Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Aux grands maux, les grands remèdes


DG onep«J'ai l'impression qu'il y a une insouciance et une indifférence des responsables locaux, cette insouciance et cette indifférence sont incompréhensibles. J'ai appris qu'hier, nuitamment, des travaux de nettoyage ont été effectués, parce que les autorités locales ont été informées de la présente visite. Je dois leur dire que ce n'est pas le Président de la République qu'il faut servir, ce sont les populations de Niamey qu'il faut servir. Les autorités locales ne sont pas au service du Président de la République, elles sont au service des citoyens de Niamey. Et pour cela, il faut nettoyer la ville de manière permanente, chaque jour».
C'est le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, en personne, excédé et révolté par ce qu'il a vu, lors de sa visite vendredi dernier, à Niamey, qui a prononcé ces mots dans une colère à peine contenue. Il était en colère à juste titre, car, trop c'est trop. Ne nous voilons pas la face, les gens, en l'occurrence nos services municipaux, ne travaillent pas ! À la limite, on peut même penser que certains jouent à saboter les investissements colossaux consentis par l'Etat pour donner à la capitale l'image digne d'une cité vitrine.
En s'arcboutant tout le temps derrière l'éternel manque de moyens, en n'ayant aucune initiative, certains responsables de la capitale, à l'image du comportement de certains de leurs administrés sont responsables de l'état de déliquescence de notre capitale.
Une capitale pourrie, sale, mal entretenue et délaissée, pendant que l'Etat, sous la houlette du Président de la République, investi, des centaines de milliards de FCFA pour rendre la ville de Niamey plus coquette et digne d'un pays renaissant.
«Aujourd'hui, la ville de Niamey étouffe sous les déchets (voir nos reportages photos réalisés hier matin). Il y a des ordures un peu partout, des caniveaux bouchés, ce qui provoque un mauvais drainage des eaux de pluies, des inondations avec effondrement des maisons, des pertes en vies humaines», a indiqué le Président Issoufou. «Depuis 2012, il y a eu près de 30 victimes liées aux inondations. Cela n'est pas acceptable ».
Cela est inacceptable et il faut que ça change. Ce genre de visites doit être permanent et une synergie d'actions s'impose entre les trois Ministères concernés, le Programme Niamey Nyala et les municipalités de Niamey.
Insouciance, indifférence, irresponsabilité et inconscience sont des termes à bannir au niveau de chaque responsable. Il en est de même du comportement incivique de certains habitants de la capitale. En appelant les citoyens de la ville de Niamey à se soucier de leur cadre de vie, le Président de la République a touché du doigt l'une des plaies béantes de la capitale, l'incivisme et la malpropreté de certains dont les comportements frisent la morale. « Nous sommes tous des croyants et il est dit que la propreté c'est 50 % de la foi. Je lance un appel aux citoyens de Niamey pour qu'ils se ressaisissent, pour qu'ils contribuent à l'assainissement de leur cadre de vie».
C'est dire que si les responsables locaux, les municipalités, les collectivités ont «d'immenses responsabilités» dans l'amélioration du cadre de vie des populations de Niamey, ces dernières doivent aussi se comporter en dignes habitants d'une ville moderne. Les déversements des eaux usées n'importe où et n'importent comment, les soulagements à l'air libre et sur la voie publique, le rejet des déchets partout, etc doivent être bannis et sanctionnés.
Pour chasser les tas d'ordures de nos villes, l'instauration d'actions d'envergure et d'autres opérations périodiques de salubrité ne sera pas de trop. Nous avons idée ici l'organisation d'opérations de salubrité publique au niveau des communes, voire des quartiers. Dans la foulée, pour créer une saine émulation, on pourrait même songer à instaurer un concours de coquetterie entre les communes, et au sein des communes, entre les quartiers.
De même, il faudra un plan de communication pour mener des campagnes de sensibilisation soutenues en direction des citoyens pour l'adoption de comportements favorables, mais également créer les conditions adéquates pour endiguer le phénomène de l'ensablement de nos routes par le pavage des accotements des voies principales.
Toujours est-il qu'aujourd'hui, «l'Etat central a donc pris ses responsabilités, il faut que les autres acteurs aussi prennent leurs responsabilités », et toutes leurs responsabilités. On ne peut faire des omelettes sans casser des œufs.
Face à la déliquescence de la situation, le Chef de l'Etat qui, quiconque le sait, n'est pas du genre à s'énerver à tout-va, est sorti de son mutisme. Aussi, doit-on s'attendre à ce que des mesures idoines soient prises pour amener les autorités municipales à comprendre l'importance de leurs responsabilités et surtout à s'acquitter convenablement des missions qui leur incombent. «J'ai demandé au ministre de l'Intérieur et à toutes les autorités concernées de me faire des propositions urgentes pour améliorer la situation au niveau de la ville de Niamey, pour mieux assainir la ville. Dans les prochains jours, dans les prochaines semaines, nous serons obligés de prendre nos responsabilités », a clairement prévenu le Président Issoufou.
A bons entendeurs....

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )
17/07/17

Sport

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le footb…

Point de presse du président de la Confédération Africaine de Football (CAF) : Ferme détermination à développer le football africain

Séjournant dans notre pays, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad Ahmad a animé le samedi dernier une conférence de presse au siège de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) au cours de laquelle il a répondu aux questions des journalistes sportifs concernant le développement du football africain.A l'entame de ses propos, le président de la CAF, M. Ahmad Ahmad a salué d'abord le travail important...

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'UFOA B : Le Colonel- Major Djibrilla Hima Hamidou élu président

L'Assemblée générale Extraordinaire et Elective de l'Union des Fédérations Ouest Africaines de Football(UFOA B), s'est tenue le vendredi dernier à Niamey en marge des compétitions entrant dans le cadre des éliminatoires de la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019 pour le compte de la zone UFOA B que le Niger a accueilli du 2 au 15 Septembre. A l'issue de l'Assemblée générale, c'est le président de la Fédération Nigérienne de Foot...

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Point de Presse du président de la FENIFOOT : Le Colonel Major fustige l'attitude des joueurs du Mena

Le président de la Fédération Nigérienne de Football le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a animé hier matin un point de presse au cours duquel il a abordé entre autres la question relatives à la vidéo qui a été diffusée par les joueurs de Mena après leur échec contre les Pharaons d'Egypte de Mohamed Salah, ainsi que la question de la lenteur administrative observée ici et là au niveau du Ministère de tutelle et les difficultés finan...

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Commentaire : Agir au plus vite pour sauver le Mena

Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en deuxième journée, le Mena du Niger a affronté samedi dernier à Alexandrie les Pharaons d'Egypte. Pendant cette rencontre, le onze national du Niger a fondu comme beurre au soleil. Par six fois, le portier Daouda Kassali est allé chercher la balle au fond de ses filets. Une véritable douche froide qui a suscité l'ire de beaucoup de Nigériens qui ne comprennent pas...

Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 : Le Ghana, le Niger, le Nigéria et la Côte d'Ivoir…

Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 : Le Ghana, le Niger, le Nigéria et la Côte d'Ivoire en demi-finale

Les rencontres entrant dans le cadre du tournoi qualificatif UFOAB de la catégorie U17 se poursuivent activement à Niamey. Les matchs de la phase des poules, se sont déroulés samedi et dimanche derniers au stade Général Seyni Kountché. A l'issue de ces matchs quatre pays ont obtenu leurs tickets pour les demi-finales. Il s'agit du Ghana et du Niger (poule A) et du Nigéria et de la Côte d'Ivoire (poule B).Dans la poule A composée du Nige...

2è journée du Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN -Tanzanie 2019 (Niger- Ghana) : Le MENA cadet et les Bl…

2è journée du Tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN -Tanzanie 2019 (Niger- Ghana) : Le MENA cadet et les Blacks Starlets se neutralisent (0-0)

Les compétitions entrant dans le cadre du tournoi qualificatif de la zone UFOA B pour la CAN U17 Tanzanie 2019 se poursuivent à Niamey. Hier, le Mena du Niger a rencontré au stade Général Seyni Kountché, les Blacks Starlets du Ghana pour le compte de la deuxième journée, dans la poule A. Le Niger joue son deuxième et dernier match de poule, après celui contre le Togo qui s'est soldé par un match nul (0-0), le dimanche dernier. Le Ghana,...

Le président de la FENIFOOT : «C'est un grand tournoi qui intervient dans le cadre d'une réforme», déclare le Colonel Ma…

Le président de la FENIFOOT : «C'est un grand tournoi qui intervient dans le cadre d'une réforme», déclare le Colonel Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé

M. le président, le Niger accueille du 2 au 15 septembre 2018 le tournoi de la zone B de l'UFOA, qualificatif pour la CAN U17 qui se déroulera en Tanzanie en 2019. Comment la FENIFOOT prépare l'organisation d'un tel tournoi qui regroupe sept pays ?Il faut dire que le sort a été à notre faveur parce que ce tournoi était initialement prévu en Côte d'Ivoire et il a été retiré au profit du Ghana. Et comme vous le savez au Ghana, il y a eu d...

Arbitrage duTaekwondo Deux Nigériens excellent à l'international

Arbitrage duTaekwondo Deux Nigériens excellent à l'international

Deux arbitres Nigériens sont en train d'écrire en lettre d'or l'histoire de cet art martial venu du Corée, et dénommé Taekwondo. Il s'agit des arbitres internationaux Hamza Sadikou Sani et Ibrahim Issa Samsou. Après le sacre du vice champion olympique et champion du monde, l'icône national Abdoulrazak Issoufou Alfaga, et du médaillé de bronze au championnat du monde junior Maharana Mahamadou, c'est autour des arbitres nigériens de Taekw...

Tournoi des Grandes Vacances Rive droite (TGV/RD 2018) 17 équipes réparties dans 4 pools à la conquête de la coupe

Tournoi des Grandes Vacances Rive droite (TGV/RD 2018) 17 équipes réparties dans 4 pools à la conquête de la coupe

Pour permettre à la jeunesse de s'épanouir pendant les vacances, des tournois s'organisent de football presque dans toutes les communes de la capitale. C'est le cas du Tournoi des Grandes Vacances (TGV) de la Rive droite organisé notre confrère de la télévision nationale Mahamadou Djingarey. Cette année, le TGV/RD a débuté vendredi dernier. 17 équipes sont en lice pour la conquête de la prestigieuse coupe. Elles sont reparties dans 4 po...

Football/Match de gala entre le groupe Africains des Ambassadeurs contre les Vétérans de l'équipe nationale du Niger : U…

Football/Match de gala entre le groupe Africains des Ambassadeurs contre les Vétérans de l'équipe nationale du Niger : Une initiative pour le renforcement de l'intégration africaine

Un match de football a opposé le samedi 21 juillet dernier, le Groupe Africain des Ambassadeurs avec résidence au Niger à une équipe composée des Vétérans de l'équipe nationale du Niger. Le match s'est déroulé au Centre Technique de la FENIFOOT en présence du Doyen du Corps diplomatique SE Mahamat Nour Mallaye, Ambassadeur de Tchad au Niger, du Ministre Conseiller du Président de la République et Directeur Général de l'Agence UA 2019, M...

AG/ONU

Editorial

Editorial : Chapeau Nigelec !

lundi 10 septembre 2018

Editorial : Chapeau Nigelec !

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electric…

Cinquantenaire de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC) : Boukari Kané, une figure marquante de la NIGELEC

Il est incontestablement celui qui a posé les jalons de la Société Nigérienne de l'Electri...

lundi 10 septembre 2018

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 mi…

Les grands projets de la NIGELEC : Environs 552 milliards FCFA injectés pour améliorer et étendre la fourniture d'électricité

Créée en septembre 1968, la Société Nigérienne d'Électricité (NIGELEC) succède à la Saféle...

lundi 10 septembre 2018

Diner de gala de la Nigelec : La société honore se…

Diner de gala de la Nigelec : La société honore ses anciens dirigeants, ses meilleurs agents et clients

A l'occasion de son cinquantième anniversaire, la Société Nigérienne d'Electricité (Nigele...

lundi 10 septembre 2018

L'air du temps

Tous à la ceinture et au casque !

Tous à la ceinture et au casque !

C'est désormais officiel et c'est d'une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain,...

vendredi 14 septembre 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.