Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Les africains et le petit commerce en Inde : De l'espoir dans le petit business malgré la peur....


d-1Du 11 au 22 mars dernier, une trentaine de journalistes africains ont séjourné dans la capitale indienne dans le cadre d'un atelier organisé par le Centre de Recherche en Communication de Masse, en collaboration avec le Ministère des Affaires Extérieures. Mettant à profit ce séjour, notre reporter s'est intéressé à certains aspects de cette ville cosmopolite en pleine évolution, au site touristique du Taj Mahal et aussi au tourisme médical.
L'Inde devient peu à peu un pays attractif pour les Africains en quête de bien-être économique. Cela dans la foulée de la nouvelle politique de redynamisation et du renforcement des liens que les autorités indiennes ont lancée vis-à-vis de l'Afrique. Depuis quelques années, l'on constate un intérêt particulier des Africains qui choisissent l'Inde comme destination pour des raisons économiques, académiques, commerciales, médicales. Aujourd'hui, le nombre de ces hommes et femmes, qui tentent leur chance dans l'exercice du commerce dans ce pays devenu une plaque tournante d'affaires, est de plus en plus croissant. A la faveur d'une situation qui rend l'Inde de plus en plus attrayante, certains Africains s'y sont rendus et ont établi leur commerce afin de prendre part aux activités commerciales, au même titre que les autochtones.
A la Fédération Indienne de la Chambre de Commerce et d'Industrie (FICCI), la conseillère à la Division Afrique, Mme Sheila Sudhakaran, a affirmé qu'effectivement le nombre des Africains qui visitent ou vivent en Inde a connu une nette augmentation. La pratique du petit commerce des expatriés, notamment les Africains, en Inde semble plus ou moins prendre un envol. Certes, il n'y a pas de statistiques officielles disponibles sur le nombre exhaustif d'Africains exerçant le commerce en Inde.
Elle a souligné que les Africains commerçants s'adonnent essentiellement à la vente des produits africains. On trouve dans les boutiques d'Africains, dans plusieurs villes indiennes, des produits alimentaires, des produits de beauté ''Made in Africa''. Mme Sudhakaran explique que ''certains Africains ont commencé à s'engager dans la vente des spécialités alimentaires africaines pour répondre à la demande de plus en plus croissante de la part des étudiants, patients, opérateurs économiques vivant en Inde''. Cependant, a-t-elle souligné, la pratique du petit commerce pour les Africains n'est pas un long fleuve tranquille. L'existence de certaines formes de racisme et de xénophobie dont sont victimes certains étrangers de la part de certains nationaux rendent le séjour et l'exercice de commerce plus ou moins difficiles. Elle reste toutefois optimiste que la situation changera, s'appuyant sur l'engagement politique réaffirmé du Gouvernement indien.
Dans le marché ''na Market'', l'un des plus grands marchés de la capitale Delhi, nous avions rencontré Mme Mama Africa, une femme commerçante ressortissante de la République Démocratique du Congo. Arrivée en Inde en 2007, elle s'est établie à Delhi où elle exerce son commerce. Mama Africa, parlant couramment la langue locale Hindi, s'est spécialisée dans la vente des produits typiquement africains dans sa boutique sis au sous-sol dudit marché. ''Je suis venue en Inde avec mon fils et mes deux filles qui sont aujourd'hui étudiants. Depuis lors, je me suis engagée dans le commerce des produits africains. Mon objectif est d'aider les Africains qui visitent l'Inde ou qui y vivent à avoir certaines spécialités africaines'', explique-t-elle.
Grâce à sa patience et son courage, Mama Africa a su tisser un large réseau de clientèle et de fournisseurs à partir de l'Afrique. Comment vivre dans un pays étranger où l'on ne partage ni la langue, ni les coutumes, ni la religion? A cette question Mama Africa se veut optimiste. ''En dépit du contexte social dans lequel j'opère, différent de celui de mon pays et de mon continent, je peux affirmer que j'exerce mon business sans trop de menace. Mais nous faisons face à une sorte de discrimination de la part de certaines personnes qui, pour la plupart, ne connaissent pas les hommes noirs comme nous'', souligne la commerçante.
''Je suis reconnaissante vis-à-vis de mes collègues indiens pour leur compréhension et leur solidarité. Certes, il y en a qui ne nous acceptent pas. Ça ne me préoccupe pas tant. L'important pour moi, c'est que jusque-là, mes enfants et moi n'avons jamais été agressés. Et la clientèle se fait de plus en plus importante et mon business se développe bien'', ajoute-t-elle.
Dans le même marché, nous avions rencontré Mme Kike Davis. C'est une jeune femme nigériane vivant en Inde depuis deux ans. Elle exerce dans la restauration. ''Je suis en Inde depuis deux ans et j'évolue dans le business de la restauration et la vente des produits africains. Je vends mes produits aux commerçants indiens et africains disséminés un peu partout dans la ville''.
Exercer le commerce ici en Inde, en tant qu'Africain, est un travail difficile, mais Mme Kike Davis pense que la situation est en train de changer positivement dans la mesure où les clichés raciaux sont petit à petit abandonnés par beaucoup d'Indiens, notamment par ceux qui ont la chance de voyager à l'étranger. Parlant des relations sociales, Mme Kike affirme que leur séjour se passe plutôt bien, même s'ils sont confrontés parfois au racisme de certains autochtones.
''Le souhait des Africains que nous sommes est de voir la fin du racisme et des actes xénophobes le plus tôt possible, afin qu'on puisse vivre ensemble comme chez nous, et exercer nos activités malgré la différence de couleur, de langue et de culture'', a conclu Mme Kike Davis.

Par Zabeirou Moussa, envoyé spécial

Sport

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 /Ghana 2 Niger 0 : Fin de parcours pour le Mena cadet

L'équipe nationale des moins de 17 ans a joué son ultime match de la coupe du monde de cette catégorie hier après midi sur la pelouse du stade de Bombay en Inde contre les Black Starlets du Ghana. Un huitième de finale que les jeunes joueurs ghanéens ont maîtrisé de bout en bout en réussissant à violer à deux reprises les filets de Kaled Lawali, l'excellent portier du Mena.Un premier but de Eric Ayiah à la 45ème minute de jeu sur penalt...

8èmes de finale de la Coupe du monde U17 : Le Mena cadet retrouve les Black Starlets du Ghana

Les cadets Nigériens ont un fois encore rendez-vous avec l'histoire. Etant les premiers footballeurs Nigériens à goûter aux délices d'une phase finale de coupe du monde, ils vont encore être les premiers Nigériens à disputer un deuxième tour de cette prestigieuse compétition, en se mesurant cet après midi en huitièmes de finale aux Black Starlets du Ghana.Cette rencontre entre les deux équipes ouest-africaines a des allures de revanche....

Mondial-U-17 Inde 2017 (Niger 1- 0 RP. Corée ): La Victoire du MENA contée par Abdel-Malik Koudizé

Ce n'est pas la première fois que le Niger joue un match à grands enjeux, mais celui du samedi 7 octobre dernier avait une signification toute particulière. Le pays disputait le premier match de son histoire en Coupe du Monde de football.Samedi 7 Octobre 2017, 20h00. C'est devant 2754 spectateurs au Jawaharlal Nehru International Stadium de KOCHI (Inde) que le Niger a disputé son Premier Match d'une compétition estampillée FIFA à l'occa...

Visite du ministre de la Jeunesse et des Sports au SGSK et au Palais du 29 Juillet : Apprécier l'état d'avancement des t…

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum, a effectué, hier matin, une visite au Stade Général Seyni Kountché (SGSK) de Niamey et au Palais du 29 Juillet. Il est allé constater l'état d'avancement des travaux d'entretien exécutés par des techniciens chinois aux niveaux de ces deux (2) importantes infrastructures sportives et culturelles de notre pays. Le ministre est accompagné dans ce déplacement de ses proches collab...

Coupe UFOA/Ghana – 2017 : Le Mena se classe 3ème

Le Tournoi de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football (Coupe UFOA) s'est achevé le weekend dernier au Ghana. Ce sont finalement les Black stars du pays d'Abédi Pelé qui se sont imposés en finale devant les Green Eagles du Nigeria sur le score de 4 buts à 1. Dans la petite finale, le Mena du Niger a battu les Ecureuils du Bénin sur le score de 2 buts à 1, remportant ainsi la 3ème place de ce tournoi.Ce faisant, le Mena a pri...

Coupe de l'UFOA/Demies Finales : Le Niger face au Ghana, ce soir à 18hGMT

Le Mena national s'est qualifié mardi dernier pour la demie finale de la coupe de l'UFOA, cela malgré sa défaite (1-2) face au Bénin. Les poulains de François Zawoui ont même fini le match à 9. Mais, même à 9 contre 11 pendant plus d'une heure de jeu, suite à deux cartons jaunes écopés par le Mena et un joueur de champ dans les buts, le Mena a opposé une résistance héroïque face aux Ecureuils qui ont bien eu du mal pour s'imposer.Dans u...

Côte d'Ivoire : Coupe de l'UFOA, Ghana 2017 : Bon parcours pour le MENA, 2-1 contre le Sénégal et 0-0 contre la Côte d'I…

La coupe de l'UFOA (Union des fédérations ouest africaines de football) 2017 se tient du 9 au 24 septembre au Ghana. Huit équipes, dont le MENA national du Niger, reparties dans deux groupes y participent. Après deux journées de compétition, le Niger compte déjà quatre (4) points au compteur, cela après une victoire contre le Sénégal (2-1), et un match nul (0-0) contre la Côte d'Ivoire hier.Les huit équipes qualifiées pour cette phase f...

Football : La FIFA nomme les membres du comité de normalisation de la Fécafoot

Après la décision du 23 août 2017 d'installer un nouveau comité de normalisation à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), la FIFA et la CAF ont rendu officielle la liste de ses membres. Me Dieudonné Happi, avocat, va assurer la présidence dudit comité. Il sera assisté de Me Marcelle Denise Ambono comme Vice-Présidente, de Maurice Samuel Bellet Edimo, du Dr Abdou Oumerou et de Kevin Njomo Kamdem. Cette équipe a dés...

Tournoi des grandes vacances de Birni N'Gaouré, édition 2017 : Plateau FC de Birni remporte la coupe devant Kotaki FCF (…

La finale du Tournoi des grandes vacances (TGV) de football de Birni N'Gaouré a connu son épilogue le dimanche dernier dans ladite localité avec la finale qui a opposé l'équipe Kotaki FC au Plateau FC de Birni. Après 90 minutes âprement disputées, c'est l'équipe locale, le Plateau FC qui remporte la coupe par d'un (1) but à zéro. L'équipe championne a reçu la coupe des mains de l'honorable députée Hadjia Assamaou Garba, initiatrice et p...

Eliminatoires CHAN 2018 : Des grandes équipes éliminées

Le dernier tour des éliminatoires du CHAN 2018, a réservé de grosses surprises samedi dernier. En effet, le tenant du titre, la RD Congo et le vice-champion, le Mali, ont été éliminés et seront relégués aux abonnés absents lors de la phase finale qui se déroulera en 2018 au Kenya. Le Mena du Niger a également subi le même sort au stade Champroux. Après une victoire de 2 buts à 1 acquise à Niamey, les Nigériens se sont faits éliminés de ...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Le paludisme : Des efforts soutenus dans la lutte …

Le paludisme est une maladie parasitaire qui constitue un problème de santé publique au Ni...

vendredi 27 octobre 2017

Interview de Dr. Hadiza Jackou, Coordinatrice du P…

Cette année encore, le paludisme fait beaucoup de victimes au Niger : quel est le nombre d...

vendredi 27 octobre 2017

Paludisme : Le choix de lutte

La lutte contre le paludisme a été entreprise, à l'échelle internationale, par l'Organisat...

vendredi 27 octobre 2017

L'air du temps

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Baroud d'honneur dans l'Anzourou

Il y a comme un vent de débâcle et de panique qui plane sur la tête des groupes armés qui ...

vendredi 17 novembre 2017

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.