Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Ouverture, hier, de la 38ème édition du Sabre national de la lutte traditionnelle à Tahoua : C'est parti pour dix jours de compétitions entre les titans des arènes


Le-ministre-en-charge-des-Sports-procdant--louverture-du--championnatLe ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, a présidé, hier dans l'après-midi à l'Arène des Jeux de Lutte Traditionnelle Hamidine Maïdaré de Tahoua, la cérémonie d'ouverture de la 38ème édition du Sabre National de lutte traditionnelle. Cette édition est placée sous le thème «Pour la paix et la sécurité au Niger, je m'engage». Durant dix jours les lutteurs des huit régions disputeront dans l'esprit de fair-play et de fraternité. La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence du ministre d'Etat ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, M. Abouba Albadé, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région de Tahoua, M. Abdrahmane Moussa, des Maires de la région de Tahoua, du président de la Fédération Nigérienne de Luttes Traditionnelles, M. Aboubacar Seydou Ganda, des autorités coutumières et administratives ainsi que plusieurs hautes personnalités.
Le Sabre National est l'une des plus grandes rencontres sportives d'envergure nationale mobilisant l'ensemble des populations nigériennes dans l'esprit d'unité et de cohésion sociale. A travers cet événement, le peuple nigérien fraternise et renforce l'unité nationale qui fait la fierté de notre pays. Les populations de Tahoua se sont massivement mobilisées pour assister à la cérémonie d'ouverture. On note également la présence de tous les acteurs de la lutte traditionnelle à savoir, les griots, les bouffons des arènes ou ''Tchali-Tchali'', les anciens lutteurs, les arbitres, les guérisseurs, etc. Chacun d'entre eux contribue à l'éclat de l'évènement. Cette cérémonie d'ouverture a été marquée par une série d'animation culturelle dédiée au Sabre National et la remise du Sabre National du champion en titre Issaka Issaka au ministre de la Jeunesse et des Sports, afin qu'il soit remis en compétition.
En prononçant son discours, le ministre de la Jeunesse et des Sports a d'abord transmis à l'assitance les salutations du Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, et du Premier ministre, Chef du Gouvernement SE. Brigi Rafini. Il s'est ensuite félicité de la grande mobilisation de la population de Tahoua pour marquer de sa présence l'ouverture de cette édition du championnat de lutte traditionnelle. M. Moctar Kassoum a ensuite invité l'assistance à avoir une pensée forte pour le Niger, son peuple et ses vaillantes forces de défense et de sécurité tombées sur le champ d'honneur et toutes les victimes innocentes de ce conflit injuste tout en demandant de dire une prière pour le repos en paix de l'âme des vaillants soldats tombés sur le champ d'honneur.
Selon le ministre de la Jeunesse et des Sports, le thème de la 38ème édition du sabre national «Pour la paix et la sécurité au Niger, je m'engage», répond aux préoccupations du contexte national et régional actuel. Il réveille en chacun, l'esprit de citoyenneté en vue de s'engager résolument autour de M. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, pour bâtir ensemble un Niger de paix et de sécurité. L'objectif recherché à travers ce thème, « c'est pour exhorter les lutteurs, les acteurs de la lutte, les supporteurs et les passionnés, issus du monde rural ou urbain, à s'approprier cette question de sécurité afin que chaque citoyenne et citoyen s'impliquent et s'investissent pour les rendre effectives dans notre pays», a-t-il dit. Comme il l'a dit, l'heure est maintenant à l'engagement général. Aussi, a-t-il invité tout le monde à la cohésion et à la solidarité, à l'esprit d'équipe et à la synergie d'actions, la vigilance de tous les instants et à l'intransigeance face à toute tentative de remise en cause du bien commun qui est la Paix.
M. Moctar Kassoum s'est en outre dit convaincu que « le sport est un puissant outil pour favoriser les liens d'amitié et de solidarité entre les citoyens, de part les valeurs qu'il véhicule ; c'est un puissant vecteur de cohésion sociale à même de favoriser le sentiment d'appartenance à une même nation». Il a poursuivi en soulignant que le Chef de l'Etat accorde une importance à la promotion du sport en général et à la lutte traditionnelle en particulier dans son programme de Renaissance acte II pour le Niger. «Il est un truisme de dire que la Lutte, au-delà d'un sport, constitue à n'en point douter un symbole culturel de notre pays », a-t-il déclaré.
Le ministre en charge des Sports n'a pas manqué de rendre un hommage mérité et sincère à tous les dignes fils du Niger qui se sont battus pour le rayonnement du sport, ou même de ce symbole culturel de notre pays. A titre illustratif, feu Sogolo, Elhadji Amada Bachard, Zahadi, Sergent Iyo, tous les lutteurs qui ne sont plus, les TchalisTchali, les journalistes, les acteurs de la lutte. «La République vous présente sa reconnaissance pour les sacrifices consentis dans la construction de cette discipline qui ne cesse de progresser à travers les ans car la Renaissance du Niger, c'est aussi la promotion de valeurs de sacrifice et de reconnaissance», a-t-il témoigné.
Le ministre en charge des Sports a annoncé que, sur instruction du Président de la République, le Gouvernement, à travers son département ministériel, est en train de mettre sur pied un programme qui permettra de réintégrer et réinsérer les lutteurs dans les autres corps de métier après l'âge de 40ans. Cela leur permettrait de continuer à accompagner la nation dans son développement mais aussi à leur assurer des conditions de vie à la hauteur de leurs sacrifices.
Auparavant, le gouverneur de la région de Tahoua, le maire central de la ville et le président de la Fédération nigérienne de la lutte traditionnelle ont intervenu pour remercier l'ensemble des acteurs pour leur engagement pour la réussite de cette édition 2016. Le président de la FENILUTTE a brossé les succès enregistré par sa fédération en 14 mois de travail après son élection à la tête de la dite organisation.

Seini Seydou Zakaria, envoyé spécial(onep)
www.lesahel.org

Sport

Coupe de la Confédération Africaine : AS FAN du Niger gagne mais ne se qualifie pas pour la suite des compétitions

Coupe de la Confédération Africaine : AS FAN du Niger gagne mais ne se qualifie pas pour la suite des compétitions

Dans le cadre du match retour de la coupe de la confédération africaine, l'Association Sportive des Forces Armées Nigériennes (AS-FAN), a rencontré samedi dernier, le club ivoirien de l'AS Tanda. Le match qui s'est soldé sur le score de 3 buts à 1 en faveur de l'AS-FAN, s'est joué au stade Général Seyni Kountché de Niamey, en présence de plusieurs personnalités, des responsables de la Fenifoot et ceux des clubs, ainsi que des supporters...

Le président de la Fédération Nigérienne de Volleyball, M. Issouf Badr : ''L'objectif premier de la FENIVOLLEY, cette an…

Le président de la Fédération Nigérienne de Volleyball, M. Issouf Badr : ''L'objectif premier de la FENIVOLLEY, cette année, est d'organiser le championnat national. Et nous souhaitons avoir des appuis''.

Vous avez procédé, dimanche dernier, sur le terrain annexe du Stade Général Seyni Kountché, à une activité majeure de votre calendrier. Est-ce que vous pouvez nous rappeler l'importance de cette activité ?Merci. C'est vrai, nous avons procédé, à l'annexe du Stade Général Seyni Kountché, au lancement officiel de la saison sportive de volleyball. Cette activité avait regroupé tous nos centres de formation, notamment les centres d'excellen...

Conférence de presse à la FENIFOOT : L'AS/FAN se dit prête à relever le défi le 18 février face à l'AS-Tanda de Côte d'I…

Conférence de presse à la FENIFOOT : L'AS/FAN se dit prête à relever le défi le 18 février face à l'AS-Tanda de Côte d'Ivoire

L'entraineur de l'AS/FAN M. Zakari Yaou et le capitaine de la dite équipe M. Youssouf Aliou Oumarou ont co-animé, hier matin à la FENIFOOT, une conférence de presse au cours de laquelle, ils ont fait le point du match aller que l'équipe a joué le 11 février dernier contre l'AS Tanda de la Côte d'Ivoire dans le cadre des matchs préliminaires de la ligue des champions. Ils ont aussi abordé la question relative au match retour qui se tiend...

Ouverture de la Saison sportive 2017 de la Fédération nigérienne de Handball (FENIHAND) : Vers ''la renaissance du Handb…

Ouverture de la Saison sportive 2017 de la Fédération nigérienne de Handball (FENIHAND) : Vers ''la renaissance du Handball au Niger''

Le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum a présidé, samedi dernier dans l'après midi, à l'Académie des arts martiaux (ACAM) de Niamey, la cérémonie d'ouverture officielle de la saison sportive 2017 de la FENIHAND. Placée sous le signe de la renaissance du handball au Niger, la saison sportive 2017 de la FENIHAND sera une occasion pour la nouvelle équipe dirigeante de cette discipline sportive de mettre en œuvre son pla...

Finale de la CAN 2017 : Les Pharaons d'Egypte affrontent les Lions Indomptables, dimanche prochain

Finale de la CAN 2017 : Les Pharaons d'Egypte affrontent les Lions Indomptables, dimanche prochain

Après l'Égypte, c'est au tour du Cameroun de rejoindre la finale de la CAN 2017. Les Lions indomptables du Cameroun ont en effet éliminé les Black stars du Ghana, hier soir à l'issue d'une demi-finale qu'ils ont menée de bout en bout. Tout s'est joué en deuxième période où les coéquipiers de Benjamin Moukandjo ont ouvert le score à la 71ème minute par Ngadeu-Ngadjui avant d'assurer la qualification à la dernière minute de la rencontre p...

Demi –finales de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 : Double défi Etalons- Pharaons et Lions indomptables - Black Stars

Demi –finales de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 : Double défi Etalons- Pharaons et Lions indomptables - Black Stars

La coupe d'Afrique des Nations Gabon 2017 va amorcer demain à 14 heures sa dernière ligne droite avec la première demi-finale, entre les Etalons du Burkina Faso et les Pharaons d'Egypte. Finaliste surprise en 2013, le Burkina Faso a bien négocié sa phase de poules, au point de sortir premier de son groupe. Toujours invaincus, les joueurs de Paulo Duarte s'appuient sur la même ossature qu'il y a quatre ans, avec Koné en défense, Kaboré a...

Football/ transfert : Tidjani Amadou Moutari dit Kalala signe en Hongrie

Football/ transfert : Tidjani Amadou Moutari dit Kalala signe en Hongrie

Tidjani Amadou Moutari dit Kalala, le milieu de terrain du Mena et du club russe Anzhi Makhachkala, vient de signer un nouveau contrat pour deux ans et demi avec le club hongrois de Ferencvaros .Ce club qui vient de s'offrir les services du jeune Kalala est l'un des meilleurs du pays. Ferencvaros qui effectue une mise au vert à Valence en Espagne a d'ailleurs disputé hier un match contre le Rapid de Vienne. Kalala a joué 45 minutes, et ...

Sport/Rétrospective 2016 : Issoufou Alfaga Abdoul Razak marque l'année d'une médaille d'argent aux J.O

Sport/Rétrospective 2016 : Issoufou Alfaga Abdoul Razak marque l'année d'une médaille d'argent aux J.O

L'année 2016 restera à jamais gravée dans les annales de l'histoire du sport nigérien. En effet, c'est cette année que Issoufou Alfaga Abdoul Razak a choisi pour aller décrocher de la plus belle des manières une médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro. C'est la deuxième médaille olympique du Niger, après celle remportée en boxe à Munich en 1972 par Issaka Daboré. Après 44 ans de disette, Alfaga permet au Niger d'espérer ...

Finale de la 38ème édition du Sabre National à Tahoua : Yahaya Kaka, champion national

Finale de la 38ème édition du Sabre National à Tahoua : Yahaya Kaka, champion national

La finale de la 38ème édition du Sabre National a été remportée hier après midi dans l'arène Hamidine Maidaré de Tahoua par le grand Yahaya Kaka de l'écurie de l'Ader (Tahoua) devant le jeune Lawali Abdou Dan Tela de Zinder, sous les yeux du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, et d'un parterre de membres du gouvernement et d'invités. Un combat entre deux stratèges qui ont marqué la compétition de leurs éclatants par...

Concours de danse de lutte traditionnelle : Les lutteurs de la région de Zinder remportent le premier prix

Concours de danse de lutte traditionnelle : Les lutteurs de la région de Zinder remportent le premier prix

Evénement festif, la lutte traditionnelle du Niger a tout pour intéresser le public. Surtout la danse des lutteurs qui précède les combats. Les gestes, les chants et les pas de danse esquissés par les lutteurs font que les spectateurs ont toujours besoin de les voir dans leur accoutrement traditionnel. Pour maintenir cette tradition culturelle qui accompagne le sport roi au Niger, il a été organisé pour les équipes des lutteurs des régi...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Pari gagné !

lundi 9 janvier 2017

Editorial : Pari gagné !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changemen…

Insalubrité dans la ville de Niamey : Un changement de comportement du citoyen s'impose

La ville de Niamey est salle. On ne le dira jamais assez. Mais le plus inquiétant est que ...

jeudi 16 février 2017

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour as…

Salubrité urbaine : Beaucoup reste à faire pour assurer la propreté de nos villes et campagnes

A voir les monticules et même les montagnes de déchets solides ainsi que les mares et rivi...

jeudi 16 février 2017

Insalubrité urbaine

Insalubrité urbaine

A une heure indue de la nuit, nombreux sont les noctambules qui voient ces braves hommes e...

jeudi 16 février 2017

L'air du temps

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

La Saint Valentin ou l'heure de vérité

Mardi dernier, les jeunes ont fêté la Saint-Valentin ou la fête des amoureux. L'occasion é...

jeudi 16 février 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.