Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Editorial : Redonner au CILSS sa crédibilité d'antan


DG onepLe Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) débute les travaux de sa 18ème Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement à Niamey. Cette session porte sur des questions essentielles dans la vie de l'institution sous régionale dont les activités tournent au ralenti.
Assurer la sécurité alimentaire, s'adapter au changement climatique, renforcer les résiliences des populations dans une région particulièrement confrontée à la sécheresse et à d'autres catastrophes naturelles telles les inondations, réformer l'institution, lui redonner ses lettres de noblesse, assurer le financement du CILSS, faire face à l'énorme stock d'arriérés de paiement des contributions des Etats membres, etc, tel est le menu des dossiers qui seront présentés aux Chefs d'Etat membres au cours de cette 18ème Session.
En effet, créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70, le CILSS qui regroupe aujourd'hui treize (13) États membres (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d'ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo) a pour objectif général l'investissement dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.
A ces objectifs initiaux est venu se greffer le changement climatique avec ses conséquences de catastrophes naturelles accentuant de fait une forte pression sur les Etats membres.
Aujourd'hui, l'organisation qui était en avant-garde dans le combat contre la sécheresse et la désertification au Sahel se débat dans des difficultés inextricables.
En fait, en dépit des efforts multiformes déployés, des actions hardies entreprises par cette organisation dans la contribution au développement durable des pays membres, le CILSS reste une organisation fragile évoluant dans un environnement marqué par des défis majeurs tels que la sécurité physique des personnes et des biens, la transition démographique et le changement climatique.
Et pourtant, le CILSS est l'une des rares organisations régionales disposant d'une expertise avérée en conception de projets et programmes qu'il peut mettre à la disposition des Etats et de leurs partenaires. Il mène régulièrement des études de fond sur des thèmes liés à la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles, les liens entre population et développement, et produit une abondante littérature scientifique tous les ans à travers les mémoires des étudiants.
C'est pour toutes ces raisons que les Etats membres ont l'obligation de tout mettre en œuvre pour sortir l'organisation commune de sa léthargie et atteindre l'objectif de faim zéro dans l'espace sahélien à court terme.
Le défi parait énorme, mais avec la détermination et l'engagement, tout devient possible. Et en, confiant les rênes de l'organisation commune à un homme de conviction, le Président Issoufou Mahamadou, les Etats membres du CILSS ont fait un choix judicieux. En effet, le Président Issoufou, porteur de l'ambitieux programme ''Initiative 3N'', est fortement animé de cette conviction de faire en sorte que «les sécheresses récurrentes ne soient plus synonymes de famine ». Il le fait déjà pour le Niger, il le fera sans doute pour les autres pays membres du CILSS pour endiguer les cycles récurrents de crise alimentaire.
Aujourd'hui du fait de la crédibilité internationale retrouvée par le Niger, le Président de la République Issoufou Mahamadou, Président en exercice du G5 Sahel, Président en exercice du CILSS, Président en exercice de la Commission du Bassin du Lac Tchad, Champion de l'Union Africaine du ZLEC, également co-président de la Task Force sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO, mettra toute son énergie, sa conviction et sa capacité de persuasion afin que le CILSS retrouve toute sa crédibilité d'antan.

Mahamadou Adamou( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

Sport

Grand prix de lutte traditionnelle du Président de la République : Kadri Abdou dit Issaka Issaka remporte la coupe

Grand prix de lutte traditionnelle du Président de la République : Kadri Abdou dit Issaka Issaka remporte la coupe

Le Grand prix du Président de la République de lutte traditionnelle a connu son épilogue hier après midi au Stade général Seyni Kountché de Niamey avec la finale qui a mis aux prises Kadri Abdou dit Issaka Issaka à Mourtala Gwassalé. Une finale disputée devant le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, des députés nationaux, plusieurs membres du gouvernement et un public nombreux. Organisé par le Comité national de gest...

Coupe de la Confederation/Sahel Sporting Club vs Al-Ittihad de Tripoli : Les Jaunes et verts du Nouveau Marché s'incline…

Coupe de la Confederation/Sahel Sporting Club vs Al-Ittihad de Tripoli : Les Jaunes et verts du Nouveau Marché s'inclinent à nouveau par 0 buts à 3

Le Sahel Sporting Club de Niamey a livré hier au Stade Général Seyni Kountché de Niamey son match-retour contre le club libyen Al-Ittihad de Tripoli dans le cadre de la coupe de la confédération. Après avoir perdu 1 but à 0 en Tunisie, les jaunes et verts du Nouveau marché ont encore été battus cette fois, lourdement à domicile 3 buts à 0. Les Libyens étaient trop forts. ......Pour lire la suite abonnez- vous

Football : L'ancien arbitre international Lucien Bouchardeau n'est plus

Football : L'ancien arbitre international Lucien Bouchardeau n'est plus

L'ancien arbitre international de football nigérien, Lucien Boucherdeau a tiré sa révérence le mardi 20 février 2018 à Niamey. Né le 18 décembre 1961 à Niamey, Lucien Bouchardeau a, de par sa riche expérience acquise au niveau national, été retenu par la Confédération Africaine de Football (CAF) et la FIFA en qualité d'arbitre international. A ce titre, Lucien Bouchardeau a officié des rencontres de haut niveau sur le plan continental e...

Fin de la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle : Tassiou Sani, nouveau roi des arènes

Fin de la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle : Tassiou Sani, nouveau roi des arènes

Après dix (10) jours de compétitions, la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a pris fin, hier après-midi, à l'arène des jeux traditionnels Langa-Langa de Zinder avec le sacre de Tassiou Sani de Zinder face à Yahaya Kaka de Tahoua. La finale qui s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a drainé une marée humaine venue de toutes les contrées du pays, et de certains pays vois...

2ème phase du Sabre national de lutte traditionnelle/Zinder 2018 : Yahaya Kaka, Laouali Dan Tambeye, Kadri Abdou et Tass…

2ème phase du Sabre national de lutte traditionnelle/Zinder 2018 : Yahaya Kaka, Laouali Dan Tambeye, Kadri Abdou et Tassiou Sani qualifiés pour les demi-finales

Après les confrontations entre les régions, la 39ème édition du Sabre national est entrée dans sa 2ème phase. C'est ainsi qu'ont été disputés, hier matin, les combats entrant dans le cadre des 1/8 de finales. Dans l'après-midi, les lutteurs invaincus se sont affrontés dans le cadre des quarts de finale. Les rencontres se sont déroulées dans une arène Langa-Langa pleine à craquer, devant un public passionné de la lutte traditionnelle. .....

7ème journée du Sabre national : Plus que 15 lutteurs invaincus

7ème journée du Sabre national : Plus que 15 lutteurs invaincus

Les confrontations entrant dans le cadre de la 39e édition du Sabre national se poursuivent à l'arène de Luttes Traditionnelles Langa-langa de Zinder sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum. Les combats de la 7e journée ont opposé hier matin Zinder à Dosso, tandis que Agadez a croisé Diffa. Notons que les concours de ''Kirari'', de meilleur de accoutrement de lutteurs et de la danse de lutteurs se s...

3eme journée des compétitions de la 39eme édition du Sabre National : 21 lutteurs encore invaincus

3eme journée des compétitions de la 39eme édition du Sabre National : 21 lutteurs encore invaincus

La 39ème édition du Sabre national bat son plein dans l'arène de lutte traditionnelle Langa-Langa de Zinder sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Moctar Kassoum. Les rencontres de la matinée d'hier ont d'abord mis aux prises Tahoua à Diffa et ensuite Tillabéry a affronté Agadez. Dans la soirée, les régions de Niamey et Dosso se sont opposées, tandis que Maradi a affronté Zinder.Pour l'heure, les belles chutes s...

2ème journée de compétitions de la 39ème édition du Sabre National à Zinder : Plus que 27 lutteurs invaincus

2ème journée de compétitions de la 39ème édition du Sabre National à Zinder : Plus que 27 lutteurs invaincus

Les compétions de la 39ème édition du Sabre National de lutte traditionnelle se poursuivent dans les aires de combat de l'arène Langa-Langa de Zinder. La 2ème journée a été riche en chute et en animation sous la mélodieuse voix du Sagolo national et des infatigables tchali-tchali. Concernant les combats de la matinée, Agadez a affronté de Maradi, tandis que Dosso s'est opposée à Tahoua. ......Pour lire la suite abonnez- vous

1ère journée des compétitions du Sabre national de lutte traditionnelle, à Zinder : Les grands favoris s'en sortent

1ère journée des compétitions du Sabre national de lutte traditionnelle, à Zinder : Les grands favoris s'en sortent

Les compétions entrant dans le cadre de la 39ème édition du Sabre National ont débuté hier matin à l'arène des Luttes traditionnelles Langa-Langa de Zinder. C'était en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum entouré de ses proches collaborateurs et des responsables régionaux et municipaux ainsi que les chefs coutumiers. Les combats de la matinée ont opposé Dosso à Diffa, tandis que Maradi a affronté Tillabéry...

Ouverture de la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle, à Zinder

Ouverture de la 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle, à Zinder

Qui succédera à Yahaya Kaka de Tahoua ?La 39ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle a débuté hier à Zinder avec la cérémonie officielle d'ouverture qui s'est déroulée à l'arène des jeux Langa-Langa. C'est dans une arène archicomble que le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum a donné le coup d'envoi de cette édition. Outre, les autorités régionales et coutumières, cette cérémonie s'est déroulée en présenc...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité…

Ramadan 2018 /Denrées alimentaires : Disponibilité des produits et stabilité des prix sur tous les marchés de la capitale

Le mois béni de Ramadan est un mois pendant lequel, la consommation alimentaire est élevée...

vendredi 18 mai 2018

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention …

Ramadan 2018 : Prix du sucre en baisse, attention à la surconsommation

Le prix du sucre connait cette année une forte baisse par rapport au Ramadan 2017. Le cart...

vendredi 18 mai 2018

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de …

Prix des légumes sur les marchés : A la limite de la flambée

Les musulmans du Niger, à l'instar de ceux des autres pays, ont entamé à partir du mercred...

vendredi 18 mai 2018

L'air du temps

Souffle de calme et de piété

Souffle de calme et de piété

A peine entamé, le Ramadan nous dévoile ses merveilles. Remarquez à quel point les choses ...

vendredi 18 mai 2018

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.