Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Point de presse du Directeur Général de la Nigelec : Le groupe sera retourné à Agadez, au plus tard, le 25 février 2019, selon M. Alassane Halid.



point-de-presseDepuis quelques jours circulent des informations selon lesquelles le groupe électrogène de la Nigelec, à Agadez, a été déplacé par cette société pour laisser les populations sans électricité. Selon les mêmes informations, les populations se sont mobilisées pour empêcher le transfert de ce groupe. Relativement à cette situation, le Directeur Général de la Nigelec, M. Alassane Halid a animé hier lundi 28 janvier, un point de presse. Au cours duquel, il a décliné les raisons du transport du groupe à Niamey et annoncé la date de sa réinstallation à Agadez.

Selon M. Halid, la Nigelec, dans l'exercice de sa mission et de ses activités, devrait récupérer un groupe en panne, de 1.000 Kv de la centrale électrique d'Agadez, pour le transférer à son atelier central de Niamey en vue de le dépanner et le ramener à Agadez après avoir été utilisé, pour deux (2) semaines, pour appuyer le Stade Général Seyni Kountché, dans le cadre de la Coupe d'Afrique des Nations des moins de 20ans (CAN-U20), qui se déroulera du 2 au 17 février prochains. « Nous envisageons de ramener ce groupe à Agadez, au plus tard en fin février 2019. Nous avons donc été extrêmement surpris de voir que quand nous avons chargé le groupe, nous avons été envahis par la population d'Agadez, qui est venue subitement, encercler la centrale de la Nigelec, pour dire que le groupe ne quittera pas. Nous avons porté l'information aux autorités. Au niveau de la ministre de l'Energie, celui de l'Intérieur et même du Premier ministre. Ils nous ont dit qu'ils allaient intercéder, et nous avaient reproché de n'avoir pas fait un minimum de communication », a dit M. Alassane Halid.
« Pour nous, à la Nigelec, le déplacement de groupe est une activité quotidienne. Moi-même qui suis le Directeur Général, les services qui s'en occupent ne m'en informent même pas. Ici, déplacer un groupe en panne, ou un groupe dont la puissance est limitée pour le ramener dans une autre localité, c'est quelque chose que nous faisons au quotidien », a-t-il rappelé. « A Agadez, après vérification, nous avons constaté, qu'en réalité il y a eu des appels, inadmissibles, à l'insurrection sur les réseaux sociaux. Ces appels en provenance des activistes de la société civile mais surtout et le plus grave, il y a eu ceux des élus de la localité d'Agadez, y compris le maire lui-même. Qui a lancé des appels du genre, je cite : ''il est temps d'arrêter le dépouillement des citoyens d'Agadez. La population et les élus d'Agadez doivent s'assumer pour arrêter de telles spoliations. Il n'est pas question pour nous que ce groupe sorte de la ville d'Agadez''. Fin de citation. C'est comme si le groupe appartenait à la ville d'Agadez », s'indigne le Directeur Général de la Nigelec.

Les infrastructures électriques appartiennent aux citoyens nigériens à égalité, selon le D.G de la Nigelec

Selon M. Alassane Halid toutes les infrastructures électriques appartiennent aux citoyens nigériens à égalité. « Même si vous n'avez pas l'électricité dans votre localité, vous avez un droit de propriété sur le groupe de Gorou Banda. Parce que c'est avec les impôts et les ressources de l'Etat que ces infrastructures sont faites », a précisé M. Halid. Il a ajouté « qu'aucune commune n'est propriétaire des infrastructures qui sont sur son territoire. Les groupes n'ont pas d'identité locale. C'est une propriété pour la collectivité nationale. Il faut que cela soit bien compris. Donc, le fait pour un maire d'appeler la population, à venir bloquer la Nigelec, dans l'exécution de ses activités, appeler à l'insurrection et aller jusqu'à s'en prendre au Premier ministre de la République, Chef du gouvernement de notre pays, dans des propos totalement faux, je trouve cela inadmissible. Ils disent que le groupe était offert à une maternité d'Agadez par Khaddafi. Alors que ce sont des groupes que nous avons acheté dans le cadre d'Agadez Sokni. Ce sont deux (2) groupes neufs que nous avons achetés et installés à Agadez. Ils sont là pour secourir les fondamentaux, à savoir les hôpitaux, les centres de commandements, et cela en cas d'indisponibilité de la ligne de Sonichar, qui alimente habituellement la ville d'Agadez » a expliqué M. Alassane Halid.
Le Directeur général de la Nigelec, a déploré « des propos faux, gratuits, une incitation à un attroupement complètement illégal autour de la Nigelec, avec des menaces et des propos totalement outranciers, envers les autorités du pays y compris le Chef du gouvernement de notre pays ». Pour lui des propos déplacés de ce genre, sont inacceptables. « Personne n'a le droit d'empêcher à la Nigelec de faire son activité. Je voudrais demander à la population d'Agadez, de ne pas se laisser embarquer dans quelque chose qui ne la regarde pas. Elle doit plutôt savoir que, pour sécuriser l'alimentation en électricité, pour étendre le réseau dans cette ville d'Agadez, nous sommes en train de faire beaucoup de choses. La population doit être au courant que nous avons eu le financement pour construire une centrale hybride, la première au Niger, elle fait 19 mégawatts. Même quand ils étaient en train de s'agiter, nos ingénieurs étaient sur le terrain, dans la cadre du démarrage des travaux de cette centrale. Ces ingénieurs étaient en train de travailler avec le président du Conseil de ville d'Agadez, les autorités locales et dans ce projet, il était prévu des extensions dans les quartiers et même l'éclairage des grandes voies de cette ville. Nous comptons l'éclairer comme nous allons le faire dans les autres chefs-lieux des régions. », a souligné M. Alassane Halid.

Des projets en cours pour éclairer les quartiers et les villages environnants

Le Directeur général de la Nigelec a évoqué les différents chantiers en cours de réalisations pour l'électrification de la région d'Agadez. « Nous venons de finir l'exécution d'un projet, où nous avons fait des extensions de réseaux dans douze (12) quartiers d'Agadez. Il s'agit des quartiers Toudou, Obitara, Douane, Azine I, Azine II, Zone Lycée, Zone Château, Marché de bétail, Tagamanett, Pays-bas, Missirata, Ex-Mairie. Les populations savent et elles voient que les poteaux sont là devant leurs maisons. Actuellement, nous sommes en train de préparer les compteurs, nous allons par la suite les envoyer et procéder à des branchements promotionnels. Le maire d'Agadez sera plus inspiré d'aller dans ces différents quartiers pour visiter ces réalisations et infrastructures, exprimer sa reconnaissance envers ce gouvernement qui est en train de faire tous ces travaux, au lieu d'aller dans des agitations » a déclaré M. Alassane Halid. « Il semblerait qu'il est même en dehors du territoire national, il se trouverait quelque part en Europe. C'est même à partir de là-bas qu'il est en train de lancer de telles choses », a dénoncé M. Halid. Pour le DG de la Nigelec, cet élu a d'abord défié l'Etat. En plus, il expose sa population, de façon totalement gratuite et insidieuse. ''Il n'est pas dans mes habitudes de parler comme çà des gens mais ce que ce maire a fait est vraiment inacceptable. C'est une entrave à l'exercice des activités de la Nigelec. La Nigelec est une société d'Etat, qui l'a créé et à qui il a confié le monopole du service public'', a rappelé Alassane Halid. Pour lui, ce qui importe pour la population c'est d'avoir la continuité du service de l'électricité. « Quand il y a des coupures de longue durée, sur des jours, nous sommes habitués que les populations manifestent un tout petit peu, fassent de setting, histoire de mettre la pression sur la Nigelec, pour qu'elle trouve des solutions. Mais dans le cas d'espèce l'électricité est là. Le groupe en question est en panne depuis trois (3) mois. La preuve, le groupe a quitté Agadez mais cette ville a toujours l'électricité. Même si la ville d'Agadez devait être coupée, le groupe ne couvre même pas le dixième (1/10ème) des besoins de cette ville. Il faut donc que la population le comprenne », estime-t-il.

La Nigelec est en train de mobiliser des financements pour couvrir d'autres quartiers en électricité

« Nous sommes également en train de mobiliser d'autres financement pour couvrir les autres quartiers comme : Serfa, Tégamat, PAM, GTZ mais aussi électrifier les villages qui sont à côté comme celui de Kidimitane, celui de Kargougou. Donc la Nigelec est constamment aux côtés des populations d'Agadez, comme elle l'est d'ailleurs aux côtés de toutes les populations du Niger », a dit M. Halid. Ce gouvernement a mobilisé de nombreux financements dans le cadre de l'électrification de nos cités, a-t-il souligné. En 2018, soixante-dix (70) nouvelles localités ont pu être électrifiées. « Nous sommes présents dans tous les Chefs-lieux des communes et les maires peuvent constater que leurs villes, leurs quartiers sont désormais électrifiés. D'ailleurs, même ici à Niamey, dans tous les quartiers vous constatez des poteaux qui viennent vous trouver chez vous, sans que vous alliez faire la demande », se réjouit-il. « Je pense que les populations d'Agadez doivent comprendre cela. Même si on devait récupérer un groupe à Agadez, pour venir secourir une autre localité, rien qu'au nom de la solidarité nationale, les populations d'Agadez, devraient l'accepter volontiers. Elles ont une alimentation stable, et que ce groupe n'intervient qu'en cas de besoin. S'il y a une urgence quelque part, dans une localité du Niger, c'est tout à fait normale que la Nigelec prenne le groupe et qu'elle aille secourir cette localité. Mais dans le cas d'espèce ce n'est même pas cela, c'est un groupe qui est en panne. Et on doit l'amener à l'atelier pour le réparer. Et nous avons dit que nous allons le réparer et l'utiliser juste durant deux semaines, histoire de voir si la réparation a réussi mais aussi de le roder après cette réparation », rassure-t-il. Aussi, le DG de la Nigelec a regretté cette situation qui suscite des tapages. « C'est dommage ! car cette ville historique est reconnue de par le monde, pour son histoire légendaire, pour ses atouts touristiques. Aujourd'hui dès que vous tapez un lien sur Agadez, on annonce que la population se soulève pour un groupe électrogène. Il faut que la population revienne à la sérénité » a-t-il ajouté. « Je leur promets, de vive voix, que ce groupe sera rapatrié à Agadez, au plus tard, le 25 février 2019. Il sera installé à la centrale électrique d'Agadez. Nous allons le faire, pas parce que ce maire nous a menacé mais parce que c'est cela notre programmation » a promis M. Alassane Halid.

Mahamadou Diallo(onep)
29/01/19

Société

Cérémonie d'accueil de la 21ème mission médicale chinoise et du départ de la 20ème à l'Hôpital Général de Référence (HGR…

Cérémonie d'accueil de la 21ème mission médicale chinoise et du départ de la 20ème à l'Hôpital Général de Référence (HGR) : Dr Oumara Mamane se rejouit de la coopération médicale sino-nigérienne

Les responsables de l'Hôpital Général de Référence (HGR) de Niamey ont organisé le 19 mars dernier dans l'enceinte dudit établissement une cérémonie d'accueil de la 21ème mission médicale chinoise et du départ de la 20ème. C'était pour leur témoigner toute la reconnaissance du corps médical et particulièrement des plus hautes autorités du Niger. La cérémonie s'est déroulée en présences des responsables du Ministère de la Santé Publique,...

Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) : Formation des acteurs de la société civile et des médias sur le cadre …

Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) : Formation des acteurs de la société civile et des médias sur le cadre réglementaire des marchés publics au Niger

L'Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a organisé le 19 mars dernier à Dosso, une session de formation des acteurs de la société civile et des médias sur la passation des marchés publics. Les participants ont échangé sur le cadre réglementaire des marchés publics en portant notamment une attention particulière sur le rôle de l'ARMP, les principes de la gestion des marchés publics, le rôle des différents acteurs, les sanctions...

Lancement officiel du processus de mise en place d'un fonds de vaccination du bétail : Près d'un milliard et demi de FCF…

Lancement officiel du processus de mise en place d'un fonds de vaccination du bétail : Près d'un milliard et demi de FCFA mobilisé

Le lancement officiel du processus de mise en place d'un fonds durable des campagnes de vaccination au Niger a eu lieu hier à Homeland Hôtel. La campagne est financée par le Millennium Challenge Account Niger à travers l'exécution du Project Régional d'Appui au Pastoralisme au Sahel. C'est le conseiller technique du ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, Dr Bangana Ibrahim qui a procédé au lancement du processus, en...

Agadez : Visite des membres du Conseil régional de Marrakech Safi du Maroc

Agadez : Visite des membres du Conseil régional de Marrakech Safi du Maroc

Une délégation marocaine conduite par le vice-président du Conseil Régional de Marrakech Safi, M. Mouhib Touahimi, est depuis le 18 mars dernier dans région d'Agadez pour une visite de travail. Le principal objectif de cette visite est le renforcement des capacités des élus et des cadres territoriaux et également le développement de la coopération décentralisée.Le déplacement de la délégation marocaine s'inscrit dans le cadre d'une conv...

Célébration du 49ème anniversaire de la Francophonie : Œuvrer ensemble pour le rayonnement d'un lien historique

Célébration du 49ème anniversaire de la Francophonie : Œuvrer ensemble pour le rayonnement d'un lien historique

Le Niger se joint à la Communauté Francophone pour commémorer aujourd'hui 20 mars le 49ème anniversaire de la Francophonie. A la veille de la Journée Internationale de la Francophonie (JIF 2019), le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur, également Président de la Commission Nationale de la Francophonie, M. Kalla Ankouraou a livré un message dans lequel il a loué le...

Conférence de débat au CCFN Jean-Rouch à l'occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie : Enjeux …

Conférence de débat au CCFN Jean-Rouch à l'occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie : Enjeux et défis des médias francophones face à l'afflux de l'information digitale

A l'occasion de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie, le CCFN-Jean Rouch de Niamey a organisé, hier matin, une conférence-débat placée sous le thème, « les nouveaux médias francophones ». Elle a été animée par trois personnalités du monde des médias, à savoir M. Ziad Maalouf,s ancien journaliste de RFI et spécialiste des nouveaux médias, M. Assane Soumana, Directeur de Rédaction et Centre Régionaux de l'Office Nationa...

36ème Journée Internationale du Travail Social : Sous le thème «Travail social, genre et sexualité, vers plus d'inclusio…

36ème Journée Internationale du Travail Social : Sous le thème «Travail social, genre et sexualité, vers plus d'inclusion et d'égalité»

A l'instar de la Communauté Internationale, le Niger célèbre ce 20 mars, la Journée Internationale du Travail Social. A cette occasion, la ministre de la Population, Mme Amadou Aïssata Issa Maïga, a livré hier un message. Déclinant la signification du Travail Social, elle a indiqué que c'est une pratique professionnelle, une discipline qui promeut le changement, le développement social, la cohésion sociale, les capacités d'action et l'é...

Zinder : Rencontre entre les Responsables des Agences pour le pèlerinage et le Commissaire au Hadj et la Oumra

Zinder : Rencontre entre les Responsables des Agences pour le pèlerinage et le Commissaire au Hadj et la Oumra

Le Commissaire au Hadj et la Oumra, M. Djibrilla Boukari a eu le 15 mars dernier à Zinder une séance de travail avec les responsables des Agences de pèlerinage dans le cadre des préparatifs du Hadj 2019.Il s'est agi pour le Commissaire au Hadj et la Oumra d'entretenir les partenaires sur les nouvelles dispositions prises par les autorités Saoudiennes sur l'augmentation du quota attribué au Niger concernant les pèlerins dont l'effectif d...

Rencontre entre le comité d'organisation de "Tillabéry Tchandalo" et les opérateurs économiques de la région :…

Rencontre entre le comité d'organisation de "Tillabéry Tchandalo" et les opérateurs économiques de la région : Des échanges fructueux sur le processus de l'organisation de la fête du 18 décembre à Tillabéry

Le Président du comité d'organisation des festivités de la prochaine édition de la fête tournante du 18 décembre 2019, dénommée "Tillabéry Tchandalo", M. Hamadou Adamou Souley, a rencontré hier dans l'après-midi au siège dudit comité, les opérateurs économiques de la région de Tillabéry pour un échange d'information sur le processus de l'organisation de l'évènement. Cette rencontre, la première du genre a regroupé plusieurs opérateurs é...

Guinée Bissau : 63ème Réunion du Comité des Ministres des Transports de l'ASECNA : L'Aéroport de Zinder sur la liste des…

Guinée Bissau : 63ème Réunion du Comité des Ministres des Transports de l'ASECNA : L'Aéroport de Zinder sur la liste des Aéroports communautaires de l'ASECNA

Le Ministre des Transports, M. Mahamadou KARIDIO, a participé à la 63ème Réunion du Comité des Ministres des Transports de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) en Guinée Bissau, le 15 mars dernier. Cette réunion a consacré l'adoption d'une importante résolution pour notre pays qui inscrit l'Aéroport international de Zinder sur la liste des aéroports gérés par l'ASECNA (activités communa...

AG/ONU

Editorial

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

lundi 17 décembre 2018

EDITORIAL : Salut, le bâtisseur !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Education : Rencontre de validation des curricula …

Education : Rencontre de validation des curricula des écoles de formation artistique et culturelle

Les cadres du ministère de la renaissance culturelle, des arts et de la modernisation soci...

mardi 19 mars 2019

Rencontre cinématographique : Au cœur du cinquante…

Rencontre cinématographique : Au cœur du cinquantenaire du FESPACO

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) est sans do...

jeudi 14 mars 2019

52ème Session de Formation des Jeunes Journalistes…

52ème Session de Formation des Jeunes Journalistes au Caire : L'Egypte entre tradition et modernité

Du 9 au 30 novembre dernier, l'Union des Journalistes Africains (UJA), en partenariat avec...

jeudi 7 mars 2019

L'air du temps

Quand la racaille excelle dans le vol à l'arraché

Quand la racaille excelle dans le vol à l'arraché

Mais enfin, quelle mouche a pu piquer tous ces jeunes gens qui écument les rues de notre c...

jeudi 14 mars 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.