoutent d'autres causes non de moindre.
Le ministre Karidio de souligner la non-maitrise du véhicule, le non-respect de la priorité, l'excès de vitesse, le mauvais dépassement et croisement, la surcharge, la fatigue, l'usage de téléphone au volant. Il y a également le défaut mécanique des engins ou encore le mauvais état des route. Les accidents sont récurrents, devenus au fil des ans un véritable fléau avec des conséquences énormes a dit le ministre. Mais les accidents de la route ne sont pas une fatalité, a-t-il ajouté, expliquant qu'ils «peuvent bien être évités sis nous respectons les règles du code de la route». Et pour cela, chaque usager doit intégrer les réflexes de la sécurité routière dans les habitudes afin qu'ils deviennent «une seconde nature».
Le ministre des Transports a estimé que le combat pour le respect des règles du code de la route doit être « un combat permanent qu'il faut mener collectivement et sans relâche » pour faire résolument face à la tragédie routière. Le gouvernement pour sa part a pris et continue à prendre les mesures idoines pour inverser la tendance qu'il a qualifiée de désastreuse. Et pour cause, le Niger dispose d'un code de la route depuis 2014 et son décret d'application, de l'agence nigérienne de la sécurité routière ANISER. En outre la stratégie nationale des transports et ses annexes dont la stratégie nationale de sécurité routière et celles des routes rurales sont élaborées et mises dans le circuit d'adoption. Un projet de renouvellement du parc automobile est en également en cours.
Parlant des mesures mises en œuvre en lien avec le thème de l'édition 2018 de la double journée, le ministre a souligné que les textes encadrant le secteur sont en train d'être mis en application. Il a annoncé que le gouvernement poursuivra ses efforts pour non seulement l'application desdites mesures mais aussi pour rendre opérationnelle l'ANISER et adopter la stratégie nationale des transports, celle de la sécurité routière et des routes rurales.
Entre autres mesures en cours, il a mentionné celles relatives au port de casque et de la ceinture de sécurité auxquelles viendront s'ajouter d'autres réformes contenues dans le code de la route. Il s'agit entre autres de l'institution de la carte de conducteur professionnel, la réforme du permis de conduire, la limitation de l'âge des véhicules importés, la réglementation de la profession d'expert en automobile, l'institution de l'éducation à la sécurité routière dans les cycles primaires. Toutes ces mesures ne sont pas de mesures de coercition de trop a souligné le ministre tout en indiquant qu'elles ont pour seul objectif de garantir la sécurité des usagers.
Zabeirou Moussa(onep)
16/11/18

Société

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la…

Le PADA/ITA, un véritable outil de lutte contre l'insécurité alimentaire au Niger : ''L'irrigation c'est la technique la plus sûre pour l'atteinte de l'objectif faim zéro d'ici 2021'', estime le Coordonnateur Moussa Kabou

Projet agropastoral visant à contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d'irrigation dans les zones désertiques de la région d'Agadez, le Projet d'Appui au Développement Agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA/ITA), a plusieurs objectifs dont celui, de ''contribuer à la sécurité alimentaire durable par le développement de l'agriculture irriguée en y intégrant l'élevage'' . Pour les objectifs spé...

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équili…

Lancement de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : Promouvoir l'alimentation saine et équilibrée à travers la production et la consommation du mil

La Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali, a parrainé hier à l'Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey, le lancement officiel de la première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL). Cette édition est placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture du mil au Niger ». L'objectif du FESTIMIL est de promouvoir l'alimentation saine et équilibrée de la famille particuli...

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux e…

Journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires : Échanges fructueux entre les hommes des médias et les différentes professions judiciaires

Le Ministère de la justice et le Haut-commissariat à la modernisation de l'Etat ont conjointement organisé, hier à la Maison de la Presse de Niamey, une journée d'information et d'échanges avec les médias sur la médiatisation des affaires judiciaires. Le thème est : « rôles et responsabilités ». La rencontre a réuni les hommes des médias et les différentes professions judiciaires du Niger pour échanger sur la médiatisation des affaires ...

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Al…

Conférence de presse du ministre de l'Environnement de la Salubrité urbaine et du Développement durable : Le ministre Almoustapha Garba annonce une série d'activités dans le cadre du sommet sur le climat

Le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable M. Almoustapha Garba, a animé, hier après-midi, une conférence relative aux activités qui se dérouleront très prochainement à Niamey dans le cadre du Sommet des Chefs d'Etat sur le Climat. Il s'agissait pour le conférencier d'attirer l'attention du public nigérien sur l'importance de ce Sommet, mais aussi sur les actions qui sont en cours dans le cadre d...

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition …

Lancement officiel de formation des Agents du Protocole du Ministère des Affaires étrangères (MAE) : Pour l'acquisition des compétences nécessaires à l'organisation de la conférence UA à Niamey

L'Agence UA Niger 2019 a lancé officiellement, hier 20 février, dans l'auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, une formation de renforcement des capacités des agents du protocole. Cette formation, qui entre dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, prévue en juillet 2019 à Niamey, concerne 60 agents du protocole dudit Ministère. Etaient présents à ce...

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux fin…

Visite de chantier de construction de la Cité de l'Union Africaine : Le taux d'exécution est à 76,2 % et les travaux finiront, au plus tard, le 31 mai 2019

Dans le cadre de sa campagne d'information du public sur l'état d'avancement des projets d'infrastructures, initiés en prélude à la 33ème Conférence de l'UA, l'Agence UA Niger 2019 a organisé, hier matin, une visite guidée sur le chantier de construction de la Cité Futura. La visite a été conjointement conduite par le Ministre des Domaines, de l'Urbanisme et Logement M. Waziri Maman, le Directeur général de l'Agence UA Niger 2019, M. Mo...

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les p…

Niamey/Rencontre entre le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et les représentants des ONG : Les problèmes relatifs à la vie urbaine au centre des échanges

Le Secrétaire général du Ministère du Développement communautaire et de l'Aménagement du territoire M. Ibrahim Adamou et le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mamoudou Mouctar, ont co-présidé une rencontre avec les représentants des ONG, hier matin dans la salle de conférence de la communauté urbaine de Niamey. Il s'est agi à travers cette rencontre d'échanges d'aboutir à un plan d'actions prenant en compte de...

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL) : Zoom sur le mil, indispensable céréale

Comme pour talonner l'évènement annuel du monde rural nigérien qu'est le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger), un autre événement s'ouvre ce matin 21 février toujours à Niamey. Il s'agit de la 1ère édition du Festival international du Mil (FESTIMIL). Organisé conjointement par le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage et la Fondation Tattali Iyali de la Première Dame Dr Lalla Ma...

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des …

Atelier de partage du programme de prise en charge de la reddition des éléments de Boko Haram : Vers la répartition des tâches entre les acteurs pour l'optimisation de l'opération

      Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses organise depuis hier à Niamey, un atelier de partage avec les partenaires du programme de prise en charge des éléments de Boko Haram en reddition. Le but ultime de cette rencontre de deux jours (19 - 20 février), est de contribuer à l'amélioration du programme, à travers une répartition claire d...

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Nige…

Lancement de la 5ème édition du Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL-Niger) : Une vitrine du monde rural nigérien

A la fois un espace de dialogue, d'échange et de partage d'expérience entre la profession agricole, les pouvoirs publics et les partenaires au développement, le Salon de l'Agriculture, de l'Hydraulique, de l'Environnement et de l'Elevage (SAHEL- Niger) constitue un véritable rendez-vous annuel pour le monde rural au regard de l'engouement que suscite chaque édition et au vu de l'amélioration du niveau de créativité et d'innovation des p...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Département de Gouré : Entre volonté de développem…

Département de Gouré : Entre volonté de développement et lutte contre les aléas climatiques

      Une terre de contrastes entre les plaines, les hauts plateaux du M...

vendredi 22 février 2019

Interview du maire de la commune rurale de Guidigu…

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir M. Ari Jarami : « Nous menons des campagnes de sensibilisation pour freiner le déboisement, la coupe abusive du bois, la fixation des dunes »

Du point de vue géologique, le territoire communal est essentiellement rattaché à la régio...

vendredi 22 février 2019

Département de Magaria : La préservation de l'envi…

Département de Magaria : La préservation de l'environnement gage de développement durable

Avec une superficie de 7 903 km2, Magaria est l'un des départements les plus riches en mat...

vendredi 15 février 2019

L'air du temps

Sus à la publication des images des victimes !

Sus à la publication des images des victimes !

Décidément les effets dévastateurs des réseaux sociaux sur nos valeurs sociales est sans l...

vendredi 22 février 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.