Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editos


DG-ONEP13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays. 13 mai 1991- 13 mai 2018: cela fait aujourd'hui 27 ans que nous célébrons la journée nationale de la femme nigérienne. 27 ans de luttes acharnées, de combat sans répit et de sensibilisation tous azimuts pour faire admettre à tous, les droits inaliénables de la Nigérienne.
Que ce combat fut dur, souvent harassant, à la limite décourageant. Cependant, la Nigérienne a résisté, elle a redoublé beaucoup plus d'abnégation, beaucoup plus de détermination, beaucoup plus d'engagement et de don de soi pour s'affirmer en revendiquant ses droits dans une société fondamentalement caractérisée par la prédominance des droits de l'homme sur ceux de la femme. Une société très souvent tirée vers le bas du fait de certaines pesanteurs socioculturelles réfractaires au développement et abusivement justifiées, souvent sous le couvert de la religion.
Pourtant, l'Islam, religion de la majorité des Nigériens a placé la femme dans une sphère élevée en réaffirmant qu'elle a des droits autant que l'homme et des devoirs conformes à ses capacités et à sa nature, mettant ainsi fin à cette méprise vis à vis de la femme. Tout comme l'homme, la femme en Islam jouit du droit de faire des transactions, du droit de vendre, d'acheter, d'être propriétaire, bref de participer à toutes les actions de développement, y compris celles de la défense de l'intégrité du territoire, donc sur les théâtres des opérations, etc. DIEU, le Très Haut a consacré toute une sourate aux femmes. Ce qui démontre que la femme jouit d'une attention particulière en Islam.
C'est fort de cette conviction qu'à la veille de la Conférence Nationale Souveraine, les femmes nigériennes, non contentes de leur représentation à ce grand rendez-vous des forces vives de la Nation, ont noué leur pagne pour arracher de haute lutte leurs droits. Elles ont alors battu le pavé de la Place de la Concertation pour déferler jusqu'à la Primature pour revendiquer leur droit d'avoir une participation digne aux assises de la Conférence Nationale Souveraine.
Ce fut alors le déclenchement de la grande bataille de la femme nigérienne, celle-là qui est la première à se lever le matin et la dernière à se coucher le soir, pour veiller sur le bien-être au sein de la famille. Elle avait décidé de ne plus se faire conter.
Aujourd'hui, après plusieurs années de combat, même si les harassantes corvées d'eau et de bois et autres rudes tâches auxquelles elle est confrontée n'ont pas disparu, force est de reconnaître que des progrès significatifs ont été enregistrés.
Il s'agit de la loi sur le quota, qui permet aujourd'hui à la femme d'être présente dans toutes les instances de décision, de la présence remarquée des femmes dans les différentes institutions.
Le Gouvernement nigérien a révisé et adopté la Politique Nationale de Genre en 2017 et son plan d'action 2017-2021; la Stratégie Nationale d'Autonomisation Economique de la Femme et son plan d'action 2018-2022 ; la Stratégie Nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et son plan d'action 2017-2021, la Révision de la loi 2000-08 dite loi sur le quota en 2014 ; la Stratégie d'éradication de la fistule ; l'élaboration d'un plan d'actions national sur la Résolution 1325 des Nations Unies sur paix et sécurité; la mise en place de l'Observatoire National pour la Promotion du Genre ; le décret portant sur la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l'école ; l'élaboration de la Stratégie Nationale d'Autonomisation de la Femme; l'élaboration d'une Stratégie Nationale et d'un programme national de promotion du leadership féminin, etc.
Mieux, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, reste toujours déterminé à accompagner les femmes et à leur garantir un meilleur devenir, comme il s'est d'ailleurs engagé lors de son premier discours d'investiture : ''En ce jour solennel, je pense aussi à ces femmes qui meurent en donnant la vie, à celles qui sont usées par les corvées d'eau, de bois et autres travaux ménagers ; (...). Je connais leurs attentes et je m'efforcerai d'y répondre avec l'aide de Dieu.».
Il a réitéré cet engagement en lançant un appel aux femmes pour poursuivre avec encore plus de détermination la lutte afin de réduire les contraintes qui s'opposent à leur pleine et entière participation à la vie politique de la Nation.
Dans ce noble combat, a–t-il indiqué, nous serons fermement à leur côté, parce que nous sommes convaincus que c'est tous ensemble que nous gagnerons la bataille du bien-être, de la justice sociale et du développement national.
C'est dire que le thème de cette journée consacrée exclusivement à la femme nigérienne à savoir « Autonomisation des Femmes et des Filles en milieu rural » cadre parfaitement avec cette vision exprimée au plus haut sommet de mettre la femme nigérienne au cœur de toute action de développement dans notre pays.

Alio Daouda

Publié dans Editos
Écrit par
En savoir plus...

Société

Le Président de la République reçoit les parents des soldats victimes de l'attaque terroriste de Baley Béri : Soutien et…

Le Président de la République reçoit les parents des soldats victimes de l'attaque terroriste de Baley Béri : Soutien et compassion du Chef de l'Etat aux familles endeuillées

Le Président de la République, Chef de l'Etat, S.E Issoufou Mahamadou a reçu, hier matin au Palais de la Présidence, les parents des soldats tombés sur le champ d'honneur suite à une embuscade tendue par les terroristes le 14 mai 2019 à Baley Béri non loin du village de Tongo Tongo au Nord de Mangaizé dans la Région de Tillabéry. Au cours de cette rencontre qui s'est déroulée dans la salle de réunions du Conseil des ministres, une fatih...

Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne…

Poursuite des séances de rupture collective de jeûne à la Présidence de la République : Le Chef de l'Etat rompt le jeûne avec l'association des veuves et enfants des militaires tombés sur le champ d'honneur

Au 15ème jour du mois béni de Ramadan qui coïncide avec la journée du lundi 20 mai 2019, le Président de la République, Chef de l'Etat a rompu le jeûne avec les membres de l'association des veuves et enfants des militaires tombés le champ d'honneur.Aussitôt après cette rupture collective de jeûne, suivie de la prière et une fathia pour le repos des âmes de nos soldats tombés sur le champ d'honneur, la présidente de l'association des veu...

Recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier biométrique électoral : La CENI lance les tests écrits pour …

Recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier biométrique électoral : La CENI lance les tests écrits pour le recrutement d'une première cohorte de 969 agents

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé dimanche 19 mai dernier à Niamey, le test de recrutement du personnel d'appui à l'élaboration du fichier électoral biométrique. Pour cette première phase dont le test s'est déroulé au centre unique de Niamey, 3466 candidats concourent pour décrocher un des 969 postes à pourvoir et devenir superviseur, superviseur adjoint ou contrôleur. Très tôt le matin, le Président de l...

Maradi/Visite du gouverneur sur les réalisations de PRODAF : Des actions rurales intégrées pour mieux fortifier l'I3N.

Maradi/Visite du gouverneur sur les réalisations de PRODAF : Des actions rurales intégrées pour mieux fortifier l'I3N.

Le gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou a effectué trois jours de visite sur deux chantiers de construction de pistes rurales et quelques ouvrages de seuil d'épandage le long de la vallée du Goulbi, dans le département de Guidan Roumji, réalisés par le Programme de développement de l'Agriculture Familiale (PRODAF) Maradi.Au premier jour de ces visites, Zakari Oumarou s'est rendu sur deux chantiers de construction de pist...

Zinder : Lancement de l'opération Iftar –Ramadan organisée par l'ONG Tatali Iyali au profit des écoles coraniques et des…

Zinder : Lancement de l'opération Iftar –Ramadan organisée par l'ONG Tatali Iyali au profit des écoles coraniques et des mosquées de la Ville de Zinder

La Fondtion Tatali Iyali de la 1ère Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, à la demande du Comité d'Organisation de Zinder Saboua a offert le 16 mai dernier, une importante quantité de vivres (riz, sucre, mil et gaz) destinée aux fidèles musulmans de Zinder dans le cadre de la rupture collective du Jeûne au niveau de certaines mosquées et des écoles coraniques de la Ville.La cérémonie s'est déroulée sous la présidence du Sultan du Damagaram, S...

Cérémonie de remise de matériels roulants dans le cadre du projet AJUSEN-Justice : Six véhicules pour renforcer des stru…

Cérémonie de remise de matériels roulants dans le cadre du projet AJUSEN-Justice : Six véhicules pour renforcer des structures du Ministère de la Justice

Le Projet d'appui à la justice et à la sécurité au Niger (AJUSEN-Justice) a remis six véhicules à certaines structures du Ministère de la Justice. C'est le Directeur de cabinet du ministre de la Justice, M. Chaibou Maman qui a réceptionné lesdits véhicules des mains de M Bernard FRIEDLING, Chargé d'Affaires a.i. de la Délégation de l'Union européenne en République du Niger au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée le vendredi 10 mai 2...

Remise de dons au Centre d'Accueil des enfants en difficulté familiale de Niamey : Divers produits et articles offerts p…

Remise de dons au Centre d'Accueil des enfants en difficulté familiale de Niamey : Divers produits et articles offerts par les femmes travaillant au cabinet du Premier ministre

Comme à leur habitude, à l'occasion de chaque 13 mai, les femmes du Cabinet du Premier Ministre sous la conduite de la Secrétaire Générale de la Primature, Mme Lawel Mariama Ousmane Djika ont offert hier matin aux enfants du Centre d'accueil des Enfants en difficulté familiale un important don en produits divers. Composé des dizaines de boites de lait pour nourrissons, des cartons de lait pour enfants, des cartons de savon, des habits d...

Le Président de la République préside la 8ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionn…

Le Président de la République préside la 8ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle de l'Espace UEMOA : Volonté affichée de lutter efficacement contre l'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans l'Espace c

Le Président de la République, Chef de l'Etat, Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle dans l'espace UEMOA, SE Issoufou Mahamadou a présidé, vendredi 17 mai dernier au Palais de la Présidence, l'ouverture des travaux de la 8ème Réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle de l'Espace UEMOA. Cette réunion vise à définir les orientations adaptées pour promouvoir du...

Discours de SE Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat, Président du comité de haut nive…

Discours de SE Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat, Président du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l'espace UEMOA : «L'objectif «faim zéro» que la communauté internationale a fi

Monsieur le Premier Ministre ;Madame et Messieurs les Ministres ;Monsieur le Président de la Commission de l'UEMOA ;Monsieur le Secrétaire Exécutif du CILSS ;Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales, Régionales et Sous régionales;Honorables Invités, Mesdames et Messieurs ;Permettez-moi de souhaiter la bienvenue au Niger aux différents participants des pays membres de l'UEMOA ayant effectué le déplacement d...

Communiqué final de la 8ème réunion du Comité de Haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans l'espace…

Communiqué final de la 8ème réunion du Comité de Haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans l'espace UEMOA

L'an deux mil dix-neuf et le vendredi dix-sept mai, s'est tenue dans la salle du Conseil des Ministres de la République du Niger, sous la présidence de Son Excellence MonsieurISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République du Niger, Chef de l'Etat, Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle de l'UEMOA, la 8ème réunion du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en présence ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

Les structures syndicales des agences de pèlerinag…

Les structures syndicales des agences de pèlerinage reclament la dépolitisation de l'organisation du Hadj au Niger

Chaque année, la traditionnelle organisation du pèlerinage à la Mecque connait quelques pé...

jeudi 16 mai 2019

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au…

Témoignage d'un pèlerin VIP sur le coût du hadj au Niger

Face au coût de plus en plus élevé du hadj, certains citoyens nigériens choisissent les vo...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Ramadan : dévotion et métamorphose

Ramadan : dévotion et métamorphose

Vous l'avez sans doute déjà remarqué : depuis quelques jours, par la grâce du mois béni du...

jeudi 16 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.