Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Réunion de la Commission tripartite Niger-Mali-UNHCR sur le retour volontaire des réfugiés maliens au Niger : Analyser la situation des réfugiés et les conditions de leur retour

Rencontre-UNCHRLe 11 avril 2019, s'est tenue à Niamey, la 12ème réunion de la commission tripartite Mali-Niger-UNHCR sur le rapatriement volontaire des réfugiés maliens au Niger. L'objectif de cette réunion est d'analyser l'évolution de la situation des réfugiés maliens afin d'échanger sur leur retour volontaire. Les travaux de ce cadre tripartite de réflexion et d'actions a donné l'occasion de passer en revue la situation des réfugiés maliens au Niger afin d'évaluer le niveau et les conditions des retours. Plusieurs personnalités ont tenu à être présentes à cette rencontre dont le Secrétaire Général du Ministère malien de la Solidarité et de l'Action Humanitaire, les ambassadeurs du Mali au Niger et celui du Niger au Mali, des représentants du ministère nigérien en charge de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, ceux de l'UNHCR ainsi que plusieurs autres invités maliens et nigériens.

Dans son discours d'ouverture, le S.G du ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Idder Adamou, a indiqué qu'un peu plus de 55.000 réfugiés maliens vivent au Niger et sont repartis entre les régions de Tillabéry, de Niamey et de Tahoua. « Ces réfugiés vivent malheureusement dans un contexte sécuritaire toujours préoccupant aux frontières des deux pays. Ce contexte est marqué par des attaques terroristes, des violents affrontements intercommunautaires », a rappelé M. Idder Adamou. Pour faire face à cette situation et pour maîtriser les éventuels impacts négatifs de ces phénomènes, le gouvernement nigérien a maintenu l'état d'urgence, décrété depuis mars 2017, dans plusieurs départements de Tillabéry et de Tahoua, deux régions frontalières avec le Mali, où vivent la quasi-totalité de refugiés maliens.
« Malgré les défis sécuritaires à ces frontières et ceux à l'interne, le gouvernement et le peuple du Niger restent intimement attachés à leur valeur d'hospitalité et de convivialité à l'endroit des populations sœurs poussées à l'exil », a-t-il déclaré. M. Adamou a ensuite rassuré que les frontières du Niger restent ouvertes aux frères et sœurs maliens, avec lesquels les Nigériens sont unis par l'histoire et la géographie. « Quel que soit le prix, nous ne ménagerons aucun effort pour leur assurer un meilleur séjour parmi nous ». Il a ensuite indiqué que de juin 2018 à fin mars 2019, 4.587 personnes ont pu bénéficier de la facilitation au retour, 5.366 ont signalé leur intention de retourner au Mali et le processus de leur rapatriement est en cours. Tout en se félicitant de cet engouement pour le retour au pays, M. Idder Adamou a déploré l'arrivée au Niger de 1.833 réfugiés maliens, de juin 2018 à ce jour, enregistrés par les services compétents, pour des raisons sécuritaires.
Fidèle à son engagement d'assurer une meilleure protection et une assistance conséquente, le gouvernement et son partenaire l'UNHCR se sont mobilisés pour faire face à la situation. En effet, l'Etat du Niger, toujours en partenariat avec l'UNHCR, a œuvré pour la réalisation des projets innovants comme la transformation des camps en centres urbanisés et l'autonomisation économique des réfugiés aux fins de les faire sortir progressivement de l'assistanat chronique.
Intervenant à la rencontre, le Secrétaire général du Ministère de la Solidarité et de l'Action Humanitaire du Mali, M. Salifou Maïga, a indiqué qu'à la date du 28 février 2019, il a été enregistré 71.240 rapatriés tandis que 136.861 Maliens sont encore réfugiés dans les pays limitrophes dont environ : 55.000 au Niger, 56.000 en Mauritanie, 24.774 au Burkina-Faso. 57 952 réfugiés maliens vivent sur le sol nigérien dans 3 camps. Le rapatriement est l'une des solutions, mais pour cela, il faut la volonté de retourner, la sécurité et la dignité qui engagent aussi bien les candidats au retour des pays d'asile et le pays d'origine. ''La situation sécuritaire reste marquée par la persistance d'attaques terroristes et la pose d'engins explosifs improvisés (EEI) qui visent aussi bien les populations que les forces armées nationales et étrangères.
Quant à la représentante de l'UNHCR au Niger, Mme Alexandra Morelli, elle a félicité et remercié le Niger qui fait toujours preuve de solidarité concrète et pragmatique. Et cela malgré les difficultés le long de ses frontières malienne, nigériane et libyenne. « Malgré cette situation, le Niger a laissé ses frontières ouvertes. Le Niger a toujours fait de l'hospitalité une valeur éthique, qui va au-delà de la peur. Merci pour cette valeur que le Niger garde au centre d'une réponse aussi politique » a-t-elle déclaré. « Si aujourd'hui 20.000 personnes ont eu l'occasion de revenir chez elles, cela veut dire que des solutions sont encore possibles et peuvent encore être explorées ; c'est ça notre travail, c'est ça aussi notre positionnement », a indiqué Mme Morelli. Les réunions de la commission tripartite et du groupe de travail sur le rapatriement volontaire des réfugiés maliens au Niger sont des cadres de suivi, de l'exécution et de planification sur le retour volontaire de ces réfugiés. Elles se tiennent chaque trois mois, de façon rotative, entre le Niger et le Mali.

Mahamadou Diallo (ONEP)
(15/04/2019)

Société

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

À la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat préside la réunion du Conseil national de sécurité

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Chef Suprême des Armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé, hier matin au Palais de la présidence, la réunion du Conseil National de Sécurité. Cette instance réunit, autour du Président de la République, le Premier ministre, Chef du gouvernement, les ministres en charge de la Sécurité publique ; de la Défense nationale ; des Affaires étrangères ; de la Justice et des Finances ainsi que des ha...

Communiqué du ministre de la Défense Nationale : Le ministre de la Défense nationale décide de saisir le procureur de la…

Communiqué du ministre de la Défense Nationale : Le ministre de la Défense nationale décide de saisir le procureur de la république en vue de l'ouverture d'une enquête pour «propos diffamatoires et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésio

Depuis 2011, suite aux événements intervenus en Libye, les pays du Sahel vivent sous la menace permanente des organisations terroristes et criminelles, dont on constate ces derniers temps une recrudescence des actes avec des enlèvements de personnes, des meurtres, des poses d'engins explosifs, des attaques de positions des forces de défense et de sécurité.Durant toutes ces années, grâce aux moyens mis à la disposition de nos forces de d...

A Présidence de la République : Rupture collective de jeûne avec les personnes vulnérables et celles en situation de han…

A Présidence de la République : Rupture collective de jeûne avec les personnes vulnérables et celles en situation de handicap

Le Président de la république, Chef de l'Etat poursuit la traditionnelle rupture collective de jeûne avec les différentes couches socioprofessionnelles du pays. Hier SE Issoufou Mahamadou a partagé, dans la convivialité et la fraternité, le repas de rupture de jeûne avec les personnes en situation de handicap et celles vulnérables réunies autour de leurs leaders. Ce fut l'occasion pour cette frange de notre société d'échanger avec le Ch...

Lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le bassin du Niger et du Système Aqui…

Lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le bassin du Niger et du Système Aquifère d'Iullemeden-Taoudeni-Tanezrouft (ITTAS) » : 14 millions de dollars pour renforcer la résilience de la population

Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr Issoufou Katambé a présidé le 20 mai dernier à Niamey, l'atelier du lancement du Projet Régional « Améliorer la GIRE, la gestion et la gouvernance sur le Bassin du Niger et du Système Aquifère d'Iullemeden-Taoudeni-Tanezrouft (ITTAS) ». Financé à hauteur de 14 millions de Dollars américains par le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) et les agences d'exécution dont le PNUD, le ...

Communiqué de presse du Général à la retraite Djibo Salou : Le Général Djibo Salou dément avoir négocié ou signé un deal…

Communiqué de presse du Général à la retraite Djibo Salou : Le Général Djibo Salou dément avoir négocié ou signé un deal avec les autorités actuelles

Le départ à la retraite anticipée, le 15 mai 2019, du Général Djibo Salou n'a pas fini de faire couler beaucoup d'encre et de salive. En effet, certaines personnes à l'imagination fertile se sont très vite jetées dans les brancards en faisant circuler des allégations les unes plus fantaisistes que les autres dans la presse et sur les réseaux sociaux. Face à la persistance de ces rumeurs, le Général Djibo Salou a jugé utile de répondre, ...

Tillabéri : Imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive le P…

Tillabéri : Imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive le PDES 2017-2021

Le Secrétaire général adjoint du Ministre du Plan, M. Mahamane Abba a présidé, le 15 mai dernier à Tillabéri, les travaux de la rencontre d'imprégnation des acteurs régionaux sur la stratégie de développement durable et de croissance inclusive (SDDCI) et le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021Cette rencontre, d'une utilité certaine, a regroupé les différents acteurs que sont les préfets, les maires, les responsabl...

Tillabéri : Conférence débat animée par la Directrice régionale en charge de la Promotion de la femme

Tillabéri : Conférence débat animée par la Directrice régionale en charge de la Promotion de la femme

Dans le cadre de la célébration de la Journée Nationale de la femme nigérienne édition 2019, la Directrice régionale de la promotion de la femme et de la protection de l'enfant de Tillabéri, Mme Fatima Mardakry Sidiké a animé le lundi 13 mai 2019 un débat à bâton rompu avec les femmes sur le thème de la journée. « Plateforme Multifonctionnelle : outil d'automatisation de la femme ».Au cours de ce débat, la Directrice régionale de la pro...

Le Président de la République reçoit les parents des soldats victimes de l'attaque terroriste de Baley Béri : Soutien et…

Le Président de la République reçoit les parents des soldats victimes de l'attaque terroriste de Baley Béri : Soutien et compassion du Chef de l'Etat aux familles endeuillées

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin au Palais de la Présidence, les parents des soldats tombés sur le champ d'honneur suite à une embuscade tendue par les terroristes le 14 mai 2019 à Baley Béri non loin du village de Tongo Tongo au Nord de Mangaizé dans la Région de Tillabéry. Au cours de cette rencontre qui s'est déroulée dans la salle de réunions du Conseil des ministres, une fatih...

Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne…

Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne avec l'association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d'honneur

Au 15ème jour du mois béni de Ramadan qui coïncide avec la journée du lundi 20 mai 2019, le Président de la République, Chef de l'Etat a rompu le jeûne avec les membres de l'association des veuves et enfants des militaires tombés le champ d'honneur.Aussitôt après cette rupture collective de jeûne, suivie de la prière et une fathia pour le repos des âmes de nos soldats tombés sur le champ d'honneur, la présidente de l'association des veu...

Recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier biométrique électoral : La CENI lance les tests écrits pour …

Recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier biométrique électoral : La CENI lance les tests écrits pour le recrutement d'une première cohorte de 969 agents

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé dimanche 19 mai dernier à Niamey, le test de recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier électoral biométrique. Pour cette première phase dont le test s'est déroulé au centre unique de Niamey, 3466 candidats concourent pour décrocher un des 969 postes à pourvoir et devenir superviseur, superviseur adjoint ou contrôleur. Très tôt le matin, le Président de l...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

Les structures syndicales des agences de pèlerinag…

Les structures syndicales des agences de pèlerinage reclament la dépolitisation de l'organisation du Hadj au Niger

Chaque année, la traditionnelle organisation du pèlerinage à la Mecque connait quelques pé...

jeudi 16 mai 2019

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au…

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au Niger

Face au coût de plus en plus élevé du hadj, certains citoyens nigériens choisissent les vo...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Ramadan : dévotion et métamorphose

Ramadan : dévotion et métamorphose

Vous l'avez sans doute déjà remarqué : depuis quelques jours, par la grâce du mois béni du...

jeudi 16 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.