Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Tahoua / Lancement de l'initiative m-Health dans le département d'Illéla : Utilisation du téléphone cellulaire par les relais communautaires de santé dans la prise en charge des maladies de l'enfant


table-de-sance-lors-du-lancement-La salle de réunion de la commune urbaine d'Illéla a servi de cadre, le 26 mars dernier à la cérémonie officielle de lancement de la phase pilote de l'initiative m-Health, ainsi qu'à la remise des attestations de fin de formation aux relais communautaires. L'initiative consiste à l'utilisation du téléphone cellulaire par les relais communautaires dans le cadre de la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l'Enfant (PCIME) au niveau communautaire. Ce qui contribuera à la réduction de la morbidité et la mortalité infanto-juvénile dont leurs principales causes sont le paludisme, la diarrhée, la pneumonie et la malnutrition. C'est une approche qui améliore l'accès aux soins pour les populations éloignées à travers l'offre de services curatifs, préventifs et promotionnels par des relais communautaires. La cérémonie a été présidée par le Préfet du département d'Illéla, M. Sadou Boureima en présence de la directrice des statistiques du Ministère de la Santé Publique, des responsables de l'UNICEF, des maires des communes concernées, du Chef de canton d'Illéla et de plusieurs invités.

Le préfet du département d'Illéla, M. Sadou Boureima, a exprimé la gratitude du gouvernement à l'UNICEF et aux relais communautaires qui ont choisi de travailler de façon bénévole au sein de la communauté. Il a salué l'initiative m-health expérimentée dans plusieurs pays d'Afrique aboutissant à des résultats encourageant dans la prise en charge rapide, adéquate et efficace des cas.
La Prise en Charge Intégrée des Maladies de l'Enfant (PCIME) est une stratégie nationale. Elle avait démarré en 2013 dans le cadre du projet RaCe dans 4 districts. Selon la représentante de l'UNICEF à cette cérémonie, Mme Mariam Sylla Diene, à partir de 2016, le passage à l'échelle de la PCIME communautaire a été amorcé, avec l'appui de l'UNICEF et du Fonds Mondial. « A ce jour, 28 districts sur 72 mettent en œuvre la stratégie, et dans la Région de Tahoua, sept districts sont concernés dont celui d'Illéla », a-t-elle déclaré.
La région de Tahoua bénéficiera de la phase pilote du système m-Health qui sera mis en œuvre dans 165 villages situés au-delà de 5 km des CSI et cases de santé dans trois communes du district sanitaire, il s'agit d'Illéla, Badaguichiri et Tajaé. En effet selon Mme Mariam Sylla Diene, la couverture sanitaire est encore limitée à environ 55% dans le district d'Illela. Selon elle, les relais communautaires continuent de longues années à offrir des services aux populations. L'importance du renforcement de leurs capacités sur toute initiative visant l'amélioration de la PCIME communautaire comme celle de m-Health, contribuera à la qualité de la prise en charge des enfants.
Le Niger s'est engagé dans la réduction de la mortalité des enfants de moins de 5 ans, à travers l'amélioration de l'accessibilité des soins par la mise en œuvre de la PCIME.C Depuis 2016, l'UNICEF appuie le Ministère de la Santé Publique dans le passage à l'échelle de cette stratégie. C'est ainsi qu'en octobre 2018, 19 787 relais communautaires ont été formés pour offrir deux types de paquets de services dans 26 districts sanitaires ; 14 097 autres formés pour le paquet de services préventifs et promotionnels dans les villages situés à moins de 5km des formations sanitaires à savoir les Centres de Santé Intégrés et les cases de santé ; 5690 autres relais communautaires formés pour le paquet de services curatifs, préventifs et promotionnels (paquet complet), dans les villages situés au-delà de 5km des CSI/CS.illela
Selon l'UNICEF, durant l'année 2018, plus de 97 000 cas de paludisme, 100 000 cas de diarrhée et 100 000 cas de pneumonie ont été pris en charge par les relais communautaires, mais aussi 34 446 cas d'enfants souffrant de malnutrition dépistés et référés vers les formations sanitaires. En ce qui concerne par exemple le département d'Illéla, il faut préciser que, pour l'année 2018, les relais communautaires des trois communes du département d'Illéla, ont traités près de 3000 cas de paludisme, 2500 cas de diarrhées et 3300 cas de pneumonie. Ils ont également dépisté et référé plus de 500 cas d'enfants malnutris. « Les chiffres parlent d'eux-mêmes ! Aussi, les chefs des Centres Sanitaires Intégrés ont confirmé que le nombre de cas graves de maladie qu'ils recevaient a nettement baissé depuis le démarrage de la PCIME communautaire », a-t-elle affirmé.
Malgré l'efficacité prouvée de la PCIME-C, Mme Mariam Sylla Diene affirme que beaucoup reste à faire après les études de terrain par
les agents de santé et par l'UNICEF. Selon elle, ces obstacles ont comme conséquences ; une insuffisance de la qualité des services offerts aux enfants, une faiblesse dans la collecte et la transmission des données sur la PCIME-C et des ruptures fréquentes de stocks. Ils impactent négativement sur la fréquentation des relais par les mères et gardiennes d'enfants. Pour lever ces obstacles, l'utilisation du téléphone cellulaire pour la santé (Mobile for Health - mHealth) a été retenue par le Ministère de la Santé Publique comme une solution permettant d'accélérer les progrès vers l'amélioration de la qualité de la prise en charge des enfants âgés de 0 à 5 ans, dans le cadre de la PCIME Communautaire, à travers un outil d'aide à la décision basé sur la téléphonie mobile. « L'UNICEF continuera d'appuyer le Ministère de la Santé Publique dans la mise en œuvre d'innovation comme l'utilisation du téléphone cellulaire par les relais communautaires. Ceci pour leur permettre d'utiliser des arbres de décisions paramétrés sur le téléphone pour prendre en charge les enfants malades, transmettre en temps réel les données et lancer des alertes aux chefs de CSI afin d'éviter les ruptures de médicaments », a appuyé Mme Mariam Sylla Diene.
Il faut noter qu'au cours de la cérémonie 132 intervenants formés durant 4 jours sur l'utilisation de la technologie dont 108 relais communautaires et 24 prestataires de santé formateurs des relais ont reçu leur attestation de formation. Les bénéficiaires ont exprimé leur engagement à accomplir leur mission. « Cette initiative avec le téléphone portable conçue uniquement pour informer en temps réel les centres sanitaires de nos villages est très bénéfique. Ça nous permet de prévenir certains cas de maladie avant leur complication et nous limite les déplacements inopinés pour déposer des résultats des rapports», a déclaré Moussa Illiassou, un relai communautaire venu du village de Zouraré Iborogan.
Pour Mme Zeynabou Mamane, relaie du village de Chiriya Zango de la commune de Tajaé, l'initiative est à saluer. « Avec le m-health, c'est chaque semaine que nous allons envoyer les rapports aux responsables des CSI, alors que dans le temps, nous déposons, les rapports à la fin du mois. En ce qui concerne la rupture des médicaments, avec ce téléphone, nous n'allons plus attendre jusqu'à la rupture totale. Nous allons vite alerter en cas du manque d'un produit quelconque dans un relai. C'est vraiment bénéfique », a-t-elle apprécié.

Seini Seydou Zakaria Envoyé spécial(onep)
28/03/19

Société

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef Suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé, hier matin au Palais de la présidence, la réunion du Conseil National de Sécurité. Cette instance réunit, autour du Président de la République, le Premier ministre, Chef du gouvernement, les ministres en charge de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères ; de la Justice et des Finances ainsi que des ha...

Communiqué du ministre de la Défense Nationale : Le ministre de la Défense nationale décide de saisir le procureur de la…

Communiqué du ministre de la Défense Nationale : Le ministre de la Défense nationale décide de saisir le procureur de la république en vue de l'ouverture d'une enquête pour «propos diffamatoires et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésio

Depuis 2011, suite aux événements intervenus en Libye, les pays du Sahel vivent sous la menace permanente des organisations terroristes et criminelles, dont on constate ces derniers temps une recrudescence des actes avec des enlèvements de personnes, des meurtres, des poses d'engins explosifs, des attaques de positions des forces de défense et de sécurité.Durant toutes ces années, grâce aux moyens mis à la disposition de nos forces de d...

A Présidence de la République : Rupture collective de jeûne avec les personnes vulnérables et celles en situation de han…

A Présidence de la République : Rupture collective de jeûne avec les personnes vulnérables et celles en situation de handicap

Le Président de la république, Chef de l'Etat poursuit la traditionnelle rupture collective de jeûne avec les différentes couches socioprofessionnelles du pays. Hier SE Issoufou Mahamadou a partagé, dans la convivialité et la fraternité, le repas de rupture de jeûne avec les personnes en situation de handicap et celles vulnérables réunies autour de leurs leaders. Ce fut l'occasion pour cette frange de notre société d'échanger avec le Ch...

Lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le bassin du Niger et du Système Aqui…

Lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le bassin du Niger et du Système Aquifère d'Iullemeden-Taoudeni-Tanezrouft (ITTAS) » : 14 millions de dollars pour renforcer la résilience de la population

Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé a présidé le 20 mai dernier à Niamey, l'atelier du lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le Bassin du Niger et du Système Aquifère d'Iullemeden-Taoudeni-Tanezrouft (ITTAS) ». Financé à hauteur de 14 millions de Dollars américains par le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) et les agences d'exécution dont le PNUD, le ...

Communiqué de presse du Général à la retraite Djibo Salou : Le Général Djibo Salou dément avoir négocié ou signé un deal…

Communiqué de presse du Général à la retraite Djibo Salou : Le Général Djibo Salou dément avoir négocié ou signé un deal avec les autorités actuelles

Le départ à la retraite anticipée, le 15 mai 2019, du Général Djibo Salou n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre et de salive. En effet, certaines personnes à l'imagination fertile se sont très vite jetées dans les brancards en faisant circuler des allégations les unes plus fantaisistes que les autres dans la presse et sur les réseaux sociaux. Face à la persistance de ces rumeurs, le Général Djibo Salou a jugé utile de répondre, ...

Tillabéri : Imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive le P…

Tillabéri : Imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive le PDES 2017-2021

Le Secrétaire général adjoint du Ministre du Plan, M. Mahamane Abba a présidé, le 15 mai dernier à Tillabéri, les travaux de la rencontre d'imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive (SDDCI) et le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021Cette rencontre, d'une utilité certaine, a regroupé les différents acteurs que sont les préfets, les maires, les responsabl...

Tillabéri : Conférence débat animée par la Directrice régionale en charge de la Promotion de la femme

Tillabéri : Conférence débat animée par la Directrice régionale en charge de la Promotion de la femme

Dans le cadre de la célébration de la Journée Nationale de la femme nigérienne édition 2019, la Directrice régionale de la promotion de la femme et de la protection de l'enfant de Tillabéri, Mme Fatima Mardakry Sidiké a animé le lundi 13 mai 2019 un débat à bâton rompu avec les femmes sur le thème de la journée. « Plateforme Multifonctionnelle : outil d'automatisation de la femme ».Au cours de ce débat, la Directrice régionale de la pro...

Le Président de la République reçoit les parents des soldats victimes de l'attaque terroriste de Baley Béri : Soutien et…

Le Président de la République reçoit les parents des soldats victimes de l'attaque terroriste de Baley Béri : Soutien et compassion du Chef de l'Etat aux familles endeuillées

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin au Palais de la Présidence, les parents des soldats tombés sur le champ d'honneur suite à une embuscade tendue par les terroristes le 14 mai 2019 à Baley Béri non loin du village de Tongo Tongo au Nord de Mangaizé dans la Région de Tillabéry. Au cours de cette rencontre qui s'est déroulée dans la salle de réunions du Conseil des ministres, une fatih...

Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne…

Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne avec l'association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d'honneur

Au 15ème jour du mois béni de Ramadan qui coïncide avec la journée du lundi 20 mai 2019, le Président de la République, Chef de l'Etat a rompu le jeûne avec les membres de l'association des veuves et enfants des militaires tombés le champ d'honneur.Aussitôt après cette rupture collective de jeûne, suivie de la prière et une fathia pour le repos des âmes de nos soldats tombés sur le champ d'honneur, la présidente de l'association des veu...

Recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier biométrique électoral : La CENI lance les tests écrits pour …

Recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier biométrique électoral : La CENI lance les tests écrits pour le recrutement d'une première cohorte de 969 agents

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé dimanche 19 mai dernier à Niamey, le test de recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier électoral biométrique. Pour cette première phase dont le test s'est déroulé au centre unique de Niamey, 3466 candidats concourent pour décrocher un des 969 postes à pourvoir et devenir superviseur, superviseur adjoint ou contrôleur. Très tôt le matin, le Président de l...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

Les structures syndicales des agences de pèlerinag…

Les structures syndicales des agences de pèlerinage reclament la dépolitisation de l'organisation du Hadj au Niger

Chaque année, la traditionnelle organisation du pèlerinage à la Mecque connait quelques pé...

jeudi 16 mai 2019

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au…

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au Niger

Face au coût de plus en plus élevé du hadj, certains citoyens nigériens choisissent les vo...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Ramadan : dévotion et métamorphose

Ramadan : dévotion et métamorphose

Vous l'avez sans doute déjà remarqué : depuis quelques jours, par la grâce du mois béni du...

jeudi 16 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.