Le Sahel

pub_bann
A+ A A-

Tresse traditionnelle


Dossier2La tresse traditionnelle a longtemps été un des métiers les plus reconnus à la femme nigérienne. De nos jours, ce vieux métier tend à disparaitre, suite à l'avènement des salons de coiffures. En effet, les jeunes filles, particulièrement, ont tendance à préférer se faire tresser dans les salons de coiffure, pour des soins capillaires avec, très souvent, des produits chimiques importés au détriment des produits naturels.
La tresse traditionnelle a aussi des modèles de coiffure variés. On peut citer, entre autres, le " kamba-guiné", le " kamba-banda", le "manguaizé", le "porte-mentaux", le "cramasse". Les tresses sont souvent ornées de perles, de cauris, de boutons ou de pièces d'argent et d'or. Maimouna Dèmbelé, une mère de 5 enfants, âgée de 73 ans, était une tresseuse traditionnelle. Après une expérience de près de 23 ans, elle prit sa retraite en 2008. A son époque où la concurrence que posent les salons de coiffure n'était pas tellement rude, à Niamey, Maimouna tirait aisément son épingle du jeu. "J'arrivais à avoir jusqu'à trois clientes par jour. C'est à l'occasion des grands événements comme le Ramadan, la Tabaski ou la rentrée académique que je tressais jusqu'à 5 personnes", se souvient-elle. Selon elle, beaucoup étaient très attachées à la tresse traditionnelle, pendant que d'autres commencèrent à alterner avec la "mode" des salons de coiffure.
Maimouna tressait, au début, seulement des enfants. C'est progressivement qu'elle a appris à tresser les adultes, jusqu'à en faire un métier. A propos des difficultés récurrentes, elle dit que certaines clientes ne paient pas bien. Jusqu'aujourd'hui, elle estime que les valeurs de la tresse traditionnelle demeurent. Raison pour laquelle Maimouna invite les jeunes filles, déscolarisées en particulier, à porter de l'intérêt au métier qui contribue d'autre part à la conservation des valeurs culturelles.
Samira Ibrahim Mamane, jeune étudiante nigérienne âgée de 22 ans, était en classe de seconde quand elle avait commencé à tresser ses proches. Ses motivations viennent du fort attachement de sa famille à la tresse traditionnelle. Selon elle, à l'occasion des grands événements, certaines n'arrivaient guère à se faire tresser. Ainsi, elle a saisi l'opportunité et a commencé, tant bien que mal, par ses amies et sœurs. "Lors des fêtes, je peux tresser 5 à 6 enfants dans la journée et leur mettre des perles ; je ne fixe pas de prix aux clientes parce que le gain pour moi est la bénédiction de Dieu", a-t-elle dit.
Les tresseuses traditionnelles sont aussi, généralement, douées pour l'entretien des cheveux. Selon Ramatoulaye Sani, il s'agit d'abord du lavage des cheveux avec "Ganda-Foy", puis du rinçage avec l'eau tiède; et enfin d'un bain d'huile à base de beurre de karité réhydratant, de beurre à base de lait de vache (Haw-Gui), de l'huile de coco, l'huile d'olive (Zeitoun) ou l'huile de ricin. "Ce qui protège efficacement les cheveux tout en conservant l'éclat de la couleur", a-t-elle soutenu.
Rahama Siradja
Youhanatou Abdoulaye Mossi (stagiaires)
(19/04/2019)

Sport

Football féminin / Tournoi UFOA B à Abidjan : Le naufrage collectif des Gazelles du Niger

Football féminin / Tournoi UFOA B à Abidjan : Le naufrage collectif des Gazelles du Niger

Pour sa première participation à une compétition majeure de la sous région ouest africaine, le onze national féminin du Niger a fait une prestation des plus minables sur la pelouse du stade de Treichville à Abidjan à l'occasion du tournoi de l'UFOA B. Les Gazelles ont fait un naufrage collectif dans la lagune Ebrié, en se faisant malmener par leurs adversaires maliennes, nigérianes et Burkinabè.En trois sorties, les Gazelles ont en effe...

Décès de Balla Kado : Une icône de la lutte traditionnelle s'éteint

Décès de Balla Kado : Une icône de la lutte traditionnelle s'éteint

La lutte traditionnelle nigérienne vient de perdre une de ses figures marquantes. En effet, Balla Kado, un des gladiateurs des arènes a tiré sa révérence hier à Matamèye, région de Zinder. A 73 ans, cet ancien lutteur figure parmi les personnalités ayant contribué à l'émergence de la lutte traditionnelle au Niger. Combattant redoutable et imperturbable, Balla a livré des combats spectaculaires dans toutes les arènes de lutte de notre pa...

Lancement des examens sportifs du BEP et du CAP session 2019 : 4.470 candidats engagés pour les épreuves

Lancement des examens sportifs du BEP et du CAP session 2019 : 4.470 candidats engagés pour les épreuves

Le ministre des Enseignements Professionnels et Techniques, M. Tidjani Idrissa Abdoulkadri, a procédé le 27 avril dernier, au lancement des épreuves sportives du BEP (Brevet d'Etudes Professionnelles) et du CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle), session 2019. Accompagné par le Gouverneur de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta et des membres de son cabinet, le ministre Abdoulkadri s'est successivement rendu au Centre Technique Kalmah...

Célébration de la fête de la Concorde à Dosso : Une course hippique internationale dotée d'un grand prix du Premier mini…

Célébration de la fête de la Concorde à Dosso : Une course hippique internationale dotée d'un grand prix du Premier ministre

Après une semaine de compétitions, la course hippique internationale qu'organise à Dosso la fédération nigérienne des sports équestres (FENISEQ) a pris fin le samedi dernier sous la présidence du premier ministre chef du gouvernement S.E Brigi Rafini parrain de cette course. Cette manifestation qui rentre dans le cadre de la fête de la concorde nationale célébrée le 24 avril a opposé les chevaux des écuries du Niger, du Nigéria, du Tcha...

Finale de la compétition de la lutte traditionnelle dénommée Coupe du Président de la République : Kadri Abdou dit Issak…

Finale de la compétition de la lutte traditionnelle dénommée Coupe du Président de la République : Kadri Abdou dit Issaka Issaka remporte le trophée

L'Arène des Jeux de Luttes Traditionnelles de Niamey a vibré du 29 Mars au 2 Avril au rythme de la compétition de la Coupe du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou. Ce tournoi a été organisé à l'occasion du huitième anniversaire de l'accession à la magistrature suprême du pays, du Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou. La finale qui s'est déroulée dans une ambiance empreinte de chaleur et de fraternité entre les lutteurs, a ...

Football/ Eliminatoires de la CAN 2019 des U23 : Le Mena encore out !

Football/ Eliminatoires de la CAN 2019 des U23 : Le Mena encore out !

Après l'élimination de l'équipe fanion du Niger, le Mena senior, dans la course à la Coupe d'Afrique des Nations qui se tiendra au mois de juin prochain en Egypte, l'équipe nationale des U23 du Niger vient également de subir le même sort en se faisant écarter de la compétition par les Eléphanteaux de la Côte d'ivoire vainqueur en aller et retour.Le premier acte de cette rencontre a été joué vendredi dernier sur la pelouse du stade Génér...

Deuxième édition de la Coupe de lutte traditionnelle de Niger-Poste : Yacouba Adamou de Niamey remporte le trophée

Deuxième édition de la Coupe de lutte traditionnelle de Niger-Poste : Yacouba Adamou de Niamey remporte le trophée

Le Groupe Niger-Poste a organisé en collaboration avec la Direction Régionale des Sports et de la Jeunesse, du 22 au 24 mars 2019, la deuxième édition de la Coupe de lutte traditionnelle, dénommée "coupe Niger-Poste". Cette deuxième édition a été lancée le 22 mars dernier, dans l'après-midi, à l'Arène de Lutte Traditionnelle de Niamey. À l'issue des confrontations, c'est le lutteur Yacouba Adamou de Niamey qui est sorti vainqueur de la ...

Maradi : "La FENIFOOT satisfaite de l'organisation CAN U20 Total-Niger" Selon le Colonel Major, Djibrilla Hima…

Maradi : "La FENIFOOT satisfaite de l'organisation CAN U20 Total-Niger" Selon le Colonel Major, Djibrilla Hima Hamidou

En visite de travail à Dosso, Tahoua et Zinder, le président de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT), Colonel Major, Djibrilla Hima Hamidou a fait une escale à Maradi. Dès son arrivée, il a tenu une réunion à laquelle ont assisté les responsables de la ligue régionale de football, les responsables des clubs départementaux.Au cours de cette rencontre, le président de la FENIFOOT, Colonel Major, Djibrilla Hima Hamidou a tenu à ...

Lancement hier de la Coupe de la ligue régionale de Niamey U-17 : Détecter les jeunes talents au profit du football nigé…

Lancement hier de la Coupe de la ligue régionale de Niamey U-17 : Détecter les jeunes talents au profit du football nigérien

La coupe de la ligue régionale de Football de Niamey de moins de 17 ans se tient depuis hier au Stade Municipal de Niamey. Le coup d'envoi du tournoi a été donné par le président de la Délégation Spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, et le président de la Fédération Nigérienne de Football, le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou. Ce sont 22 équipes qui sont engagées dans la quête du précieux trophée.La cérémonie du lancement a débuté...

Visite du président du COSNI à Lausanne en Suisse : Elhadj Idé Issaka rencontre le président du CIO

Visite du président du COSNI à Lausanne en Suisse : Elhadj Idé Issaka rencontre le président du CIO

Le président du Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI), Elhadj Idé Issaka, accompagné du Secrétaire général de cette même institution, M. Tidjani Youssouf, a effectué la semaine dernière une visite de travail au siège du Comité International Olympique (CIO) à Lausanne en Suisse. Cette visite du président du COSNI à Lausanne répond à une invitation que lui a adressée le président du CIO, M. Thomas Bach.A l'occasion de cette visite,...

AG/ONU

Editorial

L'invité de Sahel dimanche

Audiences

Dossier

Consommation des arômes et sels artificiels : Des …

Consommation des arômes et sels artificiels : Des additifs alimentaires pas toujours bénéfiques pour notre santé

Communément appelés «arôme Maggi», les exhausteurs de goût ou additifs alimentaires envahi...

jeudi 23 mai 2019

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des…

Témoignages de certaines ménagères sur l'effet des arômes industriels ou « bouillon » sur la santé

Les arômes importés constituent un problème sanitaire important. En effet, il n'est pas ra...

jeudi 23 mai 2019

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux sai…

Le coût du hadj 2019 : Le pèlerinage aux lieux saints de l'Islam, de plus en plus un fardeau pour les fidèles

« L'Etat n'invente pas le prix du Hadj mais étudie toutes les dépenses par rubrique, fait ...

jeudi 16 mai 2019

L'air du temps

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Et bientôt la frénésie des préparatifs de la fête

Jour ''J'' moins 28 ; - 27 ;... -11 ; -10 ; -9, etc. Le compte à rebours est en marche, no...

jeudi 23 mai 2019

Newsletter

© Le portail dynamique de l'information au Niger | conception jourdain-informatique.